Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



Avec un pote on s'est posé une question, est ce que c'est grave de voir qu'il y a de plus en plus de fautes d'orthographe, particulièrement chez les plus jeunes. (On bosse tout les deux auprès d'ados et de jeunes adultes).

On est partis du principe qu'à partir du moment où on comprend la personne, bah finalement on s'en branle. Eh bien ces deux là expriment parfaitement ce sentiment.
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
La paresse intellectuelle c'est de la connerie assumée et fièrement. Donc oui c'est à la mode.
@Schloren: Je suis pas d'accord avec OP, déjà parce qu'en vrai ça complique la lecture ceux qui savent pas écrire, ceci étant je me rappelle de la vidéo partagée et elle vaut quand même le coup d'oeil, rien que pour comprendre pourquoi sur certains aspects on a une langue débilement compliquée.
@Schloren: Pour avoir de la paresse intellectuelle, encore faut-il avoir de l'intellect... Et je pense que c'est plutôt la vrai raison de tant de bêtises, spécialement sur les réseaux sociaux qui favorisent la réponse rapide au détriment de la réponse construite ainsi que les débats télévisés qui favorisent eux, les réponses émotionnelles en lieu et place des réponses rationnelles.
@Stooff: ils en parlaient l'autre jour aux GG à propos des fautes d'orthographe sur les lettres de motivations, qui peuvent aussi bien venir de gars qui sont titulaires d'un BEP comme d'un Master. Faire sa LM "à l'arrache" c'est juste (selon beaucoup, moi y compris) insultant envers le recruteur.

Même problème aussi pour la syntaxe dans les mails pro. Pour un commercial ou un consultant ça le fait pas.
Y a quand même un fossé entre ceux qui font quelques fautes sans que ça gêne la compréhension globale, et ceux qui sont parfaitement illisibles parce qu'ils sont juste complètement cons.

J'ai beau savoir et reconnaître que la langue française est bourrée d'exceptions et de règles à la con, de syntaxes illogiques et de pièges, quand je vois quelqu'un qui n'est pas foutu de conjuguer correctement un verbe, qui rajoute des lettres là où il n'y en a pas besoin (sé plu rappident lol), ou en oublie ailleurs, etc., je ne peux pas m'empêcher de le prendre pour un parfait abruti.

Je culpabilise un peu, j'avoue, mais je n'y peux rien. :(
@Triton: Je crois bien avoir vu quelques fautes éparses dans ce commentaire ;) Mais cela n'a en rien altéré ma compréhension.
@Stooff: Ui, je n'emploie pas systématiquement la forme verbale négative (par flemme, et non par ignorance), et j'ai écrit "syntaxes" au pluriel, alors qu'il eût été plus adéquat d'employer le singulier. Pas eu le temps d'éditer.

Ici j'écris plus ou moins comme je cause ("y a", "sans que ça gêne", etc.).

Pour le reste je t'écoute, parce que dans l'ensemble, je suis quand même un putain de grammar nazi assez pointilleux sur la chose. ♥
"On est partis du principe qu'à partir du moment où on comprend la personne, bah finalement on s'en branle."

Chacun ses valeurs, à partir du moment où ces bases, car il s'agit de bases, ne sont pas maîtrisées uniquement par paresse, à ce moment je m'autorise sans problème un certain mépris vis à vis de ce genre de personne.
et bien, oui et non (pour ma défense je ne suis pas très bon et dyslexique jeune)..
Et ce n'est que mon avis inutile avant même d'avoir regardé la vidéo.
Quand on est jeune, j'avais cette vision "du moment que l'on comprend" MAIS ! La vie d'entreprise avec des mails à longueurs de journées et le temps qui s'écoulent m'ont fait changer d'avis.
Quand tu as le patron d'une société de 500 salariés qui fait une faute à chaque phrase dans un mails de 1000 mots, c'est choquant.
@yaho: Ils abordent ce sujet dans la vidéo justement.
par contre, vrai bail !
Le sujet est intéressent et je trouve le g/débat vide et sous côté
Alors dans l'idée je comprends et j'aurais même tendance à être plutôt d'accord, en revanche un argument l'a emporté pour moi : l'excuse de l'orthographe qui flanche pour disqualifier une pensée.

J'essaye de virer au maximum mes préjugés et d'apprendre le plus possible de chaque personnes avec lesquelles j'interagi et force m'est de reconnaître que oui, j'ai pour habitude d'associer une mauvaise orthographe (ou mauvais je sais jamais quel genre se tape ce mot) à une personne un peu concon. Du coup je lis pas ou considére que l'avis est mauvais à cause de la forme et pas du fond et ça pour le coup je trouve que ça craint.
@Erelzhan: Moui, enfin, entre faire des fautes sur choualbox, WhatsApp et Facebook dans des échanges privés, et ne pas prendre les deux à cinq minutes nécessaires à la relecture d'un courrier officiel ou d'un mail dans le cadre de l'entreprise, il y a un monde.

Ça peut d'ailleurs être un vrai frein à la progression sur l'échelle sociale (légitimement, selon moi) pour certains.

Dans une entreprise, quelqu'un qui n'est pas bête mais qui sait qu'il est nul à l'écrit aura tout intérêt à exposer son point de vue à l'oral et à relire plutôt dix fois qu'une ss courriers et mails avant de les envoyer, c'est du professionnalisme.

Bon, si en plus de ne pas savoir écrire, il possède le charisme d'un basset sous amphétamines, ça risque d'être compliqué pour lui dans la vie.
Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs.
Ouai le niveau en général et précisément en orthographe baisse mais on s’en fout, tu as raison.
Et
Chargement...
Chargement...
Chargement...