Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
J'ai travaillé dans l'usine qui fabrique les charges modulaires ( que l'on voit à 1:19 par exemple ) qui servent à propulser l'obus. Ces charges sont fabriquées à Bergerac dans le Sud Ouest.
L'armée Française ( lorsque j'y travaillais ) commandait environ 30 000 charges d'entrainement ( couleur verte comme sur la vidéo ). L'immense majorité de la production ( 1 million de charge / an ) étais envoyé an Arabie Saoudite ou en Inde.

Dans l'armée Française, une fois que ces cannons ont tiré 100 coups, ils sont mis au rebus, revendus à des armée moins regardantes sur la qualité du matériel, car des micro fissures apparaissent.

La vitesse de sortie de l'obus et de 300 mètres par seconde ( de mémoire, et variable selon la quantité de poudres mises dans ces charges, à la demande du client ). Les charges sont constituées d'environ 2kg de poudre multibase ( et 100 g de poudre noire ) dans un corps en nitrocellulose, ce qui permet une combustion sans aucun résidu en quelques millisecondes. Pour atteindre les plus grandes portées ( 40 km ), jusqu'à 6 d'entre elle peuvent être mises en place dans le canon.
Pew pew pew
Le premier véhicule qu'on voit passer, encore avant le vab, c'est un PVP.
L'armée de terre le surnomme généralement Petit Véhicule Pourri mais pour avoir récemment discuté avec un pilote selon eux l'acronyme signifie plutôt : Panne Voiture Panne.


A Voir
Chargement...
Chargement...
Chargement...