Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe



Un poste de fraiseur, quelqu'un ?

Il me faut un poste de fraiseur, genre tout de suite. J'en ai rien foutre de la localisation du moment que c'est en France.
11€ brut - 4 ans d'expérience. Je sais faire un peu de CN mais je suis surtout bon en traditionnel.
Si quelqu'un à une piste merci de me donner l'e-mail de l'entreprise en message privé.

biz'
Un poste de fraiseur, quelqu'un ?
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
C'est voué à l'échec.
Lol le jeu de mot ^^
Monqu
op
@LaGerbe: AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA
Chercher un taf sur cb rofl
Je me trompe peut être, mais c'est pas un des métiers les plus simple pour trouver du boulot ? Genre en agence d'interim je vois toujours des postes de fraiseur proposé.
Monqu
op
@Pigcell: Oui ça cherche parce qu'on est vraiment pas nombreux à faire ce boulot, y en a même pas mal qui arrêtent après quelques années (les conditions de travail laissent à désirer dans certaines boites).
Après je suis en Bretagne et en ce moment les annonces c'est pas la folie (pour mon niveau)

Aussi par abus de langage ça peut être marqué "fraiseur" sur l'annonce alors que c'est un poste de presse-bouton où tu réfléchis pas de la journée, j'me suis déjà fait baisé comme ça.

Edit: Pour la bretagne j'ai une trentaine de postes là. Si je retire les entreprises où j'ai déjà été et celles qui correspondes pas du tout à ce que je fais (genre chef d'atelier, je suis encore "débutant", ça passera pas). Il m'en reste plus des masses.
Bien joué le post dans le groupe regroupant l'ensemble des gens sans emploi ... donc ceux qui ont le moins de piste à te proposer...
g/usinage
Dans les Ardennes ça cherche des fraiseurs, j'ai entendu ça plusieurs fois cette semaine. Il y a une malédiction avec ce métier ? Tout les fraiseurs qui étaient avec moi au lycée sont au chômage ou ont complètement changer d'orientation.
@JohnJambon: le gros problème reste l'entreprise, pour ma part j'ai commencé dans l'usinage, à l'école c'était génial, à l'usine juste l'enfer!

Malheureusement les entreprises "intéressantes" de mon point de vue (pièce unitaire, précision, petite série, etc) étaient déjà chargés en élèves pour l'alternance, impossible de changer, j'ai largué mon BAc en cours de route sans AUCUN remord.

Et puis éternel problème d'ordre personnelle, c'était mieux avant donc j’excellais sur machines conventionnelles et je me faisais monumentalement chier sur de la MOCN, "l'avenir" ouai, faut juste aimer faire de la programmation et du presse bouton, il n'y a rien de mécanique la dedans, c'est ça la malédiction!
A moins de sortir de prison ou estimer qu'on n'est bon à rien, ce n'est plus un métier.

@GoldenFist: J'ai connu ça avec la plasturgie. J'ai beau être fainéant il faut pas déconner, appuyer sur un bouton et remplir la trémie de temps en temps, toute la journée, non merci.
@JohnJambon: oui c'est valable à tout ces métiers de production de grandes séries.

Maintenant j'ai rebondit dans la maintenance, dernièrement j'étais dans une grande entreprise qui fabrique de A à Z des pignons de boites de vitesse.

J'étais à l'entretien préventif des tours, rectifieuses, brocheuses...
Je regardais les cycles d'usinage des pièces, ça ne faisait pas 5 minutes!

Sur les tours:
-un perçage
-un alésage
-un dressage de surface
=>tu connais le programme de ta journée de 8h00!

Je discutais avec les opérateurs, quand ce n'était pas des intérimaires c'était des mecs qui faisaient ça depuis plus de 20 ans, j'étais à la fois déprimé et admiratif.
Passé 15 minutes j'avais déjà les jambes qui rebondissaient toutes seules pour bouger, je mesurai la chance que j'avais prise pour pouvoir faire autre chose!
@GoldenFist: La maintenance, ça c'est bien ! Alors oui il y a des jours ou il y a absolument rien à faire, mais la plupart du temps t'es occupé et c'est jamais pareil.
@JohnJambon: en préventif il y avait tout le temps à faire ^^

Et puis l'entreprise sortait d'une politique de 5 ans de "on arrête le préventif, ça coute trop cher, on change quand ça casse", alors je te passe les détails de l'état des machines avec des filtres à air colmatés aux vapeurs d'huile soluble, des huiles jamais vidangé...du caramel de partout!

Le gros problème de la maintenance c'est que les entreprises cherchent du profil spécifique et de l'ancienneté. C'est pourtant un métier en continuel recrutement, ce n'est pas pour autant que j'ai retrouvé de boulot depuis!

Pas assez d’expérience, pas le profil bidule truc...on a même pas le temps de parler salaire!

Et puis on vie une époque formidable:
Dans l'entreprise ou j'étais, les dirigeants ont profité d'un besoin humain pour me proposer une formation complémentaire, d'une durée d'un an avec eux, leur donnant droit à une prise en charge par la région à 95% de mon salaire.

J'étais parfaitement intégré, opérationnel et rapidement. Total satisfaction des deux cotés, les chefs de terrains voulaient me garder surtout qu'il y avait un besoin.

Et bien c'est pas pour autant qu'on m'a gardé. Ils ont fait le même coup après moi à un gars en maintenance sans emploi, pas mieux pas pire, il a finit son tour de manège fin février 2016.

C'est la malédiction des gars de la maintenance ça. ^^
poye
a
@JohnJambon: johnJ aka le sanglier des ardennes
@poye: ouai gros p zéro ye
Maitrise du 5 axes ?
Language ISO ?
As-tu déjà usiné sur du composite ?
Tu peux envoyer ton CV au groupe Safran ils cherchent pas mal.
Monqu
op
@gargouille: Language ISO oui. Par contre le 5 axes et le composite j'en ai jamais fait. C'est d'ailleurs ce que je reproche au système d'éducation, on ne voit pas ce genre de machine en école de méca, résultat les nouveaux diplômés sont un peu largués... J'en suis encore au fraisage dans sa forme classique
@Monqu: Tu as tout à fait raison. D'une manière générale les grands groupes ont scindé le métier entre le presse bouton et la programmation. Il existe peu de postes véritablement polyvalents dans ces structures. Je rejoins mes camarades pour affirmer qu'il y a beaucoup d'offres dans le domaine. Je recrute pour ma part des usineurs et cela s'avère très difficile. Si tu a sbesoin d'un coup de main pour CV et/ou Lettre de Motiv' n'hésite pas.
Monqu
op
@gargouille: Je veux bien croire que ça soit difficile à trouver, faut voir les classes de Bac Pro. Si y a dix élèves c'est déjà merveilleux, sachant que sur les dix y en a les deux-tiers qui feront complètement autre chose plus tard... Moi-même je penses me reconvertir dans les années qui suivent.

Le CV ça va, j'ai même mis des petites fioritures et un graphisme épuré histoire que ça brille sur le bureau du recruteur.
Les lettres de motivation je dois en avoir en rab' mais j'ai jamais eu besoin d'en faire jusqu'ici.

Là j'ai postulé pour quelques annonces dans ma ville, mais bon ça répond pas... j'ai relancé quatre fois la conseillère ManPower, directement à son bureau, pour savoir si elle avait au moins présenté mon CV à une entreprise, y a rien eu de fait.
@Monqu: Je sais que l'AFPIA fait d'excellentes formations complémentaires qui permettent parfois de sortir du lot. A voir si tu ne trouves pas par manque d'expérience ou par manque d'offre dans le domaine dans ton secteur géographique.
essaye ici, un pote voulait m'y faire rentrer:
http://www.griffet-usinage.com/contact/

Ils ne trouvent personnes, les jeunes qu'ils passent en alternance sont paraient t'il des catastrophes...arriver à l'heure au taf semble être déjà leur première épreuve du jour, ambiance.

Se sont les 170 kms journaliers qui m'ont démotivé...et puis aussi que l'usinage j'ai eu ma dose et ça ne me manque pas!

bonne chance KKKamarade!
Monqu
op
@GoldenFist: Je t'avoue que je penses à ma reconversion aussi, l'usinage c'est usant mine de rien et à chaque fois je quitte une boite au bout d'un an parce que l'ambiance est pourrie. Là c'est vraiment parce qu'il faut que je bosse avant de faire une nouvelle formation. Merci pour l'adresse, je l'ajoute à ma liste !
@Monqu: l'ambiance pourrit c'est généraliste je crois, hélas, après chacun à ses critères propres et personnellement j'arrive plus facilement à supporter une ambiance de merde mais absolument pas à me faire chier dans le boulot...même si l'ambiance y ait beaucoup!

bon courage dans tes projets.
poye
a
lot et garonne mec, sur marmande ça cherche (après niveau intêret du boulot en lui même j'peut pas te dire)



A Voir
Chargement...
Chargement...
Chargement...