Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



Ça veut sauver le monde mais ça se coupe même pas les cheveux !

Ça veut sauver le monde mais ça se coupe même pas les cheveux !
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
les vegan n'existe pas, c'est un concepte, car tout ce qu'on mange provient d'animaux, surtout en bio conventionel, exemple > le laboure tue en moyenne 7tonne a l'HE de ver de terre... valeur en baisse vu le labourage intensif.

tu fais pousser un plant de tomate chez toi > qui a produit la tomate? > la pédofaune (tiens ca me met une faute meme google y croit pas, google vegan?), du coup, exploitation animale !
@zanji: "les vegan n'existe pas, c'est un concepte"

Comme la Finlande ?
@zanji: lors d'une balade en forêt on écrase des millions de bêtes, microscopiques pour la plupart. Les vegans devraient s'interdire les balades en forêt et même d'approcher les arbres fruitiers.
@zanji: hectare c'est Ha: hecto-are
@zanji: je loin d'être fan des végans, mais de ce que j'ai compris ce qui les emmerde surtout c'est d'entasser des animaux qui se chient dessus toutes leurs vies et qui ne voient jamais la lumière du jour pour le simple plaisir de manger ses nuggets au mcdo
Je pense qu'il y a prescription pour les animaux morts de cause "naturelle"
@solaeris: Séparer les causes "naturelles" des causes "artificielles" (= causées par l'homme) revient à mettre l'Homme à part dans le Grand Tout du vivant. Donc ça revient à dire que l'homme n'est pas un animal comme les autres. Comme font les religieux quoi.

Même la bombe atomique est naturelle en réalité, puisqu'elle est construite et utilisée par un animal via ce qu'il trouve dans son environnement (c'est un outils quoi).

Les Vegan sont des croyants en vrai.
@newfagvIHPAfDT2: Évidemment que ce sont des croyants puisque le veganisme se base sur une éthique, une morale, et non pas de la rationalité. Et il y a des tolérants et des extrémistes dans ce courant. C'est pour cela qu'en tant que positionnement éthique :
- le veganisme peut être respecté en tant que tel,
- il est très difficile de discuter avec des vegan, surtout ceux extrémistes car, justement, on s'oppose à un principe éthique ;
- que l'activisme vegan ressemble beaucoup à du prosélytisme et aux campagnes prolife des catho à la fois dans les messages (meat=murder) et les moyens (menace sur les bouchers), recours au point Goldwin, etc.

Et comme tout les positionnement croyant un peu extrêmes, il se retrouve face à des contradiction et des dilemmes qui prêtent des fois à sourire comme le sujet de la box, le sort réservé aux poux ou aux tiques chez les vegan ou encore, comme dit Zanji ou Schloren, la destruction massive de vie lors des toutes les activités humaines, pas seulement l'élevage.

Et surtout, l'antispécisme, philosophie de base chez les vegan, est un non sens en lui-même : il n'y a que les humains pour pouvoir développé une telle philosophie. Donc affirmer qu'on est antispéciste ne fait que démontrer la singularité des humains par rapport à tous les autres animaux, et donc être spéciste. Je trouve cela croustillant.
Sauf que c'est juste faux...
@Skuizh: a bon ? Pourquoi ça ?
@BarbaraGourde: Sur le site de Janco : << Ce pétrole s’est formé à partir d’organismes vivants (algues, plancton, parfois végétaux continentaux…) qui ont vécu il y a fort longtemps. >>

Bon ok, y'a du plancton animal...

Mais je repense à une vieille pub de total qui disait "un ptérodactyle dans votre moteur", ça, ça ne marche pas par exemple.
@BarbaraGourde: Anyway, l'essence ne vient pas d'animaux décomposés, en soit la phrase est fausse.
@Skuizh: Ouais !!! et ASAP !!!
@Meleagant: ASAP moi pas l'moral
Chargement...
Chargement...
Chargement...