Chargement...
Menu Groupes
Bons Plans
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Vivement l'ouverture d'une enquête sur l'enquête.
Ah ba l'exemplarité (tant reprochée à d'autres politiciens) de ce fdp on la voit bien là !!!
@Jeanbalek: qu'est ce qu'il a fait qui cause du tord au peuple de France ?
@GigaProut: Il cause du tord aux institutions en se servant de notre pognon pour son propre compte et celui de son partis de petites putes, et en agressant physiquement un représentant de la justice et de l'état.
@Jeanbalek: Les campagnes électorales sont financées par nos impôts dans ce pays et c'est très bien comme ça.

Les prix pratiqués par la société de com pour sa campagne sont loin d'être délirants quand on se penche un peu sur la question. J'écoutais une des antennes de Radio France ce matin en allant au taff. La façon dont ils avaient de présenter les choses, c'était du flagrant délit de propagande : "facturation de 250 € pour la mise en ligne de video alors qu'il n'y a qu'a cliquer sur un bouton". Texto. Et le visionnage, les corrections, le montage éventuel, la compression, etc ? Les mecs pensent qu'une vidéo de campagne on la publie comme celle d'un couillon de base sur FB ou quoi ?

Et en comparaison, les autres campagnes, t'as regardé ? C'est une des moins cher au ratio €/% de voix.
i6600If
op
Toute cette histoire fait un peu chier parceque c'est encore un coup dur pour la gauche mais putain qu'est ce qu'on se bidonne ! Quel débile...

L'article :

Le Parquet de Paris a ouvert une procédure après une série de perquisitions houleuses mardi, notamment au siège du parti de La France insoumise (LFI).
Les choses se compliquent pour Jean-Luc Mélenchon. Le parquet de Paris a annoncé ce mercredi avoir ouvert contre le leader de la France insoumise une procédure pour violences sur personnes dépositaires de l'autorité publique, après plusieurs perquisitions mardi,notamment au siège de son parti.
Le chef du groupe LFI à l'Assemblée nationale a accusé mardi le gouvernement de manoeuvrer une « police politique » après les perquisitions à son domicile et dans une quinzaine de sites liés à La France insoumise. Des accusations balayées par le Premier ministre Edouard Philippe plus tard à l'Assemblée nationale, lors de la séance de questions au gouvernement.
« Menaces et violences »
Jean-Luc Mélenchon avait diffusé lui-même des images de la perquisition à son domicile. Mais une nouvelle vidéo diffusée mardi soir par l'émission télévisée Quotidien sur TMC montre des scènes houleuses lors de la perquisition au siège de LFI. On y voit le dirigeant de la gauche radicale apostropher vivement des policiers ainsi que le procureur, tandis que ses soutiens défoncent la porte du local perquisitionné.

« Je vous informe que le parquet de Paris a ouvert ce jour une procédure des chefs de menaces ou actes d'intimidation contre l'autorité judiciaire et violences sur personnes dépositaires de l'autorité publique », explique le parquet dans un communiqué. « Non, je ne regrette rien, a répondu de son côté le député de Marseille au micro de BFMTV. On m'interdit d'entrer dans le siège de mon propre mouvement et c'est moi qui vais regretter ? »
Les perquisitions de mardi s'inscrivaient dans le cadre de deux enquêtes préliminaires ouvertes par le parquet de Paris : l'une à la suite d'une dénonciation relative à l'emploi des assistants parlementaires européens de LFI, l'autre après un signalement du président de la Commission nationale des comptes de campagne relatif au financement de la campagne présidentielle de Jean-Luc Mélenchon.
@i6600If: "le dirigeant de la gauche radicale"
Putain la gauche radicale... Ils sont fumés ces fils de pute des Echos (en même temps, paye ton journal orienté, pour eux Macron est socialiste).
Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs.
@i6600If: "Toute cette histoire fait un peu chier parceque c'est encore un coup dur pour la gauche"
Parle pour toi, moi je me marre bien.
i6600If
op
@Helvind: Ouais clairement, les echos que veux tu...
@Bruno_Radio: Tiens j'aurais pas cru
Ah il a tapé des gens ? Il a été violent physiquement ?
@MsiiNuRa: il a bousculé un procureur. Pendant ce temps là, à 4 mètres, un policier mettait au sol un des membres du parti présent dans la salle. Mais bon c'est pas grave "il fait son métier".
@iGod: Ah, les menaces c'est parce qu'il a montré des gens du doigt en parlant fort du coup je suppose ?
ca lui fera la bite
Autres
Chargement...
Chargement...
Chargement...
J'accepteCe site utilise des cookies pour vous assurer d'obtenir la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus