Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



Dinosaure du dimanche: Tyrannosaurus rex

(Je vais essayer d'alterner entre un animal peu connu et un très célèbre)
Nom: Tyrannosaurus rex (le Roi Tyran des reptiles)

Phylogénie: Dinosauria -> Saurischia -> Theropoda -> Tyrannosauridae

Epoque: Maastrichtien (Crétacé supérieur)

Découvert à différentes dates via des restes épars jusqu'en 1905 où il est décrit et baptisé par Henry Fairfield Osborn. Les premiers squelettes complets sont découvertes 80 ans en plus tard, en 1988 puis en 1990 dans le Montana et le Dakota du sud (1/2)

Comment présenter synthétiquement le plus massif prédateur terrestre que la Terre ai jamais porté ?
Tyrannosaurus rex (ou T. rex) était un théropode, mesurant environ entre 10 et 13 mètres (3), voir plus selon certaines estimations, pour environ 3 à 4 mètres à la hanche. Son poids, source de débat dans la communauté paléontologique, fait de lui le carnivore terrestre le plus énorme de tout les temps: de 8 à plus de 10 tonnes. Comparé aux autres théropodes géants comme Carcharodontosaurus ou Giganotosaurus, c'est un colosse, et même Spinosaurus, le plus long théropode découvert (ou plutôt estimé) peinerait à équivaloir une telle masse. Le spécimen le plus connu et le plus complet, FMNH PR2081 dit "Sue", sert de valeur étalon pour les autres découvertes.

Tout chez le Tyrannosaurus était fait pour la puissance (4): des bras certes courts mais pouvant soulever plusieurs centaines de kilos, un cou court et robuste et une queue accueillant parfois plus de quarante vertèbres, pour contrebalancer cette énorme tête, dont la plus grande représentante faisait 1,5 mètres de long à elle seule. Grâce à ces crânes, des études ont pu être faites sur les sens du T. rex: une vision binoculaire excellente, un odorat supérieur à tout les autres théropodes. Sa bouche, en forme de U (contrairement à une forme de V commune à la plupart des théropodes) permettait de plus grande bouchées, et étaient garnis de dents d'environ 30 centimètres, racines comprises. Ses puissants muscles et la configuration impressionnante de sa mâchoire lui offrait une puissance de morsure de plus de cinq tonnes, la plus grande jamais enregistrée pour un animal terrestre. La pression de chaque dents était de 30 tonnes au centimètre carrés. (l'Otodus (Megaselachus) megalodon est estimé à 10 tonnes par exemple)

Un sujet fait toujours activement débat parmi les chercheurs: Tyrannosaurus rex avait-il des plumes ? (5) Il est probable qu'il en eu: ses cousins proches, comme Yutyrannus huali en était recouvert, mais dans le même temps, des découvertes de traces d'écailles et des études chez Daspletosaurus torosus, un autre de ces cousins, ont montré une absence de lèvres ainsi que des écailles sur le visage, semblables à celles des crocodiles, ainsi que des parcelles de peaux retrouvés à différents endroits du corps. Il est probable que T. rex n'ai eu que quelques plumes discrètes sur le dos, et un duvet chez les juvéniles.

Le Tyrannosaurus a été victime, depuis quelques décennies, d'attaques iconoclastes, notamment de la part de Jack Horner, éminent paléontologue, qui l'a considéré comme un charognard (5), lent au point d'être incapable de courir. En réalité, sa vitesse est estimé à une vingtaine de kilomètres par heure; c'est certes peu, mais c'est suffisant pour chasser les Hadrosaures et les Ceratopsiens qui vivaient en même temps que lui. De même, la théorie du charognard est hautement douteuse lorsqu'on prend en compte les sens très performants, ainsi que la musculature générale et la taille de l'animal, ainsi qu'un élément clé: des traces de dents cicatrisés sur les os de certaines proies.

On pense que le Tyrannosaurus était un animal sociable, qui vivait en meute familiales (6), comme l'indique des traces chez ses cousins, comme Albertosaurus sarcophagus (une vingtaine de spécimens trouvés ensemble), ainsi que des empreintes découvertes au Canada en 2014. Egalement, des blessures mortelles chez certains spécimens ont cicatrisés, ce qui s'explique par deux choses: on les a aidé à survivre, et le système immunitaire du Tyrannosaurus était ultra performant: le spécimen Wyrex a été découvert, avec la majeur partie de sa queue manquante (7). Non pas qu'on l'ai perdu, mais elle a bel et bien été sectionné à la onzième vertèbre. Et il a survécu a la terrible infection qui a suivi. Il nous a d'ailleurs apporté, en plus de cette découverte incroyable, des traces de peau. Outre les autres Tyrannosaures, le danger était constamment présent dans l'environnement du T. rex: Triceratops horridus et Ankylosaurus magniventris pouvaient mettre fin à une partie de chasse rapidement, avec un coup de corne ou une patte brisée par une massue. (8)

Combien de média ont ils représenté le Tyrannosaurus rex ? On ne compte plus les films, les livres, les jeux vidéos, les dessins-animés, même les groupes de musique. J'ai décidé de garder seulement le plus iconique: Rexy, de la saga Jurassic Park.(9)

Dinosaure du dimanche: Tyrannosaurus rex
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Pos et fav.
Le T.rex pouvait soulever des choses avec ses pattes avant ?
Ulfric
m
op
@Nigelix: Oui, ils n'étaient pas si petit comparé à d'autres théropodes comme les Abelisauridae ou Giganotosaurus.
@Ulfric: Enfaite je me demande surtout comment il fait pour saisir/porter.
Ulfric
m
op
@Nigelix: En serrant ses petits doigts, tout simplement.
@Ulfric: Je dois être con, il a deux doigt non ? Genre comment il fait pour saisir quelque chose sans doigt par dessous et soulever ? J'arrive pas a trouver de représentation.
Ulfric
m
op
@Nigelix: Bah... comme ça.
@Ulfric: Et comment il fait pour mettre ses doigts dans ce sens ?
Ulfric
m
op
@Nigelix: Je crois comprendre ce que tu veux dire: à cause de Jurassic Park notamment, on représente les théropodes avec des mains en pronation. Or aucun théropode jamais découvert n'était capable de placer ses mains en pronation: tous avaient des mains en supination, avec les paumes qui se font face.
@Ulfric: Ah ok merci !
@Ulfric: Moi je me demande surtout comment il faisait pour se baisser en avant sans basculer comme une bûche ? Ça me parait pas très commode quand on pèse plus de huit tonnes et qu'on a que deux points d'appuie. D'ailleurs, il devait bien galérer pour se relever après la sieste aussi. Déjà que les éléphants ont du mal.
Ulfric
m
op
@Verox: Sans faire de blagues vaseuses, sa queue était très épaisse et musclée (il me semble qu'il avait le plus important rapport musculaire tête-queue de tout les théropodes): elle servait de contre-poids à son énorme tête. D'où le rétrécissement de ces bras, qui n'étaient plus utile avec une tête pareil et un contre poids arrière aussi important.
,
@Ulfric: Je veux bien que sa queue face contrepoids, mais l'inertie étant ce qu'elle est, ça devait pas toujours être facile pour lui de se bouger sur ses deux pattes. D'ailleurs, j'avais lu quelque part que le T-Rex pouvait théoriquement dépassé les 20km/h mais que ça rendait l'arrêt de sa course plus difficile et que c'était un coup à se blesser en s'écrasant sous son propre poids en cas de chute.
Ulfric
m
op
@Verox: C'est pour ça que ses pattes étaient si épaisses. sans doute les plus musclés de tout les théropodes: elles servaient à le faire tenir et pas à le faire courir.
Après c'est sûr que comme tout les animaux, si il court plus vite que prévu il va avoir du mal à s'arrêter (comme chez l'Homme).


Téléchargez l'application
Chargement...
Chargement...
Chargement...