Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



Être cringe, ça a du bon. (Petite anecdote feel good parce que pourquoi pas)

J'ai 18 ans, ma copine vient de me larguer et je débarque de ma campagne paumé pour commencer mes études à Toulouse. Ces dernières années recluent sur mon ordinateur, bercé par Choualbox et loin de toute civilisation ont su faire de moi le parfait weabo dans l'ère de son temps. Ni une, ni deux, je depense le peu d'argent que j'ai de côté pour une entrée au Toulouse Game Show, l'événement qui me faisait rêver depuis plusieurs années !
Nouvel arrivant dans la ville et donc sans amis, je me sens au final bien seul tout au long de la journée. Je rencontre quelques youtubeurs ici et là mais l'expérience en elle même ne fut pas aussi grandiose que ce que j'avais pu m'imaginer. Le soir arrive et la fermeture du salon avec, je décide de quitter les lieux quelques peu dépités. Sur le chemin du retour je vois un asiatique passer devant moi, je me fige... et si c'était un japonais ? (Oui oui, cest cringe.)
Il me dépasse, continue sa route vers le metro comme moi pour bientôt disparaître de ma vue. Je reste quand même à réfléchir et me dire que c'était ma chance d'en savoir plus sur le Japon ! Mais si il est pas japonnais ? J'aurai l'air con non... merde.
Au final, foutu pour foutu je me mets littéralement à courir pour rejoindre ce parfait inconnu ! J'arrive à son niveau, essoufflé et couvert de sueur :
"Hey hey salut ! T'es japonais ?
- Heu... oui ! Akihito, enchanté !" Avec son accent japonais. Le courant passe bien, il est très sympa et il me propose de le retrouver avec ses amis dans un bar dimanche prochain pour un évenement à l'attention des expatriés, le hasard fait que ce bar est à 10 metres en face de chez moi. C'est le début d'une grande amitié et j'ai ainsi pu avoir mon premier groupe de pote avec ses camarades expats apprenants du français, notamment une japonaise qui deviendra ma copine et avec qui j'aurai un accident de voiture mais c'est une autre histoire.

Dans ce groupe de pote je me fais particulièrement pote avec David, qui vient du Honduras et apprend le français pour poursuivre sur des études de médecine. Le pauvre souffrait d'une sévère depression mais il était toujours jovial et prêt à passer du bon temps avec nous. Je me souviens encore de notre dernier jour à Toulouse où l'on s'est promis de se revoir en France ou au Honduras !

Deux ans plus tard exactement, je decroche un stage au Costa Rica. Penot, je me dis que le Honduras doit être pas loin et je contacte David
" Hey David je serais pas loin de chez toi !T'es ou exactement ? on se prend une bière ?
- Tu vas au Costa Rica ? Dans quelle ville ?
- San José, la capitale.
- Ha bah j'y suis, je fais mes études là bas maintenant"

Coup du hasard, j'ai un pote pour m'acceuillir à l'aéroport. Mieux encore, il habite à même pas 5 minutes en uber de chez moi ! C'était mon voisin, par hasard, a l'autre bout du monde, et j'ai passé ces 7 mois là bas en sa compagnie, à rencontrer ses amis et voyager dans le pays. La chance !

Mon diplôme en poche, je pars à l'aventure au Vietnam et me fait un petit pécule qui me permet de réaliser un de mes rêve de weabo : voyager au Japon.
Forcément, je contacte mon ami Akihito pour lui demander des conseils de visites. Depuis ces 3 dernières années, il avait finit par se marier avec sa copine de Toulouse et ils se sont installés dans sa ville d'enfance : au pied du mont fuji !

Il me propose de le retrouver là bas pour passer une journée en sa compagnie ! Il m'a montré les vignes du mont fuji (Oui oui), les temples avec les carpes koï, son restaurant favori mais aussi un surtout : on a terminé la journée dans un onsen de sources chaude du mont fuji !
Le cul dans un tonneau d'eau chaude et le regard sur le soleil couchant, je me rappelais de ce moment cringe à Toulouse où je courrais après Akihito sans attente particulière, juste l'envie d'un peu de nouveauté. Grâce à ce brin de spontanéité j'ai pu me trouver deux amis de l'autre bout du monde et des souvenirs inoubliables, comme quoi

Tl;Dr : comment une simple rencontre peu avoir un grand impact !

J'espère que c'est assez lisible, j'ai résumé 4 ans d'amitié en 20 lignes donc j'ai zappe des passages
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Tu l'as baisé ?
Miore
op
@Celti: cul nue dans le même bassin onsen ça compte ?
Comment tu arrives à entamer la conversation avec un parfait inconnu avec un " salut t'es Japonnais " en intro ? Je veux dire c'est quoi la suite du dialogue pour reussir à ne passer pour un pervers qui saute les inconnus ?
@Machicoulis: le dernier inconnu avec qui j'ai discuté ça a commencé avec "hello my friend, how is it selling drog at Lausanne?"
@Waio: et après t'as passé une nuit d'amour avec lui à l'hôtel ?
@JackOlantern: non mais je suis sûr que j'aurais pu conclure
Donc il y a que sur CB que tu te fais pas d'amis ?
Miore
op
Tu le sais pas encore mais on va devenir meilleurs potes
Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs.
@Miore: Tu ferais une mauvaise opération, il pue le gros connard à des kilomètres.
@LeChasseur: J'ai checker tes coms, la plupart du temps je suis d'accord avec toi. Cette fois là ne fait pas exception.
@newfagvIHPAfDT2: Très bien. Viens on va prendre un mojito, gros con.
@LeChasseur: Pas question gros con.
Et alors du coup, le moment Top 10 Anime Betrayal est passé ou pas encore ?
Belle histoire , bravo !
Ok, c'est noté...

Moi une fois j'ai fait du woofing avec un jap'.

Il a failli faire une crise cardiaque quand il a compris que notre "tabac vert", à moi et mon pote, c'était de la weed...

<< Tkt, Hiro, le SWAT, il descendant pas des arbres, on est ZEN, ici krkrkr >>
" notamment une japonaise qui deviendra ma copine "

Photos ??? :D
Chargement...
Chargement...
Chargement...