Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



J'ai la haine contre ces putains de pseudo féministes

Ces grosses connes qui pensent qu'elles ont la science infuse et la compréhension parfaite de la position de chaque être humain dans cette société de merde.
Ces idiotes finies qui t'envoient chier au premier mot mesuré qui va un peu à leur encontre, qui n'écoutent que la moitié de ce que tu dis et qui cherchent des problèmes et à te descendre sur chaque petit terme que tu aurais utiliser, et qui irait à l'encontre de leurs principes de merde. Qui utilisent tes mots pour essayer de te faire croire que tu soutiens l’oppression homme/femme et qui essaient de t'expliquer que si une femme se fait agresser c'est pas parce qu'elle a croiser un connard ou un taré trou du cul, mais que c'est bel et bien parce qu'elle est une femme, ce qui rend compliqué d'expliquer pourquoi des mecs aussi se font agresser, et rejetant ainsi l'existence pourtant bien réelle d'une partie de la société qu'on surnomme les GROS CONNARDS, et en y foutant à la place tous les hommes qui maltraitent les femmes ensemble et se passeraient soit disant le mot pour que ça continue ainsi. Espèce de grosse pute de merde qui voit pas plus loin que le bout de son nez quand on vit aussi des problèmes de culture et d'éducation au sein de la société française, et non pas seulement le problème de "méchants garçons qui attaquent les gentilles filles" on dirait un niveau de primaire sérieux.
Espèce de grosse niaise qui portent une haine pour tout le genre masculin excepté "mon super mec trop féministe même plus que moi lol"
Retourne dans ta cuisine y chercher tes droits SDP de merde.
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Ta box n'est pas en écriture inclusive, c'est offensant.
Tu t'énerves tellement qu'on dirait une féministe.
@hamble: Donc le g/lahaine c'est le 2eme g/feminisme?
@Saga: En vrai c'est plutôt une succursale élitiste du g/anarchismes mé fo pa le dir
iGod
m
Et ça te serait pas venu à l'esprit, par hasard, qu'il y a effectivement des termes déplacés envers les femmes ? Et que même si ça t'arrive de les dire inconsciemment et sans mauvaise intention, ils n'en restent pas moins déplacés ? Est-ce que tu t'es demandé, également, que même si les agresseurs sont effectivement des connards, ils s'attaquent plus facilement à des femmes isolés qu'à un groupe de mecs bien viriles ? Est-ce que, tant qu'à faire, t'es au courant que les agressions peuvent être aussi verbales et qu'elle n'ont pas besoin d'être physique pour t'atteindre ?

Et puis c'est quoi votre problème, à vous sentir attaqué personnellement à chaque fois qu'une femme vous raconte ses problèmes et ses revendications ? Vous vous sentez tellement fragiles que vous êtes obligés d'insulter de pute la première venue qui rentre pas dans votre définition du féminisme.
@iGod: "calmez-vous, vous êtes hystérique ."
Cymka
op
@iGod: Première des choses, on est sur le g/lahaine. J'allais pas non plus mettre des photos de petites fleurs et des cœurs.
Secondo je suis bien d'accord qu'il y a certaines choses à régler, je veux juste pas qu'on me ressorte ça à toutes les sauces comme elle l'avait fait en début de discussion.
Et ? Je te demande donc pourquoi ils s'attaquent à des femmes et pas au groupe de mecs "viriles", parce qu'elles sont des femmes ? Non. Parce qu'elles sont une proie plus facile, ce n'est pas au sexe qu'elles sont jugées mais au physique plus faible que celui de l'agresseur ( et dans ton cas aussi le fait d'etre seul ).
Bien sûr aussi qu'il y a des agression verbales, certaines renvoyées spécialement aux femmes, mais c'est à mon avis plus une histoire de frustration d'un débile plus que le fait que le genre féminin soit vu comme inférieur ( hormis par ce débile ). Mon terme en gros c'est éduquons les gens dans le respect, en leur rappelant qu'ils sont égaux tous entre eux. Mais je connais pas de mouvement qui par exemple s'appelle le noirisme pour parler du racisme spécifique aux noirs. Alors pourquoi mettre dans une case différente le problème des femmes, au milieu de tous ces problèmes ( LGBTQ inclus ) qui finalement entrent dans une même grande case qu'on nommerait " L'intolérance".
Mon problème à me sentir attaquer c'est la généralisation du vil des hommes, l'opposition que ce mouvement crée entre hommes et femmes, à des endroits où il n'a pas lieu d'être, le fait que cette opposition ne fera qu'empirer les choses. Après j'ai 22ans, et c'est vrai que j'ai du mal à m'imaginer qu'il existe autant de gros lards qui considèrent les femmes comme un truc faible qui se laisse emporter par ses émotions ou ne serait pas capable de tenir une discussion. J'aime profondément les femmes, j'ai l'impression d'avoir plein de leçons à tirer du genre féminin, justement dans sa manière de d'appréhender les évènements de manière intelligible ( en tout cas beaucoup d'entre elles m'ont aidées de ce côté quand je m'emportais comme une pauvre femm... je veux dire comme un caca ).
Peut etre que les 35 ans et plus sont des gros beaufs pour la plupart mais je ne le vois, ou ne le vis jamais.
Après oui, je concède quand même que dans la tête de certains, le raccourci corps faible = faiblesse totale de l'être et autorisation de l'insulter gratuitement persiste, mais j'ai tjrs l'impression que si t'es un gringalet blanchâtre pas costaud t'as à peu près autant de chance de te faire insulter/emmerder par ce genre de personnes avec un QI, ou un taux d'utilisation de ce dernier est très bas.
Pour finir, je suis de base d'accord avec le féminisme, mais voir des connasses extremistes pour un rien ça me donne envie de virer dans l'autre sens.
@Cymka: Mais je connais pas de mouvement qui par exemple s'appelle le noirisme pour parler du racisme spécifique aux noirs
ça s'appelle SOS racisme qui a démarré avec la marche des beurs. Mais ça commence de plus en plus à exister.
https://www.facebook.com/ajplusfrancais/videos/601183696915950/

Sinon j'utilise le même argument.
Cymka
op
@Aspi: c'est pas spécifique aux noirs tu le dis toi même.
J'ai la haine contre ces putains de pseudo mecs liberté d'expression et second degré

Ces gros cons qui pensent qui veulent pouvoir tout dire et rire de tout mais qui pleurent des qu’on leur fait remarquer qu’ils disent de la merde.

Ces idiots finis qui sont imperméables à tout argument et à toute explication scientifique sous prétexte que "c d science social", qui n'écoutent que la moitié de ce que tu dis et qui refusent de voir des problèmes qui touchent la moitié de la population et à trigger dès qu'on leur demande d'utiliser un vocabulaire plus respectueux, après avoir expliqué pourquoi et comment. Qui refusent de reconnaître qu'ils participent au sexisme et au patriarcat lorsqu'on met en évidence des mots et phrases problématiques en leur expliquant pourquoi, qui refusent de voir que tout ne repose pas sur "des sales mecs" mais sur des éléments qui font partie de notre culture et qu'on ne cesse de leur exposer (représentation des femmes dans la culture, la place qui leur est assignée, éducation genrée...), et qu'à côté ils refusent de voir que si les mecs se font agresser, c'est pour des raisons différentes et dans des proportions différentes (lisez les stats bordels de cul). Tout ce qu'ils savent faire c'est chouiner et dire que ce sont pas eux les méchants, sans se remettre en question. Espèce de gros fragile de merde qui ne voit pas plus loin que le bout de sa bite quand on lui dit que le sexisme se superpose à d'autres problèmes comme le racisme et la distribution de la richesse au sein de la société française, mais qui s'arrete dès lors qu'on parle d'un problème qui le concerne pas. C'est un niveau de primaire sérieux.
Espèce de gros niais qui porte une haine contre les personnes portant un discours qui trouble sa petite vie et qui ne lui répètent pas que c'est le gentil fifils à sa mèmère, le même genre de merde qui va pleurer quand les personnes racisées disent que les blancs ont un "privilège" lié à leur peau sans chercher à comprendre. Retourne dans ton garage peugeot pour réparer de la bagnole et crever écrasé car ton patron en a rien à foutre de ta petite vie de merde et que ça le fait bien marrer de te voir rager sur les féministes pendant qu'il te défonce le cul.


bisous
@lapinbilly: J'ai la haine contre ces putains de cons qui arrivent pas a admettre que certaines gonzesses utilisent le feminisme actuel pour tenter d'expliquer leur vie de merde, leur echecs et leur frustrations, alors que se sont juste des connes
qui sont a court d'arguments en 3 phrases parce que elles on lu 2/3 truc en diagonales pour prendre que ce qui les interessai sans en comprendre la moitié, et qui se trouvent un "combat" pour donner un sens a leur vie de merde.
J'ai la haine de ces gens la qui viennent ouvrir leur gueule sans savoir le fin mot de l'histoire, et qui jugent sans savoir si, en effet, il est pas tombé sur un connasse.
La connerie est pas unisexe.
Une femme qui se decouvre feministe n'en devient pas subitement plus intelligente.

J'ai la putain de haine contre les raccourcis foireux de 2 de QI qui te catalogue forcement en "gros mal alpha oppreseur" si tu ose dire a ce genre de personne qu'elle dit de la merde.
Commentaire supprimé.
iGod
m
@BABARR: T'as plus de sel que la totalité des océans de cette planète, que ce soit dans cette dimension ou dans toutes les dimensions passées, présentes et futures.

Tu parles de raccourcis foireux alors que tu en as enchainé une bonne douzaine le paragraphe d'avant gros, décide-toi.
Je t'invite a les citer et on en discute mon ptit. Et ouais, le g/lahaine c'est pour le sel.
@lapinbilly: Alors je connais pas l'OP, c'est peu etre un gros con, mais je voit pas de CSB de sa part a propos de boite ou je ne sait quoi.
Sinon ça y est, t'es aps foutu d'aligner 2 phrase sans des attaques de merde? "sur ton expérience de raté méprisant", commence par bien comprendre que tu me connais pas, apres tu va venir pleurer que tu veux aps debattre avec moi pasque "je manque de respect".
@BABARR: ça me fera toujours rire les mecs qui pleurent qu'on les insulte après avoir déversé leur haine sur les "pseudo-féministes SJW qui profitent du féminisme pour se faire mousser"

Genre :
"certaines gonzesses utilisent le feminisme actuel pour tenter d'expliquer leur vie de merde, leur echecs et leur frustrations, alors que se sont juste des connes
qui sont a court d'arguments en 3 phrases parce que elles on lu 2/3 truc en diagonales pour prendre que ce qui les interessai sans en comprendre la moitié, et qui se trouvent un "combat" pour donner un sens a leur vie de merde."
Ceci n'est pas violent.

"sur ton expérience de raté méprisant"
Ah merde mec t'es vraiment méchant tu sais pas échanger

Continue !
@lapinbilly: mais putain mec, c'est une réalité, c'est quoi le processus mental que tu met en place pour venir me dire que c'est pas vrai/impossible?
C'est "violent" comme n'importe quelle réalitée hein. J'ai jamais parlé de SJW ou de se faire mousser. Putain t'es quand meme pas con, tu SAIS que l'humain ça l'arrangera toujours de trouver une voie de facilitée pour ne pas se sentir responsable de ces echecs, POURQUOI tu n'aurais pas de gens comme ça dans ce genre de mouvement?

Maintenant j'aimerai savoir ce qui te fait dire que c'est l'OP qui est con et qu'il est forcement en tort? Et qu'il est pas tombé sur une conne. (j'ai d'ailleurs pas compris ton passage sur le garage peugeot)
iGod
m
@BABARR: Pas de soucis.

Premier raccourci : tu qualifies de gros cons toutes les personnes qui ne sont pas d'accord avec toi.

Second raccourci : tu parles de féminisme actuel. Il n'y a pas de féminisme actuel. Je suppose que quand tu dis ça, tu fais allusion aux combats récents qui ont été rapporté massivement par les médias. Mais ces combats, que toi tu trouves illégitimes, font juste parti d'un seul et même mouvement qui commence depuis les années 20 au bas mot. Il n'y a pas d'avant ou d'après, ce sont des luttes qui se font sur différents fronts différents au sein d'un mouvement avec le même but.

Troisième raccourci : tu nommes les actrices de ce mouvement comme "des gonzesses qui utilisent le féminisme car elles ont des vies de merde". Je pense pas avoir vraiment besoin d'expliquer pourquoi c'est un raccourci énorme. Sur quoi tu te bases pour décréter qu'elles ont des vies de merde ? Tu les connais chacune personnellement ? C'est quoi du coup la légitimité pour être féministe ? Est-ce que par hasard il y aurait pas un lien entre vie de merde et sexisme pour le coup ? Bref, une femme (et pas une gonzesse), doit forcément avoir une vie parfaite avant de se décréter féministe ? Non, rien ne tient debout dans ce que tu as dit, désolé.

Quatrième raccourci : Selon toi, elles ne connaissent rien au féminisme et ont seulement lu "deux trois trucs en diagonale". Encore une fois, sur quoi tu te bases ? Tu n'as aucune preuve, rien pour démontrer ce que tu avances, c'est même pas logique. Et puis, depuis quand il faut avoir besoin d'avoir lu des thèses sur le sujet pour être féministe ? Être féministe, ça commence par reconnaitre les différences de traitement selon le sexe et le genre. C'est être conscient que les femmes, sur bien des aspects, sont dans des positions désavantageuses par rapport aux hommes. Il y a pas besoin d'être expert dans le domaine pour reconnaître ça.

Alors voilà, j'ai pris seulement les gros raccourcis, et effectivement il y en a pas une bonne douzaine, my bad. Par contre il y en a quatre, et pas des moindres. J'y ai pas inclus les insultes et la forte misogynie qui se dégage de ton texte sans aucun lien logique. Voilà, j'attends ta réponse "mon ptit".
@BABARR: Mais tu vois je dis pas qu'il y a pas des femmes connes, et je dis pas qu'il y a pas des femmes connes et féministes (j'ai eu l'occasion d'en croiser, je te rassure). Je pense qu'on peut être d'accord là dessus

Seulement les arguments d'OP sont bidons, c'est un concentré de "ouais mais nous aussi les hommes on souffre, puis on est pas tous des connards", ce qui est pathétique. Pour ça que je prends plaisir à lui dire qu'il dit de la merde.
@iGod: Ok, je vois qu'on se comprend mal.

"Premier raccourci : tu qualifies de gros cons toutes les personnes qui ne sont pas d'accord avec toi"
Faux, c'etait une entame aussi virulente que celle de Lapinbilly avec "contre ces putains de pseudo mecs liberté d'expression et second degré", tu as juste fait un raccourci rapide en mettant a la place de mon "gros con" ce qui te plaisait le mieux. Ma faute aussi de ne pas avoir prit le temps de reflechir a quelque chose de plus "elaboré".

"Mais ces combats, que toi tu trouves illégitimes" Alors, OU j'ai dit ça???? A quel putain de moment j'ai dit ça????

"tu nommes les actrices de ce mouvement comme..." FAUX, je dit que dans ces mouvement, tu PEUX AVOIR CERTAINES personne comme ça. Est ce que je suis obligé de dire que c'est une minorité non representative? Visiblement oui. Est ce que je remet en cause le mouvement? non.

"Quatrième raccourci " Qui renvoie donc directement au paragraphe au dessus vu que tu pense que je parle "des actrices de ce mouvement" alors que je parle de la possibilité d'un cas isolé.

"bref, une femme (et pas une gonzesse)" Ecoute, a partir du moment ou on m'apelle "un mec", je vois pas en quoi c'est dérangeant de dire "une gonzesse".
"doit forcément avoir une vie parfaite avant de se décréter féministe ? " Est ce que, encore une fois, j'ai dit ça?

Tu vois, quand on interpretre ce qu'on lis pour y voir ce que l'on veut y voir, on a pas fini de pas se comprendre.
@lapinbilly: On en reviens a une de mes premiere question, c'est quoi exactement qui te fait dire que c'est lui le con et qu'il est effectivement pas tombé sur une conne?
Il a peu etre pas la plume de certain pour exprimer exactement ce qu'il a vecu/ressent, mais j'ai surtout l'impression que tu as sauté sur le fait qu'il y avait le mot "feministe" dans sa diatribe et que de facto, c'etait un con pathetique anti-feministe.
@iGod: Maintenant je vais faire une 2eme reponse pour les point plus "technique".

"Être féministe, ça commence par reconnaitre les différences de traitement selon le sexe et le genre. C'est être conscient que les femmes, sur bien des aspects, sont dans des positions désavantageuses par rapport aux hommes. Il y a pas besoin d'être expert dans le domaine pour reconnaître ça. "
EXACTEMENT, tu as donc parfaitement conscience qu'il y a une enorme difference entre "etre" feministe, et "se revendiquer" feministe.

"ce sont des luttes qui se font sur différents fronts différents au sein d'un mouvement avec le même but"
C'est un fantasme total, discute de toi meme avec des feministes, et je te garantis que tu n'auras pas la meme finalité pour tout le monde.

"la forte misogynie qui se dégage de ton texte" Tiens j'avais pas vu ça.... C'est parce que j'ai dit conne c'est ça?
Commentaire supprimé.
@lapinbilly: "tu fais le sourd mais je le redis" je fait le sourd a quoi exactement ?

"son discours de grosse merde qui m’a donné envie de lui montrer a quel point c’était un sous humain" Tu comprend bien qu'avec ce genre de politesse, faut pas t'etonner a de la "violence" en face hein, et que ça donne pas envie de debattre ? T'en a conscience au moins?

"Tu as l’air d’avoir envie d’en discuter donc fais l’effort intellectuel qui va avec stp." Je peux te retourner ça hein.

Vu que tu parle d'effort intellectuel j'en profite, vous etes la a faire une fatwa sur un gars en lisant la moitié des mots (cf ma reponse a Igod qui avait visiblement totalement interpreté mes propos comme ça l'arrangeais), a faire des suppositions, des insultes a peine deguisées, a venir neg comme des gamins, a tenter de troll avec votre sel (putain le niveau serieux) et ensuite a venir vous plaindre.
Alors je veux bien faire des effort intellectuel, mais ça serai pas mal que ça marche dans les deux sens.

Cymka
op
@lapinbilly: "Espèce de gros fragile de merde qui ne voit pas plus loin que le bout de sa bite quand on lui dit que le sexisme se superpose à d'autres problèmes comme le racisme et la distribution de la richesse au sein de la société française, mais qui s'arrete dès lors qu'on parle d'un problème qui le concerne pas." Etrangement c'était l'un de mes arguments face à elle. Il y a beaucoup d'autres problèmes que le simple problème des femmes, il faut voir les choses plus grands, ne ramenons pas le féminisme partout, essayons de comprendre pourquoi et comment certaines "erreurs" persistent.
Cymka
op
@lapinbilly: Oui ? La meuf te ressort des problèmes de genre PARTOUT. A ce moment là elle est venue foutre sa graine d’oppressions des hommes alors que le problème aurait même pu se rapporter à des couples gays/lesbiennes.
Cymka
op
@lapinbilly: Mais ta gueule. Devant le mot féministe j'ai écris le mot "pseudo". Comprends bien ce que tu veux mais t'es en train de faire exactement la même chose que cette meuf, c'est à dire ne comprendre que ce que tu veux comprendre, la moitié qui t'intéresse dans une phrase. S'en suivent des syllogismes à tout va.
Cymka
op
@lapinbilly: Merde mais par contre tes conneries de vocabulaire irrespectueux ou quoi c'est n'importe quoi. Tu crois que je l'insultais de propos mysogine / sexiste pendant tout le débat? Tu juges un peu vite je trouve. Haha les personnes "racisées". C'est toi le raciste.
Commentaire supprimé.
@lapinbilly: "c'est une connerie, t'es arguments puent la pisse, discours de grosse merde, les arguments d'OP sont bidons, il est completement con de dire ça", Le dire c'est bien tu n'a pas eté foutu UNE SEULE FOIS de CITER un de ces arguments, de dire EN RESTANT POLI : "je trouve cet argument foireux PARCE QUE : "
PAs une seule putain de fois.
Et apres tu me sort que je fait le sourd.

Alors maintenant ça va bien 2 minutes, je suis sur que irl t'es vachement plus poli etrangement.
Evite nous les reflexion sur l'intellect quand t'es pas foutu de voir comment tu te comporte.
@BABARR: Rester poli sur le /g/lahaine
@lapinbilly: Le premier truc qu'on ma reproché c'est d'avoir dit "gros con" en meme temps hein....
Puis apres c'est toi qui pleure parce que "je suis pas respectueux"
@BABARR:

"J'ai la haine contre ces putains de pseudo féministes "

D'un point de vue général, opposer pseudo féministes à vraies féministes est assez dangereux car ça peut cacher une incompréhension des arguments développés par les différents courants du féminisme, qui évoluent et qui s'opposent parfois sur certains points particulièrement importants.

"Ces grosses connes qui pensent qu'elles ont la science infuse et la compréhension parfaite de la position de chaque être humain dans cette société de merde."

Cette remarque ressemble beaucoup à ce que dirait un mec à qui on met la merde qu'est le Patriarcat sous le nez, et qui réfute par un simple "ouais mais nan mais vous croyez tout savoir". On a vu dans le titre qu'OP comprenait potentiellement pas le féminisme, mais laissons lui sa chance et supposons que ce n'est pas sa posture.

"Ces idiotes finies qui t'envoient chier au premier mot mesuré qui va un peu à leur encontre, "

Encore une fois, rien de choquant mais cela ressemble à la réaction que BEAUCOUP d'hommes ont face aux féministes : ils leur tiennent des propos qui ne leur semblent pas violents mais qui le sont, leurs interlocutrices réagissent mal, puis ils s'étonnent qu'elles réagissent mal. Encore une fois, on ne connaît pas la situation, donc partons du principe qu'OP est dans son bon droit.

"qui n'écoutent que la moitié de ce que tu dis"

Dans mon expérience, beaucoup d'hommes ont la fâcheuse tendance à "mansplainer" (expliquer) la lutte féministe aux féministes, ce qui peut donner comme réaction que l'interlocutrice skip certains éléments pour clarifier sa posture et proposer de nouveaux éléments de réflexion. Bon, partons ENCORE UNE FOIS du principe qu'OP est de bonne fois et que face à des éléments intéressants qu'il apportait à la conversation, il s'est pas fait respecter.

"et qui cherchent des problèmes et à te descendre sur chaque petit terme que tu aurais utiliser, et qui irait à l'encontre de leurs principes de merde. Qui utilisent tes mots pour essayer de te faire croire que tu soutiens l’oppression homme/femme"

Alors bon je veux pas chipoter, mais le langage est un point important de la réflexion féministe. Il suffit pour se convaincre du fait que le langage a son importante dans la lutte féministe de toutes les méthodes de marketing et de manipulation des masse qui passent par là. Bah là c'est la même. Bien sûr je ne dis pas qu'il y a un complot ou quoi que ce soit, mais c'est pour mieux comprendre l'importance du langage.
Dès lors, faut pas s'étonner d'avoir des remarques sur les termes, et que ces remarques découlent de la réflexion que j'évoquais plus haut... Puis il ne s'agit pas de "principes", de mon point de vue la démarche féministe découle de quelques valeurs et de BEAUCOUP d'analyse. Et en effet, pour reprendre ce que je dis plus haut sur le langage, certains éléments de vocabulaire, certaines expressions, attitudes, participent à maintenir le sexisme. On peut participer au sexisme sans penser être sexiste, voire même en souhaitant le combattre.

"et qui essaient de t'expliquer que si une femme se fait agresser c'est pas parce qu'elle a croiser un connard ou un taré trou du cul, mais que c'est bel et bien parce qu'elle est une femme, ce qui rend compliqué d'expliquer pourquoi des mecs aussi se font agresser,

Alors alors. Lorsqu'on souhaite fonder une opinion solide, il faut souvent passer par les statistiques et y appliquer la méthode scientifique. En l'occurence, grâce à ces deux outils, on sait très bien que les femmes subissent nettement plus d'agressions, et que les femmes sont plus exposées aux violences sexuelles que les hommes. De plus, les femmes connaissent bien plus souvent leur agresseur que les hommes, ce qui témoigne d'un rapport de force (dont jouent notamment les conjoints et ex-conjoints) vis à vis des hommes. Car dans la plupart des cas, les agresseurs sont des hommes.

https://www.insee.fr/fr/statistiques/1280920
http://www.haut-conseil-egalite.gouv.fr/violences-de-genre/reperes-statistiques-79


"et rejetant ainsi l'existence pourtant bien réelle d'une partie de la société qu'on surnomme les GROS CONNARDS, "

Le message précédent témoignait d'une méconnaissance des statistiques, ici il s'agit plutôt d'un manque de méthode et d'une manière assez anti-scientifique de raisonner. Réduire un potentiel phénomène social à "des gros connards", c'est juste un sophisme. Il n'y à rien à dire face à cela, ça clot le débat et cet argument refuse toute preuve et tout débat.

"et en y foutant à la place tous les hommes qui maltraitent les femmes ensemble et se passeraient soit disant le mot pour que ça continue ainsi. "

Peut-être que c'est le discours que tient l'interlocutrice d'OP (ce qui est peu probable tant cette position est dure à tenir), mais clairement cela ressemble davantage à une méconnaissance de la réflexion féministe à ce sujet de la part d'OP. En effet, aucune féministe crédible n'affirme qu'il y a concertation, qu'il y a un complot mondial des hommes, de la même manière qu'aucun anticapitaliste crédible affirme qu'il y a un complot des patrons et des puissants, cependant si on se base sur la notion de privilège développée par la chercheuse Peggy McIntosh, on comprend que lorsqu'un groupe possède un avantage, il fera tout, en particulier si la possession de cette avantage n'est pas conscientisé, pour le conserver. Je ne développe pas plus mais pour faire simple : l'argument d'OP est un homme de paille.

"Espèce de grosse pute de merde qui voit pas plus loin que le bout de son nez quand on vit aussi des problèmes de culture et d'éducation au sein de la société française, et non pas seulement le problème de "méchants garçons qui attaquent les gentilles filles" on dirait un niveau de primaire sérieux."

Encore une fois OP ramène la question à l'éducation, mais fait intéressant il parle de culture ! Et c'est exactement ce sur quoi se basent une bonne partie de la réflexion féministe ! C'est dommage par contre car il repart dans un homme de paille assez décevant direct après : les féministes un peu sensées savent qu'il n'est pas juste questions de "méchants garçons" contre les "gentilles filles". Quoi, j'ignore le fait qu'OP est peut être de bonne foi et que son interlocutrice est peut-être très conne? Sa méconnaissance sur certains sujets basiques du féminisme exposés plus haut me permettent de raisonnablement en douter.

"Espèce de grosse niaise qui portent une haine pour tout le genre masculin excepté "mon super mec trop féministe même plus que moi lol"

C'est rigolo, on en revient souvent à la "mysandrie". Les féministes radicales nous semblent à nous hommes odieuses car elles sont mysandres, parce qu'elles n'aiment pas les hommes. Bien sûr un certain nombre de féministes passent par une phase de mysandrie, et s'amusent à dire qu'elles vont "brûler les cismecs", ou des choses comme ça, mais c'est souvent une phase et cela permet un certain empowerment, se donner l'impression qu'elles renversent le rapport de force et qu'elles rendent la violence qu'elles subissent au quotidien pour se donner de l'énergie dans la lutte. Peut-être que vous ne comprendrez pas ce principe, c'est vrai que moi ça m'a pris pas mal de temps à le comprendre, mais l'idée même de renvoyer une féministe à la "mysandrie" est un homme de paille (encore !).

"Retourne dans ta cuisine y chercher tes droits SDP de merde."

Oui, bah, okay.
@BABARR: Je n'ai utilisé le mot "respect" qu'à une occurence, c'était dans le cadre du potentiel échange entre OP et son interlocutrice, donc je ne comprends pas vraiment ta remarque. Ce n'était même pas pour sommer OP d'être respectueux en plus, je disais simplement ce que son interlocutrice lui a potentiellement dit "Peux-tu utiliser un voca respectueux?".
@lapinbilly: C'etait rapport a notre precedente prise de bec.
@BABARR: Ah, autre groupe autres moeurs!
@lapinbilly: Ah ben tu vois, c'est tout de suite plus agréable.

"D'un point de vue général, opposer pseudo féministes à vraies féministes est assez dangereux car ça peut cacher une incompréhension des arguments développés par les différents courants du féminisme, qui évoluent et qui s'opposent parfois sur certains points particulièrement importants"
On est d'accord pour le danger que ce terme peut representer, tout comme je suis tout a fait d'accord que c'est souvent comme ça que les bas de plafond entrent en matiere.

"Cette remarque ressemble beaucoup à ce que dirait un mec à qui on met la merde qu'est le Patriarcat sous le nez, et qui réfute par un simple "ouais mais nan mais vous croyez tout savoir" Ca "ressemble" mais c'est n'est pas forcement le cas, il y a aussi le danger de faire le raccourci entre "ca ressemble donc c'est forcement"

"Encore une fois, rien de choquant mais cela ressemble à la réaction que BEAUCOUP d'hommes ont face aux féministes : ils leur tiennent des propos qui ne leur semblent pas violents mais qui le sont, leurs interlocutrices réagissent mal, puis ils s'étonnent qu'elles réagissent mal. "
Alors la, le probleme est plus vaste. Dans n'importe quel debat, il y a des gens pedagogue, et d'autres qui vont peter une pile parce que tu as eu un terme malheureux. Et "discuter" avec ceux qui pete une pile, c'est vite chiant. Mais je te parle de ça pour n'importe quoi hein, tu vas avoir des menuisier qui vont te casser les noix parce que tu as dit "tenon" au lieu de "mortaise", en te traitant d'ignare, et d'autres qui vont t'expliquer la difference. Tu comprendra facilement que pour la suite d'une discution, tu part sur de plus ou moins bonne bases.
On va rejoindre la l'autre paragraphe a propos du langage. Igod en a eté le parfait exemple en me reprenant sur l'utilisation du mot "gonzesse", qui rentre pile dans "Qui utilisent tes mots pour essayer de te faire croire que tu soutiens l’oppression homme/femme".
Le langage a certe son importance, et encore une fois je me repete, tu as des gens qui vont tres bien savoir l'expliquer, et d'autres qui vont, comme l'OP l'a si justement dit, te rebalancer un terme en l'utilisant "a charge", et pire, en deduire que, si tu l'a utilisé, tu es forcement un misogyne violeur.

Pour la partie sur les agression, oui, son analyse est foireuse, ou au moins la façon qu'il a de l'emener sur le tapis.
Par contre, je ne suis pas tout a fait en accord avec certaine "conclusions" que d'ailleur ne font pas tout le monde et encore moins ceux qui sortent ces etudes.
Les femmes ne subissent pas plus de violence "parce que elles sont des femmes". Oui oui, je te vois commencer a t'enerver, keep calm.
Les femmes subissent plus de violences tout simplement parce que les predateurs marchent a l'instinct (et la je te garantis que je sait de quoi je parle). Tout comme les maigres et petits on plus de chances de se faire agresser. Je ne suis pas convaincu que les femmes se font plus agresser parce que elles sont des femmes (je ne parle pas ici des violence sexuelle), mais parce que en moyenne, les femmes sont plus petites et legere que les hommes (et c'est pas moi qui le dit). Et que, dans leurs reaction instinctives, une femme sera potentiellement moins dangereuse qu'un homme.
"Réduire un potentiel phénomène social " Ce n'est pas un phenomene social, c'est un phenomene Anthropologique.

"Bien sûr un certain nombre de féministes passent par une phase de mysandrie, et s'amusent à dire qu'elles vont "brûler les cismecs", ou des choses comme ça, mais c'est souvent une phase" Souvent, pas toujours, c'est toi qui le dit. (oui je joue sur les mots)

"Peut-être que vous ne comprendrez pas ce principe, c'est vrai que moi ça m'a pris pas mal de temps à le comprendre" Donc ne juge pas hativement les gens qui te semble n'avoir pas encore franchi ce pas.

"C'est rigolo"
Perso j'ai trouvé rigolo parce que c'est un exemple tres parlant d'une mecanique basique de l'humain. Un homme "inconus" est fatalement un ennemi, mais quand on le connais il est au final, pas si mal.

"Peut-être que c'est le discours que tient l'interlocutrice d'OP (ce qui est peu probable tant cette position est dure à tenir)" Alors, y'a des gens qui soutiennent que la terre est plate, est ce que cette position "dure a tenir" fait que ça les empeche d'avoir ce discours?

"se donner l'impression qu'elles renversent le rapport de force"
Alors la on en viens peut etre au point sensible me concernant ou on pourra peut-etre m'insulter de misogyne anti feministe, mais mon amour profond ira toujours vers celles et ceux qui pensent qu'il faut passer a autre chose que le concept de "rapport de force" qui est au final ce qui maintient l'humain dans sa merde.

""Retourne dans ta cuisine y chercher tes droits SDP de merde." Vivi, on est dans g/lahaine non?
@BABARR: Bon, la méthodologie que je mets à considérer les propos d'OP et à considérer ce qui est raisonnable ou pas, tu ne la pratiques pas dans ta propose réponse, donc ça ne me donne pas particulièrement envie d'y donner suite.

Puis bon, rien que cette phrase par exemple : "Donc ne juge pas hativement les gens qui te semble n'avoir pas encore franchi ce pas."

Alors que je me suis abstenu de tout jugement dans le paragraphe où j'en parlais.

Bref, j'espère que tu es content, tu as eu une analyse de ce qui me gênait, à la prochaine.
@lapinbilly: "Bon, la méthodologie que je mets à considérer les propos d'OP et à considérer ce qui est raisonnable ou pas, tu ne la pratiques pas dans ta propose réponse, donc ça ne me donne pas particulièrement envie d'y donner suite." Gné?
Mokkur
m
@BABARR: eh niktamer stp
@Mokkur: Merci de ton intervention
Cymka
op
@lapinbilly: Mais t'es con ou quoi ? Toutes mes insultes dans le post de base c'est pour convenir au groupe espèce de manipulateur, incroyable que tu puisses dire tout et son contraire reproché mes mot à babarr et moi pour ensuite te permettre de faire la même chose sous prétexte que c'est le g/lahaine, tes arguments c'est quand tu le veux toi mais les autres n'entrent pas en compte ? Evidemment que j'ai hyperbolé c'est un défouloir le groupe, donc tu expulses ta haine et la haine est pleine d'abus comme toujours. Pour le reste j'ai la flemme de lire ton pavé après toutes les merdes que t'as débité désolé.
( Et évidemment que ma manière de terminer le poste et cette phrase mysogine est une boutade, ironique, qui exprime ma haine envers elle à ce moment là, enfin merde si t'as pas compris que tout le monde hyperbole ici ta's un gros problème. C'est aps le groupe de l'honnêteté réfléchie mais bel et bien celui des entêtés énervés )
Cymka
op
@lapinbilly: et pourquoi m'aurait elle dit ça durant l'échange ? Qu'est ce que tu peux bien en savoir pour venir juger comme ça sur un post dont tu n'as pas vu les arguments d'origine ? Tu t'es fais un monde dans ta tête tout seul où je suis le gros méchant mec. Alors que pour la fin de l'histoire je me suis excuser après coup et elle aussi, de ne pas nous etre entendus à ce moment là.
Commentaire supprimé.
Cymka
op
@lapinbilly: Haha et quand tu dis à Saam " gros con pseudo scientifique " c'est je te cite " Alors je disais "gros con pseudo scientifique" dans le sens "waouh tu abuses un peu quand même" ". T'es génial mec continue ! Apprends moi le respect et la logique ! Débile mental va
Commentaire supprimé.
Cymka
op
@lapinbilly: Tu vis tout seul dans ta petite tête gros. Obligé d'expliquer chacun de tes faits et gestes. Quand c'est permanent ça n'a rien à voir avec le monde entier qui est con, mais plutôt toi qui ne sait pas t'exprimer, ou au choix qui change le sens de tes dires après coup puisque tu es un gros manipulateur qui ne comprends que ce qu'il veut et transforme ce que tout le monde dit, y compris lui même. J'ai assez parler avec toi, @+
Bha déjà quand elles commenceront par parler des solutions et non pas QUE des problèmes (imaginaires ou réels) et qu'elles commenceront à comprendre que le combat n'est pas homme contre femme, mais riche contre pauvre... bon, on pourra peut être commencer à s'entendre, se comprendre et s'écouter.
"Retourne dans ta cuisine y chercher tes droits SDP de merde."...et un sandwich.
Cymka
op
@boulbi: et une bière !
beauf.jpg
Du coup si y'a des pseudos féministes, c'est quoi une vraie féministe?
@lapinbilly: el famoso féministes du Bouchonnois
@Sixfunder: Toutes personnes qui combattent réellement pour l'égalité humaine et non pas celles qui se servent du féminisme comme couverture pour leurs intérêts personnels, que ce soit conscient ou non.

La plus grande tare d'absolument tous mouvements c'est de ne pas se rendre compte des médiocres insectes qui parasitent l'idéologie de ces mouvements.
@Guezmo: Je vois pas bien sur quels critères on peut se baser pour considérer que quelqu'un utilise un mouvement pour son intérêt individuel. A moins de connaître personnellement la personne, ses motivations et ses buts, c'est impossible. En général ceux qui font cette distinction sont juste en désaccord avec les idées féministes en général.
@Sixfunder: "En général ceux qui font cette distinction sont juste en désaccord avec les idées féministes en général."
Et moi je vois pas bien sur quels criteres tu te base pour dire des truc pareil. Faut arreter deux minute avec cette argumentation malhonnete qui est de dire "si tu trouve un point de desacord c'est que tu remets en cause le mouvement entier", c'est une reflexion totalitaire, et dont la suite inevitable est "donc tu n'a pas voix au chapitre".
Cymka
op
@Guezmo: entièrement d'accord.
Ça me fait penser au "manspreading", j'ai jamais compris le délire de sexisme dessus, ça fait autant chier les hommes que les femmes les mecs qui prennent 3 places avec leurs guiboles.
@Saaam: Sauf que les hommes le font relativement plus souvent.
@lapinbilly: C'est pas le problème. C'est pas une action contre les femmes, les mecs aussi doivent supporter les gros relous qui savent pas se tenir.
@Saaam: Le problème c'est aussi que si une femme fait ça elle se prend des remarques style "croise tes jambes, ça sent le pâté".
@Saaam: En fait ça s'englobe avec d'autres choses le manspreading. Je pourrais détailler ça plus tard si tu veux.
@Saaam: Je dis pas que les gammas doivent pas subir les alphas, hein.

Pour rappel, le féminisme ça prend en compte les choses que subissent les hommes ne correspondant pas aux standards de virilité. Pas que les femmes.
@lapinbilly: Rien à voir avec la virilité. Chercher la merde ou faire chier les gens c'est des standards de débilité, pas de virilité.
@Saaam: « Comme la féminité, la virilité a ses qualités et ses défauts : la vertu étant pour les Anciens un idéal de mesure (cf. Aristote), ou une conformité à un ordre naturel (cf. stoïcisme), les déviances relatives à la virilité étaient dans l'Antiquité perçues de deux manières, suivant qu'il y avait excès ou défaut. La virilité par excès : la violence et l'agressivité inappropriée, le manque de subtilité dans la pensée, la vanité masculine de dominer, d'être le plus fort, etc., l'incapacité de reconnaître ses erreurs, surtout devant une femme, et le refus d'admettre quelque aspect que ce soit de sa personnalité qui pourrait être « faible » (absence de pitié, d'indulgence, dureté inhumaine, etc.). »

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Virilité#Traits_associés_à_la_virilité
@lapinbilly: standards de virilité, virilité par excès. Choose one.
Suffit de voir toutes les représentations de "barbares", d'hommes préhistorique et autre pour se rendre compte c'est pas juste une question de virilité, mais aussi d'intelligence / éducation.
Les animaux aussi ça fait la gueguerre de territoire, mâle comme femelle.

@Saaam: Mais tu es con? Je te dis juste que c'est associé à la virilité, pas que c'est constitutif de la virilité. Toi tu me dis "rien à voir".

Tu fais souvent le malin sur le /g/science mais commence à avoir un peu de méthode dans ta manière de débattre, balancer des hypothèses ad hoc c'est la marque des gros cons pseudo-scientifiques.
@lapinbilly: "rien à voir" dans le sens que c'est pas un standard de virilité, c'est un excès comme tu l'as dit, mais j'ai pas bien exprimé l'idée dans ma phrase c'est vrai.
Bref, c'est un excès de virilité certe, mais qui est aussi lié à d'autres choses que le genre. Dans ce cas là c'est aussi lié entre autres à l'éducation (et aux classes sociales), à la société individualiste dans laquelle il faut à tout prix réussir (comprendre mieux réussir que les autres).
Mais oui c'est moi qui suis un gros con pseudo scientifique parce que je dis qu'il faut pas réduire ça à du sexisme de base et que y'a d'autres causes.
Commentaire supprimé.
@lapinbilly: Quand je dis éducation je parle surtout de bonnes manières, pas forcément de l'opposition ouvrier / cadre. Là je pense que ça rentre au moins partiellement dans le cadre de l'individualisme et de la domination par le "j'ai réussi ma vie je vaux mieux que toi'.
Bref.
Cymka
op
@Tokooran: Dans quel territoire immondement beauf vis tu pour entendre ce genre de phrases dégueulasse en public ? Wow.
Certains vont même se plaindre qu'elles sont petites à cause des hommes car pendant la préhistoire, on se réservait les nourritures les plus riches. Elles vont jusqu'à nier leur instinct maternelle, depuis quand être enceinte est une honte ?

Autant je soutiens le fait qu'on doit éduquer les enfants sur les agressions et viol envers les femmes. Pour le reste, vous voulez un poste haut, battez vous mais ça demandera des efforts parce que légalement rien ne vous en empêche.

Encore une fois, le seul et unique problème c'est et ça restera le problème pauvre/riche. Pas homme/femme, ni blanc/métisse.
@Aspi: Nier l'instinct maternel.

Ah ok.
@hamble: depuis quand être enceinte est une honte ?

@Qult: Ce que je veux dire, c'est qu'un homme et une femme sur le plan biologique sont différents, qu'on le veuilles ou non. Mais les féministes se renient sur ce plan, elles ont un rejet de la maternité donc d'être enceinte. A voir avis, ils viens d'où la théorie du genre. Le mot honte a été mal employé, à la limite une tare ou une imperfection. Je t'invites à lire le pov de Simone de Beauvoir sur la maternité.


J'espère que sur la première phrase, on me fera pas de procès d'intention.
Chargement...
Chargement...
Chargement...