Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Francophone*
LeTenia
op
@Aspi: ah, j'ai pas compris. Ils sont pas français ?
@LeTenia: Ils sont belges.
LeTenia
op
@Aspi: ah, je ne savais pas ça. Pourtant j'étais fan. Merci.
Putain que j'aime les Belges!
@LeTenia: Wé mais non homo hein !
Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs.
Daddy K, la dernière fois que je l'ai vu, il était résident au Carré à Willebroek... ça doit remonter à débuts 2000 je crois. La (fin de la) bonne époque des bons clubs en Belgique !
LeTenia
op
@Atmoz: ah ouais? Paraît qu'il y avait des clubs mythiques pendant un temps... c'était vrai?
@Atmoz: et le Capt'n toussa ? Ça a duré jusqu'en 2010 environ nan ?
@LeTenia: Mythique est un bien faible mot pour ça !
Effectivement, fin 90's, début 2K, la Belgique était un lieu très apprécié des Clubbers d'Europe, au même titre que les Pays Bas ou l'Angleterre pour certains, grâce à toute une série de grands clubs (Zillion, Atmoz, Carré, Cherry Moon, The Villa, La Rocca, Lagoa, l'Illusion, Le Metropolis, ... j'en passes des tas !)

Pas mal de DJ's Belges et étrangers se sont fait connaître à l'international grâce à leur "résidence" dans les grands clubs Belges très à la mode à cette époque, et certains des plus grands DJ's du monde entier y sont venus faire un set, le temps de quelques heures.

J'pense que les plus mémorables pour moi sont un set de Tiesto (au Zillion) à l'époque ou il n'était pas encore la star qu'il est devenu, et un set de Carl Cox en personne au Metropolis. Ce mec est juste MONSTRUEUX en live !

Il faut dire qu'il régnait à cette époque, une ambiance très particulière dans ces clubs Belges, qu'on ne retrouvait pas forcément ailleurs, même dans les plus grands clubs de la planète.

J'ai passé un certain nombre d'années à les écumer non stop, 16/7 (ouais, fallait travailler la journée !) que je pourrais en faire des centaines de box !
@Mari0: Possible, mais je trouve que comme beaucoup d'autres, une fois 2000 ils ont commencés à s'essouffler petit à petit avec le temps (et mon départ lol !). Pas mal de problèmes avec les lois, les trafics de drogues, d'armes, les arnaques, la justice, ... ce monde de la nuit à très vite tourné au vinaigre je trouve, et même si certains sont restés ouverts, les changements de genre, de staff, de direction, ... ont eu raison de l'âme de beaucoup de ces clubs.

Cela dit,... le *Capt'n (à Rumes ah ah !) j'étais pas spécialement fan. Sans vouloir offenser personne, bien trop proche de la frontière Française. donc forcément, une sacrée clientèle Française (du Nord), et donc pas du tout le même délire d'ambiance qu'on pouvait rencontrer dans le Nord de la Belgique par exemple, lieu des plus grands et plus mythiques clubs !
@Atmoz: Fred Rister par exemple, qui a fait une grosse carrière internationale après et à collaborer longtemps avec Guetta, était résident au captain à l'époque !
LeTenia
op
@Atmoz: ouah, merci pour les infos.
@Atmoz: il y a toujours eu pleins de français partout. Le capt'n c'est juste que c'était la boîte juste au dessus du Macumba niveau ambiance. Et tu passais au niveau supérieur en allant au lagoa puis encore au dessus avec les autres que tu as cité.
@Atmoz: à Paris on n'avait que des terrains vagues, Nanterres, Stalingrad, vers Montparnasse et que les rares club. (2,3)
4 lieux pour toutes la jeunesse francilienne. C'était beau et fliopant
Un p'tit reportage sympa
Faux, juste les Jul de l'époque. Pas doués mais surtout pas méchant.
Ils ont bien amidonné le rap.


A Voir
Chargement...
Chargement...
Chargement...