Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Au risque de me faire lancer des pierres pour mon ignorance. Certains ont l'air dépité mais en quoi c'est une mauvaise chose ?
@ActionMan: je te rejoins car moi non-plus je ne vois pas.
@ActionMan: Il a pas mal viré en mode conspi, le Elon.
Il va entre autre permettre à trump de revenir. Joie.

Je vais probablement désactiver mon compte sur ce réseau.
@ActionMan: monopole, tout ça tout ça
@ActionMan: Comme l'a dit Celti, le gars veut rendre Twitter totalement libre. Donc sans filtre et sans contrôle. Trump va revenir et ça va être la fête au slip de la désinformation tous azimut ! D'ailleurs c'est pas pour rien qu'un mec comme Phillippot se réjouit de ce rachat
.
@Celti: Tu peux filtrer, mettre des mots interdits, etc... En suivant les bonnes personnes, tu peux facilement restreindre les sujets et virer ceux qui ne t'intéressent pas. Perso j'ai fini par dégager les comptes qui étaient "fun au début" mais vite politisés comme nain_porte_koi, ouimenon etc...
@daftdef: Le retour de Trump provoquerait une nouvelle explosion de qanon. Trop de comptes à bloquer. Je prends ton conseil mais je crois que ce réseau est cursed au final. Y rester... Tu apprends des trucs très cools mais le prix a payer à côté, niveau santé mentale, est élevé.
@Celti: OK après j'y connais rien en Twitter étant donné que je pratique pas des masses. Mais en quoi débloquer trump va en faire une usine à merde ? T'as. Quand même le contrôle sur le Contenu que tu follow ou pas non ?
@ActionMan: Encore plus de fake news, très très grosse usine à merde. Quand trump a disparu de twitter, ça a pas mal assainit
@ActionMan: c’était le dernier bastion de la « bien pensance ». À présent, c’est fini les safe zone pour les fragiles
@Levi: Ce sera juste une safe zone pour d'autres groupes maintenant. Des fragiles avec une vision différente
@ActionMan: Tu en es sûr ? Le principe de l'influence et de la manipulation implique que c'est une illusion, le contrôle.
@Celti: alors donc, si je comprends bien, tu préfères la cencure à la liberté ?

A titre personnel, je préfère la liberté de parole, si le mec dit des conneries, soit il a pas d'arguments, ou soit ils sont faux, et se font démonter. La censure n'est pas une solution, car ca pose une question : qui sont les cenceurs ?

Un exemple qui date, en parlant de Trump
Il affirmait qu'il y a des zones de non droit en France. En france on fait genre outré, mais quelques années après, on regarde la seine Saint Denis, ou d'autres enclaves dans le nord et là....
Il construit un mur (oulala le méchant raciste) mais il me semble que ce mur existe toujours et qu'il continue de progresser (https://www.lesechos.fr/monde/etats-unis/etats-unis-5-ans-apres-ou-en-est-le-mur-de-trump-1381724)

Bref, je préfère débattre ouvertement, exposer les idées, les infos et ne pas avoir de censure

P.S. je suis pas pro trump hein, mais je vois les trump/zemou/le pen comme une réponse sociologique à la mondialisation libérale effrénnée
@baUer: Le problème ce n'est pas "choisir entre la censure et la liberté." Je choisis la liberté, évidemment. Le problème, c'est quand des gens abusent de cette liberté, racontent d'énormes conneries, et ne sont pas punis. Trump a nourri (voire créé) Qanon. Il a provoqué le Capitole. Et aucune conséquence.

Tous les "médecins" et "scientifiques" antivaxx, qui ont provoqué un bordel monstrueux et tué, indirectement, des centaines de personnes : AUCUNE PUTAIN DE CONSÉQUENCE et ils sont toujours là, sur les réseaux, à raconter leurs merdes.

Si les gens qui déconnaient étaient punis, à aucun moment je n'invoquerai une censure mesurée.
@Celti: sans vouloir te provoquer, j'ai l'impression que tu souhaite que les gens avec qui tu n'es pas daccord soient punis
Parceque dans tes deux exemples, y a des trucs comme les lois, la justice, et rien n'a été dans ton sens de ce point de vue (a ce jour)

C'est une histoire de tolérance; et puis aussi de choisir ses combats.
@baUer: Je souhaite que les gens qui provoquent du mal soient punis, nuance <_<

"Parceque dans tes deux exemples, y a des trucs comme les lois, la justice, et rien n'a été dans ton sens de ce point de vue (a ce jour)"

C'est bien le problème. Il y a une couille dans le potage. Le conseil de l'ordre n'a tapé que des petits médecins à la con (parce que c'est facile). Par contre, les têtes de file antivaxx sont full free. Alors que scientifiquement, c'est démontré qu'ils ont tort et racontent des conneries. Des juges devraient les foutre en taule.
@Celti: je t'avais bien compris, d'où ma toute dernière phrase dans mon commentaire précédent. si tu vois ce que je veux dire ;)
@baUer: La tolérance vis à vis des chefs conspi je trouve pas ça saint ni intelligent. Ça va prendre encore plus d'ampleur. C'est un problème très grave, vraiment. Sanitairement. Socialement. Publiquement. C'est un phénomène tueur de démocratie.

Défiance médicale => pertes de chances pour tous, et pas que les concernés en cas d'épidémie

Défiance contre la science => stupide et dangereux

Défiance contre les autorités => ça va, tant que c'est mesuré, légitime, justifié. Quand c'est une défiance absolue, constante et pour tout et n'importe quoi, ça partira en dérives graves (petits attentats, meurtres, enlèvements => voir les citoyens souverains : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mouvement_des_citoyens_souverains)

Défiance envers les autres citoyens => vu qu'ils n'ont pas "compris", ils sont des collabos ou des moutons ou ce que tu veux : clivage et problèmes potentiels. Troubles sociaux croissants. (ça à la limite, les gouvernements aiment bien, ça divise la pop)
@Celti: ben écoute rien ne t'interdit de leur opposer des arguments pour démonter ces conspiration.
Bon, sur ce, là on tourne en rond, je te propose d'arréter là pour ce soir, on se retouve sur une future box
@baUer: C'est là tout le problème : les conspirations ne sont pas "démontables". Leur opposer des arguments = t'es payé par le gouvernement/les méchants. Ces gens ne sont pas raisonnables (dans le sens, les raisonner), ne peuvent accepter les preuves contraires à ce qu'ils affirment. Ils sont perdus. Chaque citoyen qui tombe là dedans est un citoyen perdu. Très peu en reviennent. Et même si les prophéties ne s'accomplissent pas, ça ne fait que renforcer leurs positions : ça a un nom, ça a été étudié, si ça t'intéresse je t'enverrai de la doc.

Si on ne peut pas récupérer ceux "tombés dedans" on doit tout faire pour empêcher que d'autres y sombrent. Et si on doit passer par la censure pour ça, allons-y.
@baUer: Si les menteurs/fraudeurs étaient punis, ils ne raconteraient pas de la merde.
Vu qu'ils ne sont pas punis, ils racontent de la merde.
Faute d'alternative, ils doivent être censurés, pour préserver la population qui n'est pas encore tombée dedans.

On censure bien le nazisme, non ?
@baUer: Ben non. À ce que je sache, on devrait pouvoir parler nazisme ou le promouvoir, via la liberté d'expression, non ? Pourtant la loi l'interdit, et donc censure cela. Ce qui me semble positif, pour limiter le nombre de personnes exposées à cette idéologie, et y adhérant.

La censure peut être utile et être bonne/positive, tout dépend sur quoi on l'utilise. Tu n'es pas d'accord avec ça ? Qu'il peut y avoir des cas où elle est préférable ?

Si tu préfères qu'on vire le nazisme de la conversation, on le remplace par les sectes : les sectes sont interdites. On les censure. La liberté exigerait pourtant que chacun soit libre de côtoyer et d'adhérer à une secte (liberté de pensée, tout ça). Serait-ce une bonne chose ?
Vivement le grand effondrement.
C'était sympa internet.
Mais là je veux élever des chèvres dans le Larzac en repoussant des méchant de Ken le Survivant.
@Aethyr: Les gars de 27 m de haut.
@Aethyr: Un peu comme la "bulle" des réseaux sociaux en 2010, qui devait éclater ?
J'ai jamais utilisé Twitter, et dans ce que j'en vois ou entend je perd rien. Donc perso osef de qui en est le PDG.
@Koni: C'est même limite drôle vu d'ici, toute cette panique
(Je les imagine pousser leur plus gros crie de pucelles éplorées)
Pour les g/crypto, pensez à surveiller le Doge :/
saian
a
@latrickisfalone c'est une belle figure dommage que c'est du 15mn.
Ça va rendre heureux un bon nombre de nos fachouals
" la place publique numérique où les sujets vitaux pour le futur de l’humanité sont débattus"

Ah bon
Et sans doute le retour de Donnie !
Une bonne chose pour ( un petit peu ) plus de liberté.
@ZiSs: Il faut pas mélanger liberté et désinformation non plus hein. La liberté, ce n'est pas non plus la liberté totale de pouvoir dire tout et n'importe quoi sans aucun contrôle !
@daftdef: si. Mais rien n'empêche aux lecteurs de se renseigner par la suite.
@daftdef: Et bin si, la liberté c'est pouvoir dire tout et n'importe quoi, sans contrôle, tant que ça ne tombe pas sous le coup de la loi.

Aujourd'hui nombre de debunk de "Fake News" sont aussi faux que les news elle même, j'ai énormément de mal avec ce principe du "Ca c'est faux, du coup nous on va vous dire notre point de vue, qui devra être prit pour une vérité absolu"

J'ai 30 ans, j'ai pas besoin qu'on m'assiste pour savoir quoi penser.
@Parazeet: Le problème est qu'ils se renseignent jusqu'à trouver l'information qui confirme le n'importe quoi en question. Les gens qui savent se renseigner ne le font pas sur les réseaux sociaux. Les désinformateurs les plus dangereux restent dans le circuit clos des réseaux sociaux.

Les réseaux sociaux, c'est par exemple le fait d'être persuadé qu'une majorité des Français voulait foutre Macron dehors, parce qu'une majorité des personnes sur les réseaux sociaux pensaient ça. C'est un prisme déformant de la réalité extérieure et la plupart des gens n'ont clairement pas la maturité pour remettre en cause ce qu'ils y lisent.

Donc, non, savoir que la désinformation va pouvoir tranquillement faire son chemin sur le réseau social le plus populaire n'est clairement pas une bonne nouvelle !
@DayranaGosht: Les vrais debunk ce n'est pas "ça c'est faux et je te donne mon point de vue" c'est plutôt "ça c'est faux, et je t'explique pourquoi, factuellement et avec des preuves et des arguments solides, ce que tu dis est faux"

Généralement quand un debunk est bien fait, l'interlocuteur se barre en disant "chacun son opinion"
@daftdef: Si je dis que le président Ukrainien est un guignole, ca passe ou pas ? Si je dit que Poutine n'est pas entièrement en tort sur le conflit, ca passe ou pas ? Si je dis que la campagne vaccinale contre le covid est modérément efficace, ca passe ou pas ?

J'ai trouvé les médias loin d'être impartiaux dans l'élection présidentielle, est ce que c'est une fake news, du complotisme, ou une question qu'on ne doit même pas poser ?

Ou est la limite de la nuance, la ligne rouge, qu'il ne faut pas dépasser ?
@ZiSs: Si je dis que tu es un agent du KGB, ça passe ou pas ? Affirmer des choses dans preuve, distiller le doute et la méfiance sans rigueur, ça n'a jamais apporté rien de bon à l'humanité et ça ne sert pas la vérité.

Affirmation contre affirmation, biais contre biais, pathos contre pathos, l'humanité a fait ça depuis toujours et ça donne notamment les conflits religieux. On sait identifier les mécanismes de manipulation, les débats stériles et les personnes qui cherchent davantage à avoir le sentiment d'avoir raison contre l'avis commun que de connaître la vérité.

Alors, faut-il laisser une arme aux mains d'un enfant, faut-il laisser un outil d'information aux mains d'un manipulateur manipulé ?
@ZiSs: Par contre faut arrêter de répéter que Musk est pro liberté d'expression. Il a déjà démontré plein de fois qu'il préférait faire taire ou utiliser la censure contre ce qui le dérangeait.
Bon il les flagelle quand les modérateurs?
Ca ne concerne que les utilisateurs de twiter
J'y allais pas avant, j'irais pas après
Il à fait une offre pour racheté Choualbox aussi ou pas encore ?
Moi je m'en branle vraiment pas mal
Et merde.
Donc il y a vraiment des gens qui sont en train de se dire que le rachat de Twitter par Musk est une mauvaise chose? Très bien.
@CyrilRool: ça s'offusque sur son souhait d'une possible "liberté d'expression", comme ci il n'était pas déjà possible d'y aller tranquillement sur de l'harcelement en groupe pendant un moment avant d'être inquiété. On va me sortir l'affaire Mila, c'est une une aiguille perdue dans le cul de la daronne d'alig.
De même sur les fakes news
@KsiiKsii: Là-dessus je suis d'accord, seulement quand il parle de "liberté d'expression" ce que j'entends c'est "dépolitiser".

Parce qu'il faut quand même se rappeler que l'organe qui fait du fact checking sur Twitter, ce sont des cadres de Twitter, et je l'ai déjà dit à plusieurs reprises (et il me semble que Saian était d'accord sur ce point d'ailleurs) : un réseau social politisé, mondial et qui est donc une multinationale qui fait du fact checking maison? C'est hors de question.
Facebook fait appel à une entreprise neutre au moins et qui met en avant sa diversité ethnique, politique et idéologique.

Qu'est-ce qu'on dirait si demain Total se mettait à faire du fact checking sur le dérèglement climatique? T'imagines le tolé?
Chargement...
Chargement...
Chargement...