Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe



Comment survit-on au décès de sa maman?

Aujourd'hui j'ai eu le malheur de constater le décès de ma chère maman a l'hôpital. A tous les choualvieux (et moins vieux), des conseils pour tenir le coup?

Des recommandations pour les obsèques ?
Des suggestions tordues de ixef pour me faire rire ?
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Je suis désolé pour toi, mais du coup ton père est célibataire ?
A mon avis il n'existe pas de recommandations pour tenir le coup lorsqu'il s'agit d'un proche. Non seulement chacun vit son deuil différemment, mais en plus de ça le deuil en soi est difficile puisqu'il s'agit d'un proche.
Le seul conseil que je pourrais te donner serait de vivre ce deuil avec ta famille. Est-ce que tu as des frères et soeurs et ton père? Lors du décès d'un proche, il arrive que chacun vit son propre deuil de son côté et parfois, ça éloigne les gens.
Restez soudés, soutenez-vous, écrivez-vous souvent, partagez vos souvenirs et pourquoi pas pleurez ensemble.
Un deuil peut éloigner des gens comme il peut en rapprocher malheureusement.

Courage pour ces temps difficiles :)


Pour avoir perdu mon père quand j'étais trés jeune et donc avoir grandi sans père je ne peux imaginer ce que ça doit faire de perdre sa mère mais
j'ai plusieurs amis qui ont perdu des parents relativement jeune (15ans, 24ans, 30ans)
et j'en ai aidé certains, j'ai constaté les erreurs d'autres voila mon hélas trop court résumé de conseil:
-ne pas accepter trop "tôt" cette nouvelle mais ne pas rester en deuil trop longtemps
- accepter le fait non seulement d'avoir perdu un parent mais aussi accepter que cela va fortement changer ta vie sur beaucoup d'aspect et surtout accepter le fait que ce soit normal d'être déprimé, perdu, enragé etc...
-si tu a de la famille, les voir le plus possible
-les amis pareil ! (surtout les amis)
-si tu a un "cocon" familial en profiter pour se ressourcer, passer des moment doux et complices avec ses enfants/conjoint(e)
-faire du sport (pas trop pas que ça serve trop d'exutoire)
-ne pas s'occuper trop tôt des affaire de la défunte
- ne pas s'occuper trop tôt des partage d'héritage etc (genre vendre une maison, une voiture etc..) car si le pognon se mèle a votre état de deuil c'est un coup a faire peter votre famille pour de bon
-prendre des congés supplémentaire (un peu genre 5-15j)
-manger gras !


voila pour finir je tiens vraiment à te donner mes sincère condoléance c'est l'une des pires choses que tu as vécu mais dis toi que justement à partir de maintenant y'a très peu de chance que quelque chose de pire arrive et donc ta vie ne sera plus jamais aussi triste, dors, pleure, mange, ris et reprend du poil de la bête


edit: et si jamais par malheurs tu n'y arrive pas tout seul il y des psychothérapeute spécialisé et apparemment d’après une connaissance psy dans le milieu carcérale ce genre de thérapie est l'une des thérapie avec le plus grand taux de succès (et en plus c'est pris en charge dans le plus grand nombre de cas)
Ça fait pleurer.
Longtemps.
Et c'est très cliché mais en transmettant ce qu'elle t'a transmis, ça la fait continuer à vivre en toi.
Courage à toi et tes proches mec, on touche pas au maman ptn
Si tu as des Frères/sœurs c'est le moment de se soutenir et de prévoir le nécessaire ensemble entre vous.
Évite de te renfermer et parle en, c'est difficile comme moment et je suis certains que tu tu trouveras des personnes pour t'écouter (hors psy et autre)

Courage à toi
Je te donne la mienne si tu veux

Plus sérieusement, je ne sais pas ce que ça fait, mais bon courage bro
Chacun le vit différemment et doit le vivre selon son propre ressenti, il ne faut surtout pas se conformer à ce que untel ou tel autre dit.
selon la relation que tu avais avec ta maman, selon ce que tu n'avais jamais voulu lui avouer par exemple, tu risques de t'en vouloir, et dans des rêves, il se peut que tu la revoies, il se peut que tu en profites pour lui en parler et elle te répondra que ce n'était pas si grave que ça et qu'elle est contente que tu aies fini par te confier.
Ceci est un exemple.
Chaque relation enfant/parent est unique, même et peut être surtout entre frères ou soeurs, la façon dont l'un ou l'une peut le vivre ou le laisser paraître par rapport à l'autre peut amener des tensions.
Ne laissez pas votre coeur s'aigrir pour ça, la mort fait partie de la vie, tous ceux qui naissent meurent un jour.
Ta maman était née avant toi, il est donc logique qu'elle décède avant toi.
C'est le contraire qui aurait été plus triste et pénible à vivre pour elle par exemple.
Mais c'est toujours trop tôt, bien que la mort soit parfois somme toute préférable à une longue et douloureuse maladie.
Je ne vois pas pourquoi je te raconte tout ça.
Bon courage à toi.
Avec la mort d'un enfant, ça doit surement être la chose la plus difficile à surmonter...
Je rejoins Darthvader dans ses recommandations sinon !
J'ai pas de conseil ni de recette magique, un deuil c'est quelque chose de trop personnel... Seul le temps peut un peu estompé la tristesse. Entoure toi de tes proches, rappelez vous des bons moments

Courage
Mes condoléances mec.
Bon courage dans cette épreuve.
Célébrez sa vie et continuez de la faire vivre dans vos cœurs, ensemble, pas chacun de votre côté.
Courage vieux
Je ne puis t'aider, juste te présenter mes condoléances.
Tu peux faire une demande d'aide a la sécu pour les obsèques sauf erreur de ma part ou changement juridique récent chacun a le droit a 3000€ pour couvrir une partie des frais d'obsèques.


Règle peut connu des français et qui ne s'exécute que sur demande d'un parent de la personne décédé.

Bon courage a toi.
Toutes mes condoléances, courage.
N’aillant pas vécu cette tragédie je ne sais quoi te dire si ce n’est bon courage à toi et aux tiens. Toutes mes condoléances
J'ai perdu mon père il y a un an. J'ai un petit rituel, chaque vendredi je brule un encens pour lui. Mais le maître mot c'est patience. Il faut prendre son temps, se rappeler les bons moments mais aussi les mauvais. Éviter que la haine prenne le dessus sur la tristesse.
Toutes mes condoléances pour ta perte, il faut se rappeler que nous sommes de passages et qu'il faut profiter de la vie.
Condoléances.
Si tu aimes lire je te conseille Cosmos d’Onfray, je suis pas tout le temps d’accord avec le gars mais un peu de philo ça aide dans le dur. La vie continue.

« La mort de quelqu'un qu'on aime [...] La philosophie semble sur ce sujet bien pauvre en consolations véritablement efficaces. [...] Certes, on peut trouver ici ou là des idées utiles, mais aucune ne permet efficacement de recouvrer tout de suite la station debout quand on a mis un genou en terre. Sauf...
Sauf si l'on part du principe que le mort est un héritage, que le disparu a légué ce qu'il fut et que, quand on a eu la chance d'avoir eu un père et une compagne ayant confiné à la sainteté laïque par leur bonté, il nous reste à leur rendre le seul hommage qui soit : vivre selon leurs principes, être conforme à ce qui faisait d'eux des personnes aimées, ne pas laisser mourir leur puissance d'exister dans leur générosité d'être en la reprenant comme on relève un étendard tombé au sol après un combat, agir sous leur regard inexistant et leur rester fidèle en incarnant leurs vertus, en épousant leur art de produire de la douceur. »
Ça passera avec le temps, peut être. Personne réagis pareil face à la mort, serré les dents et courage
J'ai 31 ans et j'ai perdu ma mère il y a 6 mois je suis donc bien placé pour te répondre.
C'est dur... j'y pense sans arrêt et j'ai encore la rage contre la vie !
J'aurai pas pensé que ça allait être aussi dur.
Elle est encore avec moi partout où je vais.
Ça nous a beaucoup rapproché ma sœur et mon père.

Enfin bref courage à toi et toute mes condoléances.
J'espère que tu n'es pas seul seul pour affronter ça.
Entoure toi de tes proches
Tu as une période intense à passer. Par la suite en seconde étape, tu ne seras pas bien mais surtout aère toi un max la tète avec des activités que tu aimes. Ça ne te permettra pas forcément de beaucoup avancer dans ton deuil mais ça te permettra tout de même des moments où tu met ton esprit au repos. C'est ce que j'ai fais quand mon père est décédé quand j'avais 16ans.

En tout cas courage mec !
C’est la vie c’est comme ça
et merde!... courage à toi
Désolé pour toi mon gars.
courage , dans la tristesse pas de remede miracle , le temps efface le plus gros
Force et courage...
Mes sincères condoléances....

Rends lui honneur chaque jour ...
En lui adressant tes plus tendres pensées...

Les étoiles ne meurent jamais ...
Condoléances, force à toi et à tes proches
Mes condoléances.
Courage !
Force & honneur
Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs.
@Darthvader: j'te parle pas à toi
@Darthvader: euh pourquoi l'insulte? surtout dans ce genre de post..



A Voir
Chargement...
Chargement...
Chargement...