Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



Rien que d'y penser ma timidité remonte

Tu sais, cette chaleur qui t'envahie
La teinte de tes joues qui se colorie
Ta gorge qui se noue, la parole entravée
Et le sentiment que tu vas te dévoiler
Au risque de t'enfoncer dans l'illusion qu'est cette honte..
Cette étincelle qui s'embrase au fond
Mais qui te paralyse et empêche toute action

Pourtant, tout ça pour une telle banalité
Une banalité certaine pour toi, tant tu y dois y être habituée
Mais un risque total pour moi, tant je suis déjà attaché

Impuissant face à cette émotion que je ne contrôle pas
Et cette impression que le partage est déjà présent
Aussi bien musicalement qu'autrement
Mais ce Sentiment ne l'est certainement pas
Le rythme de ces paroles autant que celui de nos sentiments
Crescendo, s'envole... puis redescend
encore et encore.. mais tellement asynchrones...
Ce tempo en deux temps raisonne en écho lointain
Qui je l'espère trouvera écho en toi au moment opportun

Tu le sais déjà... C'est certain.

Ces mots innocents qui ne l'étaient pas vraiment
"L'impression de passer à côté de quelque chose ..."
Une bouteille à la mer, une tentative d'aveux
La raison même de ce texte bien trop ambitieux
Une vérité flagrante que je dois te révéler
Je plaide coupable
Coupable d'être tombé sous ton charme si puissant
Coupable d'apprécier tes sourires incessants
Coupable d'aimer me noyer dans tes yeux pétillants
Coupable de tenter d'attirer ton attention à longueur de temps
Mais surtout...
Coupable de souhaiter t'enlacer et partager davantage.

Désireux de devenir solaire à mon tour pour toi
De te faire ressentir ces sensations si particulières, ces fameux émois
Te redonner foi en ce que tu ne sembles plus croire
Me perdre en cette chimère illusoire...
Alors plonge dans mon regard, miroir de mes songes
Tu comprendras pourquoi je me dérobe
Je devrais pourtant trouver le courage
Avant que tu ne m'échappe définitivement

Mais je le sais déjà...
Chargement...
Chargement...
Chargement...