Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe



J’ai un acouphène.


Permanent.

Pour faire concis les acouphènes sont des sons perçus qui n’ont pas d’origine objective. Souvent, il fait suite à un trauma sonore et une perte auditive. On se met à entendre la fréquence qui a été endommagée ou perdue.

La plupart des gens en ont déjà fait l’expérience, en sortant de discothèque par exemple, mais après quelques heures, il disparaît. Pourtant, 10 % de la population en souffre de manière permanente. Je trouve que c’est énorme.


Le mien est un genre de « iiiii » continue dans l’oreille gauche, j’ai estimé sa fréquence à 4000-4500 Hz. Parfois, j’entends le même à droite, mais beaucoup plus légèrement, ce serait le cerveau qui cherche à compenser, alors que c’est lui qui le produit.
Pour mon cas, je n’ai pas eu de trauma sonore et je n’ai pas de perte auditive. Je n’ai rien eu qui puisse expliquer son apparition. Mais ça fait bientôt trois mois qu’il est là.

Dit comme ça, ça peu paraître débile. Ce n'est pas grave. Ça n’empêche de rien faire. Il y a beaucoup plus grave. Et c’est vrai.

Mais pourtant, c’est terriblement handicapant. Ça monopolise toute la pensée. Ça rend fou, triste, dépressif. Ça tue.

Le truc, c’est qu’il n’y a pas de traitement. Les ORL s’en désintéressent. J’ai consulté un ORL, qui m’a reçu une première fois et fait un test auditif. Il m’a dit, « c’est subjectif, ça n’existe pas, il ne faut pas l’écouter ». Le tout en 10 min, 80€ merci. Re consultation un mois après, pour vérifier que je ne deviens pas sourd (test auditif, pas de perte), 8 minutes, 80€ merci.


J’ai clairement sombré dans une dépression. Ce n'était pas possible d’accepter de vivre avec ce truc en permanence. J’y pensais tout le temps. Plus d’envie pour faire quoique ce soit. Puis surtout le bruit était assourdissant, permanent.

La difficulté, c’est aussi d’être incompris. Ma femme m’a dit de relativiser et toutes ces conneries, qui sont vraies, mais ce n’est pas ce que je voulais entendre à ce moment-là.
Le pire étant les angoisses, que ça s’aggrave, que le bruit soit encore plus puissant, encore plus handicapant et surtout que c’est inéluctable. Bien évidemment, le stress aggrave l’acouphène, qui provoque du stress, qui aggrave… etc.

Ma grande chance, c’est que cela ne m’a jamais posé de problème pour dormir, le soir dans le silence, c’est pourtant terrible comme bruit.


En ce moment, je commence a aller mieux petit à petit même si les angoisses ne sont jamais loin.

J’ai beaucoup (trop) cherché de truc sur internet. C'est vraiment pas le truc à faire. D’une part, il y a le côté rassurant de se dire de pas être seul atteint par cette merde. Mais d’autre part le coté angoissant de ne lire que des témoignages pessimistes, notamment de personne pour qui cela a empiré (angoisse coucou).

Je me suis rendu compte que plein de monde en avait. Un de mes meilleurs potes en a choppé après une Saint Patrik’s bien énervé en Irlande, d’autres en festival et une collègue de taff qui m’a dit en avoir depuis 12 ans. Une branlée d’artiste en a également à cause de trauma sonore.

J’ai été orienté vers une sophrologue spécialisé dans le problème des acouphènes. C’est un genre de médecine alternative qui permet d’apprendre des techniques de visualisation positive avec des exercices de respiration. Je n’ai pas été très réceptif, mais le fait de parler avec quelqu’un qui connaît le problème et qui a pu m’expliquer des choses la dessus ; ça m’a fait énormément de bien.

De mon côté, je me suis mi à la méditation. Ça me fait vraiment du bien.

Ma vision commence à changer ; je comprends que l’on guérit des acouphènes, mais pas comme on peut s’y attendre. Le son ne partira (probablement) jamais, mais vivre avec, s’y habituer, l’accepter peu permettre de l’oublier. Lorsqu’on y pense pas, il n’existe pas.

Je suis encore loin d’atteindre ce point. J’angoisse encore beaucoup à l’idée que cela puisse s’aggraver. J’ai peur de sombrer à nouveau. Mais c’est la voie à suivre, l’habituation.

Je reprends du plaisir à lire, même dans le silence. Je ne cherche plus à couvrir le son en permanence. J’accepte que le silence n’existe plus.

Je fais beaucoup plus attention. Je me suis acheté des protections auditive au cas où. J’en portais jamais avant, notamment à moto ou dans les concerts. Franchement, tout le monde devrait en avoir, vous n’imaginez pas comme l’audition, c’est important. Le silence est précieux.


Ce témoignage, c’est un peu ma façon de tourner la page. Faites gaffe à vous.

tldr : iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
J’ai un acouphène.


Permanent.

Pour faire concis les acouphènes...
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Je suis plutôt chanceux alors, là je l'entends parce que tu m'y fais penser mais globalement j'y fais pas attention
Gorvie
op
@JackOlantern: Mon pote est un peu comme toi. Il l'oublie facilement. Je saurais pas dire si c'est parce-que chez moi il est vachement fort ou si je suis faible d'esprit. Mais j'espère un jour être comme toi.

Le problème là c'est que même lorsque je l'entend pas, j'y pense...
Perso je l'entends pas souvent sauf quand un mec fait une box sur le sujet
Best tldr ever !
Mon père en souffre aussi et ça lui donne des mots de têtes des enfers. Courage bro.
J'en ai un aussi depuis Janvier à l'oreille droite, je sais pas vraiment d'où ça vient, peut être du fait d'avoir porté des bouchons d'oreille un peu trop longtemps. Le mien est très discret et proche des 3000Hz et ça ne gêne pas vraiment pour m'endormir. J'ai repris un peu les exercices style pompes/abdos pour voir si ça changeait quelque chose en modifiant ma pressions artérielle et je crois que c'est légèrement mieux.
Maintenant quand je l’entend c'est comme un petit rappel qui me motive pour me bouger un peu plus.
Gorvie
op
@Zeptow: Je faisais beaucoup et je fais toujours beaucoup de sport. Cela ne change pas grand chose si ce n'est que le sport détend de façon général.
Je te souhaite bon courage et surtout que le son disparaisse.
C'est vraiment un truc que je redoute.

J'ai un décollement de la trompe d'eustache.
Mon ORL était un peu à l'ouest quand à voir le soucis etc

Trois rendez-vous pour rien.

Au final ça me pose pas réellement de soucis. Juste parfois quand je parle ça résonne et quand je parle j'ai le bruit du décollement.

Mais rien à voir avec un bruit permanent comme toi. Surtout pour dormir ... putain.

Encore une fois, bon courage et j'espère que ça partira.
Gorvie
op
@Ptilait: Ton truc à l'air chiant aussi...

Maintenant je souhaite plus qu'il disparaisse. Je veux simplement arrêter d'y penser en permanence et que les angoisses se cassent.

Merci !
@Ptilait: la même que toi, c'est amplifié quand je manque de sommeil ou quand je fait des excès en général. Depuis que je suis moins stressé / que j'ai maigris et que je dort plus c'est bien plus vivable, je sais pas à quel point c'est lié.
@GreedyBear: Intéressant.
J'ai jamais cherché à voir une corrélation avec mon stress etc

Toi aussi ça t'arrive quand tu est couché, d'entendre un "BZZZZ"
Un gros bourdonnement bref.
@Ptilait: quand je suis dans le silence rien, par contre les bruit sont déformé du côté gauche, lointain, un peu comme si juste mon oreille gauche était dans une grotte. Et c'est intermittent, ça m'arrive de devoir le supporté 3 mois d'affilé puis d'être pepouze 6 mois, des fois ça vient une heure etc...
J'avais vu un ORL qui m'avait dis que c'était la trompe d'Eustache justement et qu'il y avait rien à y faire.
Par contre ouais ç'est arrivé pour la première fois dans une période de ma vie où j'étais exténué , dépressif et stressé et j'ai vraiment l'impression qu'il y a une lien.
J'en ai un depuis quelques années. Je ne l'entend quasiment plus, uniquement quand il n'y a aucun bruit et que j'y pense
Ma mère en a, je lui ai trouvé un cd de bruits blanc, ça l'a beaucoup aidé à s'habituer à cette saloperie
Gorvie
op
@coccinelle: Je supporte pas le bruit blanc, puis je comprend pas le délire de remplacer un bruit par un autre.
Durant l'adolescence j'ai eu le tympan droit percé. De ce fait perte d'audition et également des acouphènes mais en permanence. Au début j'ai eu beaucoup de mal mais depuis je m'y suis habitué. J'y fais plus trop attention comme ca fait désormais parti du quotidien. Je les entends surtout le soir (j'entends 2 sons très aigus) quant c'est calme mais je n'en souffre plus tant que ça, je considère que le silence c'est quant je n'entend plus que ces 2 sons et rien d'autre. Te focalise pas dessus, trouve une activité à faire si vraiment tu entends que ca histoire d'oublier ce son même s'il reste là. Tu finiras par t'y faire tranquillou pépouze, de toute façon il n'y a pas vraiment d'autre alternatives !
Good luck et stay strong ! Comme disait un certain philosophe, garde la pêche.
Gorvie
op
@Adelenor: C'est exactement le projet. Le but à atteindre c'est d'être comme toi. Je pense pas comme certains le disent, être capable de ne plus l'entendre, surtout le soir dans le silence. Mais ne plus être focaliser dessus ça revient à ce qu'il n'existe plus.

Merci B20.
Je te pos rien que pour le TLDR
J'en souffre aussi depuis début février suite à un traumatisme sonore. Côté gauche aussi et à 4200 Hz.
Les deux premiers mois il m'empêchait de dormir, j'en devenais dingue et j'avais envie de butter le mec à cause de qui je l'ai choppé.

Si ça peut te rassurer il s'est légèrement estompé depuis, ou alors c'est mon travail qui commence à porter ses fruits. Après avoir bien pleuré et m'être fait une raison j'ai commencé travailler dessus pour de pas finir par devenir fou.
C'est vrai qu c'est plus facile à dire qu'à faire mais faut essayer de l'oublier, se focaliser sur autre chose. La méditation devrait pas mal t'aider pour ça.
Et sinon comme toi je fais vachement plus attention maintenant aux protections auditives.
Il a suffit qu'on seule fois je ne les remette pas assez vite pour que ça me rende fou.

la vidéo c'est pour ceux qui veulent se faire une idée de ce qu'on entend h24
/! baisser le son avant
Gorvie
op
@Nostrand: Ouai la méditation ça permet vraiment de se calmer, c'est ce qui me fait le plus de bien. C'est pas magique avec l'acouphène qui disparait d'un coup, mais à la longue ca permet de se détacher.

Comme je disais je n'ai pas de soucis pour dormir, et j'ai beaucoup de chance avec ça j'imagine.

Je fais attention, mais je fais gaffe a pas être en psycho. J'ai lu que certaines personne portaient des protections en permanences, limite le bruit de la rue est trop forte, une salle de restaurant etc...
La je porte des bouchons à moto, c'est tout. J'ai pas eu l'occasion de devoir me protéger réellement jusque là.

Le plus dur la c'est l'angoisse que cela s'aggrave. Ça m’empêche d'aller de l'avant.
@Gorvie: J'ai la chance d’habiter dans un endroit calme à la campagne, mais quand j'ai beaucoup de bruit autour de moi je me protège les oreilles. Même pour passer l'aspirateur maintenant je met le casque ou les bouchons.
Mais comme je te disais moi ça ne s'est pas empiré, au contraire ça aurait tendance à s'estomper un peu. J'essaye de ne pas trop espérer que ça disparaisse mais bon... on verra !
C'est que on perd quelque chose qu'on se rend compte à quel point c'était précieux... le silence ça n'a pas de prix.
D'après ce que j'ai lu il y a quelques années, il semble que ce soit une sorte de syndrome du membre fantôme, mais dans l'oreille ; des cellules cilliées abîmées qui génèreraient un signal dans le cerveau qu'il ne pourrait interpréter. Et dans ce truc que j'avais lu, des toubibs cherchaient à l'annuler avec certains bruits blancs.
Alors où ça en est depuis, j'en sais rien, je n'entends mes acouphènes que dans le calme.
Bon courage !
J'en ai aussi ! Des pulsatifs que j'entend pratiquement tout le temps (surtout quand c'est calme). J'ai ça depuis la primaire au moins et ça m'a jamais vraiment gêné, au contraire pour moi c'était (et c'est encore) un peu une "berceuse" quand je m'endors.
Je suis d’accord avec ce que tu dis.
Dans la vie on focalise souvent sur le négatif, c’est la dessus qu’il faut travailler en général. Si l’on ne focalise pas sur ce négatif il fini par ne plus exister.
C’est la théorie. Mais je pense que ta solution est la.

Gorvie
op
@Ostro: Ouai c'est la théorie, l'inverse est vrai aussi, en ce moment quand on me demande comment ça va vis à vis de mon problème j'explique que quand ça va, ça va, mais quand ça va pas, ça va vraiment pas.
Du coup pendant la saison de chasse t'es pas en danger avec tous les appeaux utilisés par les chasseurs ?
Gorvie
op
@ico_: En vrai je suis en psycho dès qu'il y a un sifflement, je cherche d’où ça vient comme un chien renifleur
@Gorvie: Et du coup tu t'accroupis en levant la queue quand tu le trouves ?
Hein ? Quoi ?
j'ai vu des personnes aller se faire euthanasier en suisse tellement leur acouphène était présent et invivable!! bonne nuit !
ahh l'acouphène mon père en a un depuis la guerre d'algérie il entend un zzzzzzzzzzzz permanent et pas mal de fréquence surtout les aigus sont devenu inaudible.
Courage ça ne dure qu'une vie.
Après plusieurs épisodes d'acouphène post soirée, ce truc est vraiment devenu une angoisse chez moi, je crois en avoir une très tres égère et quand je focalise dessus je n'entends plus que ça. Courage a toi, j'espère que tu arriveras a vivre correctement avec!
Gorvie
op
@FregZile: Réfléchi pas, tu t'achètes des bouchons que tu trimballes toujours accroché à tes clefs et quand t'as trop de bruit hop. Fait gaffe à tes oreilles !
Mon frère a déclenché un accouphène en allant en boite de nuit et restant comme un con devant une baffle une bonne partie de la soirée sans trop bougé. Depuis, il entend un bruit très aigûe dans l'oreille, je pense comme toi.
Il a été voir un spécialiste qu'il lui a dit "Soit vous vivez avec, soit je vous coupe le son de l'oreille endommagé". je pense que tu dois beaucoup réfléchir à cette question quand ce bruit te bouffe tes journées mais le fait de ne plus entendre d'une oreille j'ai vécu ça un jour et clairement c'est horrible : Tu te prends des murs, tu galères à centrer le son et donc tu entends moins bien. Le fait de marcher également change : tu perds l'équilibre car tes oreilles percoivent les bruits environnants et te ré-équilibre. C'est dur à expliquer mais l'oreille permet de détecter les objets quand ta vue ne les vois pas. J'ai perdu l'audition 1 semaine complètement et je peux vous dire que c'est une chose horrible par rapport au sifflement que j'ai eu la semaine d'après.
Courage à toi, j'ai vu mon frère un peu sombré puis il a rencontré sa femme qui est plutôt calme et je l'ai vu se calmer physiquement et mentalement et je pense que ça doit beaucoup jouer pour oublier ce son.
Edit : il s'endort toujours avec la TV allumé pour éviter d'entendre le bruit, je ne sais pas s'il le fait encore.
Gorvie
op
@newfagpwKGg1QF: En fait c'est un con son spécialiste. Si il lui "coupe" le son de son oreille cela ne changera rien, au contraire. Le son est produit par le cerveau, pas par l'oreille.

La plupart des sourds ont des acouphènes.
Il m'est arrivé à peu près la même chose il y a 4 ans. Aucun trauma particulier (c'est arrivé pendant un exam, y avait énormément de bruit autour car très mal organisé par l'établissement, c'était chiant mais ça restait un bruit de foule). C'est resté pendant une semaine. Pendant les 3 semaines suivantes j'ai plus rien eu et puis c'est revenu de manière définitive. Même type de bruit.

Même constat que toi sur les soins : un ORL qui m'a expédié en 10min également, avec un médoc qui m'a mis très mal (un truc qu'on donne régulièrement dans ce cas mais je n'ai plus le nom, j'ai choppé les effets indésirables, c'était déjà chiant d'essayer d'accepter d'avoir un son permanent dans les oreilles mais avec ce médoc c'était l'enfer, j'ai rapidement arrêté au risque de faire des conneries).

Je devais le revoir également. Mais au final après en avoir discuté avec mon père qui en avait également, on est tombé d'accord sur le fait que c'était plus le genre "d'accident" qu'il fallait essayer d'accepter pour vivre avec plutôt que de se démener avec je ne sais quelle connerie pour essayer d'aller mieux.

Au final aujourd'hui je me rend compte que c'était la meilleure façon de faire. Au début ça m'a fait pareil je psychotais au moindre bruit, y a carrément des moments d'hésitations qui prennent la tête (des fois on distingue mal le son alors on se demande même si c'est bien ce qu'on pense entendre, ça rend fou), je m'isolais facilement du moindre bruit, plus moyen de porter tout ce qui est casque ou écouteur. La peur permanente d'être bloqué avec ça dans ses pensées. Les bruits de foules qui deviennent insupportables (pour aller faire les courses par exemple)

Maintenant je n'y pense quasiment plus (sauf comme beaucoup quand le sujet revient sur le tapis, là au moment où j'écris je les entends, dans 10min je sais que ça aura disparu de mes pensées), il m'arrive d'avoir des espèces de crises tous les 2 ou 3 mois où je ferai un focus complet là dessus pendant 2 ou 3j max (sans raison particulière ou éventuellement quand je suis malade et donc dans un état de fatigue ou je peux très vite être excédé par exemple).

On peut te parler de solutions comme le sport, l'asmr (y en a chez qui ça marche d'autre moins, moi j'y suis pas réceptif ça m'agace plus qu'autre chose). Au final à mon sens y a vraiment que le temps qui fait que ça devient un bruit d'environnement "classique" et qui permet de se retirer ça de la tête. Ce qui est chiant c'est que ce temps va varier d'un individu à l'autre, on accepte pas tous ça à la même vitesse, mais de tout ceux avec qui j'ai pu en discuter ça s'est fait comme ça.

Je pense qu'il ne faut pas en avoir peur (même si clairement au début c'est plus fort que soi), ça finira par aller mieux. Pour ma part je n'ai pas eu besoin de m'emmerder avec des protections auditives, j'évite éventuellement les écouteurs désormais mais je n'ai plus de souci avec un casque audio (si ce n'est les casque qui t'isolent du bruit autour, ça je peux plus).

Et clairement ça sert à rien de le cacher, en parler banalise le problème et permet de mieux l'accepter (du moins je trouve)
Gorvie
op
@Semento: Le début c'est terrible, être constamment "à l'écoute". En plus chez moi quand je focalise dessus j'ai parfois des sifflements plus aigus d'une dizaine de seconde qui sont hyper bruyant. Mais c'est moi qui les créer, on m'a expliqué que c'était l'oreille interne qui se contracte comme un muscle (à force d'être focalisé sur son oreille).

Comme tu le dis, la période d'adaptation est différentes chez les un et les autres. Au début j'espérais que j'allais aller mieux comme dans les témoignages que je lisais. Je me fixais des deadlines. Au final ca fait plus de mal que de bien.

J'irais mieux à un moment c'est tout.
@Gorvie: Ah très clairement faut pas s'empresser ni s'oppresser avec ça (mais là encore une fois c'est clairement plus fort que nous, c'est humain), arriver à laisser le temps au temps c'est clairement une épreuve, mais ça se surmonte. Et oui ça ira forcément mieux, si déjà t'arrive à garder ça en tête c'est toujours un pas en avant.
Donc tu es allé voir un ORL, il t'as dis "vtff", puis tu es retourné le voir plus tard pour le même problème ?
Essaies-en un ou plusieurs autres, ça peut arriver que des anciens médecins bloqués avec leurs "croyances de médecine", refusent de faire certains diagnostics.
J'en ai eu l'exemple dans ma famille, un second voire troisième avis peut être une grande aide.
Gorvie
op
@Sazam: Il m'a dit de revenir pour faire un deuxième test auditif, s'assurer que je n'étais pas en train de perdre l'audition.

J'ai clairement pas envie, ni l'utilité, de consulter plusieurs spécialiste.

Je dois passer un IRM en septembre, ce sera le dernier examen.
Tu l'as eu comment ?
Moi j'en ai un tout petit que je n'entends que lorsque je dors ou qu'il n'y a pas du tout de son, fort heureusement. Je l'ai choppé chez un ORL qui m'a débouché l'oreille au jet d'eau en y allant comme un bourrin alors que je lui disais que j'avais mal... Ca m'a aussi provoqué une hyper sensibilité à l'intérieur de l'oreille, impossible d'y foutre mon doigt ou quoi que ce soit, ça me contracte ma gorge et impossible de respirer après. Un truc un peu chelou.
Mon ex avait un accouphène mais pas généré par un bruit, c'était par une veine trop irriguée, elle entendait le sang pulser, encore plus lors d'effort. Le pire c'est que j'arrivais à l'entendre quand je m'approchait de son oreille. C'était assez glauque.

Bon courage dans tous les cas !
Gorvie
op
@Divi: J'ai eu un bouchon, qui s'est barré tout seul. L'acouphène lui est resté.

J'avoue que l'ORL m'a bien défoncé l'oreille aussi, j'ai eu mal pendant quelques jours après. Vraiment faut se renseigner sur son spécialiste avant de consulter...
J'me suis chopé une putain d'infection aux deux oreilles durant le confinement. Ca s'est aggravé faute d'ORL qui prenait des patients. J'ai pas osé aller à l'hopital, je regrette.

Au final j'ai des acouphènes maintenant, le ptit son strident comme toi. En ce moment c'est calme, des fois ça revient fort. Je dormais mal ces derniers temps, avec au réveil un torticolis. Je me suis décidé à racheter un coussin, ça s'est un peu atténué. J'attend un peu et j'irai voir médecin pour un myorelaxant et j'irai voir mon osthéo dans la foulée. J'attend juste d'être proche de mes vacances, pour profiter du confort musculaire sur la plage.

J'espère que ça aidera mes acouphènes. J'ai été comme toi, ça m'a grave fait bader. Qui vivra vera maintenant.
Gorvie
op
@Vinsan: Idem ça a commencé pendant le confinement. Donc forcément tu penses encore plus à ça.

Un tour chez l'ostého ca fait du bien à certain. Surtout si t'es tendu au niveau de la nuque. Moi quand ca m'arrive c'est surtout migraine, mais pas plus pas moins de sifflement.

Par contre je suis sur le cul des variations en fonction de l'humeur.
@Gorvie: Comme toi j'ai retourné le net pour trouver des infos. Des problèmes cervicaux peuvent être la cause. Vu que les acouphènes se sont calmés quand mon cou a commencé à aller mieux je mise tous mes espoirs là dessus...
Gorvie
op
@Vinsan: N'en attend pas trop. J'ai perdu beaucoup de temps a espérer trouver une solution pour que tout s'arrête.

Vas y parce-que ça ne te fera pas de mal, tout ce qui fait du bien met sur la voie de la guérison.
@Gorvie: Ben un acouphène peut prendre des mois à partir. Du coup je stresse pas trop. C'est pas le genre de truc où tu mets trois gouttes dans l'oreille et ça part. En gros si on est à 3 mois tous les deux on est encore potentiellement sur la voie de la guérison.

Par contre l'ORL semblait n'en avoir rien à foutre aussi. Comme quoi ça doit être généralisé.
@patate: t'es en chien, potatoes ?
@OasisTropico: Merci, t'es un frère
@patate: un chien chuia ?
@Stooff: Le résultat est identique
T'as testé l'osteo ? Ça me le fait quand j'ai les cervicales bien tendue. Sait-on jamais.
Gorvie
op
@Zvanit: Ouai, pas changé grand chose. Mais je suis pas très réceptif avec ma nouvelle ostéo, elle est un peu trop douce.



A Voir
Chargement...
Chargement...
Chargement...