Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe



Film à voir- Le Visiteur du Musée (1990)

Posetitel muzeya de son titre original. Bon, afin d'éviter de passer pour un bobo arty buveur de gin-tonic qui se pignole sur le cinéma d'auteur soviétique je tiens à préciser: non ce film n'est pas destiné à tout le monde car oui, il s'agit de cinéma d'auteur soviétique. C'est un long-métrage réalisé par Konstantin Lopouchanski, cinéaste peu connu et pourtant il s'agit du disciple (comprenez stagiaire) du mythique Andreï Tarkovski. Et pour ce film, il n'a pas grand chose à envier au maître. Le Visiteur du Musée c'est un petit peu le Stalker de Lopouchanski. La comparaison est pertinente puisque ce film emprunte ENORMEMENT à Stalker, sans pour autant le copier.
Le spectateur est donc plongé dans un univers post-apocalyptique dont seul les russes ont le secret: crasseux, pollué, mélancolique et sinistre. Visuellement je trouve le film incroyable. Encore une fois, la photo se rapproche de celle de Tarkovski et les techniques utilisées sont plus ou moins les mêmes (long plans-séquences, plans larges utilisant l'espace négatif). Mais l'ambiance est bien différente de celle de Stalker. Le Visiteur du Musée est très glauque et évoque souvent une sensation de cauchemar, le personnage évoluant dans un monde réellement hostile comme un Dante traversant les enfers.

On suivra le 'visiteur' qui cherche à visiter le 'musée', un édifice englouti par l'océan. Il patiente donc afin de trouver le bon moment pour y accéder. Sur la terre, la plupart des êtres humains sont devenus des "dégénérés": sortes d'êtres difformes, dépressifs et déments. Les quelques 'survivants' vivent reclus et barricadés. Une métaphore poétique mais sans doute pessimiste de la quête du bonheur (c'est en tout cas l'interprétation que j'en fais).

Le seul point négatif que je noterais est la dimension mystique de l’œuvre. Là où Tarkovski est très pertinent et fin quant à la place de la religion dans ses long-métrages, Lopouchanski est un petit plus balourd (une scène en particulier, ceux qui ont vu le film sauront de quoi je parle).

Mais il s'agit sinon d'un chef d’œuvre à mon humble avis. 9/10

Note: son autre film 'Lettres d'un Homme mort' vaut également le coup.
Film à voir- Le Visiteur du Musée (1990)
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Super film en effet, je lui préfère "lettres d'un homme mort", même si ce dernier a du mal à s'émanciper de l'influence que Tarko a eu sur lui. Le visiteur du musée est plus personnel.
Je conseil également Solo, son premier film, il est vraiment sympathique et pas très long.
Super box.
Tetro
op
@Sasory: Ah je trouve au contraire "Le Visiteur du Musée" beaucoup plus proche de Tarkovski (et notamment evidemment de Stalker) que "Lettres d'un homme mort"! Ne serait-ce que sur sa construction et ses similitudes: le stalker et le visiteur, la zone et l'espace d'espace dévasté où se terre les dégénérés, la chambre et le musée... Je n'ai pas vu Solo, j'essaie de rattraper ce retard rapidement!
@Tetro: Oui, vu comme ça en effet, mais j'ai trouvé l'ambiance de lettres d'un homme mort assez proche de Tarkovski, alors que j'ai vraiment vu, malgré les similitudes, dans le visiteur, une envie de la part de Lopushanski de s'émanciper de ses influences.
Tu as vu Ugly Swans ? je dois le voir depuis longtemps, mais je ne sais pas trop ce qu'il vaut à côté de ses autres films.
Tetro
op
@Sasory: Je ne l'ai pas vu, désolé...
Ta serie de box est super ! Continue comme ça
Tetro
op
@Mezut: Merci, je vais essayer!
Stalker serait plus "abordable" pour un néophyte ?

J'aime bien les ambiances post-apocalyptique et j'aime beaucoup la mélancolie que les artistes russes arrivent à faire passer, du coup je suis bien tenté.

Du coup tu conseilles lequel pour commencer dans cette univers?
Tetro
op
@Jezus: Stalker, très clairement. Déjà car il s'agit d'un grand classique. Mais aussi car ce film est sans aucun doute l'un des plus grands films de l'histoire, rarement un film m'a foutu une gamberge aussi importante que ce long-métrage... L'aspect Post-apocalyptique est peut-être moins marqué si c'est ce que tu recherches. Mais les émotions sont beaucoup plus violentes. En revanche attention, le rythme (des deux films) est très lent et très contemplatif! Je préfère te prévenir pour pas te pousser vers 2h30 d'ennui...
@Tetro: Ok merci!

Pour le rythme c'est ce que je cherche pour certains films, là je viens de me faire Valhalla rising, dans le genre lent et contemplatif c'est pas mal aussi!
Du coup ça laisse du temps pour comprendre (des fois ça tient plus à la tentative de comprendre) ce que le gars veut raconter.



A Voir
Chargement...
Chargement...
Chargement...