Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



J'étais en soirée hier et ...

Et ça se passait assez bien, jusqu'à ce qu'une meuf répète plusieurs fois que tout les hommes étaient des violeurs. J'ai pas trop réagit je parlais avec quelqu'un d'autre et un mec bourré s'est mis à parlé avec elle.

Bref, ma question c'est d'où viens cette phrase ? Est-ce que c'est un produit raté de la culture féministe américaine qui essaie de faire en sorte que les femmes sont supérieur aux hommes ? Ou alors elle s'est trompé sachant qu'une très grande majorité des violes sont commis par des hommes et elle a fait un amalgame digne d'un handicapé mental.

Mais, merde finalement je me sens insulter quand elle dit ça quand même.
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
T'es un violeur fdp
C'est clairement un gros raccourci, cependant il y a quelque chose d'assez flagrant c'est que la criminalité est quelque chose de très masculin :

https://www.insee.fr/fr/statistiques/5763581?sommaire=5763633#:~:text=voir%20annexe%20Sources.-,Lecture%20%3A%20en%202019%2C%2084%2C9%20%25%20des%20personnes%20mises,en%20cause%2C%20hors%20infractions%20routi%C3%A8res.

pourtant au niveau victimes c'est quasi 50/50

Il y a un truc assez étrange lié à la violence et aux hommes, car c'est statistiquement notable.
Il y aura toujours des gens pour dire oui mais le male est plus agressif, sauf que dans le règne animal, il semble que les femelles soient tout autant agressives que les mâles.
La conclusion biaisée de la généralisation ne doit pas cacher le fait qu'on a peut être été élevé en tant qu'homme avec cette désinhibition face aux violences qu'on nous a présentées comme naturelles.
( NB : Oui c'est bien "peut être" et c'est juste un avis, dans l'idée d'axe de réflexion, pas autre chose qui se voudrait la justesse de la réalité que je posséderais)
@dobbey: J'y réfléchissais avec une collègue de travail, mais le truc c'est que je peux facilement compter sur les doigts d'une main les meufs qui m'ont tripoté sans mon accord, et c'est socialement moins gênant sur un homme. Comparé à une femme où c'est plus (dans le sens pas du tout) une question de nombre et pas juste du tripotage.
@BarbaraGourde: Y aurait-il une construction sociale derrière tout ça ?
@dobbey: Je sais pas pourquoi on m'a neg à aucun moment je dis que les hommes ont autant d'agression sexuel que les femmes, ce qui est totalement faux. Et c'est ce que je dis en fait.

Alors sinon en dehors d'y voir une construction social, je pense que le fait que les hommes se font moins tripoter dans le métro fait en sorte que ça ne devient pas quelques chose, c'est anecdotique.
Et c'est surtout effacé par le nombre de femme qui le subissent.
@BarbaraGourde: Aucune idée pour le neg, sinon, comme toi je n'en sais rien, c'est juste une question qui m'est venue en lisant ton comm
Le fait que les femmes choisissent majoritairement de ne pas prendre ce qui leur plait comme les hommes ont tendance à le faire est quoi qu'il arrive assez notable pour que ça soit sociologiquement intéressant de s'y pencher.
Ensuite, comme tout, l'interprétation faite des résultats ne doit pas non plus être l'excuse à insinuer par la généralisation.
C'est assez similaire au racisme finalement, on a une sur représentation des étrangers dans nos prisons par rapport à leur volume dans la société (20% en taule 10% dans la société) en soi ça ne suffit pas à permettre de se sentir pousser des ailes à insinuer que les étrangers sont tous des criminels et que finalement notre réaction quand on entend des propos contre les hommes devrait nous aider à comprendre ce que vivent les gens victimes de racisme.
@dobbey: Le taux de testostérone peut être ? Couplé à un schéma social ? Si on fait le parelle, une femme est prête à tout pour protéger ses enfants, humaine comme animale.
@dobbey: chez les mammifères les mâles sont les plus agressifs avec notamment la défense du territoire poiur l'accaparement des femelles. La testostérone a un rôle prédominant dans cette violence.
@dobbey: "sauf que dans le règne animal, il semble que les femelles soient tout autant agressives que les mâles."

Chez les mammifère c'est quand meme assez flagrant.

Apres c'est certain que la construction sociale par dessus a pas du arranger les choses, vu que les societées humaine on exacerbé ce trait pendant des siecles et des siecles pour des bessoins militaires.
il faut chercher la variable cachée
quand il se passe quelque chose d’inhabituel ou de choquant chez quelqu’un il faut chercher la variable cachée.
« tu veux choquer mais c’est quoi l’idée au fond ? qu’est-ce que je ne sais pas/vois pas qui explique ton comportement ? c’est quoi que tu veux dire à travers cette provocation ? »
@petitechaise: Oui comme dit @friedrikh je vais essayer de trouver une occasion pour creuser un peu plus sérieusement là dessus.
@petitechaise: Vraie question : apliques-tu ce questionnement quand tu vois quelqu'un defiler avec un drapeau nazi?
@Pseudobligatoir: dans un de mes voyages en Amérique du Sud, j’ai discuté avec un mec qui s’appelait Israël et qui avait une croix gammée tatouée dans le dos. sa variable cachée était pas facile à trouver. compliquée l’affaire.
@Grooland: J'aurais bien aimé avoir l'avis de ceux qui m'ont neg, car c'est une vrai question sincère que je me pose, mais je m'attendais pas à ça.
@BarbaraGourde: "j'aurais bien aimé avoir l'avis de ceux qui me neg" alors que déjà dans ta box tu pars de ce postulat :"elle a fait un amalgame digne d'un handicapé mental.

Mais, merde finalement je me sens insulter quand elle dit ça quand même.".
Soit tu cherches la discussion et le débat et du coup tu évites de ce genre d'attaques et tu produits un texte interrogateur sans dilemme qui renvoie à deux pistes qui n'ont rien à. Voir avec le sujet mais qui te conforte juste dans ton idéologie. Soit tu cherches juste à te rassurer auprès d'autres hommes et à ce compte là tu acceptes tes negs et t'arrêtes de faire semblant d'avoir réellement envie d'une discussion sincère.
@BarbaraGourde: Tu te fais neg parce que certain pensent que ce que tu dis est une attaque au feminisme, et ils appliques le dogme "tout militantisme est bon, et non criticable" meme si la réalisation est douteuse.

On va te faire un proces d'intention, "si il pose cette question, c'est qu'il est contre ceci ou cela, ou qu'il essaye de partir sur un argumentaire anti-ceci ou cela", sans chercher a savoir si c'est vraiment le cas.

On va te reprocher ton manque de recul, de compassion, et de questionnement, en te collant un neg et en ne se posant pas du coup, la question du pourquoi tu aurais pu te sentir insulté, ce qui est du coup un manque de recul, de questionnement et de compassion, la boucle est bouclée.

Au lieu de saisir l'occasion d'expliquer des choses. Bref, la solution de facilité en somme. Par des gens qui se sentent moralement superieur, et qui vont venir sortir l'excuse qu'ils ne prennent plus le temps de repondre a ce genre de truc parce que tu comprends, y'en a plein, et a a chaque fois c'est seulement X ou Y truc (alors qu'ils te dise de pas faire de generalité).

Bref, je trouve tout ça fascinant.
Bref 2 : faut pas se focus sur les 2/3 neg de debiles, c'est le ratio.
Bref 3 : d'une façon generale, les gens neg quand tu les contredit, et certain se sentent contredit rien que par ta box.
@Glasmyr: "Mais, merde finalement je me sens insulter quand elle dit ça quand même.".
Soit tu cherches la discussion et le débat et du coup tu évites de ce genre d'attaques "


En quoi faire part de son ressenti est "fermer une porte pour la discussion est le debat...."
C'est meme plutot un avantage et une valeure ajoutée dans le debat car tu sera plus a meme de savoir que certaines choses vont jouer sur le ressenti plutot que sur le rationel, et expliquer des point de désaccord insoluble.
@BarbaraGourde: Tiens tu vois je me fait neg aussi parce que oulalal, je suis pas 100% d'accord avec leur point de vue. Et tu notera que ils sont incapable d'argumenter.
Heureusement y'a les neg du coup, je pense que c'est un bon moyen pour eux d'evacuer leur frustration.
Ça a changé les contre-boxs, on ne trouve même plus la réf. C'est pointu.
Alors en fait ya plusieurs origines. Ça vient d'abord d'une modification de toutes des putes ou une humoriste militante avait dit que d'un point de vue proportion yavait un plus gros pourcentage d'harceleurs sexuels et violeurs que de putes donc que c'était plus factuel de dire "tous des violeurs". Ça vient aussi de plusieurs statistiques concernant le viol conjugale, le pourcentage de femmes qui ont été forcés à faire des pratiques sexuelles qu'elles ne souhaitaient pas réellement ou qui ont été forcés à entamer une relation alors qu'elle ne le souhaitaient pas comme le matin, un mec qui force après qu'une femme se soit ravisée etc. Et en vrai le chiffre est assez affolant. D'où ce slogan choc qui est parfois pas si éloigné de la réalité quand on prend du recul
En tout cas, on peut dire que tu as violé le Bescherelle.
Les premières fois que je l'ai entendu je le voyais comme "n'importe quel homme peut être un violeur".
Du genre oui le mec bien sous tout rapport, père de famille, éduqué peut être un prédateur sexuel, ce qui est dans l'esprit des gens pas forcément facile à accepter (ou du moins l'était il y a quelques années.
Le nombre de fois où j'ai entendu quand il y avait une accusation de viole sur quelqu'un aillant une certaine réussite sociale/financière, "non mais il a juste a se baisser pour en ramasser des bien plus bonne qu'elle il a aucune raison de faire ça".
Maintenant ça me choquerai pas que je l'ai mal interprèté et que la plupart de disent que tout les homme sont des violeurs et point.
Tu sais, des cons il y en a partout, les féministes ne dérogent pas à la règle.
Après l'idée travestie derrière tout ça est que tout homme est potentiellement un violeur pour une femme, mais tous n'en sont pas.. les idées simples et raccourcies sont un fléau.
Une idée pertinente dite à un con ou une conne se transforme irrémédiablement en merde.
@PunkyZlip: Le problème c'est que c'est une amie de longue date quand même. Je comprend le but derrière ça mais en utilisant les mêmes mots tu peux dire "tout les violeurs sont des hommes" et même si c'est mathématiquement faux, les hommes reste des violeurs à presque 99% donc ça me dérangement moins de le dire dans ce sens.

C'est juste que je me sens touché par sa phrase. Je me sens même insulté. Je suis assez sensible sur le viol et la pédophilie et j'aimerai bien me dire qu'elle était juste un peu conne à cause de l'alcool.
@BarbaraGourde: Peut-être qu'elle s'est faite violer et qu'elle arrive pas a le dire?
@friedrikh: Pas con comme réflexion. C'était un peu égocentré ce que j'avais comme réaction mais J'essaierai d'aborder le sujet de ce coté là. Merci.
@BarbaraGourde: Si c'est une amie de longue date, le mieux est peut être d'aller lui parler pour lui dire que tu as pris a cœur ce qu'elle a dit, que ça te fais du mal quand elle dit ça, car tu te sens complètement étranger à cette accusation.

Et si c'était juste l'alcool qui parlait, elle te dira que tu as raison, qu'elle est désolée et tu pourras lui glisser une main aux fesses avant de la chopper par les cheveux et.. la routine quoi.
@PunkyZlip: Oui biensur je pense lui en parler, même si c'est assez difficile parce qu'on se retrouve maintenant rarement en petit comité et ça reste une discution assez sérieuse.

Mais je voulais aussi avoir d'autre avis pour me forger une autre idée, ce qu'a bien fait @friedrikh
Personnellement je suis assez d’accord. En prenant un peu de recul je suis persuadé que c’est uniquement le rapport risque / « plus- value » qui empêche beaucoup de passer à l’acte. Je pense que c’est un truc assez primitif qui nous pousse à reproduire l’espèce coûte que coûte et qu’on se traîne un peu encore aujourd’hui. Mais ce n’est que mon avis et c’est sûrement une très mauvaise idée de lancer le débat en soirée. Et puis ça fait pas du tout avancer les choses.
@Hqro: Il y a aussi un truc qui s'appelle la compassion, on est des homo sapiens, nous sachons que sachons, nous avons une haute conscience de nous même si parfois ça ne se voit pas et qu'il y a des ratés).
On a tous (presque) envi de baiser en fait, il faut pas faire l'amalgame entre vouloir baiser et vouloir violer quelqu'un (mais ca vient tout de même de là), même si l'on sait qu'on ne va pas se faire prendre, on a des barrières qui font que pleins de gens ne le feront jamais.
@PunkyZlip: Dans la mesure où tu veux baiser, la limite qui t'empèche de tout mettre en oeuvre pour arriver à tes fins, c'est de ça dont je parle. Mais je comprends ce que tu veux dire. J'essaye juste d'expliquer pourquoi certaines personnes peuvent trouver que le raisonnement est plausible.
@Hqro: Ouais, ca dépend de tout un chacun, on est tous potentiellement des violeurs (c'est un fait et je peux comprendre les femmes à ce sujet), mais ça ne veut pas dire que nous en sommes tous.
J'ai une amie qui sortais ce genre de baille et qui rechercher la moindre occasion pour poster des story provocatrice.
J'ai discuté avec elle une fois elle a rien dis de particulier, puis à force de voir ses débilité j'ai décidé de couper les pont avec en la prévenant.
Elle m'a simplement insulté et traité de "Nice Guy" j'ai bien rigolé.

Je pense que le but c'est de provoquer et de faire chier son monde parce que elle a une grosse vie de merde et que ça fait du bien d'avoir des gens qui pense comme toi sur les réseaux sociaux.
@Porcelet: Clairement, c'est des AW et il n'y a que du vide derrière dans 95% des cas. Des gens qui n'ont rien vécu de grave et qui veulent focus l'attention.
@LeChasseur: on peut pas tirer des conclusions sur ce que les gens on vécu avec si peu d'info.

Rien ne justifie d'avoir un comportement aussi malsain
ça vient du fait que 98% des auteurs de violences sexuelles sont des hommes. Chez les esprits un peu faible, ils transforment ça en les hommes sont tous des violeurs.

Fun fact, c'est chez les couples lesbiens que les violences sexuelles sont les plus présentes.
@bobbylamousse: slate.fr/story/65941/violence-conjugale-couples-homosexuels
@bobbylamousse: canada.ca/fr/sante-publique/services/promotion-sante/arretons-violence-familiale/publications/violence-relations-lesbiennes-information-ressources.html
@CoWbOyZ: attention quand même.
L'article de slate se base sur une seule ressource en ligne de 2004 d'un site canadien qui n'est plus disponible aujourd'hui et sur le second, c'est une reprise d'un article de 1991 avec une bibliographie dont l'article le plus récent date de 1998 soit il y a 24 ans.

Pour un truc de socio, on peut facilement imaginer que les moeurs ont changé. Dans un sens ou dans l'autre d'ailleurs. Mais de là à parler d'un fun fact et de l'annoncer de manière catégorique, ça semble un peu raccourcir l'exercice de pensée.
@bobbylamousse: le site canadien est dispo ici (statcan.gc.ca/n1/pub/85f0033m/2008016/findings/5002046-fra.htm#archived).

Je regrette que tu critiques uniquement les quelques sources sans faire tes propres recherches et tu tires tes propres conclusions (les moeurs ont changé, pourquoi ? comment ?) et que tu me parles d'exercice de pensée.

Mais puisque c'est plus simple de critiquer sans chercher (et oui tous les chiffres sont critiquables) je te donne d'autres "sources".

20minutes.fr/societe/3306899-20220614-violences-conjugales-toujours-tabou-chez-couples-homosexuels

cdc.gov/violenceprevention/pdf/nisvs_sofindings.pdf

Si tu souhaites prouver que j'ai tort, apporte tes propres sources au lieu de te contenter de critiquer les miennes (toutes sources étant critiquable je te l'accorde). Montre moi des études qui démontre un changement de mœurs à ce niveau depuis 24 ans (ton référentiel temps), ou montre moi des études qui étudie les violences sexuelles en fonction de l'orientation sexuelle et qui montre que les couples homo ou hétéro sont plus sujet à ça (car le but était de couper l'herbe sous le pied de l'argument de la violence intrinsèque aux hommes).
@CoWbOyZ: Oui mais que celle qui fait l'homme dans le couple du coup!
J'ai jamais compris ce raisonnement, si tu dis ça , ça marche pour tout... Après toutes les personnes que je connaisses, et justement qui l'utilise, sont des grosses tanches , obèses, laides , célibataires ou homo , bouffées par le marxisme donc bon ... Le physique des idées tout ça tout ça ... Bref les exclus de la reproduction d'espèces. La misandrie des incels girl quoi...
Peut être qu'elle t'en veux, d'avoir couché avec sa mère ...
Donc si j'utilise son raisonnement , tout les terroristes sont ... Oui non c'est de la merde
Chargement...
Chargement...
Chargement...