Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe



Encore des bons points pour Activision Blizzard


Un article de Bloomberg pointe du doigt les disparités salariales au sein d'une entreprise plus que jamais florissante malgré la grogne croissante de la commu. Même si certains dev' et ingés tirent leur épingle du jeu, beaucoup doivent tenir avec le salaire minimum dans un coin des USA pas vraiment pauvres friendly. Certains sautent des repas pour payer le loyer, au point de parfois pas même manger à la cafet' de la boîte. Certains vétérans disent gagner moins que la décennie précédente. Une entreprise dans le mal en somme non ?

Bah disons que pendant ce temps, un groupe même d'actionnaires poussent à bloquer la nouvelle compensation demandée par le CEO Bobby Kotick qui essaie de joindre les deux bouts avec ses quelques 30 millions de salaire annuels (au sein d'Activision uniquement), paye largement supérieur à celui de ses concurrents. Et ce n'est que le salaire. Sur les quatre dernières années, il a reçu 96.5M$ de récompense en stock options & co, dont 28 rien qu'en 2019, sans doute pour le féliciter d'avoir fait virer 700 employés soit 8% des effectifs dont le travail devra donc être compensé par le reste de l'équipe. Ahlala ces dev' et leurs bugs, ce sont vraiment des tanches quand même ! (et au passage, bien entendu Activison paye pas ses taxes mais qui aurait pu croire le contraire) RIP in ruissellement.

TLDR: Si vous vous demandiez à quoi ressemble un colossal fils de pute, voilà un exemple.

Source: https://www.bloomberg.com/news/articles/2020-08-03/blizzard-workers-share-salaries-in-revolt-over-wage-disparities Trad en com'
Encore des bons points pour Activision Blizzard


Un article de Blo...
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Amok
op
Des employés de Blizzard Entertainment, une division de Activision Blizzard Inc., a commencé à faire circuler une fiche ce vendredi en interne pour partager anonymement leurs salaires et récentes augmentation, dernier exemple de la tension croissante concernant les disparités salariales au sein de l'industrie du jeu vidéo.

Blizzard, basé à Irvine, Californie, a produit des jeux populaires tels que Diablo et World of Warcraft. En 2019, après un sondage interne révélant que plus de la moitié des employés de Blizzard étaient mécontents de leurs rémunérations, la compagnie a annoncé à l'équipe qu'elle lancerait une étude pour offrir la paye la plus juste en accord avec les situations familiales de chacun. Blizzard a dévoilà les résultats de cette étude le mois dernier provoquant une vague de protestation sur la messagerie interne Slack.

Un employé a alors créé une fiche interne pour encourager ses collègues à partager leurs salaires. Le document anonyme que s'est procuré Bloomberg News contient des douzaines de prétendus salaires et augmentations chez Blizzard. La plupart des augmentations sont inférieures à 10%, signicativement moins que ce que les employés de Blizzard attendaient suite à l'étude interne.

"Notre but a toujours été de nous assurer que nous compensions nos employés de manière juste et compétitive" a déclaré la porte parole d'Activision Blizzard Jessica Taylor. "Nous nous questionnons en permanence sur nos philosophies compensatoires afin de reconnaître au mieux le talents de nos membres les plus performants et pour rester compétitifs dans l'industrie, toujours dans l'optique de récompenser et d'investir le plus dans nos meilleurs employés."

Cette année, les plus grands performers de Blizzard ont reçu une augmentation 20% supérieure à celle des précédentes années, et davantage de gens ont reçu de promotions ajouta Taylor. "Notre investissement salarial global est consistant avec les années précédentes".

Les disparités salariales sont devenue un sujet sensible dans une industrie du jeu vidéo pesant 150 milliards de dollars qui pousse à une syndicalisation. Un groupe pro-labor a récemment pointé du doigt la paye de CEO d'Activision Blizzard Bobby Kotick considérée comme excessive. Sa compensation de 2019 s'élevait à 40M$ d'après des données recueillies par Bloomberg, compensation en constante augmentation depuis l'essor de l'action de l'entreprise. L'année dernière, l'entreprisde a également payé 15M$ en bienvenue au nouceau CFO Dennis Durkin.

Dans la messagerie interne, les employés disent avoir du mal à joindre les deux bouts malgré le chiffre d'affaire en perpétuelle croissance de l'entreprise. Certains producteurs et ingénieurs peuvent gagner bien au dessus de 100k$ par an, mais d'autres comme les testeurs et membres du SAV sont fréquemment payés le salaire minimal ou à peine plus.

Blizzard est par tradition resté autonome de sa société mère, mais ces dernières années, les cadres d'Activision ont poussé le studio a coupé les coûts. L'année dernière, l'entreprise a mis fin à des centaines d'emplois et demandé aux membres restant d'assurer les responsabilités des licenciés. Le travail supplémentaire n'a pas été accompagné de la rémunération d'après les individus proches de l'entreprise préférant rester anonymes.

Un vétéran de Blizzard a dit à Bloomberg avoir reçu une augmentation de moins de 50cts de l'heure. Ils gagnent moins maintenant que la décennie précédente car ils travaillent moins d'heures supplémentaires qu'à l'époque. Plusieurs anciens employés de Blizzard ont dit avoir enfin reçu une augmentation substantielle uniquement après avoir quitté l'entreprise pour une concurrante comme Riot Games Inc. à Los Angeles.

Dans des messages de 2018 du chat interne de Blizzard, des employés discutaient des mesures qu'ils devaient prendre pour faire des économies pour continuer à travailler pour l'entreprise. Un employé a écrit devoir sauter des repas pour payer le loyer et profiter du café de la boîte comme coupe-faim. Un autre disait ne se nourrir que de flocons d'avoine et refuser des repas d'équipe car il ne pouvait se permettre d'acheter la nourriture de la cafétéria d'entreprise. Un troisième disait que leur partenaire avait cessé de lui parler d'avoir des enfants car ils savaient qu'ils ne pourraient se le permettre. Cela contraste avec les photos qu'ils voyaient de membres plus anciens de Blizzard, profitant de leurs vacances avec leurs familles à Disneyland.
@Amok: C'est aussi le mec qui a dit y a 10 ans : Je veux pas que les jeux soient fun, je veux qu'ils rapportent." https://v1.escapistmagazine.com/forums/read/7.143151-Bobby-Kotick-Wants-to-Take-the-Fun-Out-of-Making-Games
Amok
op
@Ezazhel: Et étonnamment, depuis, les trois co-fondateurs de Blizzard ont dégagé ainsi que des mecs comme Metzen qui avait 23 ans de boîte, et parallèlement l'image de marque s'étiole un peu plus chaque année. Coïncidence ?
Manquerait pu qu'ils réussissent à rater OW2 et Diablo 4 et ça commencerait vraiment à sentir le sapin. Je pense que d'ici quelques années, l'histoire de Blizzard pourrait devenir un cas d'école dans le biz.
Doit y avoir un turn over violent si les devs sont payés aux lances pierre, ça explique la chiasse que c'est devenu
Amok
op
@Pantoufle: C'est une industrie ultra-compétitive. Beaucoup prennent sur eux parce que c'est un peu leur rêve de bosser dans le JV. Et si t'es pas content, tfaçon y en a 15 qui veulent prendre ta place.
@Amok: ça me fait penser à ça :
Tain ces grosses boites de jeux vidéos c'est un vraiment un monde toxique
Il a vraiment une gueule à mériter de se faire arracher les couilles à la pince monseigneur.
@JudgeBibi: dans une interview il a avoué avoir du mal à draguer parce que quand tu Google son nom y'as pas mal de photo de lui avec des cornes de diables. True story
@Miliumnir: Le mec s'est jamais dit que sa tronche de porcinet sociopathe pouvait être une des raisons ?
@Sixfunder: Un peu mais faut dire que le fait que les 3/4 d'internet le personnifie comme l'incarnation de la cupidité sous forme humaine et qu'il faut probablement creuser sous 60 tonnes de merde avant de trouver un commentaire positif à son sujet (potentiellement ironique) ça doit pas aider. Mais bon il est blindé donc je m'inquiète pas pour lui, il trouvera surement une chercheuse d'or bien conservé dans le plasitque.
Ils font un concours avec Ubisoft pour savoir qu'elle est la boîte la plus malsaine ou quoi ?
Amok
op
@Offerzo: Tu oublies EA qui si je me rappelle bien, pendant trois années de suite à été classée pire boîte US toutes industries confondues, Bethesda qui est en bonne voie pour détruire son image publique aussi, ou même des studios avec une bonne image comme Rockstar, Naughty Dogs ou Bioware qui crunch leurs employés parfois jusqu'au burn-out. CD projekt "assainissent" un peu le côté client du JV, mais vu qu'ils veulent ni plus ni moins que devenir les meilleurs, je suis pas sûr que ce soit de tout repos de bosser chez eux non plus.

Au final, on aime bien cracher sur Ubisoft, mais, outre la dernière affaire qui est, on est d'accord, sordide, mais qui concernait que deux cadres à priori, ce n'est peut-être pas un si mauvais studio. Au final ils ont quand même une pléthore d'employés à travers le monde, je suis pas au courant de crunch, et même si on aime dire qu'ils font beaucoup de copié collé, ils ont quand même pas mal façonné le JV moderne, et forcément, avec des milliers de dev, faut bien nourrir la bête et produire d'où une certaine inertie pour se renouveler.
@Amok: Ubisoft est bien vu côté Québec imo. J'ai un pote qui est dev' là-bas depuis 2 ans, il s'y plait bien. C'est aussi cette boîte qui se fait le moins tacler dans mon entourage.
@Scely: C'est à cause de cette boîte que j'ai envie de migrer là bas ... On va déjà essayer de rentrer dedans.
Oui, il est peut être temps de penser à créer un syndicat les ingés.

Je ne comprends pas comment ces gens acceptent ça. Ce sont des personnes de tout type d'âge ? Putain j'ai l'impression que même le monde paysan paye mieux.
@lemaurinois: ça paye tellement bien que les pécores se mettent aux lancement spatiaux
Non mais on leurs donne des abonnements wow gratis, des jeux Blizzard, des goodies Blizzard, ils vont pas se plaindre de pas pouvoir bouffer ces ingrats.
Alors, question idiote: pourquoi ne partent ils pas?
Dire que tu as bossé sur des grands jeux (parce que oui, à une époque Starcraft et WoW ça faisait rêver) doit quand même faire bien sur un CV, non?

Après, loin de moi l'idée de leur jetter la pierre, ce mec reste un colossal fils de pute.
Amok
op
@aedemiel: Blizzard pour beaucoup de monde ça reste un peu le Messie. J'ai l'impression que le vent a tourné mais ce sont sans doute beaucoup de gens qui ont grandi en admirant cette société qui proposait un chef d'œuvre voire une révolution à chaque fois qu'ils sortaient un jeu.
Ils peuvent aussi espérer des améliorations vu qu'il y a des études en interne.
Et puis, milieu compétitif fait que si t'es pas contacté par un chasseur de tête t'as ptet pas envie de prendre le risque de quitter le monde du JV. Ce qui n'arrive pas pour un game tester quoi.
Et enfin, certains se sont barrés, ils en parlent même dans l'article.
@Amok: Oui, je comprends.
Après, en disant ça j'avoue que je pensais à un studio comme ArenaNet: créé par des ancien de Blizzard qui n'avaient pas la liberté qu'ils voulaient, ils ont pu fonder une compagnie qui accumule aujourd'hui de beaux succès. Perso, j'aimerais voir une histoire comme celle-ci aujourd'hui.
Amok
op
@aedemiel: Ouais ils ont quand même pas mal essaimé ; les créateurs de Torchlight aussi sont des anciens de Blizzard et je pense qu'il y en a beaucoup d'autres que je connais pas.
Du coup est-ce que forts de leur expérience ils voulaient voler de leurs propres ailes ou est-ce que déjà à l'époque ils en avaient marre de la boîte, ça...
J'ai jamais compris comment on pouvait être développeur dans le secteurs des jeux vidéos ! Tu es sous-payé, tu fais des heures de malade, tu n'as aucune DA sur le jeu et il faut des compétences de malade !
Je sais qu'en France, il y a peu de distribution et ce sont beaucoup de SSI mais au moins, tes missions sont variés, le salaire est léché et avec deux années d'expériences tu peux faire le tour de la france puisque toutes les boites te veulent. A la limite, le développeur part en freelancing ou dans une startup pour avoir un contrôle sur le produit.
Amok
op
@Aspi: Pour le coup je suis pas sûr que la situation soit comparable en France et juste à côté de la Silicon Valley.
Mais surtout ce sont pas forcément des dev. Le JV c'est quand même beaucoup de corps entre les codeurs, les techos, les modeleurs, les illustrateurs, les CM, les compositeurs, les auteurs...
@Amok: La situation est aussi comparable en France cf http://snjv.org/ et il y a bien des développeurs dans le secteur, attention je ne dis pas qu'ils sont seuls dans l'équipe.
Amok
op
@Aspi: Je pensais surtout à cette remarque : "avec deux années d'expériences tu peux faire le tour de la france puisque toutes les boites te veulent". Comme j'imagine que les plus acharnés du code aux USA sont beaucoup dans ce secteur géographique, ça doit être risqué de quitter ta boîte sans avoir de plan de secours. Et puis bon, il y a toujours la passion qui fait souvent prendre des décisions en contradiction avec l'intérêt de l'individu.
@Amok: Alors oui mais la passion pour revenir dessus...
Dans toutes les annonces c'est : Tu es passionné ? Viens chez nous ! Tu vas te plaire.
La passion ne fait pas le travail qu'on doit réaliser.
La passion pour les boîtes c'est juste un prétexte pour nous sous-payé.

"Tu es passionné, tu aimes ça manger du code tous les jours" -> "Pas besoin de te payer plus que nécessaire, de toute façon c'est ton hobby".

Bah non c'est mon boulot, connard.

Aujourd'hui on se retrouve dans un secteur où les jeunes devs acceptent des payes au smic, ce qui fait croire aux boîtes qu'ils peuvent payer tant. Mais non... C'est pas le prix d'un dev 1219€ net.
Amok
op
@Ezazhel: Bah oui, j'ai pas dit que c'était normal, j'ai dit que c'était une réalité. Y aura toujours des jeunes dev comme tu dis qui accepteront le smic si ça leur permet de bosser dans le JV, surtout un studio comme Blizzard.
@Amok: ouai mais c'est pas que dans le domaine du JV ce problème.
Amok
op
@Ezazhel: "Tu peux faire des illus pour moi ? Je te paierai pas mais ça te fera de la pub. Pis tfacon le dessin c'est plus un loisir qu'un métier."



A Voir
Chargement...
Chargement...
Chargement...