Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe



To leave or not to leave...

Il y a 4 mois j'ai été muté dans mon groupe en tant qu'agent d'exploitation transport, c'est mon premier vrai travail dans la logistique (ayant fait auparavant 2 jobs en tant qu'assistant commercial).
1 mois après mon embauche mon supérieur (le Responsable transport) quitte l'entreprise et la direction décide de ne recruter personne et me laisse assurer le service car "Septembre et Octobre sont les mois les plus volumineux en terme de transport dans l'année on va donc déjà voir ce que tu vaux". A savoir que le service a toujours été occupé par un responsable qui a tenu 15 ans et une assistante pendant 7 ans qui avaient tout en tête et donc aucun processus ou informations sur les chantiers récurrents n'ont été enregistrés dans la BDD
Commence donc une descente en enfer, je me retrouve à gérer 8 chauffeurs de semi, 1 chauffeur fourgon et 1 coursier (sans jamais avoir eu à manager une personne auparavant), m'occuper de l’affrètement (faire réaliser la livraison par un transporteur) et également m'occuper de toute la saisie dans les tableaux de bord.
J'ai donc travaillé 60-65h par semaine, travaillé les samedis et j'avais également un téléphone pro avec une astreinte 24h/24, 7j/7.
J'ai fais au mieux malgré des situations compliqués (type chauffeur qui t'insulte, le planning remis en permanence en question, des services qui te crachent dessus etc.).
La période étant terminé je m'attends donc à recevoir cette fameuse prime exceptionnelle qu'on m'a promis... Héé ben non elle est "validée mais pas encore mise en place", mes heures supp ? annualisés, mes astreintes ? impayées, ma prime de déménagement (car oui j'ai déménagé pour le poste) ? Impayée, prendre un jour de congé ? Impossible d'en prendre car personne peut faire mon travail.
En résumé je touche donc le même salaire depuis mon embauche sauf que je fais le travail d'un responsable + subir le manque d'effectif dans le service.

J'ai demandé début Novembre depuis la fin de la grosse période d'activité et donc un planning beaucoup plus souple, une rupture conventionnelle. Jusque qu'à ce jour il n'y a pas eu d'avancement malgré mes relances.
J'ai essayé d'appeler 40 fois la Direccte pour avoir un conseiller en droit du travail et la ligne coupe directement, la seule fois où j'ai eu une dame de l'inspection du travail via le tableau d'affichage de l'entreprise elle me donne exactement le même numéro que j’essaie d'appeler depuis plusieurs jours. Je ne sais pas vers qui me tourner pour expliquer ma situation et avoir des conseils sur les démarches possibles à entreprendre.
Je ne sais pas comment faire, j'ai le souhait d'arrêter ce travail d'esclave pour reprendre mes études et obtenir une licence logistique mais j'aimerais aussi récupérer l'argent que l'entreprise me doit. Je réfléchis à démissionner mais cela veut dire m'écraser pour le chômage et les primes.

TL;DR : Je dépanne en durée indéterminée un poste de responsable malgré une expérience très courte. Je suis payé comme un assistant.
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Commentaire supprimé.
@Kothai: Pour les prud'hommes j'imagine qu'il faut monter un dossier, mais qui dois-je contacter ? Je n'arrive pas à joindre la Direccte qui est censé être l'organisme s'occupant de ce genre de problèmes.
@Adelenor: Ton dossier serait traité dans des années tellement les tribunaux sont débordés..
Notes toutes le heures supp effectuées, tout ce qu'on t'as promis, imprimes les mails & co si t'en as, enregistre les relevés de ton tel pour les astreintes et va voir un avocat spécialisé en droit social.

Edit : dis moi vers ou t'habites aussi, j'en connais peut être des bons dans ton coin.
@PuppetMatsazZ: Dans la région Lyonnaise. Tout ce que l'on m'a promis a été dis qu'oralement, mes heures sont notées sur un Tempo et concernant le relevé téléphonique je ne sais pas à qui le demander, c'est un très gros groupe avec donc des postes pour tout et n'importe quoi. Mais j'aimerais effectivement bien l'avoir juste pour montrer mon temps passer au téléphone (moyenne de 150 appels /jours sur le mobile pro) en plus des astreintes.
@Adelenor: Ok, lyonnaise je connais pas trop par contre. Même si t'as pas de truc officiel note tout sur papier, surtout les heures faite, ça suffit devant les prud'hommes.

Et SURTOUT tu ne démissionnes pas. Ca t’empêchera pas de faire une action devant les prud'hommes mais dans ton cas je te conseille plutôt de faire une prise d'acte pour non respect du contrat et du code du travail en demandant le paiement de tout ce qui t'as été promis, mais ne le fait qu'après avoir consulté un avocat spécialisé pour être sur que le formalisme soit respecté.
n'abandonne pas tant que tu n'a rien récup, mange de la merde s'il le faut mais tu aura réussi a quitter ce taff avec ton argent tu sera soulagé.
Règle de base pour tout le monde: jamais uniquement par oral ! Toujours demander l'anal en plus
Met toi en Burnout, avant que tu ne le soit vraiment. Comme ça il seront obliger de te payer et de devoir te trouver un remplaçant.
Salut regarde dans ton paquet d'assurances Auto ou Habitation si tu n'as pas une protection juridique.
Si oui, appelle les pour avoir du conseil et qu'il notifie ta requête dans leur base. Ensuite va voir un avocat pour défendre ton cas.
J'ai vécu une expérience similaire dans une boîte d'esclavagiste moderne mais j'ai réussi à négocier ma rupture conventionnelle.

Si tu n'as de protection juridique ouvre en une ce n'est pas cher et ça peut aider. Je suis en litige depuis 6 ans avec une (autre) boîte (les temps de traitement des affaires prudhommales sont trèèèèèès longs) et tout mes frais d'avocat ont été remboursés.
Que je gagne ou pas je m'en cogne : je ne paierai walou.

Courage camarade
@RaideBull: Effectivement j'ai une protection juridique et je n'y ai pas du tout pensé, merci du conseil l'ami !
@RaideBull: 6 ans ? L'un de vous a fait appel ? Car perso mon affaire au prud'hommes a été réglé en un peu plus d'un an seulement, sans appel évidemment...
@Gears: oui appel en cours mais c'est un dossier complexe contre une très grosse entreprise
Je sais que tu n'as pas envie de laisser tes collègues (qui ne se gênent pas pour t'insulter cela dit), mais je serais de toi je prendrais du recul sur ça pendant au moins quelques jours. Tu risques le burn-out et tout ce qui va avec. Va voir ton médecin et demande lui des jours.

Je sais que c'est pas "bien" et d'habitude je conseille jamais des trucs comme ça, mais là t'as l'air au bout, et ils verront bien comment ça se passe sans toi.
@MagicalBus: Ce ne sont pas mes collègues qui me crachent dessus au contraire j'ai un super soutien de leur part, mais ce sont certains services avec lesquels je leur fourni des prestations de transports. Pour le médecin je vais y penser ça pourrait déjà être un bon début tout en restant dans la "légalité"
Met toi en arrêt maladie pour depression et regarde la boite couler.
Je ne sais pas si ca a été dit mais pour une astreinte 24h/24h 7j/7 tu dois avoir un contrat cadre et ca ca rapporte beaucoup aux Prud'Hommes !
@PoloRalphLo: Non et je ne savais pas, depuis la démission de mon supérieur il a été dit que je devais être capable de pouvoir toujours répondre. On ne m'a jamais expliqué comment noter les astreintes ni fait de contrat cadre
Récupére ton fric et négocie un salaire à la hauteur de ce que tu fais, si ils sont pas d'accord, pars
tu t'es fais enfilé, suivant !
Bah tu portes tes couilles, tu te pointes tu leurs dis clairement que tu ne fais plus un travail pour lequel tu n'es pas forcément qualifié sans avoir une augmentation ou une prime, et tu retournes faire ce que tu faisais avant
L'abandon de poste fonctionne bien. Tu auras le chômage dans le pire des cas, et ça devrait motiver tes patrons à se bouger les fesses devant l'activité non faite.
Sinon tu peux aussi aller voir ton médecin et te déclarer malade pour surmenage (ou pour éviter les conséquences d'un surmenage qui peuvent être désastreuses pour toi et ton entourage - je suis passé par là, et je n'a plus aucun scrupule à faire de l'abandon de poste, et même communiquer dessus. Ne sois pas une victime de ce qui semble être une jolie brochette de fdp, ça leur rappellera qui fait le boulot et pourquoi l'activité tourne).
En communiquant correctement dessus, tu devrais réussir à te couvrir des futures emmerdes (pense à sauver tout mail / sms / journal d'appels qui pourra attester de tes horaires de travail, et surtout de prouver que tu as communiqué et donc que ce n'est pas toi en tort)

Le tout c'est d'amener ta direction à réagir.

En tout cas il est temps de partir, à moins que ce soit vraiment momentané, ta direction va continuer ainsi dans le temps et tu le vivras mal, avec des relations à couteaux tirés. Commence à chercher un boulot (enfin prépare l'après) du coup
g/Macron
As tu une assistance juridique au niveau de ton assurance ? Sinon engage un avocat spécialisé dans le droit du travail
Je sais pas ou tu en ai mais ma mère a été dans le même situation, elle m'a dit qu'elle avait contacté l'expert comptable pour lui indiquer les heures qu'elle a fait en plus ainsi que les soucis d'astreinte, l'expert comptable étant au courant est obliger de réagir et de corrigé le tire sinon si tu va au prud il est aussi dans la merde.
En général, il contact aussi le bose qui fini par te convoquer, là tu eux te faire aider de ton syndicat (inscrit ou pas).
Elle a fini par se faire licencié mais elle a eu les indemnité immédiatement car le prob venait du patron et pas de l'employé. Si tu veux je peux demander plus de détail.
Si tu démissionne tu n'auras pas de chômage.

T'es baiser désolé de te le dire ainsi mais tu as soit le choix de les pousser au prud'homme soit de t'écraser.
@Cast0r: Abandon de poste / maladies .... C'est pas les solutions qui manquent. L'avantage de l'abandon est que tu ne fais pas payer la sécu pour les saoperies de la direction
Et si tu commençais à foutre la merde dans ton poste, en venant en retard, en organisant encore plus mal, en arrêtant ces astreintes, etc. Enfin bref, en arrêtant de faire l'esclave au sein de cette boîte ?
@testme: J'ai une conscience professionnelle, si je ne fais plus d'astreintes c'est une équipe que je risque de planter, si je ne fais pas mon travail c'est mes collègues que je fout à la ramasse. J'essaie d'éviter ce genre de situation.
@Adelenor: trop bon trop con
@testme: Le meilleur moyen pour se faire virer et/ou niquer son action aux prud'hommes. Bravo.
@Adelenor: « J’ai une conscience professionnelle », non tu es un esclave professionnel, voir esclave volontaire. Ils t’ont cernés. Le coup du « si j’fais pas mon taff, les collegues prennent cher », beaucoup de societés jouent sur ça pour te la mettre bien profond. Au final, t’es tout seul face à ta situation, et face à ta boite. beaucoup de tes collegues s’en batteraient litteralement si ils etaient a ta place. Je ferai bien une /csb sur mon experience pro dans ma boite actuelle pour te donner d’la force.

Edit: testme te propose une facon de faire pas bonne, par contre y’a d’autres choses à faire. Les prud’homme, faut compter deux ans de procedures.
@MagicalBus: Bah je pensais qu'il voulait quitter son taffe, mais comme à l'amiable ça fonctionne pas, bah autant leur forcer la main.
@Adelenor: Ouais mais t'es pas payé pour ce travail, c'est pas avoir une conscience professionnelle là, c'est faire le larbin.
@testme: Et il peut dire aurevoir à ses heures supplémentaires, primes, ...
Se faire virer c'est faire une fleur à sa boîte plus qu'à lui-même
@MagicalBus: C'est clair, quelle idée de génie
@Yuck_Fou: Je sais pas ce que tu fais comme boulot, mais pas manager (ou alors tu es manager connard - donc incompétent - change de poste). Le fait est que s'il ne fait pas le job, son équipe sera bien plus lésée que sa direction.
C'est ça avoir une conscience professionnelle
@gowaps: donc la conscience professionnelle, c’est le fait d’accepter de donner sa vie à une boite, soit disant, pour le bien de collegues? Le mec se tape des 60 heures par semaines sans etre augmenté, sans s’faire payer ses heures supp. Sa santé et sa vie personnelle passent apres ?
@Yuck_Fou: Non, pas du tout, loin de là. Faut juste prendre le temps d'etudier les options, quitte à prendre un arrêt maladie s'il en sent le besoin. (Je veux dire. le mal est fait)
En tout cas, il doit partir de cette boite, et la façon dont il va gérer maintenant la situation va influer, quoiqu'il fasse, sur son futur - que ce soit personnel ou professionnel.

Les burn-out ne sont vraiment pas des moments faciles et la façon dont on les gère peut influer sur le reste d'une vie si on n'y fait pas attention. J'suis aussi le 1er à lui conseiller un abandon de poste s'il faut vraiment.
Je pense que s'il va assez bien, il ressortira de là valorisé s'il fait un hand-over correct pour le prochain et pour ses équipes. (Tout en envoyant la direction se faire foutre au passage, en toute cordialité ou non.) Et cette valorisation se ressentira autant en lui, que dans ses futurs entretiens.

@Adelenor: Si t'en es à un point où foutre les pieds dans ta boite te fait du mal (anxiété, stress. boule au ventre, ...) et que tes collègues t'aident pas, eh bien go arrêt maladie renouvelable avec ton médecin. Ils finiront bien par signer la rupture conventionnelle (et de même pour l'abandon de poste, qui reste moins propre au niveau de tes futurs employeurs, donc un peu plus difficile à justifier - mais rien d'infaisable)

Et enfin, comme tu as pu manager des choses etc, si t'as vu des magouilles niveau comptes / contrats / indemnités / TVA .... Tu peux toujours faire une déposition anonyme à l'URSSAF, ça leur fera les pieds aussi lors du prochain contrôle.

Pense à toi en tout cas, et de faire au mieux par rapport à comment tu te sens. Continuer à se forcer à aller bosser alors que tes tripes n'en peuvent plus est la pire chose que tu puisses te faire.
@gowaps: J'y vais clairement à reculons au boulot, je sens approcher mes limites (boule au ventre, mal de crâne permanent), je n'arrive plus à assimiler toutes les informations qui me tombent dessus. J'ai l'impression de régresser sur ma qualité de travail.
Le médecin est surement la meilleure solution atm pour avoir un peu de repos et prendre le temps de réfléchir sur la meilleure option.
Thanks for the advice
@Adelenor: Je connais ça, force pas, tu vas te faire du mal. Prends ton temps et prends soin de toi :)



A Voir
Chargement...
Chargement...
Chargement...