Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe



Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
"les chercheurs sont jugés en fonction de leurs compétences, pas de leur identité" Je pense que cette phrase résume tout. Cette bien-pensance commence clairement a devenir toxique.
INB4 Tokooran
Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs.
@MichelMabel: Honnêtement je sais pas du tout quoi en penser donc je comptais pas spécialement commenter
@Tokooran: C'etait un gentil troll
@MichelMabel: C'est vrai que t'es gentil
Mouais, y'a pas mal de trucs à prendre avec des pincettes et des passages quand même bien vides ou qui manquent d'infos
@WoAw: Ou au contraire trop d'infos superflues. J'ai trouvé l'article très brouillon et tant bien même qu'il y ait un fond de vérité dans les propos avancés, l'enrobage qu'en fait la rédactrice pue énormément l'extrapolation et l'indignation injustifiée.

Une fois de plus on se retrouve dans une bataille d'idéologie, quelque part quelqu'un veut pointer du doigt quelque chose, puis ça suscite une réaction disproportionnée par une catégorie politique offusquée, puis une réaction à la réaction etc etc. Tout cela alors que presque personne ne sait vraiment de quoi ils parlent, tous camps confondus.

J'ai l'impression qu'on tombe toujours dans un scénario "boule de neige" au lieu de tout simplement se poser, regarder les faits et s'il y a problème voir ce que l'on peut faire pour le résoudre.

La nature humaine nous condamne-t-elle à fatalement subir ces batailles d'idéologies qui nous détournent des véritables problèmes ?

En tout cas, au lieu de partager cet article de LePoint (qui selon moi contribue exactement à cette bataille d'idéologie) je pense qu'il aurait été beaucoup plus judicieux de partager l'étude citée dans cet article qui pourrait effectivement appuyer le point comme quoi il y aurait une injustice de traitement des genres dans les milieux académiques (https://www.psychologicalscience.org/publications/women-in-academic-science.html)
@CerealeKiller: oui. Sauf que j'ai un travail, et qu'il faut aussi que je le fasse
@Jimbolamouche: c'est pas là une critique contre ton action en particulier mais plutôt contre une attitude en général.
Toujours est-il que tu as lu cet article et par ton partage tu as approuvé sa pertinence. Encore une fois je ne te cible pas personnellement, ce que je veux dire c'est que (selon moi) il serait préférable si nous tous étions sensible à ce genre de biais, et que lorsque l'on partageait du contenu en ligne on privilegiait les faits au clash.
@CerealeKiller: ok ok pas de souci
C'est quand même ahurissant de voir comment certaines extrémistes arrivent à déformer leur propre perception d'un texte et sont suivies par une chiée d'hystériques qui n'ont probablement même pas connaissance des propos incriminés en contexte.
C'est flippant parce que ces putains de réseaux sociaux autorisent le 1er ou la 1ère cramé(e) venu(e) à déverser une haine gratuite et à se légitimer législateur partout dans le monde.
@Daboulganiech: le truc c'est qu'aujourd'hui émettre le moindre avis ne serait-ce que légèrement déviant par rapport à la norme définie par ceux qui gueulent le plus fort est passible de lynchage...

C'est valable partout, y compris ici sur Choualbox
@Daboulganiech:
- 1ère leçon du sorcier

"People are stupid ; given proper motivation, almost anyone will believe almost anything. Because people are stupid, they will believe a lie because they want to believe it’s true, or because they are afraid it might be true."

"Les gens sont stupides : Les gens ont tendance à tenir pour vrai ce qu'ils souhaitent être la vérité ou ce qu'ils redoutent être la vérité."

- 2ème leçon du sorcier :

"Les pires maux découlent des meilleurs intentions."

- 3ème leçon du sorcier :

"La passion domine la raison."

@Wendigo: Je suis pas pour ce genre de "lynchage", mais peut-être aussi que quand on émet "le moindre avis ne serait-ce que légèrement déviant par rapport à la norme définie par ceux qui gueulent le plus fort", il ne faut pas juste émettre un avis, mais fournir des preuves de ce qu'on peut avancer, des faits, des études, etc...

Parce que (sur choualbox du moins) à ce que je vois sur les box sur des sujets comme ça, le "lynchage" se fait à coup d'études, de preuve que l'avis émis en face est faux, etc...

Avoir un avis c'est bien, mais il faut qu'il soit fondée sur des choses concrètes en fait
@Daboulganiech: C'était pareil avant, tu peux transposer internet et l'écriture facilement, regarde la Bible, à la base c'était juste une bande de punk a chien défoncés au pot, qui ont gueulé des conneries plus fort que les autres et nous voila, 2000ans après.
@WoAw: @WoAw: Sauf que sur un sujet sur lequel nos avis divergent, tu trouveras des preuves qui vont dans ton sens en arrangeant inconsciemment tes arguments et tes preuves pour qu'ils collent à ton idéologie, et moi pareil de mon côté.

Donc on va se retrouver à s'aboyer dessus à coup de chiffres soit disant vérifiables (une étude scientifique américaine à montré que 70% des oiseaux qui volent sont des mâles cis-oiseaux), et chacun restera persuadé que son avis est le bon.

Chaque aspect de notre réalité est multifactoriel.

Chacun voit le facteur qui éclaire spécifiquement un des aspects de la réalité, interprété par son cerveau en fonction de son évolution propre, comme étant la seule réalité valable, puisque c'est la seule dont il ait l'expérience réelle.

Pour prendre un exemple extrême, Hitler était fondamentalement persuadé de la validité scientifique de son interprétation du réel et de ses fondements, tout comme Staline.
@PunkyZlip: Oui mais ça a mis un peu de temps, là avec ces conneries, en 20 minutes y a la probable totalité des teubés du monde qui sont au courant.
@PunkyZlip: T'es québecois?
@WoAw: " il ne faut pas juste émettre un avis, mais fournir des preuves de ce qu'on peut avancer, des faits, des études, etc..."

Hmm. Non.

Parce que on fini par enterrer des reflexions et des postulat qui sont "bon" tout ça parce que on a pas de cadre "scientifique" derriere, qu'on ne trouve pas d'etudes qui en parlent, ect.
On passe aussi a coté de debats qui peuvent etre interessant (ou pas) theologique, philosophique ou meme metaphysique.

Un con qui n'a rien a dire et qui ne sait s'appuyer que sur "la methode scientifique" restera un con qui n'a rien a dire, Alors que tu peux avoir des discussions tres interessantes basé sur rien de concret avec un paysan au fin fond d'un trou perdu, ou avec un religieux erudit, ect.

@kekepz: Esti de tabarnak!
@Wendigo: C'est valable sur les réseaux sociaux, dans la vrai vie beaucoup moins déjà.
@PrinceMychkine: exact, en écrivant je pensais spécifiquement à une discussion sur CB, ou sur internet en général, puisque le sujet c'est le harcèlement et la pression des réseaux sociaux sur la "bien-pensance"
Oui alors c'est peggy sastre qui l'a écrit hein. Du grand ouin ouin
Je cite l'article "Pour de plus en plus de scientifiques, les pressions et la mise au pas du « politiquement correct » (faute de meilleure formule) au sein des universités et autres établissements de recherche sont telles que s'exiler dans un pays non démocratique, où les opposants disparaissent et les minorités religieuses sont parquées dans des camps de rééducation, devient un pis-aller si vous souhaitez travailler normalement."

Rien ne vous dérange dans le raisonnement ?
C'est complètement fou...



A Voir
Chargement...
Chargement...
Chargement...