Chargement...
Menu Groupes
Bons Plans
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
La subtilité à son paroxysme!
Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs.
Pour la défense du gouvernement, le budget est pas extensible a l'infini.

Tout les services publics se plaignent de pas avoir assez d'argent, et a coté t'as des manifs parce qu'il y a trop d'impôt.

A un moment faut comprendre que si y'a plus d'argent, y'a plus d'argent. Donc oui, faire une grêve pour débloquer un plus gros budget, en sachant que ce budget sera prélevé sur un autre service public, c'est pas un truc qui devrait être encouragé.

En France tout les services publics font grêve a tour de rôle pour tirer la couverture a soi, c'est a celui qui foutra le plus le bordel. Un pays ne peut pas fonctionner comme ca
@Chronos: ça n'empêche qu'il y a un réel problème de communication entre le gouvernement et les citoyens
@Chronos: Par contre c'est ta connerie qui m'a l'air extensible à l’infinie.
Les gents se plaignent pas qu'il y a trop d’impôt ou pas assez de service publique. Les gent se plaignent que l’impôt augmente continuellement (principalement indirect) quand dans le même temps le service publique est diminué continuellement.... tu comprend bien que la logique c'est soit tu baisse l’impôt et tu baisse le service publique soit tu augmente l’impôt et augmente le service publique. Mais pas les 2 opposé en même temps. Ha si par contre l’impôt à baissé pour les plus riches. Ça doit toucher 0.5% de la population super ça fera plus de manif de riche dans la rue ça devenait insoutenable.
Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs.
@GigaProut: Normal qu'il a baissé pour les plus riches. Quand Hollande l'a augmenté il a provoqué une fuite massive des grosses fortunes, qui du coup payent 0 € d'impôts, et que Macron essaye de faire revenir.

Et oui, c'est ce qu'on pourrait faire si on avait un équilibre budgetaire. Mais rappelle toi d'une chose: on est dans une putain de situation de déficit. Ce qui signifie qu'on vit a crédit. Il faut économiser de l'argent, et ca passe par l'augmentation des impôts, et par la réduction du service public
@Chronos: C'est un sketch?
@Chronos: Y'a plus d'argent
@Dub_plate: Mais où sont les sous ??????????? On ne le sait pas, ni vous, ni nous.
@Dub_plate: en effet, l'état peut emprunter maintenant à taux négatifs... c'est dire !
@Chronos: comme d'hab' celui qui démontre la vérité se fait mass neg que ce soit ici ou ailleurs.
Tout le monde piaille "bouh les impôts, la vie est chère bla bla" et personne branle rien.

Les services publiques ont ce qu'ils méritent: des années de glandouille à claquer le budget n'importe comment (dans l'école où j'interviens un budget pour projet Agricole de 140 000€ a été gaspillé en frais alakon et autres prestations mal devisées ou facturées, du coup l'établissement à touché aucune aide du ministère ou de la région, bravo!)

Étant à mon compte et ma femme aussi on est confronté et ça au quotidien, à des administrations soit en grève, soit en effectif restreint (vacances, "maladies"), qui ne tiennent ni les délais, ni la communication (va écrire ou appeler le standard des différentes caisses CIBTP Urssaf etc... même fournisseurs, tu verras).

Les organismes ou entreprises semi-publiques c'est la catastrophe, aucun respect des conventions et des délais.
Si toi tu manques un rv par contre c'est 50 à 150 balles de frais par rendez-vous.

Les employés se plaignent de ne pas en toucher assez et en même temps refusent les heures supp' ou t'envoient un texto le matin à 8H quand tu les attends à 9H ("je peux pas venir j'ai un truc de prévu") et ça c'est quand t'es prévenu car se retrouver avec une moitié d'effectif c'est déjà arrivé.

Tu cadres et fixe un objectif pour chacun, mesurable quantifiable et adapté aux compétences (car oui le recrutement se suit toujours d'une période de formation) et ça rate pas, une fois laché et que t'as le dos tourné plus rien n'est fait, du coup on peut plus embaucher en CDI car trop compliqué de licencier le salarié même pour manque d'assiduité ou incompétence.

Un autre se met en maladie à répétition, le médecin conseil de la CAF décide que c'est abusif, mais à toi de le poursuivre aux prud'homme, avec le risque de retour de manivelle.


A ça tu rajoutes les clients qui respectent pas les CGV, qui payent quand ils veulent et les banques qui débloquent les fonds à convenance, et ça nous donne pas de vacances en 5 ans et nos week ends et jours fériés au boulot, alors que les employés sont bien nénaise chez eux ou en voyage.
Va faire un procès on te regarde: la loi est du côté du consommateur.


Donc c'est bien joli de se plaindre, mais si le pays en est là c'est surtout qu'on a oublié qu'on a de quoi se soigner, s'éduquer, se déplacer, qu'on a l'énergie et qu'on avait les compétences, et même parfois les matières premières, pour réussir ensemble.

Sauf que c'est bien plus facile d'enculer ton collègue ou ton patron en étant sans arrêt absent ou en ne faisant pas ton taf (parce que la charge de travail reste identique, il faut bien l'absorber).

Communiquer entre gouvernement et citoyen, pour quoi faire?!
T'en donne ça suffit jamais!


Autres
Chargement...
Chargement...
Chargement...
J'accepteCe site utilise des cookies pour vous assurer d'obtenir la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus