Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



Deux questions sur la post nut clarity, ce troublant sentiment de clairvoyance intellectuelle après l'orgasme :

- Pensez-vous que :
1) avant l'orgasme, on était dans un état spécial et on vient juste de revenir à la normale
2) après l'orgasme, on est dans un état différent de la normale, encore plus à même de réfléchir
3) autre hypothèse (préciser)

- Les femmes ressentent-elles ce sentiment ? Si oui, il faut nécessairement avoir eu un orgasme ?

La science vous remercie.

Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Ca m'est arrivé pas plus tard qu'hier soir, apres avoir regardé un porno bien trash, puis finalement je me suis dit qu'une naine unijambiste avait elle aussi le droit de travailler, et le chien il s'est juste vidé les couilles ils l'ont pas maltraité .
Je voulais faire une box là-dessus, je me pose aussi cette question.

edit: Je pense que c'est un peu des deux. Ya pas d'état normal et anormal, ce sont juste deux états normaux à un moment donné:

- Un où t'as envie de ken parce que c'est lié à ta survie depuis des millions d'années et que t'as des cartouches quasiment en illimité (donc de ce point de vue, ça doit sans-doute changer pour les sdp pour lesquelles c'est pas le cas);
- Un autre où tu sais que tu viens de planter et tu vis une petite boucle de récompense hormonale qui doit forcément modifier tes processus cognitifs, catalysé par la disparition dudit besoin permanent de juter qui libère de l'attention centrale.

Dans un cas comme dans l'autre, le hasard a fait que c'était utile pour transmettre nos gènes.

Par contre, j'ai lu quelque-part (mais impossible de retrouver où, je suis sur le coup) que la "période réfractaire" (qui n'en serait peut-être pas une finalement) était pas si évidente que ça (et donc peut-être le post-nut aussi?).

Par exemple, le fait de plus du tout avoir envie de ken quand tu viens de taro ta zouze, pourrait ne pas s'appliquer en présence d'une autre zouze qui tortillerait du cul à l'horizon.
Un peu comme si la disparition du de l'envie de limer était liée à un processus qui te dirait: "c'est bon t'es safe pour quelques temps, t'as balancé la purée" tout en étant capable de remettre instantanément le couvert si une autre femelle fécondable apparaissait (no offense les féminazis, je dit femelle parce que je me rappelle plus si c'était une étude psycho ou éthologique, mais en gros c'était cette conclusion).

Pour tester cette hypothèse, faudrait se branler (ou niquer une meuf), et se faire chauffer par une autre gonzesse directement après pour voir si le post-nut-clarity et la période réfractaire sont négativement impactés ou pas par l'apparition d'un nouveau cul. Mon intuition aurait tendance à dire que oui.

Peut-être que certains chouals baiseurs frénétiques, ou ayant eu des expériences échangistes/threesome et autre (cc @Pouki:) pourraient nous donner quelques éléments de réponse (moi je suis puceau).
@tuFek: En cas de plan à 3 (avec 2 nanas donc), l'appel de la fécondation est plus fort que le blues post coïtal. Y a un léger temps de latence obligatoire pour éviter de mourir d'un arrêt cardiaque ou d'une explosion de bite, mais en quelques minutes, c'est opérationnel.
Enfin dans mon cas.
@Daboulganiech: ça renforce un peu l'hypothèse du coup!
J'ai jamais eu de postnut clarity, ou alors il faudrait le décrire un peu mieux. Intellectuellement après l'orgasme c'est plutôt un repos des pensées et un lâcher prise des soucis, diminution du stress. Abaisser le niveau d’anxiété aide à y voir plus clair et à penser plus rationnel, ça pourrait expliquer aussi ?
@Cyanhydrine: "y voir plus clair et à penser plus rationnel" C'est de ça dont il s'agit. L'impression de comprendre le sens de la vie, de connaître le kung-fu... puis de l'oublier aussitôt.
@tuFek: Après l'orgasme j'ai souvent envie de voter pour l'UPR, est-ce grave docteur ?
J'avais jamais réussi à mettre un mot sur ce sentiment.
Merci internet
je sais pas je suis puceau
Nolyk
op
@Strandd: Moi aussi. Mais la branlette suffit !

Tu sais, tu regardes une vidéo d'une naine qui se fait gang-bang par trois types. Tu gicles. Et pendant que tu nettoies ton clavier, tu te demandes : tiens, le gène du nanisme est-il récessif ?
@Nolyk: du coup, pourquoi ton pseudo c'est kylon à l'envers ?
@Lesperluette: tu venais de te branler?
Je pense que c'est un vieil instinct, l'homme a envie de piner il est prêt à tout et une fois fini il a envie de s'essuyer et de se barrer.

Comme le singe qu'il est resté
Cest l'instinct de reproduction, le vivant est fait pour manger, dormir et se reproduire. Quand tes pret a cracher le cerveau va aller plus loin dans l'envoi de "molecules", il va spammer comme un fou pour pas que tu regrette et que tu annule.
En vérité on est dépendant, voir esclave de la survie de lhumanité.
Ece que c'est pas la meme chose avec les violeurs ? Genre les mecs sont de base plutot stable, mais il arrive pas à gerer ou on un dereglement sur lenvoi de la molecule.
Jsuis super fatigué je sais pas si cest clair, tres interessant en tout cas
A Voir
Chargement...
Chargement...
Chargement...