Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe



Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
On en parle des 10 millions d'euros manquant depuis la suppression de l'ISF ?
Il est beau le ruissellement !
@PunkyZlip: tu m'intéresses...
@Schloren: Regarde sur la page wiki du telethon (plutôt que de me faire confiance, c'est mieux), quoi qu'il en soit, on etait autour des 80/90millions et plus lors des telethons précedents.
Depuis 2017, ca tourne entre 70 et 75 millions... troublant, comme de par hasard.

Il serait intéressant à mon sens que le gouvernement nous sorte des statistiques officielles, ils peuvent les avoirs, c'est pas bien compliqué, c'est du déclaré, direct sur l'avis d'imposition (sur la meme feuille donc que les declarations de revenus) mais ça serait se tirer une balle dans le pied pour eux, bien entendu.
@Schloren: Rajoute une dizaine de millions, je suis sur tel, j'ai confondu promesse et dons sur leur tableau pourrit.
Ca change pas grand chose quand même, l'idée est là ya eu une grosse baisse (surement la mort de Johnny hein...trois ans de suite).
@PunkyZlip: tu as pas dû lire le même tableau que moi ... la baisse est vraiment plus que légère notamment car ce sont jean-mi et Carole 50 piges qui donnent en écoutant Nagui.
@IMSeed: "je suis sur tel, j'ai confondu promesse et dons sur leur tableau pourrit." t'as pas du lire mon commentaire (passons).

Sinon il y a bien une baisse de 7/8millions d'euros en moyenne par rapport aux années précédentes (c'est presque 10%, c'est pas rien), la suppression de l'ISF c'était le 1er Janvier 2018.
Les dons exactes de 2019 ne sont pas encore comptabilisés, mais les promesses sont très en deçà de ce qu'elles étaient avant (wait and see donc, mais c'est mal barré).

Ce sont les données les plus basses depuis la fin des années 90 (sans même prendre en compte l'inflation).

J'ais pas compris le lien avec Nagui, Jean-mi et Carole 50 piges.
@PunkyZlip: ouais je suis passé rapide sur le coup du téléphone. Je pense que pour pouvoir faire une comparaison qui tienne faut avoir un tant soit peu de recul, chose qu'on a pas puisque l'ISF a disparu depuis seulement quelques mois.
les promesses c'est de la merde, faut compter les dons (regarde les fois où les promesses sont faibles mais les dons importants).

Nagui anime ou animait le show qui s'adresse aux boomers abrutis par leur téloche h24.

moi je vois pas où tu vois une baisse de 7/8 millions par contre
@IMSeed: 92/93/92... 85 ça fait une différence de 7/8 millions en mettant de coté 2017 (89) qui est l'année de l'annonce de la suppression de l'ISF.
Je pige toujours pas le lien avec les boomers, ils sont toujours en vie.
@PunkyZlip: c'est limite comme raisonnement vu que tu écartes un chiffre qui va contre ton argumentation ...
encore plus limite quand ton 1er com parle de 10 millions (ok avec l'erreur du portable)
mais franchement malhonnête si on regarde 2011/2012 où la baisse est franche.

le Telethon, ce ne sont pas les ultra-riches qui donnent mais plutôt la catégorie de personne que je cite et c'est la masse qui fait un tel chiffre, pas l'ISF.

@IMSeed: J'écarte 2017 parce que c'est l'année de l'annonce de la suppression, certains l'ont donc peut être précédé en ce disant que c'était pas une grosse perte (vu ce qu'ils allaient économiser l'année d'après).
C'est la masse, c'est pourquoi la dons restent "haut", mais est ce que la perte des 10% n'est pas liée justement à cause de la fin de l'ISF, comme l'explique cet article par exemple : https://www.20minutes.fr/economie/2499783-20190418-baisse-dons-fin-isf-rendu-riches-moins-genereux que tu peux voir partout ailleurs.
Ensuite la baisse qui commence en 2009 peut s'expliquer par les complications de la crise de 2008, tout simplement.
@PunkyZlip: "C'est la masse, c'est pourquoi la dons restent "haut", mais est ce que la perte des 10% n'est pas liée justement à cause de la fin de l'ISF" : supposition que tu fais maintenant mais pas dans le 1er com

je trouve ça étonnant de tout mettre sur les riches encore une fois surtout que : https://www.lepoint.fr/economie/suppression-de-l-isf-l-impact-est-encore-difficile-a-mesurer-01-10-2019-2338706_28.php
le ruissellement peut venir d'ailleurs que sur le wiki d'une association ultra médiatisée et ultra favorisée.

je pense surtout que les populations qui donnaient vieillissent et que ça concerne moins les générations suivantes ; que les préoccupations des gens changent et qu'ils en ont peut être marre de se prendre des leçons de morale et de don par Gad, Garou ou Zazie.
@IMSeed: Relis mon premier com' stp, tu verras que tu traduis un peu, depuis le début c'est des suppositions, des suppositions qui accusent certes, mais des suppositions néanmoins, je n'affirme pas, comme dans mon deuxième com' ou je dis qu'il serait intéressant d'avoir les stats du gouvernement à ce sujet, pour vraiment savoir, preuve que je n'affirme pas du tout, mais que je soulève une question.

Ensuite ton article parle de tout autre chose (de ses effets sur l'emploi ou l'exil fiscal), c'est carrément hors sujet, quand le miens parle directement des dons aux associations (sans y répondre, mais avec des constats et des question soulevées qui sont les mêmes que celles que je soulève).

Ensuite il y a peut être un double effet, les riches sont moins taxés et donnent moins (car osef de la déduction du coup) et les moins riches sont plus taxés (en pourcentage de pouvoir d'achat) et donnent moins (car ils ont moins à donner tout simplement), ce qui peut expliquer la tendance à la baisse (un double facteur).
@PunkyZlip: je t'avoue que c'est pas simple de comprendre le sous-jacent d'une phrase par écrit donc ouais c'est possible.

Je pense que tu confonds la richesse et les hauts revenus. La richesse peut venir de plusieurs choses comme l'héritage. Les riches dans ton esprit donc les hauts revenus, je te rassure, ils sont toujours autant taxés et toujours enclins à donner puisque toujours imposés sur l'IR et même via un impôt spécial.
En revanche les nantis eux pourraient moins donner mais comme leur fortune est généralement immobilière, rien n'a changé pour eux.

tout ça pour dire que l'impact n'est selon moi pas encore mesurable même si tu pourrais avoir raison in fine.
@IMSeed: Je parle de ceux qui étaient soumis à l'ISF depuis le début (fait un ctrl+f), c'est toi qui parle des riches, j'ai juste repris ton terme, c'est toi qui l'a induit dans la conversation.

Je rejette donc ta remarque, à juste titre je trouve, c'est ton esprit qui a fait ce biais de connexion tendancieux, pas le mien.
@PunkyZlip: et j'te fais une classification des gens qui y étaient assujettis pour te montrer que la générosité c'est pas qu'une question de fric.

entre toi et moi, tu parles d'ISF tu parles des riches sinon ça n'a pas de sens.
@IMSeed: Quand je parle d'isf, je parle des gens qui la payaient, peut importe la source de leurs revenus, il n'y a rien d'autre a comprendre.
Je te défends de plus de me dire ce a quoi je pense a ma place, c'est très mal venu en plus d'être très insultant.
Sinon, ce ne sont pas les pauvres qui payaient l'ISF, ta remarque n'a aucun sens, tu l'emplois toi même de manière générale, pourquoi en déduis tu que j'en faisait autrement donc , alors que c'est toi même qui a induit la notion ?
Pour finir, oui, ils sont toujours imposés via d'autres moyens (encore heureux tiens), le fait est qu'ils le sont moins.

J'ai surtout l'impression que tu me cherche des poux en fin de compte, pour me dire "haha je te tiens", ça n'a aucun sens si c'est ça.
@PunkyZlip: absolument pas mec. Le point que je voulais soulever surtout c’était le fait qu’on avait pas le recul suffisant pour juger de l’impact des dons par rapport à la suppression de l’isf.

Et que d’avancer ça relevait sinon d’une maladresse, d’une malhonnêteté intellectuelle même si in fine tu pourrais avoir raison.

La défiscalisation via les dons concerne principalement les revenus fortement imposables pas les contribuables assujettis à l’isf.

Ps : pas moi qui neg.
@IMSeed: J'ai un train a prendre, je te répond tout a l'heure.

Ps : je sais (du moins je suppose).
@IMSeed: Je vais te dire ce qui est malhonnête :

- C'est omettre un commentaire entier par exemple ou encore certains de ses arguments, pour les reprendre ensuite pour soit.
- C'est induire une notion dans une conversation, pour ensuite la rejeter sur l'autre.
- C'est utiliser un article qui ne parle pas du tout du sujet traité.
- C'est ne pas lire l'article qu'on te donne et qui lui en parle.
- C'est faire dire à l'autre ce qu'il n'a pas dis.
- C'est affirmer des choses fausses.

-PunkyZlip : [...] wait and see donc, mais c'est mal barré
-IMSeed : [...] Le point que je voulais soulever surtout c’était le fait qu’on avait pas le recul suffisant pour juger

C'était déjà dis.

-IMSeed : La défiscalisation via les dons concerne principalement les revenus fortement imposables pas les contribuables assujettis à l’isf.
-L'article : En contrepartie d’un don à une fondation ou une association, elles pouvaient déduire 75 % de cette somme de leur ISF. Par exemple, un don de 800 euros à une association permettait de réduire son ISF de 600 euros.

Maintenant c'est 66% sur l'IR seulement, moins avantageux et avec le brouillage du prélèvement à la source, ton argument est donc complètement faux (à l'envers je dirais).

-L'article : Les résultats montrent que parmi elles, la part des donateurs a reculé en 2018 : pour cette première année sans l’ISF, 77 % ont effectué un don. C’est cinq points de moins qu’en 2017 (82 %), lorsque le régime spécial était encore en place.

Ps: 2017 était déjà une année en baisse au passage (-3/4 millions).

L'article fini sur :

« En 2018, on a vraiment eu une triple peine fiscale, constate Stéphane Lauge, avec la fin de l’ISF, l’augmentation de la CSG pour les retraités et le prélèvement à la source. Les discussions autour de « l’année blanche » ont pu créer des incertitudes pour les donateurs qui ne comprenaient pas si leur don allait être défiscalisé ou non, malgré les nombreuses communications à ce sujet ». Les associations et fondations attendent maintenant de voir si cette baisse des dons était temporaire, ou au contraire, plus durable.

Je suis d'accord sur cette notion (il est peut être un peu tôt pour en tirer une conclusion définitive), c'est le point que tu défends et il n'est pas des moindres, je l'avais néanmoins admis avant même que tu n'en parles, ce n'était donc pas la peine d'utiliser des arguments malhonnêtes pour y arriver.

On est donc d'accord, wait and see, mais la question reste là, on en parle ?


Ps: je fais l'impasse sur les raisons des riches donateurs, ils préservent comme ils peuvent leur bonne conscience, c'est pas eux, c'est le climat économique, c'est un argument classique, c'est toujours mieux que ce soit la faute à un élément extérieur et non interne (l'avarice par exemple).
Je pense que tu connais les études à ce sujet.
@IMSeed: Voila, c'est un gros commentaire, j'avais pas la tête a le faire hier, il est pas très beau, j'en suis désolé.

Néanmoins, j'ai pris plaisir a discuter avec toi, ne prends pas trop au sérieux mes accusations, elles sont fondées je pense, mais c'est pas non plus des attaques ad hominem, le but n'est pas de faire de toi une personne malhonnête, mais de t'expliquer en quoi ton argumentaire l'a été tout au long (en plus d'avoir été particulièrement agressif).

Je pense que tu as raison, mais tu aurais pris le temps de me lire, tu aurais compris depuis le début que j'étais d'accord avec toi avant même que tu n'en parles, c'est dommage donc.



A Voir
Chargement...
Chargement...
Chargement...