Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe



Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Les blagues les moins larges sont les meilleurs
JEAN GABIN HUMORISTE
@Wanteds: Euh ... T'es au courant que c'est "Jean Blaguin" ?
Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs.
@Kurosanyan: seems legit ! il a une bonne tête de clown
@kyuuzaki: "une bonne tête de clown" tu sais de qui tu parles ? Tu sais qui est Jean Gabin ? Tais-toi. À tout jamais pls.
@JP_Foucault: C'est un très bon acteur et très connu et il a plutôt une tête de ronchon et c'est justement pour ça que j'ai dit tête de clown ... pour ironiser sa tête de monsieur faché !
Je sais pas pourquoi ça a pris une telle tournure, le service comm' de la SNCF est vraiment a chier ma parole..

Pour info (ça vient de sources internes) :

POLÉMIQUE SUR LES AJUSTEMENTS DE QUAIS : EXPLICATIONS ET FAITS

Depuis mardi, les médias alimentent la polémique autour des ajustements de quais pour les nouveaux matériels TER (Régiolis et Régio2N). A ce stade, il est important de préciser les faits qui justifient ces travaux.
Polémique sur les ajustements de quais : explications et faits
Les TER « nouvelle génération » sont plus modernes, plus performants, plus accessibles et offrent une capacité d’accueil de voyageurs bien plus élevée que leurs prédécesseurs. Ils répondent ainsi aux exigences du trafic voyageur TER qui connait depuis 10 ans un accroissement très important, de l’ordre de 50% sur l’Ile-de-France et 40% sur le reste du territoire.

Le gabarit de ces nouvelles rames est donc plus important tout en respectant les normes internationales en vigueur. Cette spécificité technique nécessite de réaliser des travaux de modernisation de quais afin d’accueillir ces trains plus larges. Les travaux d’ajustement concernent 1 300 quais sur les 8 700 que compte le réseau, soit 15%.

Ces travaux, planifiés depuis 2012 en accord avec RFF et les Régions, sont en cours depuis 2013 et s’achèveront en 2016.

Il est intéressant de faire le parallèle avec la mise en service de nouveaux avions dans l’aéronautique en prenant l’exemple de l’Airbus A380 qui a nécessité l’adaptation de toutes les plateformes.

Concernant le coût des travaux, estimé à 50 millions d’euros, il ne représente que 1,5% du montant de la commande (3 milliards d’euros). Il n’y aura donc aucune répercussion sur le prix des billets.

Un rapport d'enquête interne sera remis lundi 26 mai au secrétaire d'Etat chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche.



A Voir
Chargement...
Chargement...
Chargement...