Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



Voyage à Oslo

Je voulais finir l'année 2018 en beauté, partir loin du boulot, de la famille et voyager. Avec mon meilleur ami nous avons donc décidé d'aller à Oslo, en Norvège, pour le nouvel an. Départ le vendredi 28 janvier au matin depuis l'aéroport de Bordeaux, retour le 1er janvier au soir, soit 4 nuits à l'hôtel et trois jours entiers sur place. On aurait aimé plus, mais le budget restait limité.

Il me serait impossible de décrire la ville ou le voyage précisément, je vais donc faire une sorte de recap de ce que j'ai trouvé bien ou non.

Ce qu'il y a de bien :

-Les gens :
Tous les norvégiens et norvégiennes avec qui on a parlé étaient vraiment sympas, le fait que la quasi totalité des gens là-bas parlent l'anglais est vraiment pratique et ça permet des échanges, même si on aurait bien voulu échanger plus. Pour ce qui est des norvégiennes, je crois que j'ai jamais autant vu de grandes blondes avec des yeux bleus/verts de toute ma vie ! Parfois on avait l'impression d'être entouré de dizaines de mannequins ! Toutefois j'ai été surpris de voir à quel point Oslo est une ville cosmopolite et très touristique même en hiver, d'ailleurs presque la moitié des touristes qu'on a croisé là-bas étaient des français. Pour l'anecdote, on a même retrouvé un ticket de métro parisien gelé par terre.

-L'urbanisme :
Si vous aimez les bâtiments de style scandinave, vous serez servis à Oslo. On y trouve d'anciens monuments ainsi que des nouveaux, des bâtiments typiques dont les murs sont de différentes couleurs ainsi que des buildings archi-modernes. Les trottoirs sont larges et il est facile de se balader à pied dans la ville sans être gêné par les voitures. Les rues sont propres et les poubelles de rue sont très grandes. Ça paraît con quand on y pense, mais c'est vraiment pratique et ça change de nos petites poubelles publiques qui débordent de tous les côtés. Oslo possède aussi de nombreuses bornes pour les voitures électriques, on en a croisé énormément d'ailleurs, dont des Teslas.

-Les musées :
Nous n'en avons visité que deux : le Vikingskipshuset et le Norsk Folkemuseum. Le premier est celui des viking, dans lequel se trouve trois drakkars authentiques. Il est franchement bien et très intéressant, l'entrée n'est pas cher (100 NOK, soit 10 euros) et il y a tout un tas d'objets vikings, allant de la hache au chariot en passant par les coffres et les chaussures.
Mais le meilleur pour moi reste le Norsk Folkemuseum. C'est un gigantesque musée avec un grand parc dans lequel fut reproduit des bâtiments typiques de la Norvège. En marchant à travers le parc on traverse ainsi l'histoire du pays, passant d'abord dans un petit village nordique avant de rejoindre la célèbre église Stavkirke. Pour le coup, ça donnait vraiment une impression de marcher dans Skyrim, mais en mieux. De plus, on peut se balader librement dans le parc, sans suivre de trajet prédéfini, on s'est retrouvé à couper au travers, à aller dans des enclos et à entrer dans les bâtiments au hasard. Car oui, la plupart des bâtiments sont libres d'accès et on peut les visiter, les pièces avec beaucoup d'objets sont tout de même protégés par des vitres. Après l'époque viking, on retrouve une ferme de 1959 puis on est plongé dans la Norvège d'après guerre, des années 1950 à 1970, avec des banques, stations essence, bars, prisons ou encore appartements entiers !
Après le tour du parc, on peut visiter un peu l'intérieur du musée, dans lequel se trouvent des objets en tout genre, comme les vieux outils/ustensiles, les vêtements, les fusils, les objets religieux, etc. L'entrée coûte 130 NOK (13 euro) et ça en vaut le coût. Pour tout faire, il faut compter un bon 3-4 heures.

-Les transports en commun :
Déjà, chose que j'ai beaucoup aimé, c'est qu'il y a une ligne direct de train entre l'aéroport international et la gare centrale. Il y a un train qui passent toutes les 20 minutes et qui met 20 minutes pour faire la liaison. Ça évite de se taper un taxi et ça permet de se rendre au centre-ville au plus vite.
Oslo possède aussi des tramways, un métro et des bus. Je ne sais pas si c'est courant en France (en tout cas j'ai jamais fais attention), mais les bus là-bas on pleins de prises USB pour recharger les téléphones, ce qui est vraiment pratique !

-Le climat :
Je sais que ça dépend des goûts, mais bordel que j'aime le froid et la neige ! Quand il fait au-dessus de 15°C je me mets à transpirer et à mourir de chaud, autant dire que la Norvège en hiver est parfait pour moi. Quand on est arrivé, on s'est tapé deux jours à -8°C et franchement ça nous a fait du bien, mais ce qui nous a fait le plus plaisir, c'était la neige. Ici on en a quasiment jamais, alors se retrouver devant des étendues blanches, c'était vraiment top !
Par contre, si vous voulez y aller l'hiver, achetez des pompes avec des crampons ! Parce qu'avec le froid, la neige se transforme en glace sur les trottoirs, et ça glisse absolument partout. Je ne sais même pas comment ils font pour rouler tranquillement là-bas. J'exagère à peine quand je dis qu'on a fait 3 jours sur une plaque de glace. C'est d'autant plus casse-gueule quand on se trouve sur une rue qui monte ou qui descend. Heureusement à certains endroits le gravier nous permettait de marcher plus ou moins sereinement, mais parfois faire 10 mètres devenait un parcours du combattant ! Je me suis viandé deux fois là-bas.
Le mieux reste néanmoins la nuit polaire. Oslo ne se trouve pas encore au niveau du cercle polaire, mais la différence d'ensoleillement se fait clairement ressentir. Le « jour » se levait vers 9h30 et se finissait vers 15h30, et même si je sais que pour certains ça peut être déprimant, nous on adorait ça. Ça rend le voyage encore plus spécial à mon goût.

-Le Nouvel An :
Pour le nouvel an, comme chaque année à Oslo, il y a un feu d'artifice. Où devrais-je dire DES feux d'artifices. En effet, il y a celui au niveau du port, le plus important, mais toutes les villes/quartiers s'y mettent aussi. Avec mon pote on s'était placé en hauteur au dessus du port, non loin de la citadelle d'Akershus, ce qui nous donnait une magnifique vue sur la banlieue d'Oslo. On pouvait voir des dizaines et des dizaines de feux d'artifices illuminer l'horizon. Quand minuit sonna, ce fut toute la ville qui trembla sous les explosions des fusées, on aurait dit un vrai bombardement ! Mais c'était tellement beau et impressionnant, bonnement l'un des plus beaux spectacles que j'ai vu.

Ce qui n'est pas bien :

-Le prix :
Sans surprise, la Norvège c'est cher, très cher. Avec un petit budget on peut s'en sortir, mais il ne faut pas chercher du grand luxe. Pour titre de comparaison, la bière est au moins à 100 NOK (10 euros), le café à plus de 35 NOK (3,5 euros) et le simple ticket de bus est à 55 NOK (5,5 euros). Pour le train entre l'aéroport et la gare, il faut compter 20 euros pour un aller, alors aller-retour pour 2, ça fait déjà 80 euros ! Le problème se posait surtout quand venait le moment de manger.
À cause de ça, on n'a pas eu d'autres choix que de se rabattre sur la junk food (pizza, sandwich, hamburger...) et on n'a pas trouvé de bon restaurants à bas prix. De plus, avec mon ami qui est végétarien, ça limitait encore plus les recherches. On se gardait pourtant un budget de 100 euros par jour par personne, bah même là on pouvait pas en profiter autant qu'on l'aurait voulu.

Au final, j'ai vraiment adoré Oslo. C'était un rêve de gosse que d'aller en Norvège, aujourd'hui c'est chose faite, et je compte bien y retourner un jour. Rentrer le 1er janvier pour reprendre le boulot le 2 à 8h30 n'a pas été une chose facile, et Oslo me manque déjà. Je peux concevoir que ce ne soit pas la destination rêvée de tous, et que beaucoup préfèrent passer l'hiver dans un pays chaud, mais personnellement, si j'avais pu, je crois que je serais resté là-bas.

Tldr : J'ai fais un voyage à Oslo, en Norvège, avec un ami, du 28 décembre au 1er janvier. Et Oslo, c'est super cool !
Voyage à Oslo
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Cool Story Bro !

C'est cool d'avoir un retour sur cette magnifique ville, j'ai été 3 jours mi-novembre avec des collègues, on a logé chez la mère d'un d'eux car il est Norvégien-Français, j'ai pas autant visité que toi, mais j'ai quand même énormément apprécié la ville.

Personnellement, je suis parti de Dublin jusqu'à Oslo, ça m'a coûté €100.00 aller-retour, plus €30.00 de bus entre Cork et Dublin (parce que j'vis à Cork), mais depuis Bordeaux j'imagine que les prix sont un peu plus différents. La vie là bas est bien plus chère, j'pense que c'est une "norme" dans ces pays nordic, mais l'income doit est plus important aussi. Niveau budget, j'avais prévu large avec mes collègues donc on s'est vraiment régalé dans les restau sur place, même si on a passé 2 soirs à manger à la maison, des plats typiques norwegian dont je ne me souviens plus les noms. La mère de mon collègue a l'habitude de recevoir des gens donc elle est plutôt callée en guide touristique, genre la photo 1, sur la droite on voit un batiment et une sorte de rampe sur-élevée, j'pense pas qu'on voit très bien mais elle fait le tour d'un petit batiment, il parait que ça sert à tester les vélos pour les ajuster avant de prendre la route, sur la 2, la grande tour illuminée indique l'heure mais aussi comporte 5 parties illuminées, chaque partie correspond aux jours de la semaine, Lundi la première partie est illuminée, Mardi la seconde, et ainsi de suite, et le weekend tout est illuminé comme sur la photo (je présume qu'elle a été prise le weekend). J'ai adoré l'Opéra d'Oslo et son architecture, si tu vois sur la 8, tu vois une cabine en bois sur l'eau, c'est des saunas, quand j'y étais, des gars étaient en caleçon et se jetaient à l'eau quelques secondes puis resortait pour rentrer dans le sauna aha et sur la 12, bon j'suis peut être idiot mais je savais pas qu'il y avait une royauté, donc j'étais surpris de voir des gardes patrouiller autour du palais comme à Londres.

En tout cas quand j'y ai été, il faisait plutôt bon, autour de 10°C, à peu près les même temperatures qu'à Cork à partir la nuit et le matin où c'était proche du négatif, j'aurais adoré voir Oslo sous la neige. Par rapport aux transports, la mère de mon collègue nous a filé des cartes rechargeables qu'elle procure à ses invités, que tu recharges pour un certain temps, t'as juste à l'activée la première fois et ensuite plus besoin de la passer nulle part. Il y a des contrôles assez fréquents je trouve, j'ai été contrôlé au moins une fois par jour (wlla j'ai pas l'habitude frère). Niveau du soleil, c'est sur que c'était vraiment suprenant de voir la nuit à 16h, et après avoir passer la journée dehors, à 18h on a l'impression qu'il était 20h/21h vu le temps passer dans le noir. Les voitures électriques sont vraiment vraiment fréquentes.

Si jamais vous avez l'opportunité, n'hésitez surtout pas à y passer quelques jours, la ville est vraiment intéressante et cosmopolite, même si l'anglais est quasiment une langue principale, c'est quand même nécessaire de parler Norwegian, si j'avais la langue, je m'installerais bien là bas.
Zedix
op
@kaoruuuuuuuuuuu: C'est vrai qu'on a payé bien plus cher, surtout qu'on est presque parti sur un coup de tête, donc on a fait les réservations tout juste deux semaines avant le départ, ça aide pas. L'opéra est vraiment l'un de mes lieux préférés aussi, et je me souviens bien avoir vu les deux saunas, les gens s'y promenaient presque à poil alors que l'eau de la baie était glacé. T'y es allé au bon moment aussi, car quand on est grimpé en haut de l'opéra, le sol était completement gelé, c'était un plaque de glace incliné, vraiment casse-gueule. En tout cas c'est vraiment une super ville à visiter!
28 décembre si t'as encore le temps d'Edit ?
Ça a l'air d'être une sacrée belle ville !
Zedix
op
@Alaude: Ah merde en effet, j'avais pas vu et maintenant je n'ai plus les droits, et ouais, c'est vraiment une belle ville, et en été ça doit être tout aussi magnifique, avec les feuilles et les fleurs qui remplacent la neige
Propre les pays nordiques me tenterait bien aussi, mais plus l'été, le froid c'est pas mon délire perso. Mais je vais attendre un peu car oui là-bas c'est relou niveau tune.
Sinon perso je suis allez à Edimbourg avec 4 frères de sang aussi pour le nouvel an, c'était top aussi. Superbe ville, où le nouvel an est un des plus gros événement de l'année qui dure sur plusieurs jours avec le Hogmanay.
Je te conseille vraiment Edimbourg si tu aimerais passer d'autre nouvel an hors de nos contrées.
Zedix
op
@Levi_Ackerman: On hésitait avec Edimbourg justement pour le nouvel an, peut-être l'année prochaine alors, ça à l'air d'être une super ville en effet!
Superbe box comme d'hab
Ok, très bien tout ça...mais à la fin, qui baise qui ?
Parce que là, je reste sur ma faim.

Sinon, j'avais fait les fjords à 30 bornes d'Oslo. C était génial. Comme des petites criques avec des profondeurs abyssales.
Mais c'était l'été. C'est bien l'été aussi la Norvège...
Fondation légendaire Modifier
D’après les sagas nordiques, Oslo serait fondée aux alentours de l’an 1048 par le roi Harald III. Des fouilles archéologiques récentes ont mis au jour des tombes chrétiennes antérieures à l’an 1000, ce qui prouve qu’une communauté s’était déjà implantée précédemment sur le site. Cela tend à confirmer l'attribution traditionnelle de sa fondation à Olav Tryggvason à cette date tout en justifiant la célébration du millénaire d’Oslo en 2000.

Oslo a affirmé son rôle de capitale à partir du règne de Håkon V Magnusson (1299-1319), qui y établit sa résidence permanente et commence la construction de la citadelle d’Akershus. Un siècle plus tard, la Norvège passe sous domination danoise, et Oslo est réduite au rang de simple chef-lieu de province, tandis que le roi en titre réside à Copenhague. Le fait que l’université d'Oslo — à l'époque dénommée « université de Christiania » — n’ait vu le jour qu’en 1811 montre à quel point la ville s’efface ensuite de la marche de l’histoire.

Christiania Modifier

Fjord à Christiania, de Claude Monet (1895).
Oslo, détruite par un incendie en 1624, est reconstruite par le roi danois Christian IV de l’autre côté de l'anse de Bjørvika, près de la citadelle d'Akershus. En l’honneur du roi, la ville est rebaptisée Christiania, orthographié Kristiania selon les anciennes normes dano-norvégiennes. Elle ne retrouvera son ancien nom que par décision de la commune le 1er janvier 1925[4].

La ville, rebâtie après l'incendie de 1624, est déplacée à l'ouest près de la forteresse d'Akershus, résidence du gouverneur danois. Le roi Christian IV supervise avec soin cette reconstruction : il y voit un site défensif de premier ordre car les courants et la longueur du fjord d'accès — cent kilomètres depuis la mer ouverte du détroit du Skagerrak — limitent la facilité d'accès aux gros navires à voiles, privés de rames. Des comptoirs et des banques sont installés à nouveau, mais, si la sécurité maritime est bien assurée, ce n'est pas le cas sur la terre ferme à cause des menaces des voisins suédois. Pire, l'essor économique escompté ne survient pas et ce sont les marchands de bois hollandais qui drainent comme auparavant l'essentiel du trafic commercial, le bois flotté, dans ce petit centre régional. À partir de 1710, les Anglais prennent la place des Hollandais : ils préfèrent petit à petit le bois travaillé et Christiania se dote après 1790 d'une industrie du bois. En 1811, les Danois, conscients d'un regain de prospérité local depuis deux décennies, créent une petite université, appelée à être un centre intellectuel du pays à la fin du siècle.

En 1814, après les épisodes mouvementés et hauts en couleur de la constitution d'Eidsvoll, Christiania devient le siège du gouvernement et du Parlement du royaume de Norvège. Le souverain est également roi de Suède, ce qui entraîne, outre la pleine sécurité terrestre, la suppression des lourdes dépenses consacrées aux forteresses qui s'échelonnaient entre les deux pays, anciens rivaux scandinaves, réunifiés sous la même égide royale. Les commerçants de Christiania, ville de plus en plus dynamique malgré son retard sur Bergen, qui dépasse déjà 50 000 habitants, trouvent plus de débouchés, même s'ils se plaignent du contrôle douanier tatillon sous tutelle royale et suédoise.

La population passe de 10 000 habitants en 1805 à 225 000 habitants en 1900. L'essor maritime survient avec la navigation à vapeur. Puis le chemin de fer rompt l'enclavement de l'hinterland et accentue l'importance des manufactures, devenues fabriques et usines. Avant la Première Guerre mondiale, Christiania, siège administratif de l'État indépendant depuis 1905, est désormais un vrai port marchand qui exporte du bois sous toutes ses formes ouvragées, de la cellulose et du papier et un nœud ferroviaire d'importance nationale. Il importe des tissus, des denrées alimentaires de base (en particulier de la farine), des denrées exotiques, du charbon et du pétrole. Le travail du métal y supplée celui du bois, des chantiers navals y sont installés. Les industries textiles, alimentaires, électriques, mécaniques et électromécaniques, les groupes d'édition et de presse comme les entreprises d'arts graphiques produisent pour une grande partie du pays.

Au cours de ce siècle industriel, Christiania regagne son statut de centre commercial et culturel de la Norvège. Elle redevient capitale en 1814 lorsque l’union avec le Danemark prend fin. Le xixe siècle voit la construction de nombreux édifices symboliques, comme le Palais royal (Det Kongelige Slott, 1848), le Parlement (Stortinget, 1866), l’université d'Oslo (Universitetet i Oslo, UiO), le Théâtre national (Nationaltheatret) et la Bourse (Oslo Børs). Enfin, après 1904 et la séparation définitive avec la couronne de Suède, Christiania est la capitale d'une nation souveraine et indépendante.

Fréquentée par des artistes de renommée internationale comme le peintre Edvard Munch, les écrivains Henrik Ibsen, Knut Hamsun et Sigrid Undset, les deux derniers Prix Nobel de littérature, Christiania connaît un âge d’or culturel de 1875 à 1914.

Passage de Christiania à Oslo le 1er janvier 1925 Modifier
Le changement de nom était prévisible en considérant la politique culturelle et linguistique de l'État norvégien[réf. nécessaire]. Le faubourg d'Oslo, lieu de la primitive fondation du roi norvégien Harald III, à l'apogée médiévale du xiie siècle, donne son nom à la capitale, effaçant les traces de la longue hégémonie hanséatique ou danoise depuis l'union de Kalmar de 1397, de la même façon que les réformes de l'orthographe officielle s'efforcent de « norvégianiser » progressivement la langue[réf. nécessaire].

Oslo Modifier
Oslo accueille les VIe Jeux olympiques d'hiver en 1952, consacrant ainsi son statut de grande ville du monde occidental. En mai 1995, les accords d'Oslo (Osloavtalen) sont signés par Shimon Peres (alors ministre des Affaires étrangères d'Israël) et l'OLP menée par Yasser Arafat, sous l'égide des États-Unis, ainsi qu'avec l'entremise du Norske Nobelkomité (Comité Nobel norvégien).

Il aura fallu attendre la fin du xxe siècle pour que le pays se dote d'une véritable Bibliothèque nationale (Nasjonalbiblioteket) dont l'administration est répartie entre Oslo et Mo i Rana.


Non je déconne. Cool story bro ;-)

Et merci pour tes boxs tout au long de l'année
Zedix
op
@Peon: haha merci!
'Tain tu m' as donné envie d'y aller !

Merci pour le retour.
Zedix
op
@lemaurinois: Si jamais t'as la chance d'y faire un tour, n'hésites pas, mais faut bien prévoir à l'avance niveau budget, ça reste quand même cher mais ça vaut le coup
@Zedix: j'ai cru comprendre. Mais les musées n'ont pas l'air trop cher quand même.

Et niveau activité, c'est plus intéressant l'été ou l'hiver ? Beaucoup de chose sont fermées à cause de la neige ?
Zedix
op
@lemaurinois: La saison touristique reste l'été, les musées y sont ouverts bien plus longtemps (par exemple le musée d'histoire naturel et celui de botanique étaient fermés quand on y est allé) et on a croisé pas mal de restaurants fermés à cause de l'hiver. Donc niveau sorties et activité je pense que l'été est le mieux.

De l'autre côté, comme c'est la saison pleine, l'été est sans doute bien plus cher également, donc paradoxalement, je pense que pour les petits budgets on peut faire plus de choses en hiver qu'en été
Tu as pu voir une aurore boreale?
Zedix
op
@Southdixie77: malheureusement non, c'est rare d'en voir à Oslo vu que c'est le sud, on a plus de chance d'en voir au Nord, du côté de Narvik par exemple, mais là c'est encore plus cher
Et du coup tu l'as vécu comment les 4h de jour pour 20 heures de nuit ?
Zedix
op
@Tokooran: En fait on n'y fait pas trop attention au début, on n'a même pas l'impression que le jour ne fasse que 5/6 heures, c'est juste une fois rentré le soir, prêt à aller se coucher, qu'on se rend compte qu'il est à peine 18h00. C'est assez bizarre mais on s'y fait rapidement, mais faut aimer la nuit, parce que même les 5 h de jour se font avec un petit soleil lointain, donc dans mon cas ça me pose aucun problème, mais je peux comprendre que ça en déprime certains. Ceci dit l'inverse en été doit etre pas trop mal non plus


A Voir
Chargement...
Chargement...
Chargement...