Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe



ChilliconCarn
331 points
24/09/2014
Rien à dire, ghostfag pendant un temps j'ai voulu m'intégrer.

Médailles

@LeTenia: C'est une sacrée preuve d'amour que de te suivre tout du long et de neg' absolument chacun de tes commentaires.
1 point
@saian: C'est pour ça que je parle de chasse aux sorcières. Ils sont à la recherche de thune, et s'attaquent au premier qu'ils peuvent possiblement atteindre.

J'ai vérifié dans la loi française, tout du moins dans ce qui est accessible et j'ai trouvé ceci :
"En revanche, l'hébergeur du contenu n'est pas responsable. L'hébergeur est celui qui assure, à titre gratuit ou payant, le stockage de tout contenu (un blog, une vidéo...) pour le mettre à disposition du public via internet. Il ne fait que fournir des moyens techniques et il ne choisit pas de mettre en ligne tel ou tel contenu. Et ce, même si son logo figure sur la page web où se trouve le contenu (dans le cas d'une vidéo par exemple)."

Source : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F32075

La différence majeure avec la fermeture Megaupload c'est possiblement que la justice française est différente sur ces aspects de la justice étasunienne.
On pourrait aussi arguer que la fermeture de MU est liée aux pressions des grands majors et autre mastodonte du cinéma et de la musique car à l'époque, il semblerait que beaucoup d'artistes avaient été contactés pour faire partie d'une plateforme de streaming légale de leur contenu (gérée par MU) et dont ils toucheraient 90 % des bénéfices, à la différence des 5% pratiqués dans le milieu (Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Megaupload).

2 points
@saian: Tout comme le contenu piraté sur 1fichier.com.

Ensuite ils ont ton RIB, tout comme il possède le nom/prénom/moyen de paiement des personnes ayant acheté un abonnement, et je suppose que récupérer les infos des détenteurs des moyens de paiement utilisés est tout à fait possible dans le cadre d'une enquête.

Bien sûr que si c'est défendable. Ce n'est pas qu'il ne voulait pas, mais il "n'avait aucun moyen légal de se procurer ces informations". On ne peut pas reprocher à un hébergent de ne pas avoir enfreint la loi afin d'être sûr que le contenu uploadé sur son site n'est pas illégal. C'est ridicule

Au delà de ça, si l'on en croit l'article il a systématiquement supprimé tout contenu illégal lorsque c'était remonté jusqu'à lui. La seule raison qui l'a fait arrêter, c'était que le nombre de téléchargements des derniers fichiers qui lui était remontés par ces deux organisations était de 0.

Ce n'est pas un site de téléchargement illégal comme ZdT ou wawa-mania. C'est un site d'hébergement de fichiers. Son activité est légale.
2 points
@saian: A la différence que ce mec a sciemment fourni à des personnes l'aide nécessaire pour commettre un crime précis, il le savait et on en est sûrs.

Ici il ne fait que mettre à disposition de tout le monde un moyen de sauvegarder ses données sur un serveur distant pour pouvoir les transmettre à qui ils souhaitent ou bien les récupérer.
Que l'utilisation principale qui en a été faite soit l'hébergement de copies pirates de contenu audiovisuel illégal, ce n'est pas nécessairement son problème. Parce-qu'il y a très certainement une part non-négligeable de la population qui utilise ces services pour stocker des fichiers simplement persos (j'en fais partie, enfin sur uptobox).

Oui il le savait très certainement, mais ce n'est en rien incriminant parce-que :
1. Il n'avait aucune preuve
2. Il n'avait aucun moyen légal de récupérer ces dites preuves

Et tu nous parles de contrat que tu signes avec OVH, les CGU sont aussi là pour le protéger.

"Vous acceptez de ne pas utiliser nos services pour:
[...]
c. charger, afficher, transmettre tout Contenu violant tout brevet,marque déposée, secret de fabrication, droit de propriété littéraire et artistique ou tout autre droit de propriété appartenant à un tiers."

2 points
@saian: On est d'accord le téléchargement illégal c'est du vol.

Mais je rejoins totalement @Atmoz sur son commentaire.
Lui ne met qu'à disposition un site pour héberger des fichiers. Le contenu de l'espace de stockage alloué ne le regarde pas il me semble. Ou alors j'ai manqué quelque chose.

Il n'a pas de contrat avec chacun de ces clients là, marqué spécifiquement comme "hébergeur de contenu illégal". Il n'est donc pas complice de facto simplement parce-que ces gars là ont utilisé son site pour héberger leur contenu.

Je pense même que s'il s'était permis de regarder le contenu des fichiers sans l'autorisation du propriétaire, il serait complètement hors la loi.
1 point
Ils sont justes en pleine chasse aux sorcières et cherchent des coupables.
Puisqu'ils n'ont aucune possibilité de récupérer légalement le nom des personnes ayant déposé les fichiers, il s'en prennent au propriétaire du site qui héberge.

La thune. Toujours la thune.
4 points
Chargement...
Chargement...
Chargement...