Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



Die Welle/La Vague | Dennis Gansel [2008]

Date de sortie : 13 Mars 2008
Durée : 1 h 48 minutes
Réalisateur : Dennis Gansel
Genre(s) : Drame
Bande Annonce : https://youtu.be/YARcIgfEilA

Synopsis :
En Allemagne, aujourd'hui. Dans le cadre d'un atelier, un professeur de lycée propose à ses élèves une expérience visant à leur expliquer le fonctionnement d'un régime totalitaire. Commence alors un jeu de rôle grandeur nature, dont les conséquences vont s'avérer tragiques.

Mon avis :
Le film:
Il se déroule dans un lycée, typiquement Allemand avec le partage cours/sport. Le pitch est simple, c'est efficace et pertinent. L'acteur qui joue le professeur est juste, les élèves jouent bien leur rôle même si on peut regretter que les anarchistes soient restés en retrait. Le conditionnement, la soumission à l'autorité, l'effet de groupe, le slogan, le geste, la communauté, tout les grains sont présent. Le film étant basé sur une histoire vraie (dont certains aspects sont contestés), plus précisément une expérience menée par un professeur en Amérique, Ron Jones. La bande son est sympa et le rythme du film est soutenu, il n'en reste pas moins intéressant et pose question sur notre époque.

L'étude utilisée comme base pour le film:
Un professeur décide de mettre en place une expérience afin d'expliquer à ses élèves comment les Allemands ont pu être manipulés pour créer le Reich. Il conditionne petit à petit ses élèves et même si les détails sont en partie discutés par le faible nombre de preuves historiques, j'ai apprécié lire les détails de cette étude et je me dis que ça serait sûrement encore possible de tomber dans ce travers.

Lien: https://fr.wikipedia.org/wiki/La_troisi%C3%A8me_vague

Crédits photographiques: http://img.over-blog-kiwi.com/1/13/20/14/20140723/ob_ad78e1_b3-d-0-diewelle.jpg
 Die Welle/La Vague  |  Dennis Gansel [2008]
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
J'ai adoré ce film ! Je me permet d'ajouter qu'en français, son titre est "la vague" pour les non-germanophones !
@OrgA: ouais parce-que le nom original peut porter à confusion fusion pour les anglophones à une lettre prêt...
@Baboonking: Je m'en doute mais je me suis souvenue de ça https://choualbox.com/Cu1RJ
MyName
op
@OrgA: Je voulais EDIT mais j'ai plus les droits pour faire comme dans la box que tu cites.
Si un admin passe par là, je veux bien un edit, merci !
Excellent film sinon, comme tu dis très juste. Il m'a permis de réaliser ce qu'était le fascisme et à quel point c'était sournois/ça jouait sur des "instincts" assez basiques chez l'humain.

Moi je dis dans tout ça, ça reste les antifas les vrais fachos.
ce film est à montrer dans toute les lycées! Plus utile que les 9heures sur la révolution française.
@Alertogogol: plus utile que toute la propagande gauchiste de l'EN surtout
@kyrandiette: oh merde. Mistiswaag a fait des gosses
C'est une véritable ode à la connerie de l'humain en société, flippant et à la fois tellement familier.
Je vous conseille d'avantage de lire le roman, ou plutôt la nouvelle qui a servit d'inspiration pour le film.
Ce genre d'étude a été fait par beaucoup de gouvernements totalitaires, les USA y compris et même par les anglais et les suédois.

L'être humain est juste humain
Pour un film de 2008, je l'ai seulement vu que la semaine derniere. Il est fascinant.
J'ai eu la chance d'avoir une prof qui nous l'a fait voir, il est EXCELLENT
film très sympa, il a pris un petit coup de vieux mais toujours aussi intéressant qui prouve que les humains sont malléables
Cette fin dégueulasse..
MyName
op
@Rorzoob: Tu as vu quelle fin ? Il y en a 2:
- Spoiler : 
1: Tim blesse un mec et se suicide
2. Le prof le raisonne et ça fini en embrassades
  - 
@MyName: La première. Ça a cassé tout l'enthousiasme qui montait au fil du film
@Rorzoob: au contraire. Ça montre bien les conséquences que ça peut avoir sur des esprit faibles
@Divico: Je ne suis pas d'accord. Le film met l'accent sur cette influence tout son long, il n'y a aucune évolution psychologique du personnage de Tim, si ce n'est qu'il s'enfonce toujours plus loin dans la bêtise. Je n'aime pas les films "injustes" car ils (me) laissent un gout d'inachevé. Un peu comme Circle ou Truth or Dare (là je prends des exemples qui me passent par la tête).

Si j'ai envie d'être énervé, j'ai déjà notre gouvernement ou certains profils choualbox pour ça
@MyName: J'ai adoré ce film quand je l'ai vu à l'époque, je ne savais pas qu'il y avait deux fins possibles (j'ai vu la première que tu a citée qui me semble la plus marquantes)
@MyName: what? Y'a 2 fins ???
Chargement...
Chargement...
Chargement...