Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



Dilemme création IA

Bonjour,

J'avais entendu parlé du dilemme suivant:
Des gens pensent que l'IA viendra un jour tout contrôler dans le monde pour le bien de l'humanité.
Et actuellement plusieurs entreprise bosse pour l'évolution des technologies pour permettre un jour à l'IA d'exister.

Nous pouvons faire des dons ou au moins investir dans ses entreprises, et cette IA le sera étant donné que tout reste sur internet.

Si nous ne donnont pas notre argent pour accélérer l'arrivée de cette IA, le jour où elle sera présente, elle nous punira pour notre inaction ce qui a fait retarder son arriver et donc ses bénéfices pour notre société ( santé / écologique / sociaux).

J'avais entendu parlé de cette histoire mais j'ai plus de mot clé à son sujet, si quelqu'un pour me redire le nom de se dilemme.
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
@sebordel J'aime beaucoup le concept.

Pour ceux qui voudrait un TDLR, ça part plus loin qu'une punition bête et méchante.
L'idée va jusqu'à dire que même si vous êtes mort à l'époque où l'IA apparaît, elle aura suffisamment de connaissance sur vous via le net pour recréer une version virtuelle de vous et tourmenter cette version pour l'éternité.

Ça pose donc également la question de savoir : est-ce qu'une copie conforme virtuelle de nous est suffisamment proche de nous pour être considéré comme notre double et donc que ce qui lui arrive est égale à ce qui pourrait nous arriver.

Vous avez 2 heures.
@Elentari: A part les conneries publié ou dite sur cbx, elle ne trouvera pas grand chose sur moi !
Dans les dents Skynet ..l..
@yaho: Imagine plutôt si elle essaie de recréer un toi basé uniquement sur ton activité sur CB...
@Elentari: Dans ce cas, on a rien a craindre d'elle pour reproduire le pauvre demeuré que je suis.
@Elentari: identité spécifique != identité numérique
l'absence de perception de différence entre deux objets n'empêche pas de percevoir qu'il y en a bien deux indépendants l'un de l'autre
@csar si on suppose par exemple qu'elle prend le cas de quelqu'un qui documente toute sa vie sur les réseaux sociaux. (On en connais tous un.e)
Et que cette personne est morte.

Est-ce que l'individu virtuel composé de souvenir et d'émotions factices créés à partir des informations partagées par la personne pourrait en théorie se rapprocher suffisamment de l'original pour que la question se pose de savoir s'il ne s'agit pas de la même personne ?

Ça suppose beaucoup de biais et de raccourci bien sûr puisque tous les partages internet du monde ne sauraient refléter la complexité de l'âme humaine. Mais je trouve que la question reste intéressante.
@Elentari: l'indiscernabilité par les sens n'empêche pas la distinction par la raison : une personne n'est pas un tas de données.
@Sebordel: merci, j'avais plus le nom
@csar sur le papier oui mais on peux imaginer que les expériences et le fonctionnement neurologique de quelqu'un soit quantifiable. Au final c'est uniquement des signaux électrique. La question en viens à déterminer la nature de l'âme et sa composante et là on tape dans un niveau de philo qui est clairement plus à mon humble niveau de comptoir, Haha.
@Elentari: La modélisation du fonctionnement neurologique n'est pas la personne.
Dupliquer [une carte] ne duplique pas [le territoire réprésenté] quelque soit la résolution de la carte.
@Elentari: Mouais, ça repose quand même sur le fait que cette IA trouve que la punition et/ou la torture à quoi que ce soit de productif, si elle a l'occasion de se documenter sur nos expériences à la matière j'parierai pas là dessus.
Faut vraiment être con comme un humain pour avoir que ça à foutre.
Après ça part du postulat que l'IA sera revencharde, déjà et aura du temps et des ressources à perdre dans la confection d'une victime de substitution imparfaite par définition... Ça fait beaucoup de daube pour pas grand chose.

J'ose espérer que si un jour il y a l'IA (c'est rigolo a dire vite ça) capable de gérer nos problèmes elle sera capable de nuances, de dialogue, de sensibilité et surtout pétrie de pacifisme, ce qui me semble être le minimum quand tu dois te taper la gestion de l'espèce humaine.
Chargement...
Chargement...
Chargement...