Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



(Roman) Michel Houellebecq - Soumission

Salut à tous,

Ca fait un moment que je n'ai pas posté de revue, j'ai lu beaucoup de littérature russe ces derniers temps et ça m'a tellement peu marqué que je n'ai pas envie de vous l'imposer.

Ensuite ça faisait un moment que j'avais envie de me faire une opinion à propos de Houellebecq : Connard fini ou génie impopulaire ?
Considéré, avec Michel Onfray, comme les derniers gauchistes qui ne soient pas des bisounours, ils ont aussi cette réputation d'auteurs qui disent des choses choquantes pour vendre des livres à des cons (à la manière d'un certain Eric Zemmour).

Du coup j'ai lu son grand livre qui a fait "scandale", Soumission .

Résumé wiki : http://tinyurl.com/y9mbjaae

Mon avis : Premièrement, avant toute critique du fond, la forme : Michel Houellebecq écrit bien. Il est très cultivé, c'est un bon conteur, qui sait tenir son lecteur en haleine, le surprendre, le flatter avec des references culturelles juste à son niveau, etc...
Seul petit bémol c'est cette obsession du porno un peu à outrance, je trouve que ça n'a pas grand chose à faire la.

Ensuite sur le fond, c'est un peu chiant de se faire un avis sur la question tant les opinions sont divisées. Cependant il me parait à moi complètement irréaliste d'avoir un parti musulman au pouvoir en 2022, vu la direction ultra-mondialiste qu'on est en train de prendre avec M. Emmanuel Macron.

J'ai donc lu ce livre comme une dystopie, un genre de 1984 religieux, et dans ce contexte je le trouve assez bien écrit. Non il n'a pas raison, oui il est un peu parano, oui il écrit des livres "à scandale" pour se faire du blé sur un Bad Buzz et c'est un peu sale.

Mais bon dans l'ensemble c'est un bon livre, qui parle d'une réalité qui pourrait peut-être arriver mais pas dans notre pays, en tous cas pas si tôt. Les dérives turques par contre (interdiction de la théorie de l'évolution à l'école, etc...) font assez peur pour l'avenir d'un pays que l'on croyait sur la voie du développement et de la civilisation.

Finalement si on le lit comme une fiction, une dystopie, une satire sociale, alors pourquoi pas. Mais accorder du crédit à ses prévisions politiques et ses délires anti-religieux me semble assez peu interessant. La majorité des musulmans de France ne voudraient même pas d'un parti integriste musulman...

Vous en pensez quoi ?
(Roman) Michel Houellebecq - Soumission
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
J'aime bien Houellbecq, c'est un vrai écrivain qui écrit pour faire du sale. Je n'ai pas lu ce bouquin btw
On se foutait bien de la gueule de Jules Verne à l'époque, mais aujourd'hui le regard n'est plus le même face à la justesse de ses visions. Houellebecq est du même bois...
Je n'aime pas le bonhomme et surtout l'image qu'il cherche à donner de lui, mais j'aime bien ce qu'il écrit en tant que romancier. Il ne prend pas le lecteur pour un crétin et comme tu l'expliques c'est une dystopie. Donc perso j'aime, et c'est avec le temps qu'on verra que sortie du scandale de la sortie le livre est bon.

PS : tu peux nous parler de la littérature russe ? parce que perso je suis toujours attiré par certains auteurs russes...
Django
m
op
@tontongeorges: Yes bonne analyse ! Je pense aussi.

La littérature russe, de ce que j'en ai lu (bien sur seulement un fragment) :
- Tolstoï c'est plutôt stylé y'a quand même une histoire
- Dostoïveski c'est franchement rasoir (enfin moi je me suis fait chier): que des descriptions de sentiments à rallonge sans vraiment de fond, et il faut attendre 60 pages pour un paragraphe qui soit vraiment joli.
- Les autres auteurs que j'ai pu lire (mais moins que ces deux la) sont un peu entre les deux

Dans l'ensemble la littérature russe c'est Les anges de la téléréalité écrit par Shakespeare : des histoires de coeur assez pourraves, des rebondissements un peu nazes et prévisibles, mais chaque micro-événement est décrit à rallonge et disséqué pendant des heures, avec des phrases somptueuses et une dramatisation à l'extrême du moindre geste.

Néanmoins le principal interêt que j'ai eu à lire ces livres, notamment Guerre et Paix, est sociologique : la description de la société russe de l'époque est fascinante ! Les systèmes de Princes et de bourgeois, de riches et de pauvres, etc... C'est vraiment drôle.
@Django: Tu n'aimes pas Dostoïevski, c'est dommage, mon préféré reste Gogol, que ce soit pour le style, pour les histoires et pour le coté russe "Les anges de la téléréalité écrit par Shakespeare" c'est exactement ça !
A Voir
Chargement...
Chargement...
Chargement...