Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Pr. Raoult, le crépuscule d'une idole

Avec dans le rôle du Pr. Raoult, le Pr. Raoult
@Sixfunder: Le pire, c'est le nombre de personnes le défendant encore...
@Geraven: Ils ont un raisonnement irréfutable. "Si on donne tort à Raoult, c'est parce que les labos le veulent, je l'avais déjà prédit !"
De l'impro du début a la fin.
"l'infectiologue met en avant la possibilité d'«une manipulation préalable, non mentionnée dans le matériel et méthodes»."

Dixit le mec qui ne suit pas les protocoles, ni les méthodes, et modifie les règles au fur et à mesure, exclue des gens quand ça lui chante, etc etc... un peu hypocrite sur le coup.

Et il n'explique pas pourquoi une telle homogénéité ne serait pas possible.

Pas très crédible comme défense.

Du moment que Trump a décidé d'en prendre, je me suis dit que ça pouvait être que de la merde
J'ai lâché l'affaire mais y a eu une vraie étude indiscutable pour contrer Raoult ? Genre même protocole tout ça tout ça ?
@Nibbler: Même protocole? Il suit aucun protocole, il bricole la médecine, c'est un branleur
Pour citer ma reum:

"Mais non, les chiffres des études viennent d ordinateur, y'a aucune étude sur le terrain, sinon on saurait que ça marche son medoc"

Mouiiiiiiii allez ta gueule maman
Attendez, j'ai pas du suivre un chapitre, ça a été autorisé ?
@Aleks: https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=B51087B7208532F0A2B72910149FB9B1.tplgfr32s_1?cidTexte=JORFTEXT000041755775&dateTexte&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000041755510&fbclid=IwAR2Z3g6636srs1YTveGmol68-KneKYlviWsybBZL4WZUkaRqjifyfhdHY1Q

" « Art. 12-2.-Par dérogation à l'article L. 5121-8 du code de la santé publique, l'hydroxychloroquine et l'association lopinavir/ ritonavir peuvent être prescrits, dispensés et administrés sous la responsabilité d'un médecin aux patients atteints par le covid-19, dans les établissements de santé qui les prennent en charge, ainsi que, pour la poursuite de leur traitement si leur état le permet et sur autorisation du prescripteur initial, à domicile. "
Pas étonnant avec l'explosion du nombre de ladyboy...


Téléchargez l'application
Chargement...
Chargement...
Chargement...