Chargement...
Menu Groupes
Bons Plans
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Oui, sauf que, bonjour les à côtés : syphilis, herpès, etc qui reviennent en force. J'en ai toutes les semaines qui passent au labo.
Ouais, mais est-ce que les personnes prenant ce médicament on eu des rapports sexuels sans préservatifs et/ou avec des personne qui ont le vih?
@Laloutre2: Assez difficile à vérifier. D'ailleurs je vois mal la labo leurs dire "Tiens prend ce cachet et va coucher avec tous les sidaïques dans la pièce à côté."
@Laloutre2: Je me posais la même question.
C'est bien beau tout ça mais si les soit-disants rapports à risques qu'ils ont eu ne l'étaient pas,
cette étude n'a pas beaucoup d’intérêt mis à part qu'ils ont pas eu d'effets secondaires ça prouve rien.
Pour peu que certains d'entre eux n'aient pas baisé depuis 1 an aussi.
Ca manque de détail
Sandman
op
@Laloutre2: tu mets le doigt exactement sur le problème de ces études. D'un point de vue éthique tu ne peux pas leur conseiller d'arrêter le préservatif non plus. Tu peux juste constater que le taux de contamination est inférieur à celui de la population ne prenant pas le médicament. Mais c'est biaisé bien sûr, on peut supposer que le genre de personne se souciant suffisamment du VIH pour prendre un cachet tous les jours se protégera à côté. Mais ça reste encourageant
Sandman
op
@ActionMan: quand ton étude contient plus de 1000 sujets, c'est quand même suppose être representatif de la population cible en terme d'habitude et de mode de vie sexuel. Clairement on en est pas au stade "le VIH est de l'histoire ancienne" mais bon, c'est encourageant
@Sandman: Ouais c'est un peu ce que je pensais aussi, va pas falloir que cette étude soit lu comme une solution au problème VIH, et que certains débiles décident de se passer de la capote parce qu'un 100% litigieux a été sorti d'une étude. (et sans compter toutes les autres saloperies transmissibles)
@Laloutre2: Le principe de ce genre d'études, c'est de sélectionner une population à risques : c'est à dire de trouver des gens dont tu sais (via questionnaire bien sûr) qu'ils ne se protègent pas ou peu et ont un certains nombre de partenaires. A partir de là tu check un an plus tard le nombre moyen de nouveaux contaminés VIH, et là t'as une base pour travailler : tu files le médoc à des sujets saints de cette même population, tu reviens une autre année plus tard et tu comptes.
saian
m
@Laloutre2: je crois bien que c'est comme ça que sont réalisées la plupart des études, comme celle sur la circoncision et le VIH dans je sais plus quel pays africain, par contre la différence c'est que dans ce cas là l'échantillon était bien plus grand et c'était pas basé sur 1 an mais 10.

C'est pas très éthique c'est sûr mais si l'échantillon c'est 6000 toxicos ou gays pros bareback, t'as peu de chance de te rater.. Le seul truc qui me pose problème là c'est que c'est basé sur un an, il faut je crois 28 jours pour détecter le vih à 97% et 3 ou 6 mois pour du 100%.
Sandman
op
@saian: VIH et circoncision ça a été évalué des milliers de fois effectivement je te met la capture de labstract d'une des études si ça t'intéresse. Et en lien, une autre étude montrant que la Thaïlande s'intéresse de très près à la PrEP. Je suppose que tu connais la technique pour lire les articles sans les payer mais si besoin je ré-explique.
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30033559
saian
m
@Sandman: en Thailande j'étais pas au courant mais ouais en Afrique depuis quelques années le scalpel à la côte.

Par contre ce qu'ils ont oublié de dire dans l'article c'est que le Truvada c'est pas de la rigolade, niveau effets secondaires c'est violent, d'un point de vue psychologique c'est un problème, le mec qui baise sans capote et qui se lève le lendemain avec la chiasse, le vertige et des boutons, son premier reflex ca va être de penser qu'il a été infecté.
Sandman
op
@saian: oui c'est sur. Mais de plus en plus de chercheurs sont persuadés qu'on ne trouvera jamais de remède au VIH, que les difficultés techniques sont trop importantes. L'éradication de la maladie passerait donc par un arrêt des contamination, et ces essais cliniques vont dans ce sens. C'est loin d'être parfait mais on peut supposer sur de nouvelles molécules avec moins d'effets sont à decouvrir.
Et comme le dit très bien schloren, ça passera forcément par une recrudescence de toutes les IST mais bon, qui n'a pas rêvé de baiser comme dans les années 60 sans se préoccuper d'attraper autre chose que des maladies qui se soignent avec une piqure dans le cul?
saian
m
@Sandman: un beau rêve mais je préfère quand même la capote à l'herpes je crois.
@saian @sandman c'est quoi la conclusion sur l'étude circoncision et vih ? les gens circoncis ont moins attrapé le sida ?
Sandman
op
@qual: oui, d'environ 60%. L'Afrique lance une campagne de circoncision, qui devrait éviter 500 000 contamination d'ici 2030. C'est l'étude qui est en photo dans mon commentaire précédent si tu veux
@Sandman: 60 % c'est ouf quand même ...
C'est de la trithérapie en prévention ça n'a rien d'une avancée. La capote reste plus efficace et nettement moins agressif pour la santé.
Sandman
op
@CorwinCymru: avec 6000 nouvelle contaminations en France chaque année, la capote a montré ses limites.
Et si, c'est une avancée puisque il est montré que ce traitement serait efficace en préventif.

Sans deconner pourquoi y'a toujours un mec pour faire le blasé comme ça ? On a jamais dit que c'était une révolution hein. C'est une avancee par contre, oui
@Sandman: Si on a de nouvelle contaminations c'est surtout que la capote est encore loin d'être un automatisme pour tous.
Je travaille sur le sida depuis 5 ans, sur une approche vaccinale pour être précis, le truvada ça fait des années qu'on en entend parler et ça n'a rien d'une avancée puisque c'est juste de la trithérapie. Le problème de la trithérapie sont les conséquences pour l'organisme en particulier pour les reins. C'est loin d'être aussi anodin que certains groupes pharmaceutique veulent faire croire.
Au final si tu prends du truvada tout les jours, qui est donc une trithérapie, qu'est ce qui te différencie d'un patient atteint du vih sous traitement ?
Sandman
op
@CorwinCymru: le fait que tu n'es pas contaminé /contaminant ?
@Sandman: Tu n'es certes pas contaminé mais les patients atteint du vih sous trithérapie ne présente aucun symptômes et ne le transmettent pas non plus, si ils suivent bien leurs traitement. La principale cause de mortalité chez les gens sous trithérapie sont les effets secondaires de cette dernière.
Je trouve les préservatifs bien plus efficaces et moins dangereux en conclusion.
Sandman
op
@CorwinCymru: le but n'est pas de substituer le préservatif par la pillule, mais de surseoir à certaines limites de celui ci :
-accident, oublis chez les personnes a risque (les homos qui se font leur trips en soirée avec drogue et orgies, pour faire dans le cliché)
- traitement préventif chez les compagnons non infectés de personnes seropositives (même avec une charge virale nulle, ça ajoute un cran de sécurité. Ca facilite les projets de grossesse et diminuera l'angoisse de la transmission.)

Etc,..

Bien sûr que ce n'est pas parfait, personne ne dit ça. Mais la science avance, c'est bien. Ca ouvre de nouvelles portes, la prophylaxie fonctionne ce qui était loin d'être une évidence.
De plus, à voir mais je suis pas sur que le truvada donné avant exposition soit le même que celui donné en traitement, niveau dose entre autre. C'est à vérifier ça.
@Sandman: Pour les accidents et comportements à risque il suffit d'aller voir ton médecin après le rapport et il te met sous antirétroviraux. C'est une pratique qui se fait depuis longtemps déjà.
Vu que le truvada est un antirétroviral, donc comme la trithérapie, les gens sous traitement n'ont pas besoin de le prendre en plus le truvada.

La science avance et c'est très bien en effet ! Le problème selon moi c'est qu'on recherche très peu et on décourage toute approche vaccinale au profit de médicaments préventifs bien plus onéreux et rapportant beaucoup plus d'argents. Un remède contre le vih est tout à fait possible ! Beaucoup d'études vont dans ce sens et on travaille sur une approche très prometteur dans mon labo justement (d'ailleurs si tu es un peu calé en papiers scientifiques je peux te passer un lien sur la publication qu'on a écrit).
Sandman
op
@CorwinCymru: avec plaisir !
@CorwinCymru: Très beau discours l'ami. Bon courage pour continuer tes recherches et surtout aller contre ces enfoirés qui ne pensent qu'à leur profit..
@Y0DA: Merci ! C'est un boulot très ingrat mais on compte bien aller jusqu'au bout du projet.
Et si on habite pas à Paris on peut crever comme des merdes c'est ça?
@PoloRalphLo: attends, tu sous-entends qu'il y aurait des pédés en dehors de Paris ?
Encore un medicament testé presque exclusivement sur les hommes, Amumu et Hamble en ébulition.
Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs.
Putain je vais enfin pouvoir baiser
@newfagw9BPVExu: et nous on va pouvoir baiser ta grosse pute de mère.
Autres
Chargement...
Chargement...
Chargement...
J'accepteCe site utilise des cookies pour vous assurer d'obtenir la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus