Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe



Castel del Monte, Italie

Bâti en 1240 par l'empereur Frédéric II de Sicile, le Castel del Monte est un édifice qui s'illustre pour ses spécificités fascinantes. Tout d'abord, le mystère régnant autour du motif de sa construction : à découvert sur une colline, sans douve ni emplacement pour les garnisons de soldats, le château n'a pas la fonction d'une forteresse. Les chercheurs qui se sont penchés sur le sujet se sont accordés sur l'idée que le Castel del Monte faisait en fait office de "temple du savoir". Construit a priori intentionnellement à mi-chemin entre la cathédrale de Chartres et la grande pyramide, le bâtiment est par ailleurs doté d'une très forte symbolique autour du chiffre 8. De forme octogonale, le château dispose de huit tours, elles aussi octogonales. Les fenêtres donnent sur une cour intérieure de la même forme, avec en son centre une vasque à huit côtés. Des sculptures de fleurs à huit pétales sont également présentes à l'extérieur de l'édifice, toujours rassemblées en groupes de huit. Des recherches ont établi la conclusion que le Castel del Monte n'était autre qu'un observatoire et un centre d'astronomie.

Leonardo Fibonacci, mathématicien italien de renom (à l'origine de la suite de Fibonacci), donna au château cette description : "Le soleil est le véritable architecte de Castel Del Monte, qui est comme un livre de pierre. Ainsi en certains points, quand le soleil se lève et se couche à la date des solstices d'hiver et d'été, l'ombre détermine alors un rectangle de proportions divines qui correspondent au nombre d'or obtenu par de savants calculs".

De nombreux autres détails participent au mysticisme scientifique qui entoure le lieu : ainsi, la porte d'entrée est ornée de deux lions sculptés dont les regards respectifs pointent vers l'emplacement du lever du soleil les jours de solstice. De plus, la représentation inexpliquée de Baphomet est présente dans plusieurs salles.

Enfin, l'histoire de Frédéric II est elle aussi fascinante : l'empereur parlait couramment six langues et mena à bien la sixième croisade sans combattre, si bien qu'il fut proclamé roi de Jérusalem en 1229. Il était l'ami de nombreux savants d'occident mais aussi d'orient ; son dessein était la réconciliation entre ces parties du monde. Qualifié par ses contemporains de "Stupor Mundi", "stupeur du monde", il fut excommunié par le pape Grégoire IX qui voyait en lui l'Antéchrist.
Castel del Monte, Italie
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
j'y étais la semaine dernière.. La vue est sympa



A Voir
Chargement...
Chargement...
Chargement...