Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe



Manuscrit capucin - Balthazar de Bellesme (1662)

Je poste cette box dans le groupe histoire même si je voulais le mettre dans le g/livres, limite de caractères oblige. Je me suis servi de ce livre dans le cadre de mes études et j'ai envie de le faire partager. Et ça permettra de faire vivre un peu le groupe.

Il s'agit d'un manuscrit réalisé au milieu du XVIIe siècle, en 1662, par le Père Capucin Balthazar de Bellême, un frère « franciscain » de la province de Bretagne. Il est conservé à la Bibliothèque des Champs Libres à Rennes. C'est un livre un peu particulier que je vais présenter rapidement.

Document comptable et archivistique : le répertoire

Ce livre rappelle brièvement l'histoire de l'installation des Capucins en France. Je ne vais pas m'occuper de faire tout un historique dessus parce que ça ne nous intéresse pas vraiment. Mais on peut dire que les Capucins sont nés d'une réforme de l'Observance franciscaine qui rappelle encore plus les vœux de pauvreté qu'avaient prêté les frères mendiants auparavant, dans le contexte de bouillonnement religieux du XVIe siècle (Guerres de Religion, lutte contre les protestants). Les Capucins sont apparus en Italie en 1517, ont été autorisés à se développer en 1574. Ils s'installèrent vite en France où ils se développèrent rapidement en y fondant de nombreux couvents.
L'auteur s'intéresse à la province de Bretagne qui a fait sécession de la province de Touraine en 1629 et fait le compte sur ses effectifs. On trouve une rapide histoire de l'installation de l'ordre en France par l'arbre généalogique (f°29).
Au folio suivant on voit un tableau qui comptabilise tous les effectifs capucins dans toute la chrétienté, par province (f°30-31). Pour la Bretagne on dispose même des entrées par années (f°96 à 159).
L'ouvrage contient un répertoire (à la manière des répertoires téléphoniques) qui contient les noms de tous les frères qui ont rejoint l'ordre séraphique dans la province de Bretagne. Les religieux, lorsqu'ils entrent dans les ordres, changent de nom et adoptent un nom de religion : un prénom (souvent « exotique » : Agathange, Tranquille, Xiste…) et le nom de leur ville d'origine ou du couvent de leur profession. Vous pouvez regarder aux f°43 à 84 pour voir ces noms. On y trouve leurs fonctions en 1662, leur âge (quand il est connu), leur date de profession, et parfois la date de mort.
On connaît le lieu de mort pour beaucoup d'entre eux et on y trouve quelques surprises (on peut le voir aux f° 162 à 193). Il y a des lieux connus : Rennes, Le Mans, Les Sables d'Olonne ; des lieux plus éloignés de Bretagne (la province comprend en réalité la Bretagne, la Touraine et le Poitou) : Narbonne, Avignon, Lisbonne, Bellême (Portugal) ; et dans des lieux insolites : Marocque, Barouth, San Thomé (île du Golfe de Guinée), Guynée, au Brésil, au Levant, Chypre, à Hispan en Perse, en Satalie (côtes turques), Éthiopie, le Grand Caire. En effet les Capucins étaient très engagés dans la mission, notamment la Bretagne. Les missionnaires sont partis partout dans le monde, y compris au Brésil, pourtant fermé par les Portugais. Mais l'aide apportée par les religieux pour la reconquête du Brésil, tenu par les protestants hollandais, leur ouvrit les portes du continent américain. Ils purent aussi s'installer dans un couvent à Lisbonne (carte de la province f°15 ; liste des mission f°245). Le monde de l'époque moderne était un monde en mouvement, on le voit avec tous ces lieux. On trouve même une carte qui représente la conception du monde qu'avait l'auteur (f°254).
C'est aussi un document d'archives qui renferme les décisions prises lors des chapitres qui réunissaient les grands de la province. Ici, c'est une liste des grands événements qui ont touché la province (élections, morts, grands événements religieux…) disséminés partout dans le livre.

Style de vie franciscain : iconographie et textes

Outre ses fonctions archivistiques, ce document a aussi été réalisé dans un but de prestige. En témoigne la magnifique iconographie de l'ouvrage, aux couleurs vives. Les dessins témoignent de la conception de la vie de ces religieux : la piété, la pauvreté, l'humilité (image d'un frère portant la croix f°20 et 22, 163). L'iconographie est rehaussée par du texte comme des prières ou des textes plus « explicatifs » (ou de présentation) sur leur vie.
L'iconographie témoigne aussi de l'omniprésence de la mort. On trouve de nombreuses têtes de mort (présentes dans le répertoire sur les dates de mort ou plus impressionnant f°164) qui doivent rappeler à celui qui les voit que la mort arrive à tout instant. Repenser à la mort doit amener le pécheur à se ressaisir, à faire le bien sur Terre, pour obtenir son salut et atteindre le Paradis. D'ailleurs les seules dates notées sont celle de l'entrée au couvent et celle de la mort.
On trouve d'autres dessins religieux comme l'agneau pascal (f°12), le Christ crucifié (où le corps et le sang du Christ sont bien mis en avant ; f°21), tout ce qui se rapporte à la chaleur et à son rayonnement (soleil, feu… peut-être liés à la piété et à la diffusion du message chrétien ; f°13 et 15), les cœurs (symbole de l'âme ; f°95), le sang (f°253) et le monogramme IHS (monogramme grec de Jésus Christ). L'iconographie est riche mais les messages idéologiques sont très complexes et je ne suis pas sûr de pouvoir bien les comprendre et les expliquer.

Je vous laisse regarder le document si vous le souhaiter dans le lien ci-dessous. Je laisse quelques images également.

-Lien pour voir le manuscrit : Balthazar de Bellême (Frère), Don très humble et de très pure charité faict à la séraphicque province de Bretagne et aux RR. Pères supérieurs d'icelle esleus au chapitre du Mans, le vendredy 8e de septembre, jour de la Nativité N.-Dame 1662, par F. B. de B. (frère Balthazar de Bellesme), le plus petit et plus indigne prestre des enfans de cette province, 1662  : http://tinyurl.com/z4fptrt

-Fulgence de Goudelin, Capucins Bretons XVIIe-XXe Siècles, Roscoff, Couvent des Capucins, 1937

-PLANTÉ Romain, Propager la foi catholique et la grandeur du roi en Orient. Conditions de vie des missionnaires et interactions avec les populations locales, Mémoire, sous la direction de Georges Provost, Rennes, Université Rennes 2 Haute-Bretagne, 2013 :
http://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00915647/document


1-Généalogie des provinces capucines : l'arbre généalogique
2-Carte de la province de Bretagne
3-Carte du monde
4-Frère mineur portant la croix
5-Le miroir de l'inconstance humaine : un capucin regarde la mort
6-Crânes et ossements (illustration du texte manuscrit)
7-L'agneau pascal
Manuscrit capucin - Balthazar de Bellesme (1662)


A Voir
Chargement...
Chargement...
Chargement...