Chargement...
Les couilles bleues, cette douleur atroce, d'ou ca vient ?

Salut les choual.e.s,

On discutait avec ma chérie du fait que, parfois, quand un mec est très excité sexuellement mais qu’il ne va pas jusqu’à jouir, il a des douleurs au niveau des testicules. Certaines personnes pensent que c'est un mythe, que c'est psychologique voire que certains hommes se servent de ca pour enjoindre leur partenaire a les "terminer". Ce qui est probablement vrai, je ne vous parlerai pas de ce type de beaufs ici.

J’ai beau chercher, je ne trouve aucune explication scientifique sur une source fiable.
Est-ce que ça vous arrive, à vous ou à quelqu’un que vous connaissez ? Est-ce que vous savez à quoi c’est dû ?

Ca m'est arrivé 3 fois dans ma vie, la plus douloureuse et mémorable avec une ex, c'était notre premiere fois et on s'était cherché pendant 2h dans un lit a se caliner, caresser, embrasser, jusqu'a finalement coucher ensemble (malgré l'asbsence de protection, malgré la présence de sa meilleure amie sur un matelas aux pieds du lit). Je n'avais pas éjaculé, anticipant la situation potentiellement complexe derriere.

Mais alors le lendemain j'avais marché comme un cowboy jusqu'a mon retour chez moi, tordu de douleur au niveau des couilles. Comme une crampe, comme si on avait fait un noeud avec mes canaux déférents. C'est une douleur qui ne part pas par massage ou quoi. J'avais fini par me masturber pour expier la chose. La douleur n'était pas partie tout de suite mais ca avait indubitablement soulagé la chose.

Merci d’avance pour vos réponses éclairées !
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Commentaire supprimé.
@Landy: louper une première et unique fois avec sa chérie... Et un premier et unique plan à trois. C'pas le combo de la loose?
@Lintha: Ah si, à tel point que lire son message était presque une torture.
@Landy: putain de timing
@Landy: j'ai eu mal aux couilles après avoir lu ta csb.
Je ne sais plus quelle vidéo c'est mais Dans Ton Corps en avait parlé.
@Speeder: Merci j'ai enfin une explications sur ces douleurs! ça m'est 2 ou 3 fois dans ma vie, c'est vraiment désagréable!
moi j'étais encore un ado, on partait avec notre groupe de potes pour un long trajet à pied (environ 4 heures) pour rejoindre la maison de ma copine du moment (on avait tous 16 ans et pas de moyen de locomotion, pas de transports en communs non plus).
Donc j'ai passé le trajet avec la bite en érection parce que j'étais un jeune pubère et qu'être à côté de ma copine suffisait à ma bite pour se mettre en mode "prêt à l'exploration". Mais étant encore jeune et puceau ça n'allait jamais plus loin, et je l'ai jamais baisé (à mon grand regret car elle avait des gros seins et un petit cul parfait).

A la fin de la journée, j'ai eu mal aux couilles comme jamais, impossible de me terminer car on était trop les uns sur les autres pour ça. Il a fallut attendre le lendemain soir et mon retour à la maison pour enfin pouvoir me soulager, autant te dire que j'ai souffert.
@Nibbler: Ça me fait mal de lire ce genre de commentaire.
@Speeder: en plus de la douleur physique y avait la douleur psychologique de pas pouvoir m'essayer aux douces joies du sexe.
Martos
op
@Nibbler: Rah je feel pour toi bro..
Je crois que j'ai déjà raconté ça ici, mais il y a quelques années de cela, j'étais avec fille que je pensais être nymphomane. On se voyait souvent, très souvent même, et presque systématiquement, on éprouvait les ressorts de son sommier. Même quand j'étais une grosse loque à cause de la fatigue, elle se démenait comme un petit soldat pour s'occuper du miens.

Et un jour, j'ai appris que son premier mec - celui qu'elle avait eu juste avant moi - lui avait expliqué que pour un homme, ne pas se vider les couilles tout les deux jours grand max était très douloureux, et que ce mal était connu sous le nom du syndrome des couilles bleues. Aussi, elle préférait s'en charger plutôt que de me laisser me pignoler dans mon coin.

Grand seigneur, j'ai fini par lui expliquer que ce n'étais pas si extrême que ça.
Trois ans plus tard.
@CaptainWaffle: En effet, je pourrais plus te dire sur quelle box mais tu l'as bel et bien déjà énoncé ici cette histoire !
@CaptainWaffle: ce mec est un génie !
C’est pas un mythe, c’est sur. Ou alors je suis une licorne.
Csb[on] Hier soir j'étais super excité, mais je n'ai pas joui (je suis extrêmement long à venir). Résultat : cet aprèm je marchais au ralenti pour éviter les vibrations dans les couilles à chaque pas. Csb[off]
Perso j'ai parfois eu des grosses douleurs au niveau des burnes mais c'était jamais corrélé avec mon activité sexuelle.
Subi régulièrement avec une phrase que le g/papachoual connaît bien : "Maman, papa ! Je suis réveillée !"
Ça m'est arrivé pas mal de fois.

D'où ça vient j'ai une vague idée, pourquoi : je sais pas.
C'est certainement pas pour pousser une partenaire au sexe, mais c'est important qu'elles sachent que ça existe et combien c'est douloureux. Très douloureux.
@Keanar: bah après le truc c'est que si ça arrive ça te coûte vraiment rien de te finir toi même
@CerealeKiller: Maintenant je fais ça. Quand je suis dans le lit avec une conquête en train de se chauffer depuis 1h... je lâche carrément un : "Bon, c'est pas tout mais il faut que je me vide moi. Soit tu m'aide soit tu sors."

En plus de ne plus avoir les couilles bleues, bah j'ai vachement rank up sur csgo.
ça me rappelle une fois avec mon ex ou elle m'avait chauffé de ouf et son padre qui débarque parce qu'il a besoin d'aide avec sa bagnole, j'ai marché en canard toute la soirée pire truc
Bleues je ne sais pas, mais quand elles sont noire et que t'es un babtou c'est qu'elles vont bientôt tomber.
Réponse avec un lampadaire: ça m'est déjà arrivé. J'ai éjaculé marron après. Voilà pour la réponse éclairée
Voilà, une explication très simple, avec un cas très concret !!

https://www.youtube.com/watch?v=yUEJk9zeI-Q
@Aspi: C'est un beau ramassis de connerie mdr
bah je pense que oui parce que maintenant que tu le dis, ma première fois, qui avait durée un ptit moment et où j'avais pas joui, et ben le lendemain j'avais hyper mal aux couilles comme ce que tu as décrit
@TheBlueLemon: "ma première fois, qui avait duré un petit moment"
Bullshit detected
@Nolyk: le secret réside dans "j'avais pas joui" mais j'aurai ptet du dire "j'avais pas Réussi à jouir"
Martos
op
@TheBlueLemon: Ma premiere fois a duré 20min, on avait stoppé parce que la capote lui faisait mal.
Ce sont des choses qui arrive B)
ça m'arrivait chaque soir avec une copine qui ne voulait pas coucher. (Techniquement impossible pour elle d'ailleurs, le stress la rendant trop étroite même pour le petit doigt).

Au final je me suis choppé un Kyste du Cordon que je vais aller opéré bientôt. Le fait de ne plus pouvoir marcher ou du moins de marcher en canard... ça fait très mal.
Dernièrement je les ai eu en Croatie avec une autre fille qui paraît : oh non on va pas coucher ensemble... !
L'épisode '' Le mystère des couilles bleues '' de '' Dans ton Corps '' explique très bien cette douleur.
(J'aurais bien mis le lien mais je n'y suis pas autorisé...)
La première fois que ça m'a fait ça, j'ai compris (mais pas tout de suite, hein) que j'allais pas pouvoir rester longtemps avec ma copine du moment car elle ne m'a jamais permis d'aller très loin. Mais qu'est ce que ça fait mal !
Le calvaire, ça m'est arrivé il y a quelques années.
Même topo, chauffé et excité par une nana, on ne peut aller plus loin pour certaines raisons (son mec dormait dans la chambre à côté lel). Je suis finalement parti et chez moi... Putain, j'avais les couilles comme des maracasses. Je n'avais jamais eu aussi mal aux petites sœurs.
J'ai vite compris que c'était dû à l'épisode d'avant, donc dans le doute, je me suis tiré sur la colonne non s'en mal, car va bander avec une douleur pareille !
Mais n'empêche, ce fut la délivrance.
Martos
op
@SainteRochefort: Comment tu te retrouves avec la meuf d'un mec dans un plummard ou quoi alors qu'il dort a coté ? Ca le dérangeait pas que sa nana soit en train de se taper un autre mec alors qu'il dormait ?
@Martos: c'est juste qu'il est parti se coucher avant nous...
Je suis un bâtard, oui.
Martos
op
@SainteRochefort: Si c'est un pote a toi, t'es un connard.
Sinon, c'est elle la connasse.
@Martos: Boarf. C'est pas un moment de fierté dans ma vie, pour sûr.
M'enfin, les retombées derrière ont été amplement suffisammentes.
Martos
op
@SainteRochefort: Du coup, c'était ton pote ?

"les retombées ont été suffisammentes" ?

Wat ?
Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs.
Avec l’excitation les testicules produisent des spermatozoïdes en nombre, si tu les évacues pas ben il y en a trop et ça fait mal.
Martos
op
@Loulilop: Non, l'excitation ne "produit" pas de spermatozoides, on le fait constamment.
Je voulais aussi un peu casser ce genre de mythe avec ce topic.
@Loulilop: t’as trop trainé sur doctissimo bro.
Chargement...
Chargement...