Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Speeder
op
Les autorités ukrainiennes ont découvert une chambre de torture dans une petite ville de la région de Kharkiv où les terribles méthodes perpétrées par les troupes russes contre la population sont évidentes.

Ce fait a été condamné par le ministère ukrainien de la Défense, qui a publié un tweet montrant un masque à gaz et une boîte remplie de dents en or.

"Un masque à gaz qui a été placé sur la tête d'une victime, recouvert d'un tissu de fumeur et enterré vivant. Et une boîte de couronnes dentaires en or. un mini Auschwitz, combien d'autres seront trouvés dans l'Ukraine occupée ?" Le message des officiels ukrainiens sur Twitter se lit comme suit .

Les recherches permettront de découvrir l'endroit où les soldats russes tuaient des gens.

Les autorités ukrainiennes ont trouvé une boîte pleine de dents en or qu'ils ont prises à leurs victimes.
Selon un membre des forces de sécurité ukrainiennes, des voisins ont signalé que des cris étaient entendus en permanence depuis une maison. En fouillant le site, ils ont trouvé une cave où des civils et des soldats ukrainiens étaient détenus.

En plus d'une boîte remplie de masques à gaz et de dents en or, les agents ont trouvé un godemiché et des cordes. La police connaît les noms de certains soldats ukrainiens qui ont été torturés et tués par les Russes.

Ces faits ont été connus lorsque les troupes russes ont commencé à se retirer des territoires occupés. Dans l'est de l'Ukraine, à la fin du mois de septembre, l'armée ukrainienne découvre des fosses communes,


Cette chambre à gaz était utilisée par l'armée russe pour la torture.
"La cave, la cage et beaucoup de douleur - c'est la prison-torture dans Kupyansk libre", a révélé Pravda Gerashenko, un conseiller du ministre ukrainien de l'Intérieur. Sur son profil de réseau social figuraient des photos effrayantes accompagnées du message suivant : La cage de torture de Poutine en Ukraine.

Les photos montrent les cachots métalliques où les soldats russes gardaient leurs prisonniers et où la torture était pratiquée, s'ajoutant à la longue liste des crimes de guerre commis par Moscou depuis l'invasion de février dernier.

C'est un point stratégique, car il dispose de liaisons ferroviaires avec d'autres points importants du pays. "Les troupes russes sont entrées dans notre village presque immédiatement. Elles sont entrées sans combattre ; il n'y avait pas de soldats ukrainiens et le maire a remis la ville", a déclaré Yulia Petrova, une survivante de la terreur russe.

Les autorités ukrainiennes ont lancé une enquête sur les recherches.
Dans son témoignage, il a confirmé que les choses les plus sinistres se passaient dans les sous-sols des bâtiments administratifs. "C'est là qu'ils détenaient les gens. Quand vous passiez devant, vos cheveux se hérissaient parce que vous entendiez des cris inhumains. Des voix de femmes et d'hommes. C'est effrayant de ne serait-ce qu'imaginer ce qu'ils faisaient pour que les gens crient comme ça."

Les révélations de Gerashchenko s'ajoutent à d'autres découvertes glaçantes dans le territoire reconquis par les troupes ukrainiennes. Selon Kiev, Moscou a organisé des camps de concentration contre les civils dans les sous-sols des immeubles de toutes les villes qu'elle occupait.

Selon le chef de l'enquête policière, l'armée du Kremlin y a torturé des civils qui collaboraient avec les troupes ukrainiennes.

Après le retrait russe de plusieurs villes, des centres de torture ont été découverts à Kharkiv.
Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a accusé les soldats russes d'utiliser la torture de manière "extensive" dans les territoires ukrainiens qu'ils "occupent", tout en les comparant aux nazis en Allemagne.

Dans les zones libérées de la région de Kharkiv, plus de dix chambres de torture ont déjà été découvertes dans différentes villes et villages. La torture était une pratique répandue dans le territoire occupé. C'est ce que faisaient les nazis. C'est ce que font les Russes", a condamné Zelensky.

"Lorsque les occupants ont fui, ils ont également jeté leurs appareils de torture. À la gare régionale de Kozachai Lopan, ils ont également trouvé une chambre de torture et des équipements de torture électrique. Ce n'est qu'une gare !" Il a ajouté
Traduit avec DeepL https://www.deepl.com/app/?utm_source=android&utm_medium=app&utm_campaign=share-translation
Quele bande de connards.
Ils perdront, en laissant derrière eux une honte à la Russie, une haine contre la Russie, et ce pour des générations.
Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs.
@newfagvIHPAfDT2: Bandes de connards ? Je ne défends pas la Russie mais cela a toujours été comme ça et ce le sera toujours. Il faut arrêter de faire le mec qui découvre les horreurs de la guerre à chaque conflit.
La guerre permet toutes les horreurs et chaque cadavre , Ukrainien comme Juif, possède ne valeur.
@Hantizzz: Excuses moi mais a chaque fois, meme si je le sais, je redecouvre avec horreur ce que la guerre produit. Et j’ai bien l’intention de m’en indigner toute ma vie, fusse-t-elle courte.
@Hantizzz: oui mais les russes montrent qu'ils en ont rien à foutre de la convention de Genève ou autres lois de la guerre.
Ils ne les en ont jamais appliquées et ne les appliqueront jamais.
De l'Afghanistan à la Tchétchénie, les russes ont déjà eu des pratiques condamnables : jouets piégés, munitions piégées, bombes à sous-munitions (remplies d'aiguilles de verre indétectables aux radios qui te font agoniser d'hémorragie interne laissant les médecins dans l'impossibilité de te soigner, etc.
Les gradés russes ont déjà un profond mépris pour leur propres troupes, chairs à canon surnommée "ours savants", alors les civils et militaires du camp d'en face, ils s'en tapent.
Il y a qu'à voir le taux de mortalité en Russie pendant le service militaire, hors temps de guerre.
Même si toutes les dérives sont possibles et imaginables en temps de guerre, dans l'armée russe, c'est un peu la norme. C'est peut être aussi pour être craint, la torture, une arme comme une autre.
Que deviendront ensuite ces soldats, de retour à la vie civile ? Tortionnaire dans une sale guerre, ils finiront mercenaires (chez Wagner) ou hommes de main de la maffia.
@OasisTropico: Le gouvernement Russe se soucie peu de ce que deviendront les soldats. Chaque armée a son lot de torture et la Russie n'est pas pire que la Chine, les Etats-Unis ou Israël.
J'ai du mal avec les lois de la guerre. Pour moi, la guerre implique un absence de loi et tout doit être mis en œuvre pour écraser l'ennemi, aussi bien physiquement que psychologiquement.
Je n'ai rien contre la convention de Genève mais si il y'a bien un peuple qui est lâche et pour qui chaque guerre à apporter du profit, ce sont bien les Suisses.
Les généraux Français n'avaient pas plus de considérations pour les troupes lors de la 1ère guerre et pourtant, cela ne nous empêche pas de célébrer l'évènement.

Encore une fois ,je ne soutiens pas la Russie mais force est de constater qu'on fait un focus là-dessus. Je n'ai pas vu de box sur le conflit au Yemen, en Afrique, en Israel etc..
Ca tourne mal Jacquie et Michel...
Et il y en a un peu partout de ces prisons avec salle de torture. Il y a enoooormement de vidéo qui circule
J'ai lue l'article vite fait via traduction.
C'est horrible et ça mérite une enquête.
Je vois qu'il y a encore des dents humaine dans la boite... il faut des tests adn pour les relier aux cadavres environnant.
Je compte à peu près 300 dents dans la boîte... humm l'Ukraine est un pays très pauvre, seul une faible partie de la population à les moyens d'avoir des dents en or. De plus il doit s'agir d'une partie de la population relativement âgée. De nos jours les plombage ne sont plus en or...probablement pas des soldats du coup.
Bref, Le nombre de personnes torturées/ éxécutées doit être absolument considérable pour récupérer autant d'or.
À vue d'œil, je pense qu'il y a environ entre 12 et 15 onces d'or dans la boîte
( 17xx euros l'once)
Pourquoi les russes ont t'il abandonné autant d'argent et de preuve alors qu'il se sont retiré sans affrontements ?

Conclusion, Il faut une datation au carbonne 14 des dents humaine combiné à des test adn pour identifier les victimes.
Cela dans le but d'écarter la mise en scène via des reliques de la seconde guerre mondial issue de massacres ukrainien sur les juifs comme celui de Babi Yar par exemple
@minicube faudra trouver autre chose que la datation au carbone 14, parce que pour des événements si récents c'est vraiment pas l'idéal. Mais OK sur le principe
@MiniCube: Alors non, dans les pays de l'ex URSS c'est foutrement commun d'avoir des dents en or. Ça a même été tellement à la mode qu'on en offrait souvent une aux jeunes diplômés.
@Bebon: C'est possible , les légistes ont sûrement d'autres technique.
J'aurais du m'abstenir sur la technique à utiliser.
@dobbey: Quoi qu'il en soit , il faut que des spécialistes indépendants analysent tout ça pour prouver de manière irréfutable l'évoque des faits et la responsabilite des russes.
@minicube les dents en or c'est ultra courant et ce n'est pas si coûteux que ça. Surtout dans les pays de l'Est.
@MiniCube: qu'est ce que ça changera de toute façon? Ils le font, on sait qu'ils le font, ils savent qu'on sait qu'ils le font. Et ils font quand même ce genre d'horreur.
@Biprabit: Des horeurs oui.. Mais la on passe dans du génocide. Ce qui pourrait faire changer l'opinion internationale. Ya deux options du coup . Ce sont des reliques de la 2ème guerre mondiale et c'est un acte de propagande pour discrediter les russes... et c'est inadmissible.
Les russes ont tué des milliers de personnes pour récupéer leurs dent... et la guerre prend une autre tournure / ampleur pour génocide
Chargement...
Chargement...
Chargement...