Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe



Cowboy solitaire

perso j'adore tellement masser le bas du ventre, sucer la pointe des seins jusqu'à en prendre le plus dans ma bouche les pincer, pincer la peau de l'entre jambe du début des fesses, ceci à sec; tout comme les lèvres, puis quand je commence à sentir ce parfum, s’échapper par volutes pincer toujours les lèvres en 2 endroits et y fourrer ma langue, libérer cette saveur, pomper le clito et quand c'est bien humide redescendre pour taquiner les petites lèvres avec ma langue jusqu'au scrotum. ensuite viendra le moment de la laisser sécher le temps qu'elle fasse l'amour à ma bite avec sa bouche gourmande; ses soupirs m'auront encouragé à lui pincer/tirer ses lèvres à la limite de la douleur d'une main et de l'autre je lui tirerai les mamelons. selon son envie une pénétration lente ou brutale suivra après lui avoir posé les fesses sur un coussin pour avoir le meilleur angle d'attaque. Je n'aurai certainement pas oublier de plonger mon nez dans sa chatte pour ce parfum excitant. la pénétration sera ce qu'elle sera mais je resterai au plus profond d'elle un instant laissant cette sensation de ventouse englober ma queue, serrée et accueillante à la fois. les va et vient seront synchronisés sur le rythme de sa respiration mes bras l'entourant mes mains caressant son cou comme mes baisés. ces va et vient devenus réguliers d'abord finiront plus lents et sur l'entrée de son fruit du plaisir en des mouvement presque de samba pour reprendre de l'ampleur à ses "encore".
Je bande tellement dure que je n'arrive pas à jouir si ce n'est que des perles d'amours. nous changerons de position passant par la "cuillère" ce qui me permettra encore de lui pincer les lèvres pendant la pénétration et la sentir se mouvoir alors que mes mouvement de bassin de minimiseront. ce sera en chienne qu'elle voudra que je l'appelle pour finir en elle en levrette après l'avoir violemment prise ainsi. elle n'aime pas mon sperme donc ne me sucera plus, je le sais mais elle me tient par les couilles au moment de jouir en elle.

« harrhh… » et j’éjaculait dans mes draps, du sperme maintenant froid et collant sur le ventre et coulant dans les draps de ce lit de chambre d’hôtel, seul au monde, quand le téléphone sonna. C’était elle. Un petit SMS « tu me manques. Je t’aime. Fais attention sur l’autoroute en rentrant du taff ce soir ils annoncent du verglas »
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
T'es bouillant ce matin toi.
Sidou76
op
@Steamer: oui
d'autres auraient dit "les couilles pleines"
Autant j'suis pas contre les récits érotiques, autant tu devrais revoir ta narration, on dirait du gonzo un peu c'est dommage
Sidou76
op
@LeNouveau: oui. je prend ta critique de manière constructive mais c'était peut être aussi mon coté "cru", beauf et vulgaire qui ressort certaines fois. Je ne suis pas quelqu'un de très "raffiné" même si je suis capable de quelques tendresses
Sidou76
op
@LeNouveau: et en fait j'attend des suggestions pour améliorer le rendu de l'action pour qu'il puisse parlé aux 2 sexes. Je vais commencé à demander l'avis de ma moitié ce soir....avec un petit espoir non dissimulé...
@LeNouveau: Pour le coup, ça me fait davantage penser un CSB du malaise qu'à un PlumedeChoual, sûrement à cause de ça



A Voir
Chargement...
Chargement...
Chargement...