Chargement...
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Mine de rien, il prend un risque en faisant cela. Si ça loupe, il a l'air con.
Je comprend pas pourquoi faire l'éloge d'une technologie en politique , il faudrait mettre en avant ce que la France sait le mieux faire , investir sur des marchés qui fleurisse.

CSBON/ Dans mon taff la majorité des entreprises sont rester sur du marquage sérigraphique et continue d'investir dedans tandis que nous on a commencer à acheter des machines numérique OFFSET.
Aujourd'hui les autres en rigole mais demain ils se casseront les dents et cela sans s'y être préparer. CSBOFF/
@Cast0r: Le participe passé, tu connais ?
@Bebecadum: Tu vois bien qu'il prépare l'avenir, il s'en fout du passé, il y participe pas !
@Cast0r: Il me semble qu'on est dans le top 3 monde en matière d'innovation technologique. Du coup, ça paraît logique de s'appuyer dessus, nan ?
@Rodinot: Au classement de l'innovation la France est 18ème en 2016, elle était 21ème en 2015
@Divico: Ah ? J'ai dis ça parce que je viens de lire un vieil article du parisien, qui plaçait la France 3ème mondiale en nombre d'entreprises et organismes innovants en 2015. J'imagine que ces classements dépendent des critères choisis pour les effectuer ?!
@Rodinot: je pense que @Divico: parle du classement de l'OMPI (de l'ONU si tu veux).

@Divico: innover c'est trouver de nouvelles solutions mais encore faut-il que celles-ci aient de l'impact. Le classement met la Suisse en première position, mais (d'après ce que je sais en tous cas) la Suisse ne possède aucune technologie utilisée mondialement et qui lui conférerait un avantage économique (donc social), en particulier lorsque l'on s’aperçoit que les géants de l'informatique commencent petit à petit à envahir et automatiser d'autres domaines avant même que les spécialistes de ces domaines-là n'y aient pensé.
@PtitPapier: Effectivement, c'est le classement de l'ONU. Ils prends en compte aussi les dépots de brevet et avec l'EPFL, l'EPFZ et le CERN t'es servi en matière d'innovation. Par contre, l'horlogerie dépose un nombre effroyable de brevet chaque année et c'est un pan énorme de notre économie.
Chargement...
Chargement...
Chargement...