Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe



Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Ils cherchaient la France ?
@Asterawyn: Leur drone Bayraktar , certes tres efficace est est assemblé avec des composants etrangers sur étagère, l'Autriche ainsi que le canada annoncé stopper la vente de leurs composants à la Turquie.
Erdogan, je sais pas ce qu'il cherche mais il a l'air de tout faire à l'envers.
Qu'il se mette à dos l'Europe c'est pas nouveau, mais qu'il titille Poutine et par ricochet la Chine, il joue dans un registre qui n'est pas de son niveau
@Krelian:

C'est clair, il se met à dos:

-Les chrétiens d'Orient et principalement Grèce et Russie (traditionnelle défenseur des chrétiens d'Orient) sur Sainte Sophie.

-Grèce,Chypre, Egypte et même leur vieux partenaire Israélien + France à dos en Medor et la France embarque avec elle une bonne partie des Européens meme si certains y vont en reculant .

-Russie, Syrie,Iran (accessoirement France avec l'offensive chez nos proxi kurdes) en Syrie.et


- Russie,France (et Usa de loin) Emirat Arabe en Lybie

- Russie, Arménie, Iran qui déclare « La frontière irano-arménienne est une ligne rouge pour nous. Aucun changement géopolitique n'est acceptable dans la région. » C'est d'ailleurs par là que passent les avions russes à destination d'Erevan car l'Iran a ouvert son espace aérien au Russe.

-Meme les Usa , perde patience
https://www.rtbf.be/info/monde/detail_test-de-missiles-russes-le-pentagone-menace-la-turquie-de-consequences-graves?id=10616287.

Et j'en oublie, jusqu'à ces dernières déclarations ou ils finissent de ce mettre la France mais aussi les Européens à dos, même les Allemands pourtant d'une patience infini envers la Turquie pour les raisons que l'on sait perd patience.

Pour finir la Livre Turque est enchute libre et l'inflation au plus haut.

C'est quand même compliqué là
@latrickisfalone: Il prend exemple sur la politique de son homologue américain, qui aime lui aussi se mettre tout le monde à dos. C'est la politique "alors les petits zizis, vous cherchez la baston ?", mais il n'a pas encore réalisé que ça marche mieux quand on a la plus puissante force militaire mondiale. Ça va lui faire une surprise quand les autres vont lui dire.
@Krelian: Au hasard, du pognon qui arrive du proche-orient? Mais c'est vrai qu'il y a de quoi se poser des questions.
traduction de l'article et photo du Belladonna en question:

"La Russie élimine des drones turcs du ciel arménien
Moscou a lancé son système de tueur de drones `` Belladonna '' en Arménie pour contrer l'utilisation par l'Azerbaïdjan des drones armés Bayraktar de fabrication turque
Le système de guerre électronique est connu sous le nom de «Belladonna», une plante vénéneuse qui tire son nom des femmes de la Renaissance qui utilisaient son extrait pour des teintures pour dilater les pupilles de leurs yeux, apparemment pour les rendre plus attrayantes.
Alors que Belladonna se traduit par «belle femme» en anglais, en russe, cela a un deuxième sens: c'est le nom d'un système de brouillage électronique russe maintenant crédité d'avoir assommé au moins neuf drones armés turcs Bayraktar utilisés par l'Azerbaïdjan pour cibler l'Arménie.
Si cela est vrai - et personne ne l'a nié - le système fonctionne maintenant autour de la base militaire russe sensible de Gyumri en Arménie, loin de la zone de conflit du Haut-Karabakh.
En russe, Belladonna est connue sous le nom de «Krasukha». Le système de brouillage Krasukha a été précipité en Arménie pour contrer l'utilisation réussie des deux drones armés tels que le Bayraktar et des drones suicides fabriqués par Israël connue sous le nom de Harop .
Les Turcs ont fortement annoncé le succès de Bayraktar dans trois théâtres - la Syrie, la Libye et maintenant dans le conflit du Haut-Karabakh. La Turquie et l'Azerbaïdjan ont publié de nombreuses «vidéos de mise à mort» du drone faisant sauter des chars, des véhicules blindés et des camions - et tuant de nombreux soldats dans le processus.
Bayraktar est un drone armé assez conventionnel qui navigue vers la zone cible à l'aide du GPS. Le système de caméra multispectrale Wescam MX-15D du drone est fabriqué au Canada tandis que son moteur BRP-Rotax qui génère environ 100 chevaux- vapeur est produit en Autriche.
Le Canada a suspendu la vente du système de caméra Wescam à la Turquie en raison de son utilisation sur des drones Bayraktar dans le conflit du Haut-Karabakh. Mais le Canada est resté silencieux au sujet des exportations de moteurs Rotax, bien que la société autrichienne appartienne au Canada Bombardier Recreational Products .
Nul doute qu'il existe d'autres pièces Bayraktar fabriquées en Europe, aux États-Unis et ailleurs.
Le Krasukha est une station de brouillage multifonctionnelle à large bande fabriquée par KRET («Concern Radio Electronic Technologies»), qui fait partie du groupe Rostec . Depuis 2014, la société fait l'objet de sanctions américaines pour ses activités en Ukraine et en Crimée.
KRET se compose de plus de 70 sociétés membres dans l'électronique réparties dans toute la Russie, tandis que KRET elle-même agit en tant que société holding de groupe de fabrication comptant environ 50 000 employés.
Krakushka a été conçu principalement pour protéger les zones dans et autour des bases militaires russes où son puissant émetteur peut masquer les radars aéroportés. Les Russes, cependant, ont également trouvé Krakuska utile pour contrer les drones armés.
Krakushka a été utilisé avec succès pour défendre la base aérienne de Hmeymim en Syrie qui a été attaquée par des drones armés, sinon primitifs, grouillants. Une frappe antérieure de tels drones avait causé des dommages importants à la base, détruisant certains avions et alarmé l'armée russe sur une vulnérabilité importante à Hmeymim.
À tel point, en fait, que le ministère russe de la Défense a ramené certains des drones qui se sont écrasés et s'est plaint amèrement de la propagation de la technologie des drones au Moyen-Orient.
Les Russes auraient également pu se plaindre de la Chine, qui a fourni les moteurs, les caméras, les récepteurs GPS et les radios des drones construits à domicile par l'Etat islamique et d'autres. Mais, bien sûr, ils ne voulaient pas semer le trouble avec leur allié de Pékin. Pour mémoire, les Russes ont déclaré que l'essaim de drones n'avait causé aucun dommage.
La presse russe affirme qu'au moins neuf drones Bayraktar ont été abattus le 19 octobre ou vers cette date. Certaines photos des drones qui se sont écrasés ont été publiées par l'Arménie et sont parues dans la presse russe, principalement sur Avia.pro.
Les photos montrent des drones Bayraktar écrasés, mais aucun signe qu'ils ont été touchés par des tirs au sol. Selon les rapports de presse, le système de brouillage Krakushka a provoqué les accidents.
La version de Krakushka utilisée en Arménie est le dernier modèle Krakushka-4. Le système est monté sur camion, mais est principalement utilisé pour défendre les bases russes. Pour autant que l'on sache, il n'est pas utilisé par les forces arméniennes, ni déployé dans la région du Haut-Karabakh.
Krakushka bloque les communications de la même manière qu'il masque les radars; il ne contrôle cependant pas les drones bloqués. Il semblerait que le drone Bayraktar n'ait pas de capacité de «retour à la maison» s'il perd le contact avec sa station de base et si les signaux GPS sont brouillés. La plupart des drones capables de retourner à leur système domestique dépendent du GPS pour le faire.
Les Russes ont clairement indiqué que les drones turcs avaient été abattus dans l'espace aérien autour de la base militaire de Gyumri, qui en Arménie se trouve près de la frontière turque et à environ 487 kilomètres de la principale base azerbaïdjanaise la plus proche de Ganja.
La portée de communication signalée des drones turcs est de 150 kilomètres, de sorte que les Azerbaïdjanais et les Turcs auraient dû déplacer leur point de lancement ailleurs pour être à portée opérationnelle à moins que la portée de communication ne soit plus grande que celle signalée.
Mais la question la plus profonde est de savoir pourquoi les Azerbaïdjanais et les Turcs piloteraient des drones armés près des bases russes, risquant l'entrée de la Russie dans le conflit. Gyumri abrite la 102e base militaire russe contrôlée par le district militaire du sud de la Russie.
Les drones ont-ils été envoyés en mission à sens unique pour survoler la région pour avertir les Russes? Il est intéressant de noter que sur les photos des drones écrasés, il n'y a aucun signe de missiles air-sol tels que la micro-munition intelligente MAM-L construite par le Rokestan turc.
Ni l'Azerbaïdjan ni la Turquie n'ont fait de déclaration sur la destruction de neuf de leurs drones à Gyumri ou aux alentours. Le gouvernement russe n'a pas non plus fait de déclaration officielle sur les drones abattus."
@latrickisfalone: c'est Krasukha, Krakusha, Krakuska ou Krakushka au final ? Il y a les 4 dans l'article.
@latrickisfalone: Belladonna se traduit par «belle femme» en anglais
C’est pas de l’italien ?
Voilà le type de vidéo drone killer que les Turco/Azéris publient fièrement car il est vrai que jusque-là les drones Turcs on fait un carton.
NSFW car c'est quand même des vidéos avec des types qui meurent en dessous.
Désolé si pour je spam le g/interessant, c'est juste qu'il se passe beaucoup de choses en ce moment et ces faits ne sont pour la plupart pas relayé par les médias généralistes , on les trouve de manière parcellaire ci et là, et toute ces informations en ce recoupant montre la toile de fond "le grand jeux" des puissances qui se déroule sous notre nez, pour info je ne suis pas pro ou anti qui que ce soit je relais juste des infos qui ne sont pas mis en lumière , je veux pas recréer un énième groupe donc je poste dans le g/intéressant.
@latrickisfalone: T'as le g/actualite pour ça hein
Un pensé pour la famille des drones...



A Voir
Chargement...
Chargement...
Chargement...