Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



Avoir le cul entre deux chaises (roulantes)

Salut les chouals !

Aujourd'hui il vient de m'arriver quelque chose de particulièrement désagréable. Mais pour que vous compreniez bien il faut que je pose le contexte. C'est sûrement un peu long et au final pas très intéressant, mais bon, pour le coup j'ai besoin de m'en remettre à la vindicte populaire.

Je vis dans un appartement au rez-de-chaussée entouré de nombreux espaces verts.Pour ceux qui me connaissent pas sous cet angle, pour rappel, je suis en fauteuil électrique. Chaque année, les jardiniers municipaux font une taille annuelle des haies, y compris celle des jardins des locataires. Normalement, ces jardiniers n'ont pas le droit de s'occuper de l'intérieur des jardins (questions de propriété), mais pour ma part, j'avais sympathisé avec l'un d'eux et ces deux dernières années, il prenait un petit quart d'heure pour tondre les 10 m² de jardin que j'ai (je les utilise pas car ils sont inaccessibles pour mon fauteuil, mais si je laissais tout pousser ça ferait vraiment dégueulasse).

Aujourd'hui donc, les jardiniers sont à l'extérieur de mon immeuble et font leur travail. Je m'en vais donc dehors pour retrouver celui que je connais et lui demander une petite aide pour le jardin. Arriva alors le dialogue suivant :

Moi : bonjour, comment allez-vous ?
Le jardinier : ça va.
Moi : cool, cool. Est-ce que vous pourriez me rendre un petit service svp ?
Le jardinier : je crois pas non, on a failli avoir des problèmes à cause de toi.
Moi : ah bon, pourquoi ?
Le jardinier : il y a des collègues qui se sont faits engueuler par ce que tu as appelé la mairie pour te plaindre que notre véhicule était garé sur la place pour handicapés. Et ça a failli me retomber dessus. Donc non, je m'occuperai pas de ton jardin.
Moi : alors là… honnêtement si c'était à refaire, que ce soit vous, un pote, le président, si quelqu'un se gare sur une place GIC sans en avoir le droit, et que je le vois, et bien oui j'appelle les flics. C'est une question de droit, et aussi de savoir-vivre.
Le jardinier : et bien j'ai jamais eu le droit de venir chez toi pour ton jardin, alors je le ferai pas.

Estomaqué. Je suis juste estomaqué par ce parallèle. Avant j'étais un mec sympa qui faisait chier personne, alors un peu par charité chrétienne, on lui rendait service, et maintenant que je suis un connard qui fait valoir ses droits, en l'occurrence celui d'avoir une place pour se garer/être déposé/être emmené en voiture, je peux aller me faire foutre.

Ce dialogue m'a littéralement coupé l'herbe sur le pied (un peu d'humour pour faire avaler la pilule, ça fait pas de mal).

Je suis d'accord de l'extérieur ça semble pas grand-chose. Mais pour moi c'est hyper symbolique. C'est comme si le fait de balancer 10 € par an au téléthon te donnait le droit pour l'année de te garer sur les plages GIC. C'est comme si un geste galant de la part d'un homme lui donnait le droit de mettre une main au cul derrière. C'est comme si une famille qui s'occupait bien de son chien s'autorisait ensuite à caillasser ceux des autres. C'est comme si tu faisais le tri des poubelles chez toi mais que à côté tu balançais tes mégots par terre systématiquement. Bref, vous voyez où je veux en venir.

Ce qui me gêne c'est qu'on me reproche de faire respecter un droit alors que justement, c'est mon droit, et plus que ça c'est même du bon sens et ça fait parti du respect de l'autre (ce qui devrait être inhérent à toute société), et que parallèlement, à aucun moment donné on ne se remet en question.

Je suis en train d'écrire et j'ai un vieux goût dans la bouche, celui d'un accusé à tort. J'éprouve de la culpabilité à faire valoir mes droits, et par extension ma place dans la société. Car si on renie mes droits, on renie ma personne.

Je sais, ça fait vachement déblatération pseudo philosophique, mais si vous étiez à ma place (déjà vous auriez mon handicap) vous comprendriez le malaise que je ressens.

Sur le coup je n'ai pas trop su quoi dire, je me suis contenté d'un « dommage, bonne journée » comme une vieille victime, la répartie bien cachée au fond de mes boules qui elles-mêmes étaient aux abonnées absentes.

Mais après, incapable d'en rester là, j'ai pris mon téléphone eet j'ai appelé la mairie pour parler au responsable des espaces verts. Cette personne n'est pas là, mais l'interlocutrice que j'ai eue a pris très au sérieux mon propos et la DRH doit me rappeler à 17h. J'écris tout ça, il est 16h, ça fait 1h30 que ça travaille dans ma tête, tout en entendant le trio de jardiniers discuter à 5 m de chez moi au lieu de travailler (ouais c'est gratuit de taper sur les fonctionnaires avec un cliché, mais pour le coup c'est la réalité).

Et maintenant que j'ai écrit tout ça, alors qu'au début je pensais vous demander votre avis, je pense simplement que tout ce que j'ai écrit, je vais le lire mot pour mot à la DRH.

Edit : Pour être sûr qu'il n'y a pas maldonne, je précise que je ne lui en veux pas de ne plus s'occuper de mon herbe, mais je lui reproche le pourquoi il ne veut plus s'en occuper. Ou plutôt le « pourquoi il ne comprend pas que j'ai signalé une camionnette municipale, sans savoir à qui elle était ».Le fait qu'un véhicule de mairie, un véhicule de l'organisme d'État, chie sur le droit, c'est à mon sens pire que le commun des mortels. Même si l'employé est sûrement le commun des mortels.

tldr : sujet de philo du jour : un acte charitable/généreux autorise-t-il à outrepasser le droit ?
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Je trouve rien de choquant dans ton histoire. Tu as eu bien raison d'appeler concernant ta place handicapée, et tu devrais continuer à le faire, c'est important.

Mais je trouve la réaction du jardinier assez normal, d'un point de vue humain, emotion, etc. Je trouve la situation pas vraiment comparable à toutes les autres situations que tu as décrit.

De son point de vue ça a juste été : "J'aide un mec, et en retour le mec me balance à la mairie". C'est assez normal qu'il soit pas content et ne désire plus t'aider. Il ne faut pas aller plus loin dans la réflexion, question de droit, de handicap, etc.. Ca aurait été la même avec "J'aide un mec, et en retour il apelle ma boite pour se plaindre que j'ai été grossier".
Seoseo
op
@critikal: Pour préciser, à aucun moment je ne savais si c'était lui qui s'est égaré sur cette place. Et en l'occurrence n'était pas lui mais un de ses collègues.
@Seoseo: Ca marche aussi comme ça, on touche pas aux copains :)
Seoseo
op
@critikal: Alors tu comprendras que même si je n'ai pas besoin de la place, c'est tout à fait légitime de signaler quelqu'un S'il est garé dessus, on touche pas aux droits de mes copains à roulettes ;)
@Seoseo: Je ne parle pas de tes droits encore une fois, je suis à 100% d'accord sur le fait d'avoir appeler la mairie pour ça. Je parle du raisonnement du jardiiner, que ce soit lui qui ait été embetté, ou un de ses potes, c'est la même.
Je vois pas le problème, il a pas à te rendre service si tu es désagréable à ses yeux (= de son point de vue). Même si tu t'es rendu désagréable par sa faute, au départ.
Seoseo
op
@Rorzoob: Oui je suis parfaitement d'accord avec ça. Ce qui me gêne c'est le pourquoi on en arrive là : je crois qu'à aucun moment donné le mec ne comprend le sens de sa faute est il pense que moi je suis un connard par gratuité.
@Seoseo: L'éternel problème du manque de communication. Quand ce genre de situation se produit, et que je suis assez lucide (!= colère, embarras, ..) je joue la carte de l'apaisement. Ou alors c'est dû à mon absence de couilles.
@Rorzoob: J'ai du mal à voir comment on peut lier le choix de l'apaisement au manque de couilles, pour moi c'est même l'inverse.

Faut être plus couillu pour mettre son égo de côté et vouloir apaiser une situation plutôt que de vouloir faire le bonhomme à chercher la merde dans notre société actuelle.
Je rejoins les autres, je ne trouve pas ça choquant. Les gens qui se garent sur les places pour handicapés sont des enculés, mais si ton appel l'a mis dans le pétrin je peux clairement comprendre qu'il n'a pas envie de t'aider. Et je trouve ça bien normal. Personne n'est vraiment à blâmer jusque-là.

Par contre ta réaction d'appeler la mairie aujourd'hui fait un peu de toi un gros con sur ce coup-là. Tu vas te plaindre que le mec n'a pas voulu prendre de son temps pour débroussailler gratuitement ton jardin car tu n'aimes pas sa façon de penser ? Il va sûrement avoir des emmerdes alors que c'est pleinement son droit de ne pas te filer un coup de main - que ce soit moral ou non -, qu'il ne t'a pas manqué de respect et qu'il fait son travail dans son coin sans faire chier personne. Et le pire c'est qu'il va sûrement avoir des ennuis non pas pour son attitude du jour, mais pour le fait d'avoir en premier lieu utilisé le matos de la mairie pour du travail chez un particulier.

Le mec est sympa à la base, et te donne un coup de main que tu finis par prendre pour acquis. Un jour ça s'arrête et t'es pas content, donc tu te plains, donc le jardinier va avoir des emmerdes, ne t'aidera pas pour autant et ne prendra sûrement plus jamais de son temps pour aider quelqu'un dans le besoin puisque ça peut lui retomber dessus.
Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs.
Seoseo
op
@Sebordel: J'ai édité mon sujet pour pas qu'il y ait maldonne. Je m'en fous de ma pelouse. De toute façon je peux pas y accéder, mais si je laisse tout pousser, ça déborde chez ma voisine et ça l'emmerde elle. Si ça tenait qu'à moi, la pelouse, ça fait huit ans qu'elle serait pas tondue…
@Seoseo: Que ce soit pour le jardin ou pas, ça ne change pas le fond du problème. Tu vas te plaindre de quelqu'un auprès de sa direction car tu n'aimes pas sa façon de penser, qui n'a rien de répréhensible. C'est pas très moral c'est sûr, mais encore une fois c'est bien son droit de ne pas prendre de son temps libre pour te filer un coup de main si ta gueule ne lui revient pas, peu importe la raison. Il se serait vengé et aurait pissé sur ta porte je dis pas, mais là il ne veut juste plus t'aider. C'est con, c'est pas très sympa, mais ça n'appelle aucune sanction.

Et plus généralement le fait de le "dénoncer" à la maire - aujourd'hui hein, pas pour le place handicapé -, c'est une attitude de balance. Et j'aime pas les balances. Tu n'aimes pas sa réflexion ? Bah tu laisses couler, et si ça te pèse vraiment trop tu y retournes et tu lui expliques posément ton point de vue, même si ça ne changera rien. Mais le mettre à mal professionnellement alors qu'il ne t'a causé aucun mal, c'est une attitude de vieux con aigri et de balance. Et surtout, ça ne changera absolument rien à part te faire te sentir un peu mieux pendant quelques minutes.

Edit : Je comprends bien que ton handicap n'est pas facile à vivre - enfin façon de parler, je n'ai même pas idée de la moitié de ce que tu dois endurer tous les jours -, et qu'on vit dans une société mal foutue qui n'a pas grand chose à foutre des personnes dans ta situation. Et que parfois, on doit en avoir ras-le-bol. À un point que je ne peux même pas imaginer. Mais désolé vieux, ça ne t'autorise pas à être un gros con en appelant sa direction.
Seoseo
op
@Sebordel: Je suis tout à fait d'accord avec ton premier paragraphe, à aucun moment je ne remets Cela en question.

En revanche, si ça fait de moi une balance de défendre mes droits, et bien oui je suis une balance. Qu'est-ce que je devrais faire sinon ? Péter une vitre ? J'aimerais bien mais je peux pas. Attendre toute la nuit que la personne revienne à son véhicule ? Ne rien dire ?

Ça m'est déjà arrivé de prendre quelqu'un sur le fait Et manquer de me faire frapper parce que je lui signalais qu'il n'avait pas être ici, mais penses-tu, loin de lui l'idée de s'excuser en présence d'une personne handicapée, sûrement pas, il fallait surtout qu'il défende sa propre petite personne qui dans frapper une autre même si celle-là ne peut pas se défendre.

Rectification, je ne peux pas me défendre physiquement. C'est justement pour ça que nous jouissons tous d'un système de droits qui est censé rétablir un minimum une équité. En théorie.
@Seoseo: Oui, sauf que là en appelant sa direction tu ne défends pas tes droits mais ton ego. Aujourd'hui il n'a rien fait qui porte atteinte à tes droits et qui justifie ton appel.

Enfin bref, t'as compris ce que je veux dire et on est plusieurs à te dire la même chose. Maintenant soit tu te dis que oui, en effet, appeler sa direction c'était un coup de sang déplacé et tu ne pousses pas l'affaire plus loin, soit tu persévères dans ta démarche en âme et conscience.

Si tu viens ici demander ce qu'on en pense mais que tu ne veux pas te remettre en question alors que la plupart des commentaires te disent la même chose, bah ça ne sert à rien de demander "la vindicte populaire" en premier lieu.

Edit : Ta box me fait penser que ce serait pas mal d'avoir un groupe équivalent au Am I The Asshole ? de Reddit. Où justement le "accept your judgement" est une des règles principales.

>> https://www.reddit.com/r/AmItheAsshole
Seoseo
op
@Sebordel: C'est clair qu'il y a un peu d'égo là-dedans, c'est ma personne qui est atteinte.

Si tu veux, je ne comprends pas qu'une personne qui ne respecte pas les droits des autres ne se remette pas en question. Et ça me choque que plutôt que de se remettre en question, on me tienne en coupable. Dans ce cas là on abroge toutes les lois, comme ça personne n'aura se remettre en question et tout le monde sera content. Par contre, faudra pas se plaindre derrière…

Après comme je l'ai dit, au début effectivement je venais plutôt demander vos avis, mais au fil de l'écriture j'étais de plus en plus certains de ma démarche. J'assume clairement qu'aux yeux de certains je passerais pour un gros connard. mais je ne souhaite à personne d'être à ma place un jour pour ressentir ce que je ressens.

Ce qui joue en ma défaveur, c'est le côté « à retardement » de mon signalement pour le stationnement. Je crois même que c'était l'automne dernier, c'est pour dire… ça m'était complètement sorti l'esprit, tellement c'est récurrent pour moi hélas.

C'est sûr que pour quelqu'un qui a un corps parfaitement fonctionnel, il faut un minimum d'empathie pour comprendre. Apparemment il y a des carences chez quelques Homo sapiens.
@Seoseo: Bah écoute si tu penses être dans ton droit persévère.

Mais :

1 - ça ne servira à rien, personne ne va avoir d'illumination divine en se disant que tu as raison. Le premier appel à la mairie a déjà fait le taf, ils ne se gareront plus sur des places handicapés.

2 - ça va mettre quelqu'un dans la merde qui, à la base, a l'air d'être un bon gars qui t'a un jour donné un coup de main. Et il y a de fortes chances qu'il n'aide plus quelqu'un en situation de handicap à cause de ça.

3 - tu déverses ta rancœur justifiée contre une société qui n'a rien à foutre de ta condition sur un pauvre type qui n'en est pas responsable. La goutte d'eau, le vase, toussa toussa, c'est humain. Je comprends. Mais ce gars là ne mérite pas de sanctions au vu de la situation que tu décris.

Franchement tu devrais juste redescendre, lui dire que tu ne regrettes pas ton premier appel à la mairie car les places pour handicapés ne sont pas là pour faire jolies, mais que tu es désolé que ça a pu lui causer des ennuis et que c'était gentil de t'aider en premier lieu. Là avec un peu de chance ça va désamorcer la situation, il comprendra ton point de vue mais ne t'en tiendra pas plus rigueur que ça, et va peut-être même se remettre en question dans son lit ce soir puisque qu'il n'a pas l'air d'être un connard fini. Au final ça aura peut-être été vraiment utile, contrairement à ton appel à sa direction qui sera à 100% inutile en plus d'être très franchement une attitude de connard.
@Seoseo: J'suis assez d'accord avec Sebordel. On fait pas changer l'état d'esprit des gens en les flagellant ou en les traitant de connards.
Là tout ce qu'il retiendra de l'histoire c'est qu'il a rendu service à quelqu'un de façon désintéressée et que cette personne en guise de remerciement lui envoie ses patrons au cul (encore une fois, t'étais dans ton droit, personne revient sur ce point là, surtout s'ils étaient pas là pour que tu leur en parles directement). Avec ton second appel en plus, il sera juste encore davantage aigri et sa nouvelle devise ce sera "trop bon, trop con".

T'es dans ton droit, avec ton appel tu auras "gagné", mais ça fera pas évoluer les mentalités, et à l'issue personne ne sera plus avancé. Je comprends bien que sur l'instant tu puisses te retrouver sans voix, mais au moins tenter un peu de diplomatie pour lui expliquer le pourquoi de ton premier appel n'aurait pas fait de mal. Au pire il aurait fait la sourde oreille et à peu près tout le monde serait tombé d'accord que sur ce point effectivement il se comporte comme un connard, mais à priori, s'il t'a déjà rendu service alors qu'il n'a pas vraiment le droit, c'est qu'il est pas dénué d'empathie non plus.

Par contre, quitte à être en contact avec la mairie, tu pourrais justement proposer que la municipalité discute de la possibilité ou non de s'occuper des espaces verts des personnes en situation de handicap et des grands seniors plutôt que leur demander de fouetter leur personnel.
@Seoseo: Je rejoins les camarades.

Tu as très bien fait d'appeler et de faire valoir tes droits la première fois.

La deuxième en soit c'est plus pour se plaindre de la réaction de l'employé de Mairie. Je comprends parfaitement pourquoi tu lui en veux, je pense que c'est même légitime de ta part, mais bien que ça soit théoriquement viable, en pratique, il y a peu de chances que ça améliore les choses. Donc c'est un peu dommage parce que peut être qu'effectivement avec un peu de diplomatie, tu aurais abouti au résultat souhaité.

Mais bon on reste humain et je me mets à ta place, ce genre de comportement doit être exaspérant et des fois fois l'envie de les envoyer balader doit bien être présente.
@Sebordel: Amen, décidément je me retrouve souvent dans tes interventions.
@Mezut: t'en as encore au coin de la bouche!

mais je suis d'accord avec toi
@Divico: T'en veux un peu ? Je suis partageur moi t'inquiète !
@Mezut: vas-y crache moi dans la bouche
@Mezut: @Divico: Je vous aime bien aussi les copains des Internets.
Il avait pas a se garer sur la place handicapé, t'était dans ton droit d'appeler la mairie pour faire respecter ça. Lui après c'est sûr il a put t'en vouloir un peu, sans doute une explication avec lui sur la nécessité pour toi d'avoir accès a cette place lui aurait permis de comprendre pourquoi t'as fait, et du coup de pas t'en vouloir.
Par contre oublie le "je balance a la RH", ça c'est être un gros fdp et je lui donnerais raison de venir mettre du frein filet dans tes roulements.
Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs.
Seoseo
op
@friedrikh: Sachant que je n'ai ni son prénom ni son nom, tout au plus une description physique, si je relate l'histoire ça ne serait pas en le visant lui personnellement. Le but n'est pas du tout de lui nuire, car ça serait contre-productif, le but est que les gens se rendent compte des conséquences de leurs actions.
@Seoseo: Donc toute son équipe va prendre et des innocents vont payés pour son action.

GG.

Appeler la direction du mec, c'est juste une action de bâtard procédurier. Ce genre de plainte à la direction jamais les RHs vont s'enmerder à trouver le coupable donc ils vont sermonner tout le monde et leur casser les couilles.

Il comprendra rien d'autre que le fait qu'à ses yeux, il a eu tort de t'aider et deviendra aigri.

Tu l'as signalé à raison à son service. Il a payé sa peine. Fin.
Seoseo
op
@Papym: Mais alors du coup je fais quoi ? Je dis rien, je me contente de subir sa petite pseudo justice personnelle ? Sachant qu'encore une fois, la pelouse c'est le cadet de mes soucis.

Effectivement ça serait dégueulasse de faire casquer un groupe de personnes pour les actions d'un seul d'entre eux. Dans ce cas, il faudrait que je le décrive, histoire qu'il soit identifié pour éviter les victimes collatérales.

En fait il n'y a pas de solution parfaite.

J'ai le choix entre être une victime ou être un bâtard procédurier ? Et bien je prends la deuxième option, en espérant ne pas aboutir à la finalité que ttu décris, et en espérant surtout que ça réveillera un petit peu l'empathie de certains, comme ça ils comprendront ô combien ils ont de la chance d'être capables de faire 100 m de plus pour aller Garer leur camionnette pendant que moi je mets un quart d'heure à transiter de mon canapé jusqu'à mon fauteuil roulant.

Pour le coup c'est moi qui suis aigri, j'assume. Tu n'imagines pas le nombre de discriminations que les personnes handicapées subissent jour après jour, c'est la « communauté » la plus discriminée de France et de loin, même devant les femmes et les homos !

Alors oui, quitte à passer pour un bâtard procédurier, je vais me défendre, parce que ça fait 15 ans que j'essaye de dialoguer, que j'explique aux gens par A+ B à quel point parfois leurs actions égoïstes m'amènent à des complications sans fin, et que ça ne marche pas (comme moi). C'est hyper triste comme constat, mais il y a que le nez dans leur propre merde que les gens se rendent compte de ce qu'ils font.
@Seoseo: Mon père était jardinier et ça lui arrivait aussi de se parquer sur des places handicapés quand il avait pas trop le choix pour son boulot ou pour éviter de devoir faire des mètres en plus quand il portait de lourdes charges. Dès fois une personne venait faire la remarque, mon père expliquait la situation et si l'autre personne ne voulait rien entendre il déplaçait sa camionnette. La compréhension va dans les deux sens. Je sais pas qu'elle était la configuration des lieux et s'il pouvait se parquer ailleurs dans ton histoire.

Par contre, chez les valides c'est pareil, si on te rends service et qu'on vient te chier dans la main derrière, à tort ou à raison, on sera vachement moins enclin à rendre service. Dans ce cas là, ton handicap est vraiment pas déterminant.
@Seoseo: Oui mais la camionnette, tu l'avais déja signalée, avec raison. Donc tu avais déjà fais ce qu'il fallait à ce niveau. Si elle était de nouveau garée sur la place, d'accord tu aurais bien fait d'appeler la DRH.

Mais là, aujourd’hui y avait absolument aucune raison valable, c'est une histoire personnelle entre un type qui est deg et veut plus dépanner le mec qui l'a balancé (même si tu as raison, à sa place je voudrai plus aider non plus, c'est con mais humain) et un autre qui est deg parce qu'il était dans son bon droit mais n'aura plus le geste bienveillant du type qui a fauté.

Je trouve pas ça bien de mettre le mec et son équipe dans la merde vis à vis de son travail pour une faute réglée qui date de plusieurs mois et effectivement, il voudra plus jamais aider.

C'est dur mais il faut parfois mettre de l'eau dans son vin!

Je crois que c'est ça que les gens essaient de te faire comprendre, Verne.

(Pas taper)
@Seoseo: Bah Yes, moi je vois surtout que t'as envie que quelqu'un paît pour tout ce que tu subis et que c'est injuste que ce soit lui qui morfle au nom de tout une société.

Ce que tu subis est au delà de ce que je peux imaginer. Et oui tu prends cher chaque minute que tu vis. T'as le droit d'avoir la haine.

Mais nous demande pas de t'applaudir alors que tu vas te venger sur simple agent de mairie.
Tu pouvais pas demander aux mecs mal garés de se bouger directement sans passer par la mairie ?

Sinon non, c'est pas parce que t'es serviable avec quelqu'un que t'as tous les droits, surtout dans les métiers de service, aussi charitable soit il.
Seoseo
op
@Daboulganiech: S'ils avaient été présents, Oui je leur aurais expliqué moi-même. Ca arrive souvent...
@Seoseo: A la base t'es dans ton bon droit, mais c'est vrai que la société actuelle ayant tendance à se torcher le cul avec le respect des autres, ça pouvait difficilement bien passé auprès des mecs qui étaient fautifs.
Y a un siècle ils se seraient excusés poliment du dérangement, aujourd'hui la société donne l'impression à chacun que sa liberté c'est de casser les couilles aux autres.
Il a pas tord et tu n'as pas tord non plus.
Il avait pas à se garer là mais tu aurais pu allez les voir pour lui demander de bouger.
Lui il avait pas à tailler ta haie mais il aurait pu te répondre de demander à un paysagiste de s'en occuper.

Il a pris la peine de t'aider, tu as directement appelé la mairie.
Alors certes c'est pas la même chose entre une taille d'arbuste et une place handicapée mais ça me semble tout à fait logique qu'il ne veuille pas te rendre service alors qu'à la base un simple communication était possible.
comme d'hab...c'est long et chiant. j'espère qu'en enfer tu te retrouveras dans une cave cerné par des escaliers. la bise
Ton handicap te donne pas le droit de devenir un connard.

Franchement ton comportement est aberrant et navran...
Je pense, que si tu te mets du point de vu du mec qui t'aidait, c'était donnant-donnant sur le coup. Toi, tu as fait joué le tiens dans la légalité, lui a décidé de ne plus te faire de kdo, en cessant son action illégale
Seoseo
op
@Walkshadow: Pour moi c'est pas donnant-donnant, ça n'a pas le même poids. Dans ce cas, si tu fais un sourire à une personne à qui tu tiens la porte, est-ce que tu penses que ça le même poids qu'un coup de tête gratuit sur une autre personne ? Dans mon esprit c'est comme ça que je me représente la chose
@Seoseo: pas moi, pour moi c'était un simple donnant donnant, et tu as brisé le cercle, du coup il a arrêté aussi... En soit je pense que t'as raison ça n'a pas le même poids, mais je comprends sa réaction
T'es un enculé. Jtm pu
Seoseo
op
MEA CULPA

Bon, c'est l'heure du bilan. La pression est redescendue, j'ai bien fait d'en parler ici car nombreux sont les avis et remarques qui m'ont aidé à réfléchir.

J'ai également parlé à ma meilleure amie ainsi qu'à un membre de ma famille. Ça aide beaucoup.

Je fais une réponse globale car de toute façon cela ne sera à rien de tergiverser.

Je suis coupable d'avoir cédé à « l'émotion » et je pense que c'est ce que vous avez dû ressentir et exprimé dans vos commentaires. Je le comprends, je le vois, et je l'assume. Du coup, j'ai songé, avant de lire vos derniers commentaires mais au final on se rejoint, à une solution « diplomate » : lorsque j'ai eu la DRH au téléphone, il y a une heure, je lui ai suggéré d'organiser une réunion de sensibilisation sur la question du handicap.

À aucun moment je n'ai ciblé une personne en particulier, que ce soit par description physique ou autre. J'ai cité « un échange avec une équipe » pour expliquer ce qu'il s'est passé aujourd'hui.

Ce que j'ignorais, c'est que suite à ma plainte en rapport avec le stationnement, TOUS les employés municipaux ont reçu un courrier de rappel à l'ordre. Ça, je pouvais pas trop le prévoir… et en même temps, ce courrier est mérité.

J'ai très clairement expliqué à la directrice que je ne voulais pas du tout accabler une personne en particulier, ni même accabler tout court. Ça serait contre-productif, les personnes mises au pilori se renfermeraient et ne chercheraient pas du tout à faire ce que je veux : comprendre ma position. La solution, c'est le DIALOGUE. Et je reconnais qu'avant ce présent commentaire, j'étais plutôt parti sur une logorrhée ultra violente qui n'aurait rien créé de bon.

J'ai longuement insisté sur l'idée d'une réunion de sensibilisation, voir pourquoi pas sur une journée, cela pourrait même dépasser le cercle des employés pour toucher plus de gens, mais j'aimerais quand même que les protagonistes de cette malheureuse histoire entendent ce que j'ai à dire. Je veux décrire pour faire comprendre et non pas punir pour faire comprendre.

Je m'excuse platement d'avoir eu une réaction complètement volcanique et que le vecteur fut Choualbox en premier lieu. Et en même temps, vos réactions m'ont vraiment aidé à redescendre, pour le bien de tous !

J'espère sincèrement que cette sensibilisation se fera d'une manière ou d'une autre, j'en assumerais avec grand plaisir « l'animation », car plutôt que les employés se prennent un nouveau courrier de la part d'un supérieur pas spécialement concerné par le handicap, ça serait bien plus légitime que ce sois moi qui m'exprime, et ça serait pas pris comme une sanction ou quelque chose du genre, du moins je crois. Je vous tiendrai au jus de la suite.

Merci d'avoir discuté avec moi, désolé de vous avoir exposé ce petit pétage de plomb.Mon fauteuil a fait une sortie de route !

Pour mon humble défense, il y a des jours où c'est particulièrement compliqué de gérer toutes ces situations et toutes ces émotions. Je devrais peut-être en faire un livre. Oh wait...
@Seoseo: Impressionné par le revirement de situation.

Bravo.
"Mais après, incapable d'en rester là, j'ai pris mon téléphone eet j'ai appelé la mairie pour parler au responsable des espaces verts. Cette personne n'est pas là, mais l'interlocutrice que j'ai eue a pris très au sérieux mon propos et la DRH doit me rappeler à 17h. "
Super maintenant si quelqu'un appelle le mec pour le forcer à tondre chez toi il va chier dans ton jardin.

Blague à part je comprends le sentiment de frustration que tu as pu ressentir, le problème étant qu'il te faisait "une fleur" en tondant chez toi alors que ce n'est pas son taf, c'est aussi son droit de ne plus le faire, quelque soit sa raison.

D'ailleurs tu as appelé la mairie pour dire quoi ?

C'est sûr qu'il a un raisonnement de con, et même injuste, mais bon on ne peut pas non plus trop lui reprocher dessus, dans un sens en se mettant à sa place je le "comprends" (du moins le raisonnement qu'il a pu avoir), sans dire qu'il a raison.
Seoseo
op
@WoAw: J'ai appelé la mairie parce que j'en ai marre d'accepter ce genre de comportement, et j'en ai marre de passer pour l'emmerdeur alors que je fais simplement valoir mon droit. Mais effectivement, ça tombe mal que ce soit sur un mec qui a été sympa avec moi, ça me fait chier mais ça n'excuse pas non plus sa faute.

Bordel je me rends compte que ça fait aigri ce genre de raisonnement, mais avec le temps, j'en ai tellement marre de me faire chier à la gueule...
@Seoseo: Alors par contre sur la partie avoir appelé la mairie quand il était garé sur une place handicapé t'as eu 100% raison et t'as mon soutiens à 100%. Ce genre de comportement est beaucoup trop fréquent et me fait gerber.

Ma question sur l'appel portait sur celui d'aujourd'hui, tu as voulu leur dire qu'il ne voulait pas tondre ton jardin alors que rien ne l'y oblige, ou te plaindre de la réaction du mec face à ses torts, autre ?

parce qu'autant je soutiens à 100% l'appel pour la place, autant pour celui d'aujourd'hui je vois pas bien à quoi il sert ?
Seoseo
op
@WoAw: Je m'en fous de la pelouse, vraiment, si ça ne tenait qu'à moi je laisserai tout pousser. Je ne peux pas me rendre dans mon jardin de toute façon.

Non non, je tenais à appeler pour le comportement de me culpabiliser d'avoir défendu mon droit. pour savoir si les employés municipaux avaient un totem d'immunité, car c'est ce que le jardinier semble estimer.
@Seoseo: Ok c'est fair.
Le problème de ce genre de mec c'est qu'il est incapable de voir ses torts, pour ma part je pense que j'aurais sûrement laissé tomber pour ne pas envenimer plus la situation. Mais n'étant pas dans ta situation et ton quotidien mon avis sur ça n'a pas de valeur.

J'espère juste que ça va pas t'attirer d'emmerdes !
Seoseo
op
@WoAw: Si ça doit m'attirer des emmerdes,Honnêtement ça sera toujours moins douloureux que de ne rien dire et de s'écraser
@Seoseo: "Ouin ouin pas content je vais tout dire à la maîtresse"
Putain d’handicapé !
Putain tu pleurniches comme une fillette pour rien.
Mets toi à la place du mec avant de venir faire une dissertation de philo' sur Choualbox.
Il te tond la pelouse par gentillesse; un collègues à lui fait une grosse connerie de se garer sur un GIG/GIC, tu le balances (c'est ton bon droit et légitime), mais il se sent trahi
D'autant plus, qu'il a été emmerdé à cause de cette histoire.

Mais, tu viens en remettre une couche en appelant la mairie....

Tu as eu affaire à un être humain lambda, c'est tout.

Mais ta réaction est disproportionnée et va encore lui causer des problèmes; il aurait jamais dû t'aider ce pauvre type
Jusqu'à ton appel d'aujourd'hui j'étais ok avec toi je colle des autocollants du genre "être con N'EST PAS un handicap" sur les voitures de c**nards garer place GIC mais là je vais sûrement coller un "être con EST un handicap" sur ta chaise.
Loin de moi l'idée de minimiser la situation du parking, mais quand tu as appele la mairie pour te plaindre que cette place était occupée, est-ce que tu en avais besoin à ce moment precis ?

Je veux dire par là... Ils sont assez sympa pour te rendre service... En retour, ils attendaient peut être que tu sois sympa aussi en leur laissant squatter cette place quelques heures peut être, le temps de faire leur taf et peut être meme le temps de faire le taf chez toi.

Après voilà, je sais pas si c'est ta place perso ou une place libre à toute personnes handicapée.

C'est un peu difficile de donner un avis.
J'penses que si il y a bien un truc que j'ai jamais fait, c'est d'utiliser ce genre de place réservées.

Et ça me saoule toujours autant quand je vois des valides squatter ce genre de place pour gagner quelques secondes et quelques pas...
Seoseo
op
@Atmoz: Ce n'est pas ma place perso, et j'en avais besoin car j'attendais un taxi, et tu imagines bien qu'avec un fauteuil électrique ce n'était pas une deux chevaux, donc que la place était vraiment nécessaire.

Après, la question de la nécessité immédiate, même si je ne l'avais pas eu, ça n'autorise pas à se mettre dessus. Parce que si moi j'arrive derrière et que j'en ai besoin, et qu'au contraire des autres, je ne peux pas me garer ailleurs, et bien je suis dans la merde.

Et comme je l'ai dit dans son édition, je considère, peut-être à tort mais je considère, qu'un organisme d'État se doit d'être exemplaire. Même si ces employés sont des êtres humains lambda.
@Seoseo: ", peut-être à tort mais je considère, qu'un organisme d'État se doit d'être exemplaire." Faut pas être bisounours non plus, ces gars-là ont pas signé pour avoir la légion d'honneur et être des exemples. Ils travaillent juste pour l'état et ont un salaire.
Seoseo
op
@critikal: D'où ma dernière phrase.
@Seoseo: Oui bien compris. Mais du coup n'ai pas ça en considération, ce n'est pas faisable.
@Seoseo: C'est plus clair, merci.
Et bon, le geste qu'ils ont fait en se garant là, ça reste merdeux, que les choses soient claires !

Par contre, "je considère, qu'un organisme d'État se doit d'être exemplaire."... spoiler alerte, tu habites en France non ? Vous y croyez encore à ce genre de conneries ?
Mais tu as vu le logo de la camionnette et tu as su que c'était ton "pote" que tu mettais dans la merde non ? C'est chaud quand même, tu aurais juste pu faire la remarque. Genre un donné pour un rendu.
Seoseo
op
@bobbylamousse: Tu sais il y en a beaucoup des véhicules municipaux… et ce n'est pas mon pote, on a juste sympathisé car à chaque fois (Chaque début juin) c'est lui qui taillait avec deux autres collègues. Sinon je ne le voyais pas plus qu'à ces occasions-là.
@Seoseo: ok ok je ne me représentais pas la fréquence. Car si le mec venait une fois par mois tondre ton jardin, ok c'est pas ton pote mais le type s'implique quoi
Seoseo
op
@bobbylamousse: "Chaque année, les jardiniers municipaux..." c'est quand même clair ? :p
Télécharge l'application AlloVoisins, peut-être qu'un mec lambda va te proposer ses services pour pas grand chose.
T’es un vrai connard, c’est à cause des gens comme toi qu’on peut plus pousser les vieux dans le bus , faire des rodéos devant les ecoles , pisser sur le trottoir et accessoirement de garer sur lesplaces handicapés!
Mec, tu découvres une dure loi de la vie: l'important n'est pas de savoir qui a tord ou raison mais qui a le plus le pouvoir de faire chier l'autre.
Parfois, il vaut mieux savoir être diplomate et communiquer.
P'tain, il n'y a que moi qui trouve que t'as raison sur toute la ligne. Étrange...
Toi tu fais valoir tes droits, lui c'est un gamin boudeur qui refuse de rendre un service car son égo a été touché.
" C'est comme si un geste galant de la part d'un homme lui donnait le droit de mettre une main au cul derrière. C'est comme si une famille qui s'occupait bien de son chien s'autorisait ensuite à caillasser ceux des autres."

A peu pres tout le monde fonctionne comme ca en fait. A différents niveaux selon les personnes, et a moins de leur expliquer que ce sont des facon d'agir assez merdiques, ces gens ne changent pas leurs pratiques.

Dans ton cas précis je rejoint rorzoob, le gars t'impute la faute qu'il a commise et comme il faisait t'aidait par gentillesse pour ton jardin, il ne se sent plus redevable.
Handicapé en 2019 pfff....T'as pas trouvé autre chose comme boulot? (nan, je déconne).
Pourri leurs la vie, défonce les. Balance au maire les propos qu'ils ont tenus.
Putain!! Tu m'as véner!! T'habites où?
A Voir
Chargement...
Chargement...
Chargement...