Chargement...
Menu Groupes
Bons Plans
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Elle a bien mangé quand même. Mais la "chrétienté française" s'en remettra et s'en retrouvera renforcée wink wink
@boulbi: Justement je pensais l'inverse, c'est pas si effarant que ça. Même l’échafaudage je trouve qu'il se la joue plutôt cool vu la chaleur qu'il a pris.
Ce qui m'impressionne le plus c'est le nombre de ponts qu'il y a sur cette photo
@Grota: Moi c'est la mouette
Il faut refaire le toit mais ua niveau de la structure en pierre ça a l'air d'être pas trop mal
@Azertsix: Les parties hautes du transept ne sont plus soutenues par la charpente, et ça par contre c'est problématique, parce que si ça a été fragilisé et que le vent se lève, ça va finir en bas.
@Azertsix: les voutes, trancepts et autres voussures ont pour but de repartir le poids de la charpente sur les colonnes et les murs exterieurs, vers le bas et l'extérieur.
Pour transférer la force qui pousse vers l'extérieur, il y a les arcs boutants qui dévient les forces vers le bas en partie en "poussant" vers l'intérieur.
Le tout crée un équilibre des forces et tout est redirigé vers le sol.

S'il n'y a plus de charpente qui pousse vers l'extérieur et vers le bas, il ne reste que la structure portante, qui n'est plus portante car le poids s'exerce sur la clef de voûte (la pierre la plus haute d'une voute) et donne sa stabilité à l'ensemble, et les arcs boutants qui "poussent" vers l'intérieur.

Pour te faire une idée, imagine que tu empiles 60 briques les unes sur les autres. Si tu appuies très fort au sommet de ta pile de briques (et qu'elles sont bien posées), elles ne bougent pas. Si tu n'appuies plus...
@Wendigo: Le coup de bol c'est que les trous dans les voûtes sont autour du transept. S'il y en avait eu un à mi chemin entre le transept et les beffrois, y a des chances que ça se passe moins bien.
@Daboulganiech: ben oui. Là sans la charpente qui fixe tout c'est un château de carte. Ça passe ou ça casse
Cela aurait put être bien pire finalement, un miracle presque qu'il n'y ait "que ça".

Nota: on voit le coq de la flèche retrouvé!
@GoldenFist: Et des chaises de camping sur le beffroi le plus proche.
@Daboulganiech: Et des gilets jau...what?! Complot?
@GoldenFist: C'est ce que je me dis aussi, l'orgue est sauvée, les reliques aussi, les tableaux aussi, les vitraux aussi, le coq aussi, ... Finalement on n'aura perdu que la charpente du XIIIeme et la flèche du XIXeme.
@Daboulganiech: C'était pour profiter du spectacle. Une belle vue d'ici
Je m'inquiète aussi de la destruction causée par les tonnes d'eau déversée pour éteindre le feu.
Il n'y a pas qu'à nettoyer, je pense qu'une partie de ce qui ne s'est pas écroulé est à sacrifier pour repartir sur quelques chose qui ne va pas finir moisie ou qui n'a pas été fragilisé par l'incident ou l'opération...
@Lintha: Le salpêtre pourrait être de la partie, mais c'est pas quelque chose de compliqué par rapport à des actions comme "virer le plomb qui s'est glissé dans absolument tous les interstices et qui va dilater et faire bouger les pierres"
@Daboulganiech: c'est à ce genre de chose que je pense. Y'a le bois brûlé et effondré, certes. Mais y'a le reste. Le moins visible. Qui va demander une quantité de travail encore plus grand que ce que les gens pensent au premier abord.
@Lintha: C'est clair que s'il faut lever chaque pierre une par une pour sortir le plomb ça va pas être la même épopée que se limiter à poser une charpente.
C'est quoi ca ?
@Daboulganiech: Ah j'imaginais pas ca comme ca
Update: Le pignon Nord du transept a été étayé cette nuit pour éviter qu'il casse. Le pignon entre les beffrois va être échafaudé pour descendre la statue et le sécuriser, et la face intérieure du beffroi Sud semblent fragiliser par des pierres effritées par l'incendie.

http://www.leparisien.fr/culture-loisirs/notre-dame-des-travaux-d-etayage-effectues-cette-nuit-18-04-2019-8055861.php
Autres
Chargement...
Chargement...
Chargement...
J'accepteCe site utilise des cookies pour vous assurer d'obtenir la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus