Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



The father (de Florain Zeller)

Synopsis (pompé sur allociné) : THE FATHER raconte la trajectoire intérieure d’un homme de 81 ans, Anthony, dont la réalité se brise peu à peu sous nos yeux. Mais c’est aussi l’histoire d’Anne, sa fille, qui tente de l’accompagner dans un labyrinthe de questions sans réponses.

Mon avis : une claque, rarement un film m'aura mis devant un sujet si personnel.

Alors il y a trois choses autour de ce film.
La première, le scénario et la mise en scène qui cherchent (et réussissent) à donner le point de vue de ce vieil homme qui sens la réalité lui échapper. On se retrouve comme lui, perdu dans la compréhension des choses. Cet appartement qui symbolise une prison mentale, les personnes qui nous font douter de tout. Et puis cette montre cherchée en vain pour tenter de retrouver le temps.

Il y a ensuite l’interprétation magistrale de tous les acteurs. Forcement Anthony Hopkins fait vivre ce personnage, ses doutes, son égo qui refuse de sombrer. Son oscar est largement mérité. Quand à Olivia Colman, elle est touchante de désespoir et de fatigue du quotidien.

Le troisième point est plus personnel. J'ai passé une partie de mon enfance avec une grand-mère ayant perdu une partie de son esprit (suite à un AVC), ce n'est pas exactement alzheimer, mais le résultat est proche. Alors ce film m’a bouleversé de justesse, forcement je ne suis pas objectif. Mais il est rare qu’un film réussisse à me faire sentir si proche de mes propres peurs intimes.
The father (de Florain Zeller)

Synopsis (pompé sur allociné) : THE...
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Le film est fou
Y'a Van Damme dedans ?


A Voir
Chargement...
Chargement...
Chargement...