Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



Je m'intéresse aux technologies d'écrans en ce moment, j'ai remarqué quelques petites choses emmerdantes

Un petit mot sur le contraste d'abord, on parle de rapport entre "noir" et blanc pour les écrans : 1000:1 en générale, jusqu'à 4000:1 pour les meilleur dalles VA et infini pour le oled (le noir n'émet pas). Il s'agit d'un rapport "statique", soit une capacité a bloquer le rétroéclairage (oled a part), en "dynamique" on peut atteindre beaucoup plus, tout simplement en faisant varier la puissance du rétro-éclairage, en générale sur 1000 niveaux, codé dans le hdr 10+ et le dolby.
Qu'en est-il de notre perception? L'œil a une plage dynamique de 17 en moyenne, mais c'est un exposant de 2, soit 2^17 = 131 072 de nuances de gris. Notre perceptions des couleurs n'est, elle, pas la même sur toute cette plage : nous avons des bâtonnets très sensibles pour les faibles luminosités, et des cônes pour voir les couleurs, ceux-ci nécessitent environs 100x plus de lumière, notre perception des couleurs est donc une plage dynamique de 1 300 nuances. A ceci s'ajoute la gestion de la lumière par le diaphragme naturel qu'est notre iris ainsi que l'adaptation de notre rétine a la lumière, notre "rapport dynamique" nous permet de distinguer clairement des choses a la lueur des étoiles ou en pleins soleil, il est donc de plusieurs millions. Bien que ce ne soit pas nécessaire de le prendre en compte pour restituer une belle image, la comparaison avec les écran est intéressante.
Petit détour sur les écrans et sur le codage des images qui s'y afficherons, prenons le cas du hdr : un codage sur 10 bits, soit 1024 nuances, c'est bien, mais pas encore au niveau des 1300 couleurs qu'on peut percevoir, a ce stade on remarque aussi un autre problème, celui de la luminosité. Si on ne voit pas les couleurs sur les luminosités les plus faibles, on vois quand même quelque chose. Cette partie de notre perception n'est pas du tout pris en compte dans le codage, pour rapel, le codage actuelle sur 10 bit veut dire : 10 bits alloué a chaque couleur sur chaque pixel, soit 30 bits par couleur et par pixel (petite digression : pour un écran 4k 60 fps on a donc 3 840*2 160 = 7 000 000 de pixel, a 30 bits chacun, une image de cette résolution pèse donc 210 000 000 ou 210mb, 60 fois par secondes soit 12.6gbps, a peu près les ordres de grandeur de la bande passante hdmi). Pour faire les choses correctement et le plus léger possible il faudrait donc un codage sur 11 bits (2000 nuances) et un autre pour la lumière sur 7 bits (128 nuances), soit un poids pour chaque pixel qui passerais de 30 a 40 bit, rien d'insurmontable.
Enfin, retour sur nos écran, vous comprenez maintenant que des écrans avec un contraste de 1000:1 suffisent a rendre honneur a nos formats vidéos pourris, et aussi pourquoi même si le oled rend la perception plus douce et les images plus belles, mais qu'il ne saurais pour autant rendre fidèlement ce qu'on aurais put percevoir avec nos yeux.

https://en.wikipedia.org/wiki/Rod_cell
http://www.latelierducable.com/tv-televiseur/cest-quoi-un-espace-de-couleurs-srgb-rec-2020-hdr-adobe-rgb-rec-709/

Maintenant que le cadre est posé, voici les points ou je me questionne, votre avis est le bienvenue - Spoiler : (g pas lu ptdr)  - .
Pourquoi les dalles se limitent a 1000:1 en ips, pourquoi est-ce si dur d'aller au delà? J'y connais rien mais je suppose qu'il suffit de doubler l'épaisseur pour arrêter 2 fois plus de photons et arriver a un contraste de 1 000 000:1. Enfin je suppose que si c'était si facile ce serais déjà fait, si quelqu'un sait je veut bien une explication.
Pourquoi lors du développement du hdr10+ et du dolby ils ne sont pas allé directement sur un format d'image 40bits, au lieu de se limiter a 30, ça ne pèse pas beaucoup plus lourd et il faut une norme avant que les constructeurs de caméra et écran puisse s'adapter, même si ça prend du temps. Si on doit fabriquer une caméra capable de filmer dans ce format, il suffit de répartir le flux lumineux sur 2 capteurs (1 haute luminosité, l'autre basse), rien d'insurmontable la non-plus, on sait faire, on sait même faire beaucoup plus complexe. Le oled pourrais rendre honneur a ce genre d'image.
Donc je viens avec mon incompréhension et attend vos réponse, alors, pourquoi on n'as pas déjà mieux que le hdr? Frilosité des acteurs du marché, peur de perdre des sous? Manque de précision dans le contrôle de la dalle? C'est peut-être déjà prévus?
A votre avis c'est pour quand?
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
j'ai lu, et c'etait ultra chiant.

Ma télé brandt va très bien, c'est pas parfait sur les couleurs mais c'est en grand et osef.

J'imagine qu'il faut bien s'inquieter de quelque chose.
@cardio: Faut pas lire des trucs qui t'intéresses pas gros, j'imagine que ça a du être chiant oui
Vous savez, moi je ne crois pas qu’il y ait de bonne ou de mauvaise situation. Moi, si je devais résumer ma vie aujourd’hui avec vous, je dirais que c’est d’abord des rencontres. Des gens qui m’ont tendu la main, peut-être à un moment où je ne pouvais pas, où j’étais seul chez moi. Et c’est assez curieux de se dire que les hasards, les rencontres forgent une destinée... Parce que quand on a le goût de la chose, quand on a le goût de la chose bien faite, le beau geste, parfois on ne trouve pas l’interlocuteur en face je dirais, le miroir qui vous aide à avancer. Alors ça n’est pas mon cas, comme je disais là, puisque moi au contraire, j’ai pu ; et je dis merci à la vie, je lui dis merci, je chante la vie, je danse la vie... je ne suis qu’amour ! Et finalement, quand des gens me disent « Mais comment fais-tu pour avoir cette humanité ? », je leur réponds très simplement que c’est ce goût de l’amour, ce goût donc qui m’a poussé aujourd’hui à entreprendre une construction mécanique... mais demain qui sait ? Peut-être simplement à me mettre au service de la communauté, à faire le don, le don de soi.
T'as pas tort.
Mais tldr, je me suis arreté rapidement même si je sens que ta question est intéressante. Mais pas à cette heure ci. Peux pas.
Tu dis n'importe quoi. Jamais vu quelqu'un expliquer aussi mal un concept. Tu parles de nuances, après de couleurs. C'est flou, rien n'est sourcé.

Pour répondre à ta question, en IPS, il est très dur de faire du noir car les LED ont une luminance non nulle. Donc le contraste en pâtit. Ensuite, le contraste ne se limite pas à 1:1000 en IPS, il peut être plus élevé. Mais pas non plus à 1 000 000:1 (Tu verrais pas la diff de toute façon donc inutile)
De toute façon le contraste dynamique, c'est de la merde, ça veut rien dire.

Ensuite pour le HDR, je pense que tu ne te rends pas compte de l'impact que ça aurait de passer à 40bits. (ça pèse beaucoup plus lourd)

Pour répondre à ta toute dernière question, pourquoi c'est pas démocratisé ? 1) ça coute cher 2) 90% des gens s'en battent royalement les couilles
@TeoRis: C'est l'impression que j'ai pour s"en battent royalement", pourtant en parallèle ils vendent le ciné pour la qualité d'image. J'ai approfondie mes recherches, la façon de coder n'est pas la bonne, en vérité on pourrait même réduire le poids des images tout en augmentant la qualité en incorporant une variable de luminosité indépendante. J'ai appris que les pros travaillent jusqu'en 24 bits, donc passer a 11 poserais pas de problèmes, genre pas du tout. Il s'agirais d'une inertie du marché et de l'incompétence générale de ses acteurs, pour changer. Sinon il y a 2 sources pour comprendre les truc un peu pointu sur lesquel tu aurais pas les bases, je peut pas écrire un bouquin pour expliquer tout pas a pas, je t'invite a relire activement et a t'arrêter sur chaque terme si nécessaire pour faire ta recherche et comprendre de quoi il s'agit. J'ai cherché a faire court et a m'adresser a ceux qui en connaissent déjà un peu, c'est accessible pour les autres mais il faut être actif dans ta lecture, c'est absolument pas quelque chose de simple.
@friedrikh: Alors, pour la dernière partie de ta réponse, sâche que j'ai fait des études dans le domaine et que j'en sais sûrement plus que toi.

Étant moi-même initié, c'est en toute connaissance de cause que je te dis que ton explication est merdique.

Pour la qualité d'image, sache aussi qu'au cinéma, le contraste est tout pourri par rapport à un écran, ce qui montre encore plus que le grand public s'en bat royalement les couilles et qu'il croit que l'image est meilleure parce qu'elle est plus grande.
@TeoRis: Ce serais pas la première fois que je suis meilleur qu'un professionnel dans son domaine, en fait c'est même plutôt une règle. Si tu veut me montrer que j'ai tord, explique toi, si tu veut pas y passer le temps nécessaire, passe juste ton chemin, mais arrête de me casser les couilles avec un argument d'autorité, rien que de te voir avancer ça je sais que t'es pas un malin. Je t'ai donné ta chance, je t'ai tendu la perche mais tu reste toujours aussi con. J'en connais 1000 des comme toi, tous les mêmes, "j'ai raison parce-que j'ai appris, oups je me suis trompé". Je partirais pas en débat avec toi, parceque le but est pas de trouver qui aura raison ou tord, je m'en bas les couilles de ton petit égo qui s'est réveillé au moment ou t'as cru que tu pouvait avoir l'avantage sur quelqu'un dans une conversation. Au point ou on en est il y a plus de débat possible, ni de discussion apaisé su le fond. Salut connard.
@friedrikh: Bon ok, tu veux une réponse claire.
"Le contraste effectif des écrans, compte-tenu de l'éclairage ambiant, et celui des imprimés, se situe aux alentours de 1 à 100."
En réalité, aspirer à un meilleur contraste n'a aucun sens car un écran réfléchira toujours une partie de la lumière ambiante à moins d'être dans le noir complet. Donc premièrement, il faudrait savoir de quels type d'écrans tu parles. (Smartphone, PC, TV, VR)

Sinon pour préciser les moments où tu dis de la merde :
"Il s'agit d'un rapport "statique", soit une capacité a bloquer le rétroéclairage (oled a part), en "dynamique" on peut atteindre beaucoup plus, tout simplement en faisant varier la puissance du rétro-éclairage, en générale sur 1000 niveaux, codé dans le hdr 10+ et le dolby."
Et le HDR en OLED alors ? Je crois que tu n'as juste rien compris à ce qu'était le HDR.

"Qu'en est-il de notre perception? L'œil a une plage dynamique de 17 en moyenne, mais c'est un exposant de 2, soit 2^17 = 131 072 de nuances de gris."
Ici, tu confonds écran et capture d'image.

"notre perception des couleurs est donc une plage dynamique de 1 300 nuances."
Là, t'as tout mélangé, tu confonds contraste dynamique et contraste statique. L'oeil, à un instant T, peut voir jusqu'à 8 millions de couleurs (ce qui n'est le cas que pour certains chanceux) et a une possibilité de détecter un contraste 100:1. Donc à un instant T, on peut détecter 100 "nuances de niveau de gris". En bougeant les yeux, on peut en détecter encore 100 mais sur un autre niveau (plus sombre ou plus clair). Le contraste dynamique n'a aucun sens sur des écrans car une fois l'oeil fixé seule une plage de 100:1 est détectable.

Donc en soit, le problème n'est pas un problème de contraste. Mais de contraste dynamique. Ce qui n'est absolument pas la même chose. En effet, le contraste dynamique est le contraste au sein d'une image donnée, et cela dans plusieurs zones plus ou moins sombres de l'image. Un meilleur contraste dynamique, augmentera le contraste entre les différentes zones de l'image.

Sauf que ce que ne disent pas les constructeurs de TV, c'est que ces contrastes peuvent être atteinte avec un traitement d'image logiciel et le hardware n'est pas limitant pour ces images.

Autre point important, le HDR se vante de pouvoir offrir une plus large gamme de couleurs que les autre moniteurs mais c'est simplement la norme de colorimétrie qui a changé entre les moniteurs HD et UHD. Auparavant, rien ne permettait de produire des images en dehors d'un espace colorimétrique que l'on appelle rec. 709. (caméras, appareils photos, etc...) Désormais avec l'arrivée des jeux vidéos et des films à effets spéciaux, on peut choisir d'afficher certaines couleurs que des capteurs ne pourraient pas restituer. C'est pour cela qu'une nouvelle plage de colorimétrie (on appelle ça le gamut) est née, le rec. 2020. Plus large et plus représentatif du monde réel (j'entends par là plus proche des couleurs perceptibles par l'oeil), il permet d'afficher plus de couleurs. Mais ces couleurs reste affichables avec 3 sous-pîxels (RVB) rien à voir avec le HDR qui n'est qu'un traitement numérique de l'image.

Mais de toute façon, dans tous les cas, aucune technologie d'écrans, y compris parmi les plus chères, n'est capable d'afficher ces couleurs, le maximum que l'on peut faire, c'est s'approcher d'un gamut dit "Adobe RVB" bien plus large que le rec. 709 mais encore bien loin du rec. 2020.

Conclusion, le HDR n'est qu'un traitement numérique et n'a rien à voir avec la qualité d'un écran.

PS: je reviens pas sur cette phrase : "Pourquoi les dalles se limitent a 1000:1 en ips, pourquoi est-ce si dur d'aller au delà? J'y connais rien mais je suppose qu'il suffit de doubler l'épaisseur pour arrêter 2 fois plus de photons et arriver a un contraste de 1 000 000:1." parce que t'as au moins eu l'intelligence de dire que t'y connaissais rien. Et pour t'expliquer, si on veut augmenter le contraste d'une dalle IPS, une solution : Augmenter la puissance des led car la dalle IPS a une luminescence non nulle lorqu'un pixel est noir. Si tu ajoute une deuxième couche, tu divise par 2 la luminescence du pixel noir, mais aussi celle du pixel blanc donc t'as juste assombri ton image.
@TeoRis: @TeoRis: Je parles évidement de condition hypothétique parfaites, sinon il y aurait pas débat. J'ai reprécisé ma pensé parce-que effectivement, depuis les 2 jours ou tu m'agresse j'ai pas eu la prétention de maitriser(encore) le sujet.
Tu dis que l'oeil a une plage dynamique de 2^7 environs, c'est pas ce que j'ai lu, et quand on vois la qualité des photo d'un appareil a 2^10 c'est déjà pas jojo... Je suppose que la plage 2^17 que vois partout est donc cette cette fameuse valeur quand on déplace son oeil sur l'image, c'est celle la qui m'intéresse, tu te doute bien que l'autre est pas très pertinente dans le cas qu'on aborde. Du coup pour capter une image "réaliste" il faut une caméra capable d'enregistrer avec une plage dynamique de 2^17. L'écran quand a lui doit pouvoir rendre le même contraste, 2^17, si il ne peut pas a cause de noirs trop lumineux, l'image sera écrasé, et même la on ne peut pas afficher de "vrais" noir, mais je suis pas certains qu'on en rencontre suffisamment souvent pour que ce soit un problème. Je sais que c'est pas comme ça qu'on compte dans la normes d'images, mais l'acclimatation de l'oeil rend cette manière de voir les choses plus pertinentes, c'est elle qui compte, pas les nits.
Maintenant le hdr : je suis allé regarder, effectivement je ne savait pas ce que c'était, c'est une norme en gros. Ce dont je parlais c'est donc uniquement de la profondeur des couleurs, 8, 10 bits ect. Je précise aussi ma réflexion sur les nuances nécessaires dans une image, l'essentiel c'est qu'on voit autant de détail qu'on aurait put avec nos yeux, j'ai vérifié, l'EOTF est logarithmique, donc ça parait bon. Maintenant sur 10 bits je le redis, c'est pas assez pour coder toutes les couleurs sur une plage dynamique de 2^14, même de 2^10, peu importe la méthode. J'ai étudié le diagramme de chromaticité, je suppose que les couleurs ne peuvent toutes être affichés a cause du retro-éclairage, donc le micro-led serais en principe capable de le faire?
Pour les limites de contraste des dalles, les calculs sont pas bon Baptiste, si tu compte comme ça ta dalle peut filtrer la lumière avec une épaisseur nul. Tu peut considérer une dalle comme une vitre teinté, ajourner 2 vitres teintés qui laissent passer 1% des photons te donne une vitre qui en laissera passer 1/10 000, en ajourner 2 qui laissent passer 90% t'en donnera une qui laissera passer 81%, le contraste est multiplicatif.
@TeoRis: J'ai aussi regardé comment fonctionne les dalles, je pense que c'est plus une question électrique, j'ignore comment sont orienté les cristaux mais c'est soit par une différence de potentiel, soit par le passage d'un courant. Dans les 2 cas elle est donc limité en épaisseur et faire des sandwich de pixels n'est pas acceptable.
Ce que je sais après m'y être intéressé :
la 4K c'est purement marketing et pas forcément mieux que de la 2K à une certaine distance (genre un mettre).
les dalles ont toutes leur défaut. Même sur un écran à 600 balles j'ai de l'IPS glow.

mais du coup, pour répondre à ta question, j'imagine qu'il doit y avoir une limite technique qui n'a pas encore pu être dépassée, ou que ça ferait des écrans beaucoup trop cher pour être vendus.
Saïan n'a pas supprimé les TL/DR dans la nouvelle mise à jour.
Je dis ça comme ça...
Qu'une réponse, passe en Full Oled dès que tu peux ! Moi j'ai une excellente LG 65 CX6, incroyable image, Sasumg QLED en PLS....D'ailleurs Samsung commence à présenter des TV Oleds. Pour le PC idem tu as une excellente dalle qui vient de sortir TV LG OLED evo C2 42 pouces.
@Humu31: Je ne peux que plussoyer. J'avais fais un benchmark des télés ya 6 mois quand je cherchais à remplacer la mienne. Clairement et de loin, les LG CX / C1 / G1, sont devant.
J'ai pu choper une CX55 d'occasion (achetée 3 semaines plus tôt par le type, facture Boulanger à l'appui, elle avait pas une rayure et le film protecteur était pas enlevé lol) à 800€, j'étais ravi.
Je m'émerveille toujours de la beauté des images, c'est impressionnant ♥
@Martos: je te confirme, clairement y a pas mieux, et pas besoin d'avoir 10/10 à chaque oeil pour voir la différence avec un TV Qled.....Très bon choix les LG !.


A Voir
Chargement...
Chargement...
Chargement...