Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
On arrête pas le progrès.
Dans quel monde on vit… Un jour ça va tomber sur l'un d'entre nous et il postera son histoire dans le g/cool-story
@KIMKLA: diviser pour mieux régner
@Hqro: rassembler pour mieux merder ouai
En soi c'est une forme de transphobie dans le sens où tu n'as parfois aucun autre moyen de dire qu'une personne est trans' autre que le fait qu'elle te le dise.
Beaucoup refuserait de coucher avec une femme trans ayant eu une mammoplastie et une vaginoplastie, ayant un taux d'oestrogene totalement classique pour une femme, etc. Pour le simple fait qu'elle soit trans'. Alors que rien ne la différencie physiquement d'une femme cis'.
La généralisation n'est pas ouf, certes, mais l'idée n'est pas fausse pour autant. Le fait existe.
La blague n'est pas mauvaise non plus mais le soucis c'est que c'est un sujet souvent tourner en ridicule justement pour annihiler la portée de son message et au final on n'en retiens qu'une bande de clown. En partie à cause des extrémistes, en partie à cause de leur opposant qui les ridiculise même quand le message est important et devrais ouvrir au débat et pas à la blague systémique.
@Elentari: En suivant ce raisonnement, les hommes devraient donc être attirés par toutes les femmes sans exception, peu importe tous les autres aspects, puisque ce qui compte c'est uniquement : un vagin, des seins et un taux d’œstrogène.

Et pourtant, il y a des homme cis qui ne veulent pas coucher avec des femmes cis pour des tas de raisons : trop grosse, trop poilue, trop grande, trop bavarde, trop sale, trop de sa famille, trop petite, trop rousse, etc.

Pourquoi ces critères de non attirance sexuelle ne poserait pas de problème éthique et pourquoi le fait de ne pas vouloir coucher avec un trans le serait ? Pourquoi ce serait du coup de la transphobie et non pas juste une non attirance sexuelle, point ? Si je préfère les brunes plutôt que les blondes, c'est ok mais si la peau noire chez les femmes ne me plait guère, je suis de fait raciste ? Et si le trans est moche, suis-je transphobe ou juste superficiel ?

Tu critiques la généralisation du propos mais la visio simpliste du tiens est au moins aussi problématique.

Alors oui, il y a sans doute des gens qui refusent l'idée de coucher avec des trans parce qu'ils sont transphobe mais... ils l'étaient déjà avant. Ce refus de sexe s’inscrit dans un ensemble : il sont transphobes à tous les niveaux. Mais dire que quelqu'un s'estimant non transphobe le devient subitement juste parce qu'il n'a pas d'attirance sexuelle est une connerie qui masque, cependant une réalité : les trans ont une sexualité compliquée. J'ai un ami trans, il était fille hétéro et est devenue homme homo et c'est compliqué pour lui de trouver un partenaire. Les hommes homo qui refusent de coucher avec lui sont-ils pour autant transphobe ou est-ce juste qu'ils cherchent un homme avec une bite parce que c'est ça qui leur plait ?

Ce genre de situations est vraiment compliquée et source de malêtre pour ceux qui les vivent, mais ranger tout cela dans une transphobie systématique ne va rien arranger et va juste susciter des réactions de moqueries ou de rejets. Quand on veut sensibiliser les sociétés aux enjeux LGBT, on évite de les insulter de facho en introduction...
@legul: ah non mais tu m'as mal comprise j'ai l'impression. Je ne cautionne pas la généralisation et j'ai bien précisée que je parlais des cas où le nature du rejet viens de la nature transgenre de la personne, pas de son physique. Bien sûr que tous est une affaire de goût.
Mais si la personne est à ton goût, que tu l'as draguée par qu'elle est à ton goût, qu'elle a même, allons jusqu'au bout, l'appareil génitale qui te convient au pieu... S'arrêter avant d'aller au bout simplement parce que la personne est trans alors que ce fait ne change rien à ton affaire, c'est forcément de la transphobe pour moi.

Tu peux pas dire que le fait que quelqu'un soit trans rentre ou non dans tes "goûts". Tu peux dire que tu n'aimerais pas coucher avec quelqu'un qui a un membre ou un vagin par exemple. Des poils ou non. Etc. Ça c'est des goûts physiques.

Et bien sûr que rejeter les personnes non concernées ne va pas aider le combat, c'est partout pareil, pour toutes les communautés. Mais beaucoup l'oublies. Après, c'est à comprendre aussi, quand tu passes ta vie à devoir justifier ton existence, à un moment t'en a un peu marre quoi.
@Elentari: Oui dans le cas que tu précises, on peut éventuellement parler de transphobie. Le problème c'est que lorsqu'on parle de sexualité (et d'excitation), le cerveau passe souvent en mode animal/automatique/viscérale qui peut parfois entrainer des réactions débiles.

Et tu peux donc avoir un mec hyper ouvert vis-à-vis des droits et libertés des LGBT mais qui se retrouvant au pieu avec un trans va débander. C'est une réaction sans doute stupide et clairement insultante pour la personne en face, mais c'est plus compliqué que de la transphobie selon moi. Surtout avec les mecs : notre cerveau déjà un poil primitif est encore plus con en terme de sexualité.

Éventuellement, dans ce cas là, il faut traduire le "deeply" de l'article au sens psychologie, la transphobie se cachant là où on ne l'attendais pas.
@legul: après je pense qu'il faut différencier quelqu'un qui se rend compte qu'il ou elle n'arrive pas à ressentir d'excitation pour une personne trans à cause d'une association d'idée inconsciente et indépendante de sa volonté avec quelqu'un qui refuse catégoriquement de coucher avec un.e trans "par principe" en se cachant derrière l'excuse des goûts.
Y'a quand même une grosse nuance entre les deux.

Bien sûr qu'il faut pas crier à la transphobie, à la mysogynie ou au raciste pour rien. Ça fait que desservir la cause du combat pour un monde égalitaire et respectueux.
@Elentari: "Après, c'est à comprendre aussi, quand tu passes ta vie à devoir justifier ton existence, à un moment t'en a un peu marre quoi."
C'est clair ; moi d'ailleurs j'ai arrêté de dire a mes coups d'un soir que j'étais marié... a un moment j'en ai eu marre faut pas déconner quoi ma vie c'est ma vie j'ai pas a partager.
L'exemple peut prêter a sourire mais il est tout a fait pertinent ; tu ne peux pas omettre ce genre de détail a ton/ta partenaire simplement sous prétexte que tu n'est pas d'accord avec le principe... Soit t'es honnête, soit tu ne l'est pas mais se cacher derrière "j'en ai marre de me justifier" c'est une excuse bidon pour arriver a tes fins.

Tout est question de définition de "transphobie" ; tout a fait personnellement je leurs souhaite tout le bonheur du monde si "iels (non je deconne)", s'ils se sentent bien comme ça.
Mais pour autant je définirai toujours une femme trans comme étant un homme qui a changé de sexe, et moi, je suis hetero... Et je ne vois pas en quoi ca me placerait dans la catégorie des transphobes.
"L'attirance" est multiples, personne n'a jamais dit que ca devait se résumer a de la génétique pure , d'ailleurs certain se définissent même comme sapiosexuel par exemple et ça ne choque personne...
Il ne suffit pas de se faire couper le zguegue et se faire faire pousser des seins pour être (a mon sens) une femme comme MOI je le défini. Alors OUI c'est tout a fait personnel on peut se dire que c'est archaïque ou dénué de sens mais pour autant c'est ma définition des choses et de ce que j'en sais celles de la plupart des CIS. Faut il pour autant nous dire qu'on est transphobe ou qu'on fait les choses mal? L'attirance sexuelle (et pas que) c'est une affaire personnelle qui ne regarde que nous et qui ne devrait JAMAIS être remise en cause ni décrite de manière négative ou méprisante.


Bref, ils savent très bien ca compte pour bcp de gens (hommes comme femmes); ne pas le dire c'est un mensonge grave, même s'ils se partagent pas cette opinion.
@Pacifik: encore une fois on s'est mal compris. Dans le contexte de ma phrase, je parlais de devoir justifier leur existence. Pas de dire qu'il existe. C'est différent.
C'est la différence entre : "Qui es-tu ?" et "Pourquoi tu es comme tu es ?" / "Tu es sûr d'être comme tu es ? Non parce que je sais mieux que toi."
Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs.
ce genre de réponse de privilégié qui fait semblant d'ignorer qu'être identifié comme trans t'expose à beaucoup plus de danger du fait que tu es trans... contrairement à être cis... tout comme être une femme par rapport à un homme... Mais bon c'est surement un gigantesque incel alors bon....
@nikoumouk: C'est une réponse facile à un titre d'article de merde qui fait d'un jugement de valeur douteux un fait.

Être victime de discrimination n'excuse pas la connerie et ne justifie pas de voir le mal partout. Et dire à un Cis qu'il est, par essence, homophobe ou transphobe et à un homme qu'il est, par essence, misogyne et violeur, ce sont des choses contre lesquels on à le droit de réagir, incel ou pas.
@nikoumouk: En quoi rester hétéro/cis (j'aime pas ce terme) est un privilège? Si c'est vraiment le cas pourquoi y a tant de trans et non binaire?
Si devenir trans me donnerais a des privilèges je penserais sincèrement a me couper les couilles
@nikoumouk: Attend attend, t'es quand meme pas en train de me dire que, le trans qui ne precise pas qu'il est trans "before dating you" comme c'est ecrit, le fait dans un souci de se proteger d'un quelconque danger?

Ou de dire que le raisonnement "not being attracted to trans people is deeply transphobic" est legit et ne merite pas un tackle du meme niveau, cad ridicule?

Non, t'es pas en train de dire ça hein rassure moi?

T'es pas en train aussi, pour te rassurer comme tu peux, de classer fatalement les gens qui font une blague sur un sujet qui te tiens a coeur, comme incel ? Juste basé sur.. rien. Pour tenter de te donner du credit peut etre? La bonne vieille ficelle de la tentative de discrediter l'auteur plutot que le contenu. Naaan, t'es tellement smart, tu t'abaisserais pas a ce niveau quand meme...
@nikoumouk: T'en tiens une bonne couche toi dis donc (Sais tu ce qu'est l'esprit critique ?)
@legul: "contre lesquels on à le droit de réagir," contre lesquels on à le droit de lutter et pas qu'un peu,
@Pseudobligatoir: Le défonce pas trop, il va croire que t'as envie de lui... (d'un autre coté son épitaphe c'est "ntm, voala vouala.")
@Stooff: C'était pour être modéré dans mon propos...
@Lagoudale: Oula... Alors déjà "tant de trans", ça représente 1% de la population, on est quand même loin d'une majorité qui menace et tu choisis pas vraiment ton orientation sexuelle ou ton genre en fonction des privilèges qui y sont liés en fait...
Ensuite c'est par défaut privilégié par rapport au reste des spectres d'orientations sexuelles et d'identité de genre d'être cis hetero car c'est la norme de la société. Tous comme tu es privilégié par défaut en étant "normopensant" ( ouais j'aime pas particulièrement ces termes non plus.)
Parce que au mieux le système n'est pas pensé pour toi donc tu es marginalisé, AU PIRE, il est pensé CONTRE toi et ça peux aller bien plus loin encore.
@Pseudobligatoir: concernant ton premier paragraphe, je pense que beaucoup de personne non trans' ne se rendent pas compte qu'un.e trans qui va dans un bar, dragouille quelqu'un à qui il ou elle plaît et s'apprête à aller plus loin, même en étant encore au bar, révèle être trans à ce moment car il ou elle sait qu'aller plus loin sans en parler serait dangereux... S'expose quand même à des actes de violence physique ?
Faut pas négliger l'impact pour l'ego de beaucoup de personne qui veulent sauver la face d'avoir été attiré par un.e trans. Pour beaucoup ça voudrais dire que leur entourage ou pire EUX MÊME, devrais remettre en question leur orientation sexuelle. Incroyable. Impensable surtout.

Donc si, c'est une réalité. Tous comme les trans' qui meurt de transphobie. Je connais pas beaucoup de cis' qui meurt pour le simple fait d'être cis'.
@Elentari: "révèle être trans à ce moment car il ou elle sait qu'aller plus loin sans en parler serait dangereux... S'expose quand même à des actes de violence physique ?"

1-Oui et? Est-ce que je dit le contraire?
2-De ne pas le faire a ce moment la, est-ce que ça enleve ou meme reduit le potentiel d'agression? Est-ce que ça ne peut engendrer des réaction encore plus violentes par la suite? Est-ce que, tout simplement, c'est une base saine pour une relation?
3-Est-ce que de faire le raccourci entre "ceux qui aimerais savoir" avec "transphobe" est une base pour une discussion saine et interessante, ou est-ce encore une fois le bon moyen de botter en touche avec le catalogage systematique dans la categorie "-phobe" ceux qui oseraient emettre la moindre reserve a ce sujet, coupant court au debat ?
@Pseudobligatoir:
1-Oui et? Est-ce que je dit le contraire?

bah euh.... Oui ?!

Attend attend, t'es quand meme pas en train de me dire que, le trans qui ne precise pas qu'il est trans "before dating you" comme c'est ecrit, le fait dans un souci de se proteger d'un quelconque danger?

C'est exactement ce que tu dis en fait.
C'est bien pour ce protéger d'un danger que les trans' veulent pas en parler.

Et oui c'est encore pire si un transphobe l'apprend après mais si c'est une personne qu'a fait de la chirurgie, qu'à un corps qui pourrait passer pour cis... Il ou elle risque quand même de se faire agresser si iel en parle au début alors que moins si iel en parle pas du tout.

Et puis a un moment, je suis désolé de le rappeler, mais les gens ne se rende pas compte de la pression que c'est de révéler cette information. C'est limite un trauma à chaque fois car tu sais pas comment ça va réagir en face et quand tu sais que la réaction peut aller jusqu'au meurtre, j'suis désolé mais c'est pas aussi simple que : "Ouais mais pour protéger ma fragile heterosexualite j'ai besoin de savoir ce que tu as dans le pantalon, même si là comme ça sans savoir, j'te baiserais bien."
@Elentari: "C'est bien pour ce protéger d'un danger que les trans' veulent pas en parler." Dans l'absolu oui, mais en s'exposant a un autre danger, qui n'a rien de moins dangereux. Donc le calcul est vite fait : c'est completement con. Et plus l'implication de la personne dans la relation sera grande et longue (nojoke), plus le risque de réaction disproportionnée sera grande aussi.

"mais si c'est une personne qu'a fait de la chirurgie, qu'à un corps qui pourrait passer pour cis... Il ou elle risque quand même de se faire agresser si iel en parle au début alors que moins si iel en parle pas du tout." Ca fait beaucoup de "si", deja que les trans sont pas beaucoup, mais les trans "parfait" (note les guillemets) c'est encore une minorité dans la minorité, j'ai quand meme du mal avec "l'excuse" de ces situations par rapport au titre de l'article.

"mais les gens ne se rende pas compte de la pression que c'est de révéler cette information." C'est vrai que la pression doit etre moindre quand c'est dans l'intimité et au moment de tomber le slip....

" "Ouais mais pour protéger ma fragile heterosexualite j'ai besoin de savoir ce que tu as dans le pantalon, même si là comme ça sans savoir, j'te baiserais bien."" Ah oui, c'est a cause de la "fragilité" des heteros, ok je vois le genre de ton argumentaire. Donc l'hetero qui s'en fout est "strong" c'est ça? et celui a qui ça peut poser probleme est un faible? Sans deconner, ça marche ce genre d'argumentaire? Vous comptez changez le monde en traitant de faible ceux a qui ça pose probleme en esperant qu'ils ferment leur gueule pour faire semblant d'etre fort?
@Pseudobligatoir: On va dire que tu as raisons et qu'on parle bien de la même chose, même si c'est visiblement pas le cas.

J'en ai pas grand chose à foutre de l'article en soi. Je rebondis sur les propos que je lis. Et les propos que je lis me posent problèmes.
Et au final, ce débat ne devrais pas avoir lieu d'être. On ne devrait pas être en train de débattre de "qu'est ce qui est la meilleure façon pour une personne trans d'éviter de se faire tuer pour le simple fait d'être trans et d'avoir tentée de date un.e random ?"
Parce qu'au final c'est ça hein.

Et oui, je suis désolé, mais quelqu'un qui se sent obligé d'agresser une personne trans après avoir appris qu'elle l'étais, simple parce qu'il ou elle était attiré.e par cette personne et ne veux pas l'assumer, j'appelle ça avoir un ego fragile. Et par extension, ce qui rend leur égo fragile c'est qu'ils tiennent énormément à leur "image" d'hétéro pur souche et sans tâche.
Tu mélanges mes propos avec d'autres choses, encore une fois. Je parlais pas des personnes qui refusent de coucher avec des personnes trans dans mes messages avec toi mais des personnes qui les agressent.
N'essaie pas de me faire dire ce que je n'ai pas dis.
@Elentari: "Et au final, ce débat ne devrais pas avoir lieu d'être. On ne devrait pas être en train de débattre de "qu'est ce qui est la meilleure façon pour une personne trans d'éviter de se faire tuer pour le simple fait d'être trans et d'avoir tentée de date un.e random ?"" oui, c'est meme pas ce qui est suggeré dans le titre de l'article ni meme dans la blague qui a eté faite, ça a eté amené sur le tapis par nikoumouk, en mode "on peut dire n'importe quoi mais ils sont en danger" comme si ça pouvais justifier des parallèles foireux, comme si celui qui aimerais savoir etait forcement un psychopathe et un agresseur.

Parallèle que tu fais en disant que ceux qui veulent savoir le font par fragilité, et un paragraphe plus loin dire que ceux qui on des problemes d'ego et donc de fragilité vont agresser. Ce n''est pas parce que tu aimerais le savoir AVANT que tu est un AGRESSEUR.

Et avoir un peu d'honneteté intellectuelle en comprenant qu'on ne peut justifier de cacher ce genre de truc a un.e partenaire sous pretexte d'eviter les agression, c'est du bullshit.

"Et oui, je suis désolé, mais quelqu'un qui se sent obligé d'agresser une personne trans après avoir appris qu'elle l'étais, simple parce qu'il ou elle était attiré.e par cette personne et ne veux pas l'assumer, j'appelle ça avoir un ego fragile." Justement, imagine la réaction au bout de 6 mois de ralation, rien ne tiens debout dans ce merdier, comme si eviter de le dire allais arranger quoi-que ce soit.


A Voir
Chargement...
Chargement...
Chargement...