Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



Coup de gueule de Marsault

Un grand respect pour ce monsieur..

(je savais pas trop dans quel groupe mettre ça)
Coup de gueule de Marsault
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
tl;dr marsault est une victime et il veut des likes sur sa page facebook
@grems: un babtou fragile*
Autant ses dessins ont un style et une identité assez unique (pas comme ses prises de position), autant son coup de gueule pas beaucoup de sens, si ce n'est bien sur parce qu'il est motivé par l'usure qui suinte de son texte.

Les chances de voir ton boulot publié ne se mesurent pas à combien tu en chies et à combien ta vie et ton travail sont pénibles. C'est fonction de la qualité, de la forme et du fond, de l'originalité , et bien souvent (et malheureusement) du nombre de gens à qui ça va plaire.
Trouver injuste que de la merde fasse de l'audience quand son propre boulot n'est accepté nulle par car trop "original", trop violent, trop marginal ou pas assez vendeur ne va pas aider ce gars à avancer. D'autant que la victimisation est pas vraiment ce à quoi on s'attendrait de la part de quelqu'un qui fait des dessins comme les siens.

Bref, tout ça pour dire que je suis surpris de voir comment une personne avec un point de vue aussi pessimiste et sombre que le sien peut témoigner aujourd'hui d'une désillusion pareille...
@Steamer: Tellement d'accord.
@Steamer: Né en 1988. Baptou fragile.
@Steamer: Mais non mais tu comprend c'est un rebèle de la société.
En tout j'ai pas été étonné d'apprendre que ce beauf n'ait jamais été à l'école.
@Steamer: Faut pas se mentir non plus, ce qui fait qu'un mec est connu et pas un autre c'est généralement les relations (le piston quoi) ou la chance (genre le collectionneur d'art qui tombe en panne par hazard à Montroux-du-clochet-de-la-Vielle-sur-Garette et qui y trouve l'artiste du siècle).

Pour un un génie découvert, combien ne le seront jamais ?
Pour un génie reconnu, combien de sous-merdes le sont également ?
@Steamer: "ses dessins ont un style et une identité assez unique"... Pas d'accord du tout sur ce point, Gotlib faisait le même style de dessin 50 ans plus tôt. Après on lui a déjà fait la remarque donc je vais pas remettre le débat sur la table, je ne renie pas son talent mais j'ai du mal avec cet auteur premièrement pour cette raison (Marsault c'est un peu un croisement entre un gotlib et un mélenchon) et aussi car il dégage une image de lui qui me donne envie de gerber, un gros anar completement imbu de sa personne.
TL;DR, c'est juste une putain de victime qui fait le bonhomme en se representant dans ses dessins, mais c'est un beauf fragile
@Mizaku: + vampire du style de Gotlib
@Graou: Gotlib best of all ♥
Au lieu de dénigrer le travail des autres il devrait peut être aussi se remettre en question un minimum... Il a un style très réaliste à la Gotlib plombé par une anatomie plus que bancale par moment. Le peu de planche que j'ai lu ne sont pas travaillé au niveau composition, c'est toujours le même type de plan peu intéressant. Sans compter que ses planches sont très loin d'être inspirées.

Je connais bon nombre de personnes qui sont dans le cas où il était il y a 2 ans, sauf qu'ils sont bien meilleurs que lui, bien plus ouverts, bien plus talentueux, et ils n'ont toujours pas percés. Pourtant ils ne font pas leur victime!

Ça aurait pu être un beau message pour tout les artistes dans cette situation: il en a chier pendant des années et il commence enfin à réussir grâce à son travail acharné. Mais faut qu'il gâche tout...
@Pilouu: Geluck avec son chat est le stéréotype du plan fixe et ça marche. En soi, ses planches sont pas mauvaises à mon goût mais c'est vrai que si on le compare à gotlib sur le style graphique, on est loin des épopées de rubric-à-brac.
@Pilouu: Et encore, on a de la chance, il nous a épargné la conspiration, ou le fait que ses dessins dérangent tellement qu'on le censure. Je ne comprends pas l'intérêt qu'on lui porte. Son talent n'est pas à la hauteur de son ego.
Au niveau graphique, c'est totalement pompé, et au niveau des propos, c'est nul et/ou déjà largement exploité (en mieux). Il n'apporte rien de nouveau et s'étonne de ne pas cartonner?
Il aurait aimé faire comme les chanteurs de la star'ac, passer de rien à la gloire en évitant les galères et que tout le monde se pâme devant son talent.
Mais non, tout comme toi, j'en connais un paquet qui ont un talent incroyable, cumulent les boulots, grattent sur leurs planches toute la nuit, sans venir chouiner sur FB parce qu'ils bouffent des pâtes au thon depuis 5 ans. Et surtout sont humbles, ne font pas leur diva dans les maisons d'édition, se renouvellent et ne lâchent pas l'affaire.
C'est comme la musique, c'est un choix, on sait que le chemin va être dur et impitoyable...
@Japhet: Ça marche parce que c'est simple, parce qu'il n'y a pas d'erreur, parce que c'est cohérent, et ça sert vachement son propos, le dessin n'est qu'en second plan (et pour autant il a son identité, son style, qui se renforce ses BDs, malgré la "pauvreté" des dessins).
Alors que Marsault, ça reste avant tout un dessinateur. Dessinateur basé sur la provocation, avec un style réaliste mais décalé proche de Gotlib. A partir de là, il y a une certaine exigence qui s'installe. Tu ne t'attends pas à avoir des problèmes d'anat si grossiers sur ces dessins, problème que ne ferait pas la connasse qui a payé ces foutus études 10000€ l'année soit dit en passant... Tu t'attends à un peu d'originalité de sa part, de prise de risque, pas de la facilité bon marché. Mais que dalle, c'est du sous-Gotlib. Enlève lui son côté "pseudo rebelle beauf du PMU du coin", sors le de sa "zone de confort", et tu te retrouves avec un dessinateur lambda qui tente d'imiter ses maitres à la place de s'en inspirer. C'est un peu ça le problème avec lui, il parle, il provoque mais c'est creux, ça généralise et ça chie sur les autres.

Je suis content qu'un gars qui en a chier arrive enfin a sortir la tête de l'eau, mais qu'il ne fasse pas sa victime, qu'il ne chie pas sur ceux qui ont réussi plus facilement comme la meuf qui fait la 1ère de couverture (et plus facilement, c'est souvent vite dit), alors qu'il a encore tout à apprendre...
@Graou: Le pire c'est qu'avec une remise en question, des prises de risques, une envie de vouloir avoir un style unique, il pourrait vraiment devenir bon. Mais là c'est de la poudre aux yeux, clairement!
@Pilouu: 100 balles qu'il est du genre à dire: "je ne me prostituerai pas en adoptant un style qui n'est pas le mien"
Il a juste oublié qu'il décalque une pointure du genre. Je crois même qu'il appelle ça un "hommage". Mon cul. Il pompe, et mal. Point barre. Il n'aurait pas ce discours victimaire de merde, on serait plus cléments, mais là c'est du foutage de gueule.
Pour reprendre l'exemple du Chat cité plus haut, c'est comme si un mec faisait la même chose, mais avec des moustaches, et des blagues de Toto, en gueulant que c'est un génie incompris.
Je fais aussi de l'illu (relégué au 3e ou 4e plan aujourd'hui), et au début de ma carrière, des bd confidentielles, des parutions dans des fanzines alternatifs, des petites expos collectives dans des galeries miteuses, des installations éphémères pourraves, etc. Internet ne permettait pas d'arroser autant le public qu'aujourd'hui. C'était à l'ancienne, on galérait, on se faisait jeter de partout, mais ça nous donnait la rage, on taffait 2x plus, on testait, on se regroupait en ateliers, on essayait même de monter nos propres maisons d'édition. Ce n'était pas la culture de l'ego comme aujourd'hui. Un mec cartonnait, une nana faisait la une d'un magazine avec une illu, on se disait "putain c'est cool, on peut le faire aussi, c'est possible!" et pas son discours de vieil aigri jaloux. Je déteste ce genre de mecs, il y en a tellement de meilleurs que lui, plus talentueux, plus subversifs, avec une vraie passion artistique qui lui feraient fermer son claque-merde. Ce n'est ni le premier, ni le dernier à avoir fait des boulots alimentaires de merde et difficiles pour tout réinjecter dans une passion qui ne permet pas de se mettre un steak dans l'assiette.
Déjà, qu'il sorte de l'ombre de Gotlib, on verra après.
@Pilouu: Pilouu président !
Fake, pas de fautes
Je connais tellement cette situation. Il m'arrive exactement la même chose, sauf que moi c'est pour la musique... Et tout le monde continue de s'en branler.
@UnderTiger: En même temps, pense aux producteurs, ils ont peur pour leur materiel informatique.
@Mezut: ça serait vrai si ils écoutaient mes musiques.
ahah quelle merde celui là putain
Tout est dit: une victime.
Je vois ça comme un remerciement à ses viewers plutôt qu'un coup de gueule.
Et c'est qui ?
@Niqueau: Un gars qui fait des caricatures un peu bourrines. C'est un style un peu particulier, il y en a pas mal sur Choual, tu peux te donner une idée assez facilement.
"La lumière n'est belle que quand tu sors d'une apnée dans la merde."

Je la note celle-là, elle est bien.
@Kroonie: elle a aucun sens cette phrase
@LeDeuhman: quesque tu comprends pas?
@Arilou: bah c'est à chier et parler de lumière et d'apnee ca n'a aucun sens
c'est beau ce qu'il écrit le gazier, respect !
je pos' uniquement parce qu c'est vrai que des pisseuses aux dessins ignoble, et qui te passe un message cucul de bourge parisienne et fille victime du genre l'émission "les filles du mouv'" y en a un paquet et qui font du pognon.
Après c'est le même débat , le commercial est partout. Que ce soit dans les maisons de disque ou d'édition ceux qui persent ne sont pas forcément les plus talentueux. Mais juste ceux qui font vendre.
Je comprends son coup de gueule même si il se pose un peu trop en victime et aurait du d'ava,tage encourager ceux qui en chient comme lui.
@Pingfuking: Dans ces cas-là, il s'adapte au lieu d'essayer d'imposer du réchauffé. A la différence de la musique, c'est plus facile de naviguer d'un style à l'autre.
Il y en a beaucoup qui ont fait ou font ça. Ce n'est pas parce qu'un illustrateur se plie aux contraintes commerciales qu'il n'est plus foutu de dessiner ce qu'il aime, ou de faire publier ses délires en parallèle en se servant de la reconnaissance acquise via le commercial. C'est d'ailleurs ce qu'ils font presque tous. Des mecs comme Larcenet, Peeters, Killoffer (mon ancien prof d'illu) et tant d'autres, peuvent pondre des planches "formatées" pour la vente, et d'autres trucs totalement invendables, barrés, dérangeants, introspectifs. Mais ça marche parce qu'ils se sont fait un nom, et maintenant ils peuvent imposer des trucs.
Chargement...
Chargement...
Chargement...