Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe



Un homme meurt tous les 13 jours tué par sa compagne

La justice est bien plus clémente avec les femmes auteures de violences
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Le pauvre subir ça tous les 13 jours
@ico_: Elle aime bien sa petite routine la madame.
@Rorzoob: Encore une preuve qu'il faut lutter contre le patriarcat ambiant et contre les clichés de genre qui nous enferme d'un un prisme de lecture rétrograde et sexiste. Ainsi, cela libérera d'un poids les hommes qui aujourd'hui doivent se conforter à une masculinité toxique qui provoque chez eux des comportements autodestructeur. Pour notre cas, c'est l'idée que les hommes doivent être dominant par rapport à la femme qui provoque chez ces premiers une honte et qui les empêche d'agir dans ce genre de situation. C'est ce même cliché systémique qui, au tribunat, joue en faveur des femmes, l'image de la mère porteuse et de l'homme dominant porte préjudice à un jugement égalitaire puisque d'éducation les juges ne considèrent pas les hommes et les femmes sur un pied d'égalité. Ça me fait pas mal de peine, quand je pense à l'avenir de nos enfants, parce que quand on pense qu'il y a quelques années, c'était systématiquement l'armada contre les hommes dans cette situation, mais encore une fois les politiques ne s'intéresse qu'aux solutions court-termiste afin de ne pas fâcher son électorat (Le plus souvent d’extrême droite). Tout cela enrichis par la monté de la haine sur les réseaux sociaux, rien ne vaut la totalité des comptes Twitter influents (c'est foutu d'avance) , et c'est bien la raison officielle : les femmes actives n'ont plus aucune raison d'avoir peur ... Il ne faut pas voir ça autrement, si ce n'est pour les lobbyistes qui sont payés pour prétendre le contraire … Allez les nazes, bonne journée à tous (sauf toi).
Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs.
@Pigcell: Les mecs se font buter et tu relies ça au patriarcat et à leurs comportements autodestructeurs?!!!! Mais t'es con ou on t'a marché dessus espèce de sous-merde?
@Pigcell: j'ai pas pu lire en entier, ma femme trouve que je passe trop de temps sur choualbox.
@Kissmycoq: "(Le plus souvent d’extrême droite)" Et sans faire de point godwin, c'est bien souvent les mêmes qui veulent refaire la Shoah
@Balladeur: "Les gens en ont plein le cul des ara*" ( Remix )
https://www.youtube.com/watch?v=WJFBeiXbWwo
"On est encore dans une société avec l'image classique de l'homme viril, qui possède la force morale et physique. "

Les hommes, victimes du patriarcat
Miore
op
@JackOlantern: Même quand c'est les femmes qui font du mal aux hommes c'est quand même la faute des hommes

Au vu des faits, J'appellerai ça de la misandrie plutôt que du patriarcat.
@Miore: Ce sont des femmes, elles NE PEUVENT PAS être responsables. C'est toujours la faute de l'autre.
(bande de pisseuses à couettes)
@Miore: @Miore: Les gens font du mal aux autres pour un tas de raison, le soucis c'est le processus judiciaire et la libération et l'écoute de la parole et je vois pas comment on peut dire que la honte et la complaisance envers les femmes au procès soit autre chose que des clichés sexistes issus d'une société avec une majorité d'hommes au pouvoir

La misandrie n'est pas le pendant féminin du patriarcat
La patriarcat est juste une organisation sociale c'est pas une attaque personnelle pète un coup
@Miore: C'est pas à cause du patriarcat frappe des hommes
Mais c'est (en partie) à cause du patriarcat que les hommes ne les dénoncent pas.
Miore
op
@Pantoufle @JackOlantern
Vous me dites "les hommes souffrent car ce sont des hommes au pouvoir (=patriarcat)"
Ça veut dire quoi ? Que les hommes prennent cher en justice parce que ce sont des hommes qui font carrière en politique ? Ça n'a aucun sens

Que ce soit les hommes, les femmes et même (surtout) les feministes, tout le monde se fout des victimes hommes. Baser ce rejet sur cet hypothétique "société patriarcale" c'est une belle manière d'invisibiliser les victimes et ne pas s'occuper du problème
@Miore: Ce genre de problème est pourtant lié au patriarcat, et de nombreuses féministes en parlent et le pointe du doigt. Faut déjà commencer par comprendre que le féminisme c'est pas les hystériques de Twitter, les "vraies" féministes luttent pour l'égalité homme / femme.

Maintenant en quoi le patriarcat est responsable du genre de situations comme celles de l'article ? Tout simplement parce que c'est le patriarcat qui définie l'homme comme supérieur à la femme, les hommes sont bien souvent très cruel entre eux quand arrive le sujet de la virilité. Combien de mecs ce sont fait traiter de "tafiole, tantouze, tapette, etc..." dès qu'ils ne sont pas concidéré assez viril par leurs pairs ? En anglais tu as même l'expression "man up" qui est sorti aux hommes qui ont le malheur de devenir trop émotionnel face à certaines situations (rupture, dépression, blessure, etc...).

Dans notre culture, être un homme c'est être fort physiquement et mentalement, donc les hommes qui sont battus, violés, maltraités par une femme ont direct la honte et n'osent pas en parler, parce qu'ils savent qu'ils seront au mieux pas pris au sérieux, au pire rabaissé et ridiculisé.

Ce biais est présent chez les hommes et chez les femmes, ce qui va donc forcément biaiser les jugements en justice puisque automatiquement, même si c'est l'homme la victime, il va constamment être vu comme au dessus (en termes de force) de la femme. Tu perds direct la notion de "défendre le faible face au fort" que tuas dans un jugement d'homme qui violente sa femme.

Il va donc falloir arriver à passer outre cette connerie de l'homme fort et robuste et de la femme faible qui a besoin d'être protégée, ces 2 idées ayant été directement mise en place par le patriarcat.

Et c'est une des choses que les féministes veulent combatre.

Bon après c'est sûr qu'avec toi c'est chaud d'en parler puisque t'es visiblement en pleine période "d'incel".

Mais si tu cherches VRAIMENT à en apprendre plus, je te conseil le livre Le mythe de la virilité d'Olivia Gazalé.
Miore
op
@WoAw: Je suis d'accord avec toi, mais je vois pas du tout en quoi le "vrai" féminisme aide les hommes victimes.

D'ailleurs, le "vrai" féminisme c'est quoi ? Parce que le féminisme qui tient les manettes aujourd'hui c'est le féminisme d'État (ministère égalité hommes/femmes) qui consacre 100 % de son budget aux femmes et aucune feministes s'en plaint.
Le dernier grenelle des violences conjuguales a consacré l'intégralité de son budget aux victimes femmes, pas un euro de dépensé aux victimes hommes. Ce sont des feministes revendiqués qui tiennent ce grenelle et aucune feministe n'a levé la voix face à cette injustice... Sexiste.
@Miore: Serais-tu en train de sous-entendre que les réponses politiques sont toujours en adéquation avec les réalités du terrain ?
Miore
op
@Amok: C'est à dire ?
@Miore: Que prendre pour justification sur la voie que choisit le féminisme les décisions d'un gouvernement c'est un peu comme dire "les hôpitaux ont trop d'argent, la preuve : ils réduisent leur budget".
@Miore: J'ai mis des " à vrai féminisme parce que justement c'est assez dur à définir et est très subjectif en soit. Mais basiquement (pour moi) le vrai féminisme c'est le mouvement social qui cherche à remettre l'homme et la femme sur un pied d'égalité en utilisant des réflexions poussées basée sur l'étude des comportements humain à travers l'histoire et les différentes société.

Et le vrai féminisme aide les hommes victime en dénonçant et en essayant de briser tous les problèmes que j'ai cité dans mon premier com'. En essayant de faire accepter aux hommes victimes que ce n'est pas grave d'être parfois "faible", que c'est n'est pas à eux d'avoir honte de la situation, qu'ils ont du soutiens, etc...
Et elles essayent aussi de faire changer les mentalités pour qu'un jour un homme victime de violences conjugales puisse être traité de la même façon qu'une femme vivant la même chose, que ce soit face à ses proches, la police, la justice, etc...

La première barrière qui empêche les hommes violentés d'en parler c'est la pression que la société leur met et la honte qu'ils ressentiraient à en parler, le vrai féminisme veut faire tomber cette barrière.

Quant au grenelle des violences conjugales, c'était juste une vaste blague médiatique qui à juste servi au gouvernement à faire semblant de s'intéresser au problème et pouvoir dire "Mais si, on fait quelque chose regardez".

EDIT : D'ailleurs ce dernier grenelle à beaucoup été critiqué et jugé bidon par de nombreuses féministes / associations d'aide aux victimes de violences conjugale, qui souligné le fait que le gouvernement a dépensé temps et argent pour discuter de solutions à tester, alors mêmes que beaucoup d'entre elles ont déjà été testées et ont montré de bons résultats ailleurs.

Miore
op
@WoAw: J'ai jamais vu de groupes feministes se donner autant d'efforts dans ce sens comme tu le décris. Peut être que c'est la pensée de ton "vrai feminisme" mais ça ne se voit pas dans leurs actions, dans leurs manifestations, documentaires ou levées de fonds. Les seuls à faire tout ça sont justement les groupes dits "masculinistes".


Et quant au Grenelle, on devrait tous être choqué qu'aucun centre d'hébergement pour hommes battus n'ait encore été ouvert en France quand on sait que plus d'1/3 des victimes revendiqués sont des hommes
@Miore: Ou peut-être que tu fais juste du cherry picking. Tu te rappelles ? Ce qui faisait dire à certains que les végétaliens sont tous vindicatifs...

Btw, tu dis 1/3 ; dans l'article que tu as toi même link, ils avancent le chiffre de 11%. D'ailleurs tu as remarqué qu'il venait de Madame Figaro ? Je t'ai connu d'une plus grande honnêteté intellectuelle...
@Miore: Alors il ne faut pas confondre féminisme et groupes féministes, ces derniers ont déjà bien assez à faire avec "leurs" problèmes (sous entendu les problèmes liés au patriarcat que rencontrent les femmes) pour EN PLUS devoir s'occuper d'aider ACTIVEMENT les hommes.

En revanche le féminisme en lui même va aider INDIRECTEMENT les hommes, en allant chercher les racines du problèmes et les étudier, tu as pas mal de contenus féministes qui va traiter le problème du point de vu de l'homme.

Encore une fois je te conseil Le mythe de la virilité d'Olivia Gazalé qui traite de ce problème très particulier, tu as aussi le podcast Les couilles sur la table qui aborde les problèmes de la virilité, de la masculinité toxique, du patriarcat ou encore de la sexualité et l'impact négatif que cela a sur les hommes.

Encore une fois, les femmes et le féminisme ont les mains bien prises de leur côté, et pourtant tu en as qui prennent le temps d'étudier l'impact qu'à cette problématique sur les hommes et qui essayent de trouver des solutions pour aider à les résoudre, alors même que rien ne les y oblige.

Le féminisme c'est quand même un des rares combat social qui va prendre le temps de voir le problème du point de vue de "l'autre camp" (à défaut d'autre expression) et l'aider à changer pour son bien aussi.

Quant au fait qu'aucun centre d'hébergement pour hommes battus n'ait encore été ouvert en France quand on sait que plus d'1/3 des victimes revendiqués sont des hommes, oui ça choque beaucoup de monde. Sûrement pas assez, mais c'est un travail très long et compliqué qui ne se résoudra pas du jour au lendemain. Surtout si on met tout ses espoirs sur un gouvernement qui lui veut juste faire bonne figure et qui va donc traiter uniquement des sujets les plus en "vogue".

Ces dernières années c'est la violence faite au femme qui a été mise en lumière parce qu'elles ont décidé de ne plus se laisser faire, de dénoncer et de gueuler. Si ça te tiens à coeur rien ne t'empêche d'en faire autant, d'ouvrir ton centre, d'ouvrir ton association, de faire des interventions, etc...

Mais ne surtout pas pointer du doigt les féministes qui font déjà un travail plus que remarquable et qui au final n'y sont pour rien.

Parce qu'il faut pas oublier que tout ce qui à permis d'arriver à ce niveau (encore bien trop bas) aujourd'hui pour la violence faite au femme c'est à la base le travail de nombreuses femmes qui ont décidé de mettre les mains dans la merde et de faire bouger les choses sans grand moyens.
@Miore: J'ajouterai également un précision à sa réponse. Quand il dit :
"Il va donc falloir arriver à passer outre cette connerie de blablabla [...], ces 2 idées ayant été directement mise en place par le patriarcat."

La formulation "mis en place par le patriarcat" me semble ambiguë et provoque des confusions. Pour moi, cela transparaît quand tu dis pour caricaturer : "Même quand c'est les femmes qui font du mal aux hommes c'est quand même la faute des hommes".
Ce n'est pas la proposition faite par l'analyse systémique du patriarcat. Cette analyse n'a pas pour but de désigner des responsables ou des causes individuelles.

Ainsi le féministe ne dit pas "Les hommes sont responsable des inégalités hommes/femmes, il faut donc changer les hommes", mais "Les hommes et les femmes sont dans un système inégalitaire, il faut donc changer le système".

C'est ça l'analyse systémique, on regarde la culture, les mœurs, les statistiques et on cherche les causes profondes des inégalités, celles qui prennent racine dans l'éducation de tous, dans les dogmes, dans l'environnement des gens, dans les discours mainstreams, dans la culture, etc
@Miore: Je vais te donner un élément terre à terre de l'égalité homme/femme que j'observe dans mon quotidien urbain.
A Paris il y a des bus à soufflet de la RATP qui tous les soirs ramassent les SDF pour une solution d'hébergement d'urgence pour 24h. Dans ces bus IL N'Y A QUE DES HOMMES, les femmes sont déjà en foyer pour 15 jours mini.
@Kissmycoq: Peut-être parce qu'il y a plus de SDF homme que femme et aussi parce que beaucoup de femmes SDF refusent d'aller en centre de peur des agressions sexuelles ou viols dont elles sont largement victime dans la rue
@Divico: Peut-être qu'il y a plus de SDF homme parce que justement les femmes ne sont pas à la rue et dans des foyers et donc pas comptées en tant que tel.
Après tu as raison, il y a beaucoup de SDF qui refusent d'aller en centre pour les raisons que tu évoques, sauf ceux qui sont dans ces bus où il n'y a pas de femmes.
Miore
op
@WoAw: Tu as tout dit, les feministes aident les victimes femmes, pas les hommes. Alors me faites pas croire qu'elles sont pour "l'égalité"

En sachant que ce sont des feministes au gouvernement et qu'elle consacre leurs efforts/argent du contribuables qu'aux victimes femmes on est donc bien d'accord que les victimes hommes ne sont pas aidé car ce sont des hommes. C'est exactement la définition du sexisme et d'une oppression systémique. On peut pas faire mieux !

Et non, l'absence de centres pour les hommes tout le monde s'en fout. Les médias, le ministère de l'égalité hommes femmes et les feministes. J'en ai pas entendu parler une seule fois. J'écoute régulièrement Les Couilles Sur la Table et même là ils éludent le sujet
Miore
op
@Kissmycoq: Les places dans les foyers sont prioritaires aux femmes.

Les hommes, bien que majoritaire (+80 % de SDF), sont ceux qui sont victimes dansa rue des délits et meurent de froids

Le bus d'urgence c'est bien mais quand on laisse la totalité des places en foyers pour les femmes pour la seule raison que ce sont des femmes, ça devient sexiste envers les hommes alors que ce sont eux qui souffrent le plus d'aggressions, vols, meurtres et deces de par leur condition
@Miore: on laisse la totalité des places en foyers pour les femmes pour la seule raison que ce sont des femmes c'est bien pour ça que je te disais ça, on est d'accord, c'est sexiste.
Un foyer en chambre individuelle c'est une chose, un centre où tu risques des choses en est une autre.
@Miore: Je veux bien toutes tes sources de groupes féministes, où tu les vois, où tu les suis etc...
@Miore: Faux, en France 40% des SDF sont des femmes, c'est seulement a Paris que les hommes représentent 83% des SDF. Du moins officiellement, parce que les associations parlent plus de 40% de femmes. Et pour faire simple, les femmes SDF ont BEAUCOUP plus de "chances" de subir une agressions grave dans la rue, par exemple viols et/ou agressions sexuelles. Et que comme les centres hébergement sont mixtes, forcément les femmes n'y vont pas pour éviter d'être agressée par les autres SDF et/ou le personnel du centre. Donc il est logique de réserver des centres a l'usage exclusif des femmes. Il est aussi tout a fait logique que les femmes ne montent pas dans ces bus puisque certaines se sont faites violées dans ces bus!

Maintenant, si le sort de tes congénères masculins SDF te chagrine vraiment, revient en France et monte une association qui s'occupera que des hommes au lieu d'utiliser ce problème la pour diffuser ta propagande de petit incel
@Kissmycoq: Oui mais non, les hommes et les femmes ont quasiment le même pourcentage de refus du 115
@Miore: Ce sont souvent les personnes avec enfants qui sont prioritaires, donc souvent les femmes. Et sérieusement Miore, tu penses que c'est plus avantageux d'être une femme en France ? Tu préférerais en être une pour les privilèges ?
Miore
op
@Divico: Haha incroyable, tu me sors "t'as qu'à t'en occuper des sdf lol" on croirait entendre un gars d'extrême droite "t'as qu'à t'occuper des migrants toi même"

Et please arrête de me cantonner à "incel", (célibataire involontaire) c'est un propos vachement sexiste car tu essayes d'atteindre ma virilité, c'est toxique
Miore
op
@Cyanhydrine: Oui je pense que notre société occidentale aide et accompagne les femmes bien plus que les hommes à tout niveaux. Face à la justice, dans le cadre familial, à l'école/université, dans les médias, face à la dépression, dans la misère sociale, dans l'opinion publique et dans certains cas dans la santé. Bien entendu je sais qu'il y a des oppressions systemiques en tant que femmes, mais celles touchant les hommes sont tout aussi importante et l'idéologie actuelle invisibilise ces victimes. Tout le monde trouve ça normal, c'est choquant
@Miore: Bon au moins j'aurais essayé, mais j'ai ni le temps ni la motivation de continuer d'essayer de t'expliquer des choses, surtout si tu te mets à déformer mes propos.

Quant à Incel, ce n'est pas juste "célibataire involontaire" ça regroupe tout un tas de comportement plus qu'une situation, mais bon c'est pas grave.

Ton dernier com' à défaut d'être vrai, permet au moins de confirmer que tu fais partie de cette communauté justement, et est tellement ridicule qu'il en devient drôle.
Les hommes qui se font tuer par leur femme, ça veut dire qu'ils sont faibles.
Donc c'est Madame qui doit commander chez eux, donc c'est lui la femme.
Donc, ca reste un feminicide, commis par une épouse qui porte ses couilles
"Balance son corps"
@Rorzoob: y a pas de débats à avoir. Ça date de 2013, l’article de 2015. Sortez les chiffres de 2019, la on parle.
@GreenLeRetour: ça ne m'étonne pas qu'un juif vienne ouvrir sa gueule quand on parle de minorité persécutée
@lemaurinois: et qu'il demande des chiffres. C'est une langue qu'ils comprennent mieux.
@lemaurinois: surtout... tous les 13 jours... treize... douze plus un... 12 normaux plus un juif qui focalise toute l'attention sur lui... y'a pas de hasard !
@Lintha: tien une mauvaise nouvelle n'arrive jamais seule. T'es là toi !
@lemaurinois: j'ai pas pu résister.
Mon cours est tellement chiant que j'ai du temps à perdre avec toi ♥
@Lintha: apparemment on peut se moquer des juifs mais pas de toi
@lemaurinois: Ouais mais les juifs sont stigmatisés depuis plus longtemps que nous. C'est plus facile et moins tendu dans la période actuelle.
Moi j'te dis, restes en à eux, tu prends moins de risques.
C'est quoi du coup le mot pour appeler ça ?
J'ai beau chercher, je trouve pas.
Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs.
@PunkyZlip: un sans couille?
Il paraît que la force des femmes c'est leur faiblesse apparente, et que la faiblesse des hommes c'est leur force apparente.
@OasisTropico: "les femmes sont fragiles, c'est vrai... mais pas comme une fleur. Plutôt comme une grenade dégoupillée."
L'amour, toujours l'amour...
Tu as un problème avec les femmes toi non? marre d'être rejeté ou un truc du style ?
Miore
op
@Myosotys: t'as raison, baiser rend féministe
Faut pas en parler, l'homme blanc cis genre est privilégié. Il n'a aucun droit de se plaindre!



A Voir
Chargement...
Chargement...
Chargement...