Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



Wendigo
1,513 points
03/02/2015
I'm just a regular everyday normal motherfucker

Médailles

Surtout ne pas compter le nombre de restos de kebab en France
36 points
Je dois avoir un truc de lesbienne refoulé mais les seins qui se frottent ça me fait toujours une petite émotion...
22 points
Omar m'a tuer
42 points
@Waio: Tu vas interdire à une femme de s'habiller comme elle le veut ? De quel droit ?! Machiste ! Misogyne ! Phallocrate !
22 points
Ça me rappelle une histoire d'anus et de retour de flamme
21 points
Fun fact : quand j'étais jeune adulte, j'allais souvent en vacances à Soulac sur mer avec des potes.
Un jour une copine du camping ramène une bouteille de vin qu'elle avait pris dans la caravane parentale pour mélanger avec le coca lors du feu de camp vespéral quotidien. Tout le monde avait trouvé le "kalimutxo" délicieux ce soir là.

Il s'est avéré que le père avait ramené un Gigondas 1985 exprès pour déguster pendant les vacances, et que cette cuvée légendaire s'est retrouvée mélangée avec du coca sur une plage girondine un soir d'été 1997...
20 points
En 1994, en vacances en Ardèche, j'ai rencontré une très jolie nana, venant de Corse.
On s'est dragouillés, on se plaisait beaucoup mais elle avait 16 ans, moi aussi, elle repartait le lendemain, et ses parents n'étaient pas loin, et donc rien de concret à part un baiser sur les lèvres en se quittant définitivement. J'ai justifié à son père que j'avais été honorable, il m'a répondu "Ah... Tant pis pour toi !"
Comme à l'époque on s'est échangés nos adresses, on s'est écrit une fois et puis plus rien.
Quand elle est devenue connue quelques années plus tard, je me suis dit que j'aurais dû persévérer...
Elle s'appelait Laëtitia Casta
32 points
Elle est bien urbaine
21 points
Dans l'idée, quand tu es agressé, tu te défends, c'est légitime et tu es le bon gars.

Si tu attaques en retour, par vengeance, tu deviens le méchant et l'opinion se dit que finalement le premier agresseur avait peut-être raison de t'en coller une.
49 points
@Goupil: La plupart des jeunes aujourd'hui n ont jamais entendu parler de Zinedine Zidane, Guy Lux, Pierre Desproges ou Thierry le Luron. Si on ne parle pas de quelque chose ou de quelqu'un, ça se vaporise dans l'histoire.
Beaucoup ne savent même pas ce que l'on célèbre le 11 novembre et le 8 mai.
30 points
C'est un jaune mimosa acrylique de chez Ripolin. Tu dois pouvoir le trouver chez Leroy Merlin.
23 points
"Non, Georges, pas les jaunes, tu sais bien qu'ils te rendent malade ! Viens fais pas le con !"
25 points
Un petit cours d'anatomie serait utile à ce monsieur...
37 points
Tant de motivation, d'entraînement, de sacrifices pour devenir pilote d'hélicoptère. Et pouf fini en 2 secondes...
25 points
Ce mec est proprement insupportable...
33 points
Si elle te rend coupable de ses échecs, c'est que ses sentiments sont morts et qu'elle ne veut pas en porter la responsabilité.
Quittez vous avant de vous détester.

Le coup du pervers narcissique c'est comme traiter quelqu'un de nazi, c'est un moment de lui faire incarner le mal ultime et de se placer en victime.
Encore le triangle de Karpman de la manipulation mentale.
22 points
"Monsieur votre compte CPF est ouvert, ...
- Je suis fonctionnaire...
- Ah... euh...
- Voilà, c'est ça.
Ne rappelez plus merci."

Ma mère :
"Madame votre compte CPF est ouvert, ...
- J'ai 69 ans, je suis retraitée. Vous voulez me proposer une formation ? Je vous écoute..."
22 points
Fun fact : À l'époque de la marine de guerre à voile, ils dormait dans des hamacs situés à l'entrepont, dans la même "pièce" que les canons. Lorsque le combat se profilait, il fallait décrocher ces hamacs, que l'on appelait "branles" pour laisser de la place. On mettait les branles bas pour le combat.
28 points
C'est une enfant qui joue à l'adulte.
Tu dois décliner en restant l'adulte qui parle à l'enfant.
Tu as 19 ans de plus qu'elle. Crois-moi ça ne t'apportera que des emmerdes.

Et quand bien même il se passerait quelque chose de mutuellement consenti, ça serait, d'une, illégal, de deux, immoral, et de trois tu ne serais pas à l'abri qu'elle n'assume pas/prenne peur/réalise vraiment, et en parle à ses parents.

En dernier lieu je te dirais que si tu lui fais la bise, normalement elle devrait encore avoir une odeur d'enfant, ce qui devrait être un stop direct.
39 points
Téléchargez l'application
Chargement...
Chargement...
Chargement...