Chargement...
Menu Groupes
Rorzoob
2,594 points, 27 boxs et 9,799 commentaires
@Lutz:

"Mais le foetus est vivant non ?"
Comme une vache ou une bactérie.

"L'avortement aussi est non annulable. "
Une grossesse ça peut se refaire.

Question de temporalité et de vision de l'humanité. On ne définit pas l'humanité d'un être que sur un élément de son passé, et on ne définit pas non plus l'humanité sur la probabilité d'un futur être, sinon chaque acte d’abstinence est un meurtre. Alors il faut définir un seuil à partir duquel on peut définir qu'un organisme vivant entre dans l'humanité, et ce seuil à été définit en France à 12 semaines de grossesse.

Des études montrent que la peine de mort touche davantage les populations précaires et est faillible en plus d'avoir des effets contres productifs à plusieurs niveaux (notamment la dissuasion). L'IVG a permit à de nombreuses femmes de ne pas s'enfoncer dans des fragilités matérielles ou psycho-affectives avec des enfants non-désirés qui se développeraient dans un environnement déficient, au risque d'enfoncer des générations dans un héritage de malheurs inexorables.

L'humanisme consiste à donner du contrôle aux individus afin de viser une humanité qui progresse dans l'épanouissement et dans la responsabilisation de chaque individu. Ce n'est pas compatible avec la peine de mort mais compatible avec l'IVG, dans l'idée d'améliorer la condition humaine vers des individus responsables, épanouit et éclairés.

La religion/la dictature à besoin du mal-être, c'est sa principale source de croissance. De nombreuses études montrent que la religiosité grandit avec la faiblesse intellectuelle et la pauvreté de la population. La foi est par principe l'essence des systèmes autoritaires asservissant que sont les religions, et la confiance aveugle et non raisonnée augmente dans les situations d'injustice et de misères matérielles et psychiques qui sont provoquées notamment par l'interdiction de l'IVG, de l'euthanasie et l'autorisation de la peine de mort. Les systèmes autoritaires/religions retirent à la population la possibilité de contrôler elle-même sa démographie. Plus un système autoritaire entretien un peuple abrutis et démunis à cause de son propre poids démographique, plus les autorités sont puissantes.

Donc pro-choix et anti peine de mort = volonté de responsabiliser les individus en leur donnant du contrôle sur leur vie.
Anti-choix et pro peine de mort = volonté d'enfermer les populations dans la misère matérielle et intellectuelle pour les assujettir à des systèmes autoritaires.
@GuyLeGueux: Tu sais que tu as plus de points communs avec un noir d'aujourd'hui qu'avec un romain pur souche ?
Non parce que déjà à l'époque les mecs s'échappent sur l'appartenance aux familles fondatrices ettruande salement sur leurs ancêtres. les romains réellement romains pure souche, bah y en a pas des milliers et qu'à l'époque déjà Rome est peuplé d'arabes et de noirs ainsi que des juifs qui disparaissent des registres au fur et à mesure qu'ils sont acceptés dans la société. Et les romain de base ressemblent sûrement plus à des arabes qu'à un beau blond. On trouve des mentions des gaulois comme blond et tout le monde est surpris/choqué.

Et je te parle pas des grecs de l'époque qui sont plus proche des persans voir des arabes d'aujourd'hui que nous d'eux.


Pareil avec de grandes vagues de marchands syriens sous les carolingiens qu'on observe s'intégrer au point de ne plus être remarqué comme Syrien dans les registres.
Ou de l'église qui est obligé de faire des rappels au mariage unique et entre personne de même confession jusqu'à 1000+ parce que cela n'était pas rentré dans les pratiques donc qu'il y a potentiellement un bon gros mélange pas très blanc à ce moment (R. Le jean à fait un super "Que sais je" dessus).
Donc pareil le carolingien qui descend de peuple du nord qui sont plus slave que blanc sont pas un modèle de blanchitude et en plus les mariages sont un beau bordel où on ne regarde pas la couleur de peau.

Le fameux Charles martel qui arrêtent les arabes à Poitiers oublit de signaler que du coup ces mêmes arabes se sont installés dans le. Sud et que beaucoup sont restés. Du coup y a pas beaucoup de mecs du sud qui soient pas héréditaire de gens arabes.

Le haut moyen âge et tous les chrétiens qui viennent en Europe au cour des croisades, les marchands d'épices qui sont si populaires pendant la période. Et on parlera pas des juifs qui finissent par se mélanger à la population. Donc même au moyen âge y a trop de mélange pour parler de culture blanche !

Avec les changements de populations, on concidere qu'en Europe la sédentarité devient majoritaire autour du dix huitième siècle donc encore des mouvements de communautés potentiellement non blanches (l'empire ottoman à pendant très longtemps eu un pied en Europe et ces peuples bougent).

Désolé mais tu n'as rien à voir avec ces gens si la couleur de peau est ton référentiel d'appartenance à une culture.
En prêtendant que ces gens participent d'une histoire blanche tu insultes la mémoire de ces gens que tu prêtend respecter.

Ton inculture sur la question de l'histoire est la plus belle preuve que tu ne portes pas l'histoire sur ta peau mais dans ta culture et dans ton travail de memoire.

Je suis trouve que j'ai de la chance d'être français et que les gens qui sont passés avant moi ont inventé un paquet de trucs cool. Mais dire que ce sont mes ancêtres parce que je suis blanc est absurde. Ils sont peut-être mes ancêtres par travail de mémoire mais ça n'importe quel noir ou arabe peut en faire autant.

Je peux jouer au même jeu avec les découpages en territoire.
Autres
Chargement...
Chargement...
Chargement...
J'accepteCe site utilise des cookies pour vous assurer d'obtenir la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus