Chargement...
Hyperbolos
47 points
11/12/2015
-

Médailles

@kankurox:

J'arrive pas à comprendre ta logique. Si les gens ont fait une erreur ou une négligence, en quoi ca légitime d'être contre l'avortement ? Des erreurs, on en commet tous et heureusement qu'on peut recevoir de l'aide ensuite. C'est le corps de la femme, c'est elle que ça concerne. Aussi, tu présentes ça d'une façon légère - des jeunes qui s'en moqueraient- mais les études montrent que le recours à un avortement n'est jamais une décision facile ou légère.

Enfin sur 30 ans, le taux d'avortement n'a pas augmenté en France (légère fluctuation mais globalement constant). Il a diminué dans d'autres pays comme l'Allemagne. Cette constance est peut être liée à la libération des mœurs mais aussi à un tas d'autres facteurs culturels, économiques et sociaux : la situation économique étant beaucoup plus difficile mais aussi anxiogène, le choix d'avoir un enfant est différent qu'il y a 30 ans par exemple.
12 points
@LeNouveau: Les chouals sont unanimes. Mes potes et ma raison disent le contraire. Je vais signer.

Merci pour vos avis à tous !
19 points
@lapinbilly: Les mots ont un sens parce qu'on leur en donne : j'ai du mal avec ces mouvements qui définissent un terme et qui interdisent son utilisation dans d'autres sens. Qu'il y ait plusieurs sortes de racisme ok, qu'il y ait une hiérarchisation entre ce qui relève d'un système et de ce qui relève d'un cas particulier ok, mais je trouve ça dangereux de fixer le sens d'un mot à une seule chose spécifique. Ca nuit à la diversité intellectuelle -les sciences humaines et sociales marchent quand même pas mal sur de la réinterprétation de certains concepts avec un angle différent-, et ca donne du grain à moudre à tous les extrémistes qui vont beugler à la censure.
12 points
C'est l'école Louis Lumière de Noisy (qui n'a pas fermé mais a été délocalisée en seine saint denis).

Par contre, pour la prison, il s'agissait de détruire le bâtiment et de construire sur le terrain. Mais il y a peu de chances que ca passe la municipalité et l'epamarne bloquent le projet de l'Etat. Et accessoirement, le site de l'école est toujours retenu par la métropole du Grand Paris dans le cadre de son concours inventons la métropole qui vise à accompagner la reconversion de ce genre de sites par des promoteurs immobiliers et les pouvoirs publics.

Source pour la sélection : https://94.citoyens.com/2018/inventons-metropole-2-quatre-sites-retenus-val-de-marne,24-05-2018.html
17 points
https://choualbox.com/ceNBY
J'ai fait illusion à la réunion en réutilisant une présentation faîte à un séminaire de recherche. Mon boss m'a un peu grillé mais n'a rien dit devant les pontes. J'ai confessé par la suite. Il m'a pardonné. On a fait des enfants. J'ai une nouvelle deadline qui est demain. Je n'ai toujours pas réellement commencé. J'envisage d'émigrer et de prendre une nouvelle identité.
10 points
@baUer: C'est un peu caricatural non comme présentation non ?

Parce que dés qu'on touche aux places de stationnement ou qu'on tente la piétonisation d'une rue commerçante, on en effet les commerçants qui viennent hurler qu'on tue leur commerce. Pourtant dans les faits, l'effet des piétonisations et de la limitation du stationnement automobile est beaucoup plus complexe que cela et dépend des types de commerce (si c'est une grande surface, un petit commerce, quels types de biens) et du contexte urbain.

Il y a un paquet d'étude qui sortent en ce moment qui tentent de mesurer les effets sur l'activité commerçante. Or ce qui apparaît en premier c'est que les commerçant ont souvent tendance à surestimer la part des clients venant en voiture. Ensuite, c'est que souvent (ces mesures ne sont pas menées de façon isolées et il y a souvent une politique sur l'espace publique) cela conduit à une montée en gamme des commerces. On passe du petit reubeu au naturalia (c'est caricatural). L'un des biais des études c'est qu'elles portent souvent sur le centre ville et sur des quartiers déjà avec des CSP +.

Pour moi, le problème des politiques de stationnements/ mobilités actives est tout à fait contraire à ce que tu décris : ca participe à une éviction des plus pauvres et à la mise en place d'une ville pour les plus aisés. Ces politiques font partie d'un modèle de ville idéal (durable, celle de la proximité etc) et ont souvent pour objectif sur le papier de revaloriser des portions de villes, des quartiers défavorisés et à redonner la ville à ses habitants quelqu'ils soient. Dans les faits, c'est souvent pas accompagné d'un contrôle de prix du foncier et cela aboutit infine à un surenchérissement des valeurs foncières et donc à une éviction des plus pauvres.

Ma présentation est aussi caricatural faute de place, mais si jamais tu as des preuves tangibles que la piétonisation ou le durcissement des politiques de stationnement à Brest à mener à une ghettoïsation d'un quartier ou du centre-ville, je suis très interessé parce que c'est le sujet de ma thèse et que mon hypothèse principale est l'inverse de ton constat.
10 points
"les Algériens qui étaient dans l'armée étaient considérés comme violents, sales et méchants"

Elle est pas totalement fausse cette phrase si on travaille sur la représentations des soldats indigènes dans l'armée française.
10 points
@Virkoz: *saurais

Parce ce n'est pas du futur, mais du conditionnel. S'il était émirati, il ne sauraiT pas sur quelle femme taper.

Pour distinguer si c'est du futur ou du conditionnel, il suffit de passer à la première personne du pluriel :
"Ah oui nous avions oublié ça, mais du coup nous ne saurIONS (et pas saurons) pas sur laquelle taper."


19 points
@Scarou: Sauf que pour le monde de l'édition scientifique, le système est totalement illogique. Ce ne sont pas les producteurs de valeur ajoutée - les chercheurs- qui en vivent.

En effet, on est pas rémunéré pour publier un article : au contraire on paye pour qu'il soit publié. Et on paye encore plus si on veut qu'il soit en libre accès. Ce qui n'est pas dérangeant ou aberrant puisqu'il y a bien des coûts d'éditions. Or le système au main de quelques grands groupes (dont reuters and co) vise surtout à dégager un maximum de bénéfice. Pour avoir accès à l'article publié, il faut ainsi re-payer : je dis re, parce qu'au final les abonnements à ces revues sont en majorité pris par les universités pour garantir l'accès aux connaissances à leurs étudiants. Et c'est là ou on a joli serpent qui se mord la queue : le monde et les institutions scientifique payent une première fois pour publier un article et re-paye ensuite pour y avoir accès ... Pernicieux non ?

Là ou ca devient plus vicieux encore, c'est qu'on est dépendant de ces grandes revues : la carrière d'un chercheur anglo-saxon (peu encore en France) dépend aussi de son nombre de publication. Il y a tout un tas d'indicateurs qui existent aujourd'hui et qu'on peut trouver en ligne : le nombre d'articles publiés, le nombre de publications qui ont été citées dans un autre article etc. Indicateurs qui s'appliquent aussi aux différentes revues afin d'effectuer un classement de ces revues. Lors des candidatures à un poste, ces indicateurs sont systématiquement regardés. Il y a d'ailleurs un petit logiciel qui les centralise pour chaque chercheur et qui répond au doux nom de "publish or perish".

Outre l'illogisme du système, il y a aussi une question éthique sur le statut de la connaissance qui n'est pas un bien comme un autre. Il y a de plus en plus de réactions dans la communauté scientifique avec l'émergence de revues alternatives etc.


Data gueule en avait fait un épisode plutôt complet :
https://www.youtube.com/watch?v=WnxqoP-c0ZE
11 points
Après une journée de trek au Pérou sous une pluie torrentielle, on a établi notre campement à la lumière de nos torches. Au milieu de la nuit en faisant mon gros caca, j'entends un gros bruit sourd qui se rapproche. Inquiet, je gueule pour réveiller mon équipe. On a juste eu le temps de monter sur le talus avant de voir nos tentes emportées par une énorme masse sombre. Celle-ci, à l'image de mon caca liquide et pleins de grumeaux, était en fait une coulée de boue produite par les averses de la journée. Moralité : ne jamais établir son campement dans une dépression entre deux talus et remercier la tourista.

18 points
une box drama, les balkany dans la merde, il est vendredi, cette journée commence bien.
18 points
Arabelle Raphael

son pornhub avec quelques scènes de blowjob :
http://www.pornhub.com/users/arabelleraphael/videos

une vidéo d'elle mise en scène orientale :
http://www.pornovore.fr/Sexe-hard/Video-3924-Arabelle-la-belle-beurette-aux-saggy-tits-fait-jouir-le-fakir

Elle parle français (bi-nationalité ?). Tu as plusieurs scènes ou elle utilise le français (voir pornhub)

Edit : elle est americano-tunisienne.
10 points
@PilcOuFace: ohoh le petit édit de lâche sur le vide.
16 points
L'idée a l'air rigolote mais ça me paraît un peu démesuré de demander un programme entier à des chouals. On est gros, célibataire et chômeur mais en vrai va te motiver pour fonder un truc qui prend des mois (déjà le temps de comprendre comment marche un truc en France, laisse tomber). Pourquoi pas plutôt restreindre les débats en imposant une série de sujets précis ? Cela éviterait de tomber dans l'ultra général ("la France a besoin de ...") et permettrait d'approfondir des sujets d'actualités trop souvent esquissés et simplifiés dans les médias.

Après ca changerait un peu le thème du groupe puisque ce n'est plus un programme mais une étude sur un sujet précis. (après tu peux imposer un thème et publier les argumentations des candidats et laisser la foule décider qui aura le compte premium).

En fait j'avais oublié on est sur choualbox, créer ce genre de groupe ca risque de finir en trolls.

Tldr : idée cool. Peut être trop large de définir un programme (risque de généralité / débat de comptoir). Imposer des sujets précis pour avoir de vrais débats et un peu de points techniques.
10 points
@LurukHai: Oui qui a été décliné en différentes versions avec toujours les USA confrontés à un autre pays (canada etc). On la retrouve dans certaines pubs.
==> http://www.hoaxbuster.com/hoaxliste/phare-away
12 points
C'est un site de fausse news où chacun peut faire un article !
http://www.actualite.co/

Quand on navigue entre les articles on voit 2 types d'articles :
- les articles ayant une vocation humoristique (celui-ci ?)
- les articles politiques, qui racontent de la merde sur un candidat (Fillon veut supprimer le 1er mai, ou un truc sur la délinquance en France).
10 points
@Niqueau: My bad, ca m'apprendra à voir le mal partout chez nos politiques et ne pas utiliser mon cerveau ! (et oui tu as raison, le site de macron a été créé par un breton passionné par les trains). Ca me laisse songeur sur des possibilités de reconversion.

Merci en tout cas !
16 points
Csb on / Du coup je me suis perdu sur internet, et je suis tombé sur une vidéo d'Aurélien Enthoven (le fils de Bruni / Enthoven). La vidéo est re-upload par un type et Aurélien n'apprécie pas. Débat lunaire entre les 2 et troll dans les commentaires csb off/

https://www.youtube.com/watch?v=ggRsoqIuQT4
11 points
C'est ouf ! Les changements ne sont pas si notables si ce n'est l'absence quasi-totale de transports motorisés ! C'est peut être un effet de la couleur.
15 points
@Ptilait: Probablement ! Mais on retrouve déjà ça sous les différentes monarchies. En France, le système de chambres et d'anti-chambres qui mènent aux appartements royaux est conçu de la même façon : impressionner le visiteur et étaler le faste de la royauté.

L'espace n'est jamais neutre. De la m façon, les boutiques de luxes sont organisées autour du vide (souvent c'est très grand, il y a très peu de produits, m chose : on est riche, le produit est un luxe, on a beaucoup d'espace pour pas grand chose avec toute une mise en scène).
10 points
@VyutheX: En fait si je comprends bien c'est pas une seule carte de TF mais plusieurs. A chaque tour que la quinn fait, TF lui lance une redcard (qui ne l'atteint pas puisqu'elle est trop rapide avec tous les buff). Donc elle a fait x tours, et donc c'est x redcards qui la suivent. Résultat quand elle s'arrête près du baron les x redcards qui la suivent, arrivent d'un coup (donc dmg de la redcard multiplié par leur nombre).
10 points
Grèce Antique : On commence par l’histoire d’Hyperbolos le bien nommé !
Vème siècle avant JC, Athènes s’engage dans la guerre du Péloponnèse qui l’oppose notamment à Spartes. Après pas mal de coup de pute du destin (une petite peste qui emporte 1/3 de la cité dont leur plus grand stratège), l’ambiance n’est plus au top. Résultat ? Une forte instabilité politique règne dans la cité avec d’un côté les aristos (le pouvoir au riche qui sont plus aptes) et de l’autre les démocrates : Nicias vs Alcibiade s’affrontent. Dans ce contexte, un troisième type, Hyperbolos a la super idée de profiter de leur querelle pour demander leur bannissement. Résultat ? Il réussi à unir ces deux hommes qui se détestent et à se faire ostraciser de la cité en -417 (dernier ostracisé de l’histoire athénienne).

La guerre de 100 ans (1337-1453) : French style ou l’art de la défaite.
Comment comprendre que les 6 millions d’anglais aient pu foutre branlées sur branlées aux 15 millions de français ? Il faut en partie chercher du côté de la stratégie militaire old-school :
- En 1346, à la bataille de Poitier, le roi Philippe VI avait engagé des arbalétriers genois… Sauf qu’il a plu et que les cordes des arbalètes sont inutilisables. Du coup les mecs reculent se mettre à l’abri : le roi considérant cela comme de la lâcheté, ordonne la charge de la chevalerie sur ses copains les génois. Cette même chevalerie s’embourbe du fait de la pluie et se fait cueillir par les anglais et leurs archers (les cordes des arcs en chanvre et non en cheveux sot moins sensibles à la pluie).
- Dans cette même bataille, un de nos potes le roi Jean 1er de Bohême, dit l’Aveugle charge avec notre chevalerie… Sauf que comme son surnom l’indique, il n’a plus d’yeux depuis 1340. Il meurt bien sur.
- 10 ans plus tard, en 1356, une autre grosse défaite française. Le roi Jean II le bon se fait capturer par les Anglais. Il obtient sa libération contre l’envoie d’un de ses fils en Angleterre. Le fils réussit à se barrer de l’Angleterre. Notre bon roi plutôt que de faire la teuf devant le doigt d’honneur mis aux Anglais, décide du coup de se rendre aux anglais.
Outre cette stratégie, nos défaites s’expliquent par l’arrivée d’un roi fou sur le trône entre 1380 et 1422. En 1390, Charles VI à la tête de notre brillante armée a une petite crise : il hurle qu’il s’appelle Richard et dégaine son épée pour tuer 4 personnes de son escorte. Ces pds d’oncles en profiteront également pour faire une petite guerre civile en France se servant des anglais dans leur lutte.
- Finalement on les a quand même baisés ces anglais : la guerre a pris fin en 1453. Sauf que nos voisins avaient tellement le seum, qu’il n’y a jamais eu aucun traité. Jusqu’en 1801, le roi d’Angleterre continue à se faire également appeler roi de France.
- Techniquement notre Jeanne d’Arc préférée n’a pas été brulée pour avoir porté les armes en étant femme, mais pour le péché de relapse. (En effet elle a reconnu son crime une première fois puis est revenue sur ses mots : retomber dans le pêché après s’être confessé est ce qu’il y a de pire chez les cathos).

2nd Empire et 3ème République :
- En décembre 1851, Napoléon III président de la Seconde République (1848-1851) fait un coup d’Etat. Il ne pouvait en effet selon la constitution brider un second mandat. Un député se joint aux barricades de Paris. Les ouvriers se moquent alors de lui. Blessé, Jean-Baptiste Baudin monte sur la barricade en s’exclamant : « vous allez voir comment on meurt pour 25 francs » (son salaire de député). Puis il se prend une balle et meurt. A chaque République, ses députés… !
- Félix Faure est président de la 3ème République entre 1895 et 1899. Il meurt après avoir pris un aphrodisiaque trop puissant et s’être fait taillée une pipe par sa maitresse. L’un de ses adversaires politiques, Georges Clemenceau (homme politique qui a fait le plus grand nombre de duel sous la 3ème Répu) balance deux petites phrases :
« Il voulait être César, il ne fut que Pompée »
« En entrant dans le néant, il a du se sentir chez lui ». match set point…

Pour la rousse, j'ai tapé jeanne d'arc porn sur google image, vous devriez essayer.
17 points
Chargement...
Chargement...