Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



Le dire c'est bien, croiser le fer c'est mieux

Le 21 avril 1967, Gaston Defferre traite d'abruti un autre député en pleine Assemblée nationale. Ce dernier, René Ribière demande réparation. Sur le pré, épée à la main, le député d’Enghien-Montmorency (Val-d'Oise) s'inclinera dans ce qui reste le dernier duel pour l'honneur en France.
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
«Je veux faire ça très vite, demain matin, car je dois être l’après-midi à Marseille», réplique Defferre, qui qualifie l’affaire de « grotesque et ridicule ». Et promet de le toucher aux testicules pour le rendre «inapte» à son mariage... prévu le lendemain.
On peut encore provoquer en duel ou c'est abolie ? ( j'sais pas si c'est marqué dans l'article, j'ai la flemme de lire )
@LaTching: il me semble que de affliger une blessure mortelle à quelqu'un ne dispense pas un passage aux assises et ce quelque soit le contexte.

Sinon pour la petite parenthèse qui fait sourire, il y a une très vieille loi qui n'est toujours pas abolie il me semble : celle qui oblige chaque foyer de France à avoir de la paille au cas où le roi passerai faire une petite visite avec son cheval.
@Schloren: En sachant qu'on a plus de roi, c'est pas trop trop grave que cette loi soit encore là, on risque encore moins que pour Hadopi
Chargement...
Chargement...
Chargement...