Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



Suite au commentaire d'@OasisTropico (https://choualbox.com/DeQXH#comid5240759)

Il y a quelques années de ça, dans un contexte très particulier, j'ai eu l'occasion de passer 24h avec un pote dans un services d'urgences. Pas en tant que patient, mais en tant qu'observateur. En 24h il s'est passé une quantité assez folle de trucs complètement WTF, je me suis dit que ça valait bien une csb, sachant que dedans il y a de la blessure par balle, du caca, du vomi et un mort.

Le contexte: le service d'urgences se situe à Marseille. Je n'ai plus le nom de l'hôpital en tête, mais c'était pas loin d'un quartier un peu chaud. Mon pote et moi arrivons donc là en début d'aprem pour 24h en tant qu'observateurs. C'est basé sur du volontariat, j'y étais donc de mon plein gré. On est pas censés faire quoi que ce soit de précis, mais on s'était dit qu'on allait essayer de s'intégrer et de filer un coup de main, dans la mesure de nos compétences.

L'équipe sur place est ultra sympa. Beaucoup de jeunes, la moyenne d'âge doit être de 25 ans à tout casser. Par contre côté patients c'est l'inverse: 95% de vieux, très vieux. Genre proches de la mort. Je pose la question, on nous explique que le service a un partenariat avec une maison de retraite proche. Du coup les vieux qui nécessitent des soins un peu particuliers ou qui son trop abîmés par le temps finissent là...du coup c'est la tristesse, y'en a qui sont à peine conscients, d'autres qui délirent plein pot...

Un interne demande un coup de main pour mettre un patient (un vieux, vous avez compris) sur le côté. Je saute sur l'occasion, histoire de servir à quelque chose. Il m'explique la manoeuvre: je le prend par les épaules, lui par les hanches, et à 3 on le bascule vers nous. Un...deux...trois! En même temps que je fais le geste, le vieux me vomit dessus. Mais genre pas le vomi standard. Le genre marron et qui sent l'horreur. On m'explique alors ce qu'est le vomi fécaloïde. En gros sous certaines conditions le système digestif fonctionne à l'envers, je vous laisse imaginer. À deux doigts de vomir, je vais changer de blouse.

J'en profite pour discuter avec un interne, il m'explique comment ça fonctionne ici...et les soucis qu'ils ont avec les cités proches. Il me dit qu'ils ont déjà reçu des balles dans les fenêtres, et que les blessures par armes à feu ou armes blanches sont super courantes. Il m'explique la tradition du service: le connard de 3h du matin. Apparemment, à 3h du matin environ t'as toujours un connard (au moins) qui se pointe complètement déchiré (drogue ou alcool) après s'être pris un mur ou un poteau. Ok je note, j'essaierai d'être là, ça promet.

Je vais faire un tour en radiologie. Une jeune wesh d'environ 17 ans est arrivée pour une radio. Elle se serait pris un coup de crampons sur le pied pendant qu'elle jouait au foot, elle a super mal. La radiologue la fait monter sur la table d'auscultation et lui fait enlever la chaussure, puis la chaussette. Rien, pas une rougeur, pas un bleu, que dalle. La radiologue se fout subtilement de sa gueule, l'installe pour faire la radio et passe derrière l'écran de protection. Là, loin des oreilles de la jeune fille, elle n'explique que 95% des radios qu'elle fait ne servent absolument à rien, si ce n'est à se protéger d'éventuelles poursuites. Rien qu'à l'aspect extérieur du pied, elle savait qu'il n'y avait rien, mais elle est obligée de réaliser l'acte pour ne pas être emmerdée. Elle me montre les radios du jour: "Là, rien...là non plus...là non plus...". Elle a pas vraiment la foi, c'est un peu triste.

Avec le pote on discute avec les gens du SMUR. ILs nous proposent de venir avec eux durant les interventions nocturnes. Ah ben oui, carrément! Première intervention: un bébé en hypoxie (qui respire mal) dans une pharmacie: on fonce, on récupère le gosse et ses parents. Le bébé est déjà tout bleu, ça craint. On fonce direction l'hôpital. Et là, un truc de fou. À Marseille, les gens en voiture ne laissent pas passer le SMUR. Gyrophares, sirène, personne ne bouge. Ou peut-être une voiture sur 3, grand max. Le mec au volant m'explique que oui, ici c'est comme ça. T'as beau avoir un bébé en train de crever à l'arrière, les gens ne bougent pas leur cul. J'ai envie d'hurler, mais ça ne sert à rien.

Le bébé est arrivé à temps, il a été pris en charge, tout va bien. Ouf. J'ai envie de me mettre à la clope tellement je suis énervé. Le SMUR repart, on saute dans le camion. Une femme a fait un malaise chez elle. On arrive sur place: la femme est par terre, les pompiers essaient de la réanimer depuis un bon moment. À côté son mari regarde la scène, frappé de stupeur. il est debout, immobile, silencieux. Un des gars du SMUR me demande d'empêcher les enfants de descendre. Le temps que je me retourne, trop tard: une des deux gamine est derrière moi, elle a tout vu. Elle se met à hurler et à pleurer, je la ramène dans sa chambre à l'étage. Un des infirmiers reste avec elle. Le médecin prononce le décès. Les pompiers le savaient, mais seul le médecin a le droit d'en arriver là. Il s'adresse au mari: monsieur, votre femme est décédée, je vais rester avec vous pour faire les papiers. Ils s'installent à table, madame est là, gisant sur le sol du salon. On repart rapidement, mais je crois que c'est le truc le plus dingue que j'ai vu de toute ma vie.

On revient aux urgences. Merde, on a raté le connard de 3h du matin. Un bien gratiné en plus: un mec s'est pointé aux urgences avec un pied en vrac. Il explique qu'il marchait dans la rue, tranquillou, et qu'il a ressenti une vive douleur au pied. Un infirmier lui a enlevé sa chaussure, le pied était explosé, genre chou-fleur. Le médecin a posé des questions et a fini par comprendre: le mec a joué avec un flingue, un coup est parti, le pied a pris une balle. Véridique. Quel connard...

Je vous l'ai faite courte, mais ça a été vraiment super intense. J'avais déjà énormément de respect pour tout le corps médical, mais le fait de le voir de l'intérieur, ça a été quelque chose.

TLDR: j'ai passé 24h dans un service d'urgence, c'était chaud sa mère.
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
C'est bien d'être observateur comme ça, ça permet aux personnes extérieures de se rendre compte de la réalité des urgences! Et ce que tu dis sur les personnes âgées et les consultations non urgentes, c'est en effet une réalité, et ça nous bouffe un temps fou au détriment des vraies urgences... Merci pour ton témoignage, c'est bien de voir qu'il n'y a pas que les soignants qui trouvent que c'est un sacré bordel les urgences
@kenny1328: Je raconte plus rien à ma femme tellement c'est routinier pour moi, malgré les situations et interventions chaque jour qui feraient bondir l'ignorant du monde des urgences.
@HassanCehef: pareil, c'est malheureux mais on s'habitue à tout ça. Faudrait faire des portes ouvertes dans les services de secours et de soins pour que les non soignants se rendent compte. Ça aurait son petit succès
Tu as raté celui qui nettoyant son appart en étant totalement nu est tombé assis sur un énorme concombre.
@levrettetamere: un grand classique...J'avais un pote pompier qui était intervenu sur le cas d'une femme qui s'était foutu la pomme de douche dans le fiak et qui n'arrivait plus à la sortir...
@blackbird: Rien de mieux pour avoir le flak tout net !
La partie du décès, ça fait quelque chose putain.
Ça me fait penser à l'étoile noire de Furax Barbarossa

Il est à l'horizontal, le pompier dans la maison tape, mais il est mort, les mecs
Si l'étoile noir a fait son taf, la misère mord les mêmes
@JudgeBibi: oui, c'était grave tendu. J'ai tous les détails de cette scène dans ma tête, ça restera à vie je crois bien...
Hôpital Nord?
@Tomboy: probablement, je t'avoue que je ne m'en souviens plus
@blackbird: l'hôpital de La Timone ?
J'ai pas compris l'histoire de la jeune
@JackOlantern: ben elle faisait du cinoche
@MuruKai: oui mais c'est l'histoire des poursuites que j'ai pas compris
@JackOlantern: d'après ce que j'ai compris (si les médichouals peuvent confirmer), si la radiologue refuse de faire un examen la nana peut lui coller une procédure au cul si au final on trouve quelque chose.
@JackOlantern: en gros, si on pense qu'elle a rien et qu'on fait pas de radio, mais qu'au final on passe à côté d'une fracture, elle gagne au tribunal si elle porte plainte.
Dans le médical, c'est l'obligation de moyen plutôt que l'obligation de résultats. Si tu fais tous les examens nécessaires et que tu passes à côté de qqc quand même, devant le juge ça peut passer car tu as essayé de trouver le problème, même si tu trouves pas. C'est une drôle de logique parfois. Du coup on fait plein d'examens souvent exagérés aux patients pour souvent pas grand chose, mais pour éviter d'être emmerdés en cas de plainte
Merci ca a dus etre ouf zn effet. Dire que cest le quotidien de certaines personnes...
"Vomi fécaloïde"
@tuFek: j'étais pas prêt, pour le vomi fécaloïde. Je savais que ça existait mais je l'avais rayé de mon cerveau. Jusqu'à aujourd'hui.


Téléchargez l'application
Chargement...
Chargement...
Chargement...