Chargement...
Menu Groupes

Déboisement : le gouvernement souhaite se passer de l’avis de l’ONF

Un décret propose d’en finir avec la consultation de l’Office national des forêts pour des opérations de déboisement...
Bons Plans
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
De toute façon au rythme où le gouvernement privatise les forêts publiques ils n'auront plus besoin de se passer de l'avis de quiconque, vu que ce sera direct les entreprises qui auront racheté les forêts qui les déboiseront.
@Strange: T'y comprends rien, c'est çà la start-up nation !
D'un coté l'ONF derivait d'un coté gestionnaire interessé seulement par le coté pecunier avec des aberrations. Mais d'un autre, le signal envoyé par ce genre de décision en dit long.

C'est encore un exemple de plus du fonctionnement de la start-up nation : Pointer du doigt des dysfonctionnements d'un organisme (dysfonctionnements souvent entretenus/causés par des decisions politiques a la con), et utiliser cette excuse pour "by-passer"/reduire les pouvoirs cet organisme au lieu de le reformer pour qu'il fonctionne correctement.
@BABARR: comme cela se passe avec la privatisation du ferroviaire en effet.
Faudra vraiment pas qu'on entende un seul membre de ce gouvernement de merde aller faire la morale au Brésil maintenant.
Le gouvernement souhaite se passer de l'avis de pas mal de monde en fait.
"L’ONF n’est pas forcément compétente pour les forêts gérées par les collectivités locales [...]" Cette affirmation stupide pour justifier la simplification du défrichement. Tient, comme avec les enquêtes publiques supprimées pour plus d'efficacité. Ça continue...
Autres
Chargement...
Chargement...
Chargement...
J'accepteCe site utilise des cookies pour vous assurer d'obtenir la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus