Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



Titre : Un jazzman, café de la Nouvelle-Orléans, 2015.

Ce jour-là, ce jazzman était particulièrement enjoué, en effet, il venait de rencontrer une jeune fille au nom de Lara, cet homme nous l'appellerons Andrew.
Il devait répéter cette après-midi là pour son concert du soir, mais trop préoccupé par son téléphone et Lara, il rata son improvisation.
Son instrument, c'était la batterie, il était batteur depuis qu'il était minot, en effet, dès qu'il trouvait quelque chose sur quoi faire du rythme, il le faisait, c'était son dada comme diraient certains.
Son collègue et ami, mi-intrigué, mi-inquiet de voir cet homme si précis d'habitude, bassiste, lui posa des questions qui restèrent sans réponse.
Il rata son concert, trop concentré par Lara, il la retrouva peu après dans un bar tapas près de la cinquième avenue qui offrait d'excellentes recettes. Ils échangèrent longuement sur divers sujets puis à la fin du repas bien installé sur un banc à côté du bar, ils s’embrassèrent.
Il était définitivement amoureux d'elle, elle aussi.
Elle lui dit : “Ton amour est pour toujours, tu sais…”
Il lui répondit : “Mon amour est éternel, tout comme celui dont je porte la croix.”
Andrew était chrétien, cet déclaration d'amour lié à sa religion l'engageait, il le savait.
La semaine suivante, un nouveau concert se produisit au café, Andrew était prêt à y jouer, cette-fois ci il ne rata pas les répétitions puisqu'il était si concentré et si focus sur son jazz.
Mais le soir venu, quelle ne fut pas sa surprise de découvrir Lara dans les spectateurs.
Un instant de regard complice, à ce moment pour Andrew il ne fallait absolument pas rater ce concert se répétait-il, c'était la première fois qu'elle venait le voir même si elle avait déjà vu des vidéos de son jeu, alors à la prochaine improvisation Andrew se subjugua, il se lança dans un véritable riff organisé, maîtrisé, sur la mélodie du saxophone.
À la fin du concert, Andrew raccompagna Lara chez elle, ils firent l'amour.
Après des mois partagés entre amour et concerts, Andrew, s'améliora considérablement dans tous les domaines, musique, romantisme et même mental.
Un soir, il reçut un message de Lara, peu avant son concert, il pouvait y lire :
“Tu as écouté le nouveau Kendrick Lamar ?”
“C'est génial, il y a ton style sur le morceau, doux au début puis rapide ensuite”.
Evidemment qu'il l'avait écouté ce Kendrick Lamar, c'était l'album de jazz-rap à écouter de l'année si ce n'est de la décennie, peu étonné de retrouver son style mais flatté, il ne répondra pas à Lara sur ce message mais il y pensa toute la soirée.
Sauf que Lara ne lâcha pas l'affaire, elle lui conseilla d'aller à New York, rencontrer des musiciens de talents et de former un nouveau groupe.
Elle lui proposa même de partir ensemble.
Andrew, à vrai dire y avait déjà pensé à partir soit à Los Angeles, soit à New York, mais il hésitait pour plusieurs raisons, la première fût son amour pour Lara dont il se sentait engagé, la seconde était sa famille à la Nouvelle-Orléans qu'il ne voulait pas quitter et ne voulait pas les décevoir si il revenait sans un sou.
Après de longues tergiversations et de longs mois de préparation à dire au revoir à tout le monde, organiser le futur logement, il accepta de partir.
Ses collègues musiciens furent joyeux pour lui mais inquiets espérant ne pas le voir échouer.
Sa famille heureuse de le voir réussir dans ses projets et dans sa relation amoureuse.
Lara et Andrew partirent donc à New York, ils emménagèrent à Brooklyn dans un spacieux appartement à l'acoustique parfaite, exactement ce qu'il fallait pour les répétitions de batterie d'Andrew.
Un soir, Andrew fit un rêve, il jouait avec Miles Davies, Charlie Parker, John Coltrane, il excellait dans son art.
Au réveil, Andrew réalisa qu'il n'avait pas encore de groupe.
Alors, dès le lendemain, il décida d'aller à des auditions dans une agence réputée près de Wall Street.
Après de longues heures d'auditions où tout son répertoire furent étalés et décortiqués, ses improvisations poussées à bouts, il rentra épuisé à tel point qu'il ne parla pas à Lara de la nuit.
Cependant, le soir suivant, Andrew bien décidé à se rattraper, emmena Lara voir le coucher de soleil à Central Park, ils s'embrassèrent et la tête d'Andrew se posa sur l'épaule de Lara.
Quelques semaines passèrent; il joua tout en souriant dans des bars du Bronks que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur jusqu'au jour où il reçut un message de l'agence qui lui proposa une maison de disques, cette dernière lui proposa de faire la rencontre d'un artiste montant Jacob Banks, qui avait décidé de de donner un côté plus jazzy à sa voix rauque, ils se rencontrèrent, échangèrent sur divers choses, fuma deux trois cigarillos, puis se mirent d'accord sur une session studio, la relation se fit fructueuse.
Ils collaborèrent, sortit d'abord un single non-crédité pour Andrew, puis la collaboration fût si bonne qu'un album par la maison de disque de Banks fut lancé, cette fois-ci Andrew était bel et bien crédité.
À côté de cela, Lara et Andrew étaient heureux ensembles, ils n'avaient pas l'intention de fonder une famille pour l'instant mais étaient très heureux de la réussite d'Andrew, de son côté Lara était manageure dans un magasin de parfumerie.
Andrew rentra donc dans une maison de disques, Mercury Records réputé pour sa grande qualité de son, après de longues tractations et contrats en la défaveur d'Andrew, il signa chez eux, il pouvait néanmoins jouer avec le groupe qu'il souhaitait à condition que ce soit le même à chaque représentation et qu'ils soient signés chez le label mère Universal.
Ils jouèrent pendant deux, trois ans, sortirent deux albums, peu connus du public, c'est alors que sa maison de disques impressionnés par le choix du pianiste, du saxophoniste et du bassiste décidèrent de lancer un plan de communication sur le groupe en leur donnant une résonance particulière.
Ils firent la rencontre d'un artiste renommé Thundercat qui avaient collaborés longuement avec de nombreux artistes dont Lamar, rêve qui se concrétisait pour Andrew, peu intéressé Thundercat lui recommanda Kamasi Washington, ils se virent en début d'après-midi, artiste très prolifique, Mr.Washington accepta de jouer avec eux, problème, ils avaient déjà un saxophoniste, le saxophoniste trouva un autre groupe avec lequel il rencontra le succès un peu plus tard mais c'est une autre histoire.
Washington et le groupe d'Andrew se lancèrent dans un tourbillon de représentation, performances radiophoniques et mêmes apparitions télévisées dans une chaîne nationale spécialisée dans le jazz, c'était la consécration pour Andrew.
Andrew délaissait Lara et il le savait, elle lui rendait bien l'appareil.
Mais au fil du succès, leur couple se consolida et Lara fût même promue directrice directrice du magasin sur la septième avenue.
Andrew décida de se mettre en retrait de la musique en tant que musicien et devint gérant de label pendant un temps ce qui lui pris bien plus de temps, après la faillite du label qui fut inéluctable tant le défi étant grand, Andrew décida de se reconvertir dans un magasin de vinyles.
La suite dans les commentaires ou sur mon site :

Vous pouvez retrouver mes écrits sur foyaribryan.tumblr.com
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Faut aérer tes textes gros, tu peux pas juste faire un copier/coller ici et publier, c'est beaucoup trop indigeste pour être lu.
Commentaire supprimé.
@Merqar: t'as pas l'air de prendre les critiques haha
@Merqar: Séparer les paragraphes, c'est aussi sauter des lignes pour aérer ton texte. Et on est sur un site distinct de ton Tumblr, je vois pas pourquoi je devrais aller lire ton texte une deuxième fois ailleurs pour pouvoir comparer. C'est à toi de faire l'effort de la mise en forme et de l'accessibilité, pas au lecteur.

Et j'ai lu ton texte. Tu gagnerais vraiment à lire plus, à t'imprégner davantage des subtilités de la langue. C'est très scolaire, tu essaies de te donner un genre avec des tournures qui ne sont pas naturelles et ça se voit. J'imagine que tu es jeune et que tu te mets à écrire. Ce n'est pas une critique méchante que je te fais, on a tous commencé en voulant épater la galerie.

Commence par laisser ton texte respirer. Tu n'utilises pas bien les signes de ponctuation, notamment les virgules. Elles sont mal placées et beaucoup d'entre elles gagneraient à être des points. Tes phrases sont trop longues et n'ont aucun souffle, aucune force.

Exemple avec tes deux premiers paragraphes :

"Ce jour-là, ce jazzman était particulièrement enjoué, en effet, il venait de rencontrer une jeune fille au nom de Lara, cet homme nous l'appellerons Andrew.
Il devait répéter cette après-midi là pour son concert du soir, mais trop préoccupé par son téléphone et Lara, il rata son improvisation."

Ils mériteraient de ressembler plus à ça :

"Andrew était particulièrement enjoué cet après-midi là ; il venait de rencontrer Lara. II devait répéter pour son concert du soir mais, trop préoccupé par son téléphone et la jeune fille, il rata son improvisation."

J'ai donné les mêmes informations au lecteur qu'avec tes deux paragraphes, mais en deux phrases. En écriture comme ailleurs, le mieux est l'ennemi du bien. Une phrase qui sonne, c'est le plus souvent un sujet, un verbe et un COD. Le reste permet d'enjoliver, de faire chanter les rouages plutôt que de les faire crisser. Mais la mécanique et la dynamique de tes phrases doivent être impeccables avant de pouvoir y ajouter des éléments de style. Moins de virgules et de locations adverbiales comme "en effet". Davantage de points, plus de respirations.

Encore une fois je ne dis pas ça sur le ton de la méchanceté. J'ai de la sympathie pour n'importe quelle personne qui s'essaie à écrire. Mais tu veux davantage raconter ton histoire que l'écrire. Lis ton texte à voix haute au fur et à mesure de l'écriture, ça souligne les problèmes de rythme.

Edit : et vu que tu n'as pas l'air enclin à accepter les critiques, je préfère prendre les devants : écrire c'est pour soi, mais publier c'est pour les autres. Et en écrivant pour les autres, il faut savoir entendre les critiques. Après, libre à toi de les accepter ou non, ça c'est une autre histoire.
Commentaire supprimé.
@Merqar: @Merqar: T'es surtout très salé Bryan et il faut descendre de tes grands chevaux hein, à parler d'artiste déjà.

Ton texte n'est pas aéré c'est un fait, pas une opinion. Et je t'explique poliment que tu écris très mal et qu'il faut que tu lises des livres si tu veux t'améliorer. Maintenant tu peux te prendre pour un artiste si tu veux, mais non ton écriture indigeste n'est pas un effet de style, c'est juste mauvais. Et si je te parle de la forme plutôt que du fond c'est bien car le fond a encore moins d'intérêt que la forme. C'est niais et sans aucun intérêt, donc j'ai eu la délicatesse de le passer sous silence.

Si tu trouves tes phrases musicales et chantantes tu as un problème, car la plupart ont une syntaxe qui est tout simplement fausse. Les libertés sont des effets de style lorsqu'on est un écrivain aguerri, autrement ce sont tout simplement des fautes. J'ai juste à copier des paragraphes pris au hasard parmi d'autres, et la plupart ne veulent rien dire (on comprend le propos, mais encore une fois c'est faux au regard des règles de la langue française) :

"Un instant de regard complice, à ce moment pour Andrew il ne fallait absolument pas rater ce concert se répétait-il, c'était la première fois qu'elle venait le voir même si elle avait déjà vu des vidéos de son jeu, alors à la prochaine improvisation Andrew se subjugua, il se lança dans un véritable riff organisé, maîtrisé, sur la mélodie du saxophone."

"Il inculqua une éducation stricte mais surprenante, en effet bercé au magasin de Jazz et au gré des rencontres comme par exemple Steve Lacy; Stephen se passionna pour la musique et particulièrement le piano, il en commença très tôt l'apprentissage, Stephen rentra au conservatoire très tôt."

Encore une fois, ça n'est pas pour te dégoûter d'écrire. Mais 1/ respecte les gens et édite tes textes avant de parler de "manque de respect pour l'artiste" (lol) et 2/ va lire des livres.
Commentaire supprimé.
@Merqar: bon mec ecoute, ce que t'as ecris c'est de la merde.
vraiment.
mais c'est normal, moi aussi j'écrivais des truc nuls a chier quand j'ai commencé, et franchement je plains mon pere a qui j'ai fait lire des histoires de chevaliers et de dragons merdique au possible.

Mais c'est normal tu commences.
Et si on te dit que c'est mal écrit, c'est que ca l'est. Et c'est pas a toi de nous dire "oui mais c'est un effet de style balbabla" non.
Un texte c'est comme une blague.

Si t'as besoin de le justifier et de l'expliquer c'est que c'est naze.

Et à ce que je sache t'es pas un grand auteur de best-seller avec 30 millions de ventes. Donc ton avis sur un texte, surtout un avis sur ton texte, ca vaut pas grand chose.

Donc oui t'écris mal.
Tu sais pas constuire de phrases ni de paragraphes logique.
Sujet verbe complément point, une idée une phrase.
Ca c'est pour la forme

Tu veux parler du fond ? y'en a aucun. On a l'impression que c'est qqun en bar bourré qui raconte une histoire d'un mec mais il se souvient d'un dixième des détails. Et tu sais pourquoi ? parce que y'a aucune forme.

Fond et forme ca va ensemble, c'est aussi important l'un que l'autre
@Merqar: et 16 textes sur un tumblr ca te donne la meme crédibilité qu'une gosse de 11 ans qui fait des fanfictions sur twilight, c'est a dire pas grand chose. Et c'est normal, et sebordle et moi on s'en fout, mais vu coment tu réagis redescend un peu, t'es pas (encore) un génie de l'écriture
@Sebordel: du coup je pense qu'il a 40/50 ans plutot que 15 en fait.
Commentaire supprimé.
@Merqar: nan mais en vrai, sans vouloir etre méchant, est-ce que tu es autiste ou neuro-atypique, parce que si c'est le cas on t'explique nos avis de manière plus cool hein
@Blakcat: Putain mais s'il a plus de 18 ans c'est dramatique d'écrire ce genre de choses et de se prétendre artiste. Moi c'était les trucs niais et fade sur la romance, type "et ils firent l'amour toute la nuit" qui me faisaient dire que c'était un ado.

Je crois qu'il est juste fou à lier en fait, ce qui explique pourquoi ses textes sont si décousus. Il parle d'un mystérieux "ils" qui modifierait ses textes, j'ai pas compris si c'était ici ou ailleurs.

"Ils ont modifié mon texte et je ne l'accepte pas. [...] j'écris très bien, seulement ils modifient après pour me discréditer."

Bref, c'est trop de la merde pour me divertir plus longtemps de toute façon.
@Merqar: Oui Blackcat a raison, si t'es attardé faut le dire. Si tu es quelqu'un de "spécial", on peut trouver plein d'autres façons plus "spéciales" de te dire que ce tu écris c'est de la merde.
@Sebordel: ahah nan mais j'étais serieux pour expliquer différement !
mais ouais il a l'air un peu dingo
Tant qu'elle lui a rendu l'appareil à raclette tout va bien.

Juste qu'au moins ma vanne serve a "l'artiste" on dit rendre la pareille (sous entendu traiter l'autre comme on est est traité, je vois pas ce qu'un appareil viendrait foutre dans ce contexte)
Commentaire supprimé.
@Merqar: d'accord, bah ecoute bonne carrière d'écrivain ahah
Commentaire supprimé.
@Merqar: "J'estime que mes nouvelles mériteraient un livre"

Hahaha mais c'est pas possible t'es un troll en fait. Et je suis tombé dans le panneau comme un bleu.
Commentaire supprimé.
@Merqar: T'es une pépite, change rien champion et courage pour tes aventures littéraires.
@Sebordel: y'a moyen que ca soit un troll ouais
Amumu
m
@Sebordel: Et musicales*
Tu devrais écouter sa musique aussi c'est sympa, j'm'étais gardé de tirer sur l'ambulance mais vu sa réaction à ta critique j'regrette presque.
@Amumu: Arf j'étais passé à côté mais oui c'est gratiné aussi. Mais sa voix confirme qu'il a l'air très jeune je trouve. Ca me fait presque regretter d'en rajouter une couche.

Bon Merquou sans rancune, lis des livres et arrête le bédo mais continue à écrire sur Tumblr, si ça te permet d'extérioriser c'est déjà ça.
Commentaire supprimé.
Amumu
m
@Merqar: J'en sais rien en vrai j'ai écouté vitfai par curiosité ça m'a pas parlé du tout j'ai genre pas compris l'idée quoi, j'saurai pas faire de critique constructive détaillé (surtout par flemme) mais en gros ça m'a l'air débutant de manière générale (dans le rendu, l'idée elle même j'ai pas d'avis). Un truc évident c'est la diction que tu peux bosser, j'ai le même soucis, ça te donnera plus d'aisance pour poser sur la prod et aller chercher des flow moins linéaire.

Après y'aurai plein de trucs à dire mais j'suis moi même pas un grand artiste muscial j'apprend à mon rythme à trouver mes repères etc. donc la flemme d'essayer de faire une vraie critique, à la limite j'pourrai p'tet t'inviter sur un discord de beatmakers sur lequel je traine y'a des gens plus expérimentés que moi et qui savent aussi être plus direct.
Commentaire supprimé.
@Merqar: Bon je poste ici pour répondre car je supprime ma box. T'as l'air d'être méga perché mais pas un mauvais bougre, et ça me rends un peu triste de voir tes réponses en fait. Tu mérites pas d'en reprendre une couche. Mais vraiment, t'es pas prêt à publier quoique ce soit et tu risques de tomber sur bien plus "haineux" que moi sur Internet, et ça ne va pas être agréable.

Bon courage pour la suite, et si j'ai un dernier conseil à te donner c'est de poser le stylo et le micro et de t'essayer à la poterie ou l'ébénisterie.
@Amumu: T'es vraiment une crème, heureusement qu'il y a des gens comme toi pour discuter avec les gens comme lui.
@Sebordel: ouais ya moyen, si c'est pas un troll je pense que maman et papa lui ont un peu trop dit que c'était un génie.
Amumu
m
@Merqar: Ah ouais c'est sûr que ça aide pas d'avoir un micro random, essaie de t'enregistrer avec ton téléphone, si t'as un smartphone assez récent tu devrais avoir un meilleur résultat je pense qu'avec un micro de pc, ils isolent mieux la voix.

Après niveau logiciel j'connais pas tout le potentiel d'audacity mais pour moi tu te mets des batons dans les roues. Si t'as 0 moyen mais du respect pour les développeur de logiciel donc que tu veux pas les cracks, j'connais un type qui bosse sur un logiciel de MAO totalement gratuit et open source : LMMS. J'te garantie pas que c'est facile d'utilisation ni que tu trouveras pléthore de tutos mais pour le coup mon gars il s'en sort très bien avec il mixe bien mieux ses voix que beaucoup d'autres avec des logiciels plus standards.

Le mix c'est capital, pour faire une analogie douteuse le mix c'est la couleur du peintre la compo c'est que les contours. Le mastering on va dire que c'est le vernis qui ajoute le relief.

Si t'as pas les bons outils tu peux pas faire de la bonne musique c'est cruel mais très vrai, après tu peux faire de la musique pour le kiff sans avoir l'ambition de détrôner michael jackson, perso c'est comme ça que je fonctionne et le fait d'apprendre à me servir de ces outils ça décuple toutes les possibilités et les satisfactions.
@Merqar: je veux bien une explication sur le fait de surveiller les gens, je lis ton histoire et les commentaire en dessous, pour ce qui est du copier coller je comprend pas trop, si quelqu'un avait déjà fait la vanne de l'appareil my bad je l'avais pas vu.
Sinon je vais être sérieux deux secondes, je suis pas écrivain, et je le serai jamais, j'ai pas la discipline pour ça.
Par contre mon taff c'est de relire et de corriger/améliorer des traductions scripts de jeux vidéo, toute la journée.
Si je peux te conseiller un truc (bien mis en lumière par rendre l'appareil, je dis pas ça pour rien) c'est de ne pas essayé de sonner "artiste" utilise pas des tournures et expression que tu ne maîtrise pas complétement, c'est bien plus plaisant de lire quelque chose de moins pointu mais maîtrisé (et donc, fluide) que quelqu'un qui essaie de forcer un style plus soutenue et qui fait des bourdes.
Autre chose, et là je le dis pour ton bien être personnel, pas pour t'enfoncer, met toi un coups de pompe au cul maintenant pour reposer les pieds sur terre sous peine de te taper un retour de bâton extrêmement énervé.
Ton ego a l'air bien supérieur à ton talent, ce genre d'ego est déjà difficilement supportable quand c'est des génies qui en font preuves, quand ça vient de débutant qui font des bourdes (de style, de vocabulaire ou de rythme) tu donne des cartouches a des hâter pour qu'ils te taclent bien plus fort que n'a pu le faire sebordel.
Commentaire supprimé.
@Merqar: bordel mec je comprend vraiment rien à ce que tu raconte.
C'est profondément narcissique de croire que j'ai fait une enquête sur toi avant de faire le lien entre "appareil" et "raclette"
Genre honnêtement j'essaie pas de t'afficher ou autre, j'aurai bien fait une vanne parce que tu parle de ta mère (parce que c'est un peu une tradition ici) mais j'ai l'impression que je ferai que renforcer ta parano je vais juste arrêter de te parler parce que tu as l'air sévèrement allumé.
Chargement...
Chargement...
Chargement...